Lily

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lily

Message par Catherine Robert le Mar 18 Juil 2017 - 21:30

Allez, parce que pour l'instant, c'est une source assez conséquente que ce thème du corps, en voici un nouveau (le septième). Je ne le garde pas pour le concours, pas qu'il ne me plaise pas, au contraire, mais il s'agit d'une sorte de spin-off de Greta. Une envie subite de retourner dans son monde pour une brève nouvelle de 4944 sec.

Lily:
— Vous n’êtes que des corps ! Vous êtes là pour obéir et servir. Ne cherchez pas à vous rebeller…

L’homme tourna la tête vers la gauche sans poursuivre et observa les potences où, pendues par les pieds, gigotait une douzaine de femmes écorchées. Le bourreau n’avait pas besoin de préciser sa pensée, un frisson parcourut l’échine des captives.

Lily baissa les yeux, puis les releva aussitôt. Avec un peu de chance, le maître n’avait pas remarqué le mouvement. Toujours laisser visibles ses jolies prunelles gris-bleu, un de ses meilleurs atout. La jeune femme avait appris la leçon, l’oubliait rarement, malgré le réflexe instinctif qui tirait son menton vers le bas. Mais tous les acquis, archaïques, sociaux, ou éducatifs, elle avait appris à les réprimer.

Elle n’était plus qu’un corps. Comme toutes les autres, avant elle et après elle.

Leur prison, sise au milieu du désert, semblait un endroit perdu, hors du monde. Etaient-elles encore sur terre ? Parfois, Lily en doutait. Comment un tel lieu pouvait-il exister. Qui pouvait permettre les horreurs qui s’y déroulaient ?

La jeune fille se rappelait ses débuts dans l’immense bâtisse, sans pourtant avoir jamais su comment elle y avait atterri. Son dernier souvenir de son existence d’avant : le retour chez elle après l'école, un soir d’hiver neigeux. Puis le réveil dans une cellule et les premières tortures : ce collier électrique et ses décharges à chaque désobéissance, cette douleur dans tous ses membres. Des jours et des jours sans voir la lumière du jour, dans la crainte d’une visite encore pire que ce qui lui était seriné sans cesse par la voix.

Elle avait vite compris qu’il ne servait à rien de résister. Elle n’était plus rien, elle n’existait plus.

Juste un corps. Sans âme et sans droits.

L’adolescente avait suivi toutes les étapes. Du moins, le supposait-elle. Mais qu’en savait-elle au fond ? La petite pièce exiguë d’abord, puis la cage au milieu du sable, dans le cagnard, avec les bagarres pour manger la maigre pitance jetée chaque jour par leurs geôliers. Ensuite, l’espoir devant la douche et le festin, le viol, les privations, la séance de torture à faire subir à d’autres, l’obligation de tuer pour survivre, d’abord des bébés animaux, ensuite des compagnes d’infortune. On lui avait greffé des anneaux dans les seins, on l’avait offerte aux regards concupiscents d’une foule en délire, on l’y avait vendue.

Femelle bonne à la reproduction. Depuis, elle subissait chaque jour, l’agression d’une insémination artificielle. Elle avait cru un court instant que son sort s’améliorerait. Juste une manipulation dans un service exprès. Mais c’eut été trop beau. Pas ici, pas dans cet enfer.

Elle avait oublié : rien qu’un corps, destiné à assouvir les perversions d’une élite.

Le matin, la voix la réveillait. Lily se levait, suivait un couloir, entrait dans une pièce froide et clinique. Elle se couchait sur un lit gynécologique, écartait les jambes, posait les talons sur les appuis, et patientait. Un infirmier, s’il l’était, approchait alors la machine. Celle-ci ronronnait, comme en attente. L’homme positionnait un sexe de métal face au vagin sans défense.

Lily, dressée, conditionnée, n’avait jamais osé se débattre, même pas la première fois. Le phallus, trop gros, l’avait pénétrée sans délicatesse, sans aucune précaution. Elle avait gueulé, ça n’avait rien changé, le tube d’acier avait entamé ses va-et-vient et les avait poursuivis de longues minutes avant de cracher un liquide bien au fond de son bas-ventre. Du sperme bien sûr, puisqu’elle devait procréer. Mais procréer pourquoi ? Pour qui ? A quoi servirait l’enfant à naître ? Autant de questions auxquelles elle n’escomptait aucune réponse. Comme pour tout.

Un corps ne réfléchit pas, ne pense pas, n’a pas d’esprit, pas de cerveau.

Une vie de mort-vivant, réglée par les inflexions impersonnelles de la voix. Cette voix qui rythmait le quotidien, cette voix à laquelle il fallait obtempérer. Toujours.

La jeune fille, allongée sur un matelas, écoutait la respiration de ses codétenues, bruit de fond hypnotique qui la berçait. Les mots étaient devenus rares entre les prisonnières. Toutes avaient perdu l’envie de communiquer. Elles se contentaient d’attendre la séance suivante.

Lily se perdit dans ses souvenirs, retrouva sa petite chambre, ses peluches, ses posters, son édredon moelleux, le sourire de sa mère et de sa sœur. Le dîner était prêt, au menu : une tartiflette, son plat préféré. Rémy était invité, la soirée promettait d’être romantique, peut-être son premier baiser. L’adolescente aimait ce moment évaporé. Elle y plongea encore plus, imagina les bras du jeune homme autour d’elle, sentit ses lèvres sur sa bouche.

Un instant merveilleux.

La voix donna son injonction. Lily ne se leva pas. Le collier lança une décharge, puis une autre, et encore une autre, sans provoquer d’autres réactions que le raidissement des muscles.

Ne restait qu’un corps. Juste un corps vide. Sans âme, sans esprit.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 8805
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lily

Message par RaphaëlLIII le Dim 6 Aoû 2017 - 2:21

Quelle effrayante dystopie ! Je n'ai pas pu m'empêcher d'imaginer une forteresse abritant une tribu décadente dans un monde à la Mad Max !

La petite pièce exiguë d’abord, puis la cage au milieu du sable, dans le cagnard, avec les bagarres pour manger la maigre pitance jetée chaque jour par leurs geôliers.
"Avec" casse un rythme qui s'installait et qui aurait été terrible.

Oui, je suis allé chercher le moindre petit détail, je sais...
avatar
RaphaëlLIII
Apprenti égorgeur

Messages : 79
Date d'inscription : 25/09/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lily

Message par Catherine Robert le Mar 8 Aoû 2017 - 10:50

Merci de cette lecture Raphaël. Contente que tu aies apprécié cette courte visite dans l'univers de Lily, qui est surtout l'univers de Greta. Et si tu as aimé et que tu en veux un peu plus, et bien, il ne te reste plus qu'à sauter sur Greta.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 8805
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lily

Message par FRançoise GRDR le Mar 8 Aoû 2017 - 17:40

C'est tout à fait dans la lignée de Greta, mais une autre femme; peut-être la fille de Greta ?
Très bien construit. J'aime évidemment beaucoup. ^^


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7666
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lily

Message par Catherine Robert le Mar 8 Aoû 2017 - 17:43

Merci Françoise. Non pas la fille de Greta, qui s'appelait Gina, juste une autre victime de ce système horrible.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 8805
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lily

Message par RaphaëlLIII le Mer 9 Aoû 2017 - 1:36

D'accord pour découvrir Greta. Mais où est-elle ?
avatar
RaphaëlLIII
Apprenti égorgeur

Messages : 79
Date d'inscription : 25/09/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lily

Message par Catherine Robert le Mer 9 Aoû 2017 - 11:13

Greta se cache parmi plein d'autres petits camarades dérangés ICI


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 8805
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lily

Message par Amaranth le Ven 11 Aoû 2017 - 17:19

J'aime beaucoup, on y retrouve (oserais-je dire : avec plaisir ?) l'univers de Greta et en même temps, le rapport au corps est bien mis en avant, raccordant bien le texte au concours et lui donnant une autre perspective que simplement un spin-off.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1824
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lily

Message par Tak le Sam 12 Aoû 2017 - 16:59

Je n'ai pas eu (encore) le plaisir de lire Greta, mais je retrouve bien là en tous cas tes thèmes de prédilection, Cath.
L'écriture est maitrisé, l'ensemble est glauque et déshumanisé à souhait et on suit les étapes d'une longue déchéance en mode "avance rapide". Et c'est bien là le seul reproche que je pourrais formuler sur ce texte : trop court. A peine entré dans le vif du sujet, qu'on doit déjà quitter Lily et ses tourments.
Bien sûr, tu as écrit ce texte dans le cadre du concours, mais il y a quand même une petite pointe de frustration - ce qui est bon signe - une fois arrivé à la dernière ligne.

Et d'ailleurs j'ai bien aimé ces souvenirs d'une vie passée ouvrant sur un avenir sans espoir (bah même pas d'avenir du tout, en fait). C'est sombre et désespéré comme à ton habitude et je dois dire que ça me plait beaucoup !

Histoire de trouver quelque chose à dire quand même : "un de ses meilleurs atout."
Mais c'est vraiment pour chipoter... Rolling Eyes


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2595
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lily

Message par Catherine Robert le Mer 16 Aoû 2017 - 13:07

Merci vous deux. Contente que ça vous ait plu.
Oui, c'est un peu survolé, mais ce n'était qu'un petit plaisir que je m'offrais de retourner dans le monde de Greta. Je n'ai pas l'intention d'allonger, ça ne donnerait qu'un Greta bis, ce n'est pas la peine.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 8805
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lily

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum