Enfantillages

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enfantillages

Message par François Fischer le Mar 18 Juil 2017 - 10:34

Allez hop, je poste et je pars en vacances. M'en va tâter le cul des vaches !  :mrgreen:

Enfantillages - 4 996 signes espaces compris



Dernière édition par François Fischer le Ven 1 Sep 2017 - 15:21, édité 1 fois
avatar
François Fischer
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 177
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfantillages

Message par Catherine Robert le Mar 18 Juil 2017 - 12:43

Plutôt bien sympa, même très sympa. Faut dire que tu vas dans ce que j'aime, ça aide.
Cela dit, ce n'est peut-être pas l'idée la plus originale bien sûr, mais tu la gères top. L'histoire de ce petit garçon perturbé est bien racontée, avec une première partie assez gore, même s'il n'y a rien de gore dans le factuel. Ensuite, tu passes aux relations familiales que tu esquisses en quelques mots. On cerne bien les personnages avec chacun leurs particularités, tu arrives même à ébaucher le père absent.
Puis la fin, très bien faite aussi, même si plutôt convenue. Ça pourrait décevoir certains, mais pas moi.
Une ou deux phrases, sans plus, qui pourraient être ciselées, rien de handicapant.
Une très bonne participation.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9054
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfantillages

Message par Perroccina le Mar 18 Juil 2017 - 16:15

Je n'ai pas vraiment accroché à l'histoire. C'est bien écrit, l'histoire est bien équilibrée mais la chute est très prévisible et l'ensemble est juste glauque, il se peut que je sois passée à côté mais je n'ai trouvé aucune dimension fantastique qui aurait apporté, à mon seul avis peut-être, plus de dimension à cette nouvelle.

Désolée de n'avoir pas accroché


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfantillages

Message par Blahom le Mar 18 Juil 2017 - 19:54

J'apprécie une fois de plus la qualité de l'écriture.
L'ensemble est très crédible. Tu as parfaitement restitué l'horreur de la situation...
Spoiler:
Être obligé d'écouter du Mika.  Laughing
De plus, et même si cela relève du hasard le plus absolu, ton texte m'a rappelé des souvenirs d'enfance : ce jeu d'anatomie et une petite sœur dont je devais parfois m'occuper, ce qui engendrait des tensions.
Bon texte.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1351
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 49
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfantillages

Message par Eimelle le Jeu 20 Juil 2017 - 21:46

Hello François !

Un bon texte pour moi, un peu convenu certes, mais remarquablement bien écrit. En quelques mots, tu brosses le portrait d'une famille et le mal-être d'un enfant ! Bravo !

Bises,
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1511
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfantillages

Message par FRançoise GRDR le Jeu 20 Juil 2017 - 22:01

Un bon texte où se joue un mini drame de la jalousie.
Spoiler:
Ce petit garçon vit mal son rôle d'ainé on dirait et ses parents ne l'aident guère ne lui préférant sa sœur, à ce que j'ai compris.
Assez classique, mais tout à fait dans le ton que j'aime.


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7733
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfantillages

Message par paulux le Sam 22 Juil 2017 - 11:01

Un texte réussi, avec plusieurs ascenseurs émotionnels comme on dit, devant les "énormités" de ce qu'on lit, et les implications qu'elles peuvent avoir.

On sent poindre une opposition hommes/femmes avec le père qui est parti, et le fils qui est mal-aimé, face à la maman qui soutient la fille... ce qui ouvre à la scène finale.
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 595
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfantillages

Message par Paladin le Lun 24 Juil 2017 - 9:58

Un peu mitigé, même si mon impression générale est plutôt positive.

C'est comme d'habitude très bien écrit. Comme les autres l'ont dit, l'histoire est assez classique, sans doute un peu trop pour moi, mais ça c'est une question de goût personnel, le fait d'écrire une histoire classique n'est pas un problème en soi. D'autant plus qu'au-delà de ça la subtilité se trouve dans le non-dit, le suggéré, et je trouve la narration très bien menée de ce point de vue-là.

Je me pose une petite question sur l'adéquation au thème : le corps, bien sûr, y est présent, par le jeu d'anatomie, et par ce qu'on devine qui va arriver... Mais est-il central ? C'est là que je tique. Il me semble que le thème central est plus la jalousie et des conséquences extrêmes, plutôt que le corps lui-même. C'est ce qui me pose le plus de problèmes, en fait, par rapport aux consignes.

Mais c'est en lui-même un bon texte, avec ces réserves.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9827
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfantillages

Message par Cancereugène le Dim 30 Juil 2017 - 15:03

Pas grand chose à dire sur la forme, c'est une histoire solide, bien écrite, bien rythmée, avec une bonne ambiance.
Le boulot est impeccable, comme toujours avec toi.
Que dire ? Je rejoins Paladin sur la conformité au thème. Cela pourrait être n'importe quel jeu, le corps n'est pas vraiment central. Même si on devine que, peut-être, le garçon va poursuivre son jeu sur un cobaye humain...
Si on s'éloigne de cette considération, c'est vraiment du très bon boulot.
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1789
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Paris

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfantillages

Message par Tobermory le Dim 30 Juil 2017 - 19:26

J’ai moyennement accroché sans pouvoir vraiment dire pourquoi. Ce que j’aime beaucoup, c’est le côté allusif, la scène sanglante étant éludée et simplement préfigurée par le discours du garçon, inspiré par son kit anatomique. Pour l’essentiel, le style est impeccable. Dans la dernière phrase, j’ai trouvé « mais il peut encore entendre la musique » un peu lourd. Ce qui est important, c’est la forme de la fillette et les cris perçants de Mika, qui à la fois annoncent ceux de la sœur et vont permettre de les couvrir.
« compris papa » : glaçant et excellent.
avatar
Tobermory
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 131
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 66
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfantillages

Message par Amaranth le Mer 2 Aoû 2017 - 21:28

Comme d'habitude, c'est très bien écrit. J'ai également beaucoup apprécié le rythme (ce qui n'est pas facile avec une nouvelle aussi courte, j'en ai moi-même fait les frais) et le ton (que j'ai trouvé très juste, très proche de cet univers enfantin, ce que je ne trouve pas facile à réaliser, et en même temps on ressent bien la tension et le malaise). Mes seuls petits bémols seraient pour le côté classique, qu'on perçoit surtout dans la fin (il n'y a pas d'élément de surprise dans l'histoire, mais est-ce qu'il y en a toujours besoin ? Je dirais que non, mais comme l'intrigue elle-même est classique et que le texte est court, ça le rend un peu moins percutant, je trouve) et pour e respect du thème. Je te mets quand même dans le thème (notamment grâce à la fin, mise en lien avec le jeu, l'allusion au corps est suffisamment forte pour être convaincante), mais tu es peut-être moins dans le mille que d'autres textes.
En tout cas, ça reste une très bonne participation et j'ai beaucoup aimé ma lecture, tu as un style qui m'épate à chaque fois et un sens du rythme très pointu, bravo !


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1852
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfantillages

Message par Tak le Sam 5 Aoû 2017 - 10:24

Rien à ajouter à ce qui a déjà été dit par mes camarades : c'est bien rythmé, vivant précis. Le cours se déroule naturellement et de façon très faible. J'ai bien aimé le coté un peu glauque de la chose et le point du vue du garçon sur sa famille ("la sorcière").
Peut-être, effectivement, manque-t-il un petit quelque chose au niveau du thème (même si l'idée de "corps" est bel et bien là), mais ça ne m'a pas empêché de passer un excellent moment en te lisant, François. Bien joué !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2813
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfantillages

Message par Zaroff le Sam 5 Aoû 2017 - 11:21

Je rejoins mes camarades. Le thème est légèrement abordé par ce récit cohérent. J'ai un peu tiqué sur "sorcière", je trouve que ça ne va pas dans la description. Tu ajoutes une touche d'horreur en parlant de Mika (lol) et l'ensemble tient la route. Bon travail.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Motor City is burning, babe !
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12523
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfantillages

Message par mormir le Ven 11 Aoû 2017 - 23:14

Le corps est bien présent, mais est-il le centre ? L'histoire est intéressante, la famille et l'atmosphère bien décrites. C'est un texte plaisant. Merci à toi


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2238
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfantillages

Message par Murphy Myers le Mer 16 Aoû 2017 - 14:58

Tout comme Paladin (décidément, j'arrête pas de lui piquer ses avis aujourd'hui Embarassed ).

Un texte très bon, une mise en scène et un style supers, mais qui servent une histoire où il manque le petit quelque chose démarquant. Ce qui donne un texte bon en tout point, sans rien à y redire objectivement, mais pour un avis final assez mitigé.

J'aime particulièrement l'aspect suggéré. Au final, pas la moindre goute de sang, tout l'aspect dérangeant se concentre sur la psychologie et j'aime beaucoup ça.

Enfin, c'est ma première lecture du concours où j'avoue trouver le lien avec le thème assez ténu. :/ C'est somme toute une histoire de meurtre (voire la genèse d'un tueur en série ?) où le corps n'a pas plus d'importance que dans toute affaire de meurtre finalement. Ou en tout cas, si certains tueurs s'attardent longuement sur le corps des victimes, ici l'accent ne m'a pas l'air d'être mis sur cet aspect.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3065
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfantillages

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum