Corps à porter

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par Paladin le Dim 23 Juil 2017 - 11:58

J'ai aimé ce texte original et métaphorique (Sur la difficulté des rapports qu'on entretien avec son corps, il me semble ?)

Que la fin soit assez optimiste, plutôt que sombre, ne me gène pas. C'est vrai qu'elle est un peu expédiée, sans doute à cause du calibrage demandé qui est court. Cette fin, elle me semble finalement logique : l'histoire nous montre au départ l'insatisfaction que l'on éprouve de son corps (En particulier à l'adolescence), ensuite on ait tout ce qu'on peut pour le rendre satisfaisant, mais on en est pas maître. Et les dernières phrases nous montrent que le bonheur survient quand on finit par l'accepter tel qu'il est :
Spoiler:

Doucement, avec patience, je découvrais le plaisir de le travailler, de le soigner, de le rendre beau… Jusqu’à pouvoir de nouveau marcher. Et même connaître mêmes les plaisirs de l’amour dans les bras de mon sauveur !

... Est-ce que tu voulais dire ça, ou est-ce mon interprétation ?

Si c'est le cas, la seule petite faiblesse vient que cette conclusion est un peu trop expédiée, mais elle est habile !


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9661
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par Eimelle le Dim 23 Juil 2017 - 22:23

Bonjour Paladin,
Oui, en effet tu as tout compris ! Wink
Il faut que je revois cette fin : je n'avais en effet plus de signe pour finir en beauté!
Merci a toi !
Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1508
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par Paladin le Dim 23 Juil 2017 - 22:38

Je pense qu'il faut que ta conclusion n'ait pas l'air d'une fin expédiée, mais qu'on sente qu'elle est réellement l'aboutissement de ce qui précède. Voila pour moi tout ce qu'il y a à reprendre.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9661
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par Tobermory le Dim 30 Juil 2017 - 9:39

Super bonne idée, en plein dans le thème et très bien traitée avec une abondance de détails. C’est à la fois drôle et sensible et on entre bien dans la peau, c’est le cas de le dire, de l’héroïne.  Dans l’ensemble bien écrit, malgré quelques maladresses.

Principales réserves :  le contexte de départ ( la personnalité immatérielle ) reste trop floue à mon goût J’aurais tendance à trouver la fin un peu trop gentille, mais comme  la maxime finale, confirme le côté fable du texte, ça fonctionne.
avatar
Tobermory
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 121
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 66
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par Eimelle le Dim 30 Juil 2017 - 11:17

Merci Tobermory ! Smile


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1508
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par Amaranth le Mer 2 Aoû 2017 - 20:53

C'est un peu le cheminement inverse de mon propre texte Laughing
J'ai bien aimé, même si je trouve aussi que la fin mériterait d'être plus développée et que j'aimerais aussi en savoir un peu plus sur cette vie sans corps (j'ai eu du mal à me le figurer). Je préfère habituellement les fins plus sombres, mais là ça va bien dans l'esprit du texte (l'acceptation de son corps), il faudrait juste que ce soit amené de manière un peu plus subtile. Mais je sais que le calibrage t'a obligée à synthétiser tout ça et je lirai avec plaisir la version plus longue (j'espère que tu l'écriras !).


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1825
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par Purple-fan le Ven 4 Aoû 2017 - 18:37

Un texte agréable à lire, avec une idée originale et bien développée. Dommage en effet que la limite de signe t'ai empêché de développer certains points (en particuliers la fin)


avatar
Purple-fan
— — Impératrice pourpre — — Disciple de Square Enix
— — Impératrice pourpre — —  Disciple de Square Enix

Messages : 2780
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 20
Localisation : Gironde

http://kylie-darkworld.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par Zaroff le Mar 8 Aoû 2017 - 15:24

J'ai trouvé ce récit assez linéaire dans son ensemble. C'est bien écrit, mais je n'ai pas vibré. Désolé, je suis passé à côté.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Pensée zaroffienne : "Ne pas laisser au lendemain ce que les domestiques peuvent faire le jour même."
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12422
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par Tak le Mar 8 Aoû 2017 - 21:09

J'ai bien aimé ce texte.
On ne sait pas trop d'où ça part, ni vraiment quelles sont les "directives" de ton univers (la personne se présente pour acheter un corps, mais... sous quelle forme ? Un esprit, une substance "désincarnée" ?). Mais au final j'ai quand même bien apprécié ma lecture, grâce à un point de départ plutôt original et assez bien traité, teinté effectivement d'une petite couleur philosophique tirant ce texte vers le haut.
Un très bon texte donc, en ce qui me concerne.


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2595
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par mormir le Ven 11 Aoû 2017 - 23:13

Intéressant. La fin est un peu rapide, la faute au format probablement. En tous cas, j'ai bien aimé. Merci à toi !


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2232
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum