Corps à porter

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Corps à porter

Message par Eimelle le Dim 16 Juil 2017 - 1:39

Bonjour à tous !

Bon, ça y est ! Je me jette à l'eau et poste ici celui des trois textes que j'avais écrits que j'ai retenu pour le concours (avec un pdf pour ceux qui ne peuvent pas le lire en ligne, hein Silence ? Razz )

J'espère qu'il vous plaira, je ne sais pas si j'ai fait le bon choix... Enfin ! Alea jacta est, comme diraient certains...

Nombre de signes : 4996 (j'étais large lol)

Bises à tous !

Eimelle

SPOILER:
Ce matin-là, je me décidais à réaliser la plus folle des actions : m’acheter un corps. Il faut dire que dans ce monde de plus en plus charnel et sensoriel, la décision de vivre sans corps était devenu un choix quasiment impossible à assumer. La multitude des actions physiques à effectuer quotidiennement – les déplacements, le travail ou même l’amour – rendaient mon assimilation sociale difficile.
Je me présentais donc, à 8 heures tapantes, à la boutique d’enveloppes corporelles que l’on m’avait conseillée. Une vendeuse, souriante, m’ouvrit la porte. Dans son échoppe, un choix immense de corps neufs se présentait à moi - des grands, des petits, des gros ou des plus fins.
- Que désirez-vous Madame ? me demandait la vendeuse, accueillante.
Bonne question. Aussi loin que remontaient mes souvenirs d’enfant, aucun corps ne me paraissait plus satisfaisant qu’un énorme bloc de rocher attaché à l’esprit. Je ne pouvais honnêtement en blâmer mes parents qui m’avaient trainée de boutiques en boutiques, avides des conseils des professionnels qui affirmaient que « cela viendrait avec le temps ».
- Ben, un corps, quoi, répondis-je.
Malgré l’apparition d’un éclair de perplexité sur son visage, la vendeuse garda sa contenance gaie et enjouée. Elle commença à réfléchir à haute voix.
- Je vois…Un corps adulte, c’est cela ?
- Et pas trop cher ! l’avertissais-je.
-J’ai cela en stock, me lança-t-elle en me présentant une immense enveloppe charnelle obèse. En solde !
L’argument me décida à essayer l’habitacle en question. Tout de suite, une sensation de chaleur et de lourdeur insupportable m’assaillit. Des tremblements douloureux traversèrent mes muscles, tandis qu’une sueur âcre et puante s’échappait de mes pores. Je retins mes larmes. Le cauchemar adolescent recommençait.
-Ça va passer ! me rassura la vendeuse en réajustant les jambes. Et puis, vous savez, un corps, ça se travaille. Si vous l’entretenez bien, vous pourrez à terme neutraliser toutes ces sensations.
Cela ne me rassurait pas, mais une décision était une décision, et je devais l’assumer. Je payai donc, et emportai le corps. Mais à mon grand désarroi, pendant toute la matinée je redécouvrais les raisons qui m’avaient conduite à délaisser l’être tangible : le conditionnement de mes possibilités dans la réalité physique, la maladresse dans mes gestes et surtout, le regard persistant, désapprobateur, de l’Autre – celui que je croisais sans cesse.
Si bien qu’à 12 heures pétantes, je frappais à nouveau, désespérée, à la porte de la boutique.
-Non, je ne peux pas ! Donnez-moi un autre corps.
La vendeuse, beaucoup moins gracieuse que ce matin, me demanda ma facture et mon ticket d’achat – que par bonheur j’avais conservés. Et elle me fit essayer en bougonnant un autre corps –« plus mince et plus seyant ». Mais ce n’était qu’une apparence.
-Celui-là me tire sur le dos et les jambes, commentais-je avec une pointe de déception. J’ai l’impression que ma peau va craquer. Il est encore plus dur que l’autre à déplacer. Vous n’avez pas autre chose ?
La jeune fille tira sur sa cigarette.
-C’est un modèle pour femme d’âge mûre. Vous avez quel âge, 45 ans environ ? A votre âge, on ne peut plus porter de corps de midinette !
-Et on est obligé de souffrir, alors ?
-C’est O-BLI-GA-TOI-RE, Madame, me lança -t-elle. Ainsi va la vie, il faut l’accepter !
Ecœurée, je tournais la tête pour contenir mes larmes. C’est là que je l’aperçus. Un corps magnifique d’un 1m75 environ, long et filiforme, poitrine rebondie, et surmonté d’un visage jeune pareil à celui des magazines. L’un de ceux que je jugeais inaccessible enfant, que je n’osais porter adolescente. La folie s’empara de moi.
-Et celui-là ? m’enflammai-je. Il est à vendre ? Je le veux !
La vendeuse réprima un rictus carnassier.
-Celui-là coûte 300 000 euros, Madame.
L’habitacle me seyait bien : dynamique et esthétique, il semblait prêt à m’assurer la nouvelle vie dont je me prenais à rêver. Une vie où je n’aurais plus à me cacher, plus à avoir honte et peur de moi. Je me délestais de toutes mes économies pour approcher le Saint Graal.
Hélas ! Trois fois hélas ! A peine sortais-je de la boutique, qu’une voiture endiablée me faucha en traversant la route – me conduisant directement à l’hôpital ! Mon corps merveilleux se trouva scotché dans un fauteuil roulant. Bien-sûr, la boutique déclina toute responsabilité sur sa dégradation, et les assurances m’astreignirent une fin de non-recevoir. Je devrais, me dit-on, me contenter de cet habitacle pour la fin de mes jours, sans broncher. Prison de chair et d’os.
Mais qui imaginait à ce moment que cette prison serait ma liberté ? Un gentil kinésithérapeute m’apprit peu à peu à dominer ce corps instable, fugace. Doucement, avec patience, je découvrais le plaisir de le travailler, de le soigner, de le rendre beau… Jusqu’à pouvoir de nouveau marcher. Et même connaître mêmes les plaisirs de l’amour dans les bras de mon sauveur !
Ce qui me conforta à la maxime suivante : on ne nait pas dans un corps, on apprend à vivre avec.


lien pdf : http://pdf.lu/qA5S


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1507
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par Blahom le Dim 16 Juil 2017 - 20:41

Un texte original et assez lumineux qui m'a rappelé Automates, société anonyme de Bradbury. La conclusion, positive, surprend. D'habitude, tes textes - du moins ceux que j'ai lus - sont très sombres.
J'ai beaucoup aimé même si on n'est pas dans l'horreur mais plutôt dans le conte philosophique avec cette morale finale bien trouvée.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1318
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 49
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par Eimelle le Dim 16 Juil 2017 - 21:00

Merci beaucoup Blahom ! Smile


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1507
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par Murphy Myers le Dim 16 Juil 2017 - 22:43

Spoiler:
J'adore le concept ! Il me semble que tu m'avais parlé à un moment d'une vague idée d'histoire philosophique sur la possession d'un corps (du genre, si quelqu'un possède un corps, type possession de fantôme, pendant des années, au final, à qui est vraiment le corps entre l'hôte originel et le "hanteur" ?). Content de voir que le concours t'as finalement poussée à écrire ce texte, même si le rendu est assez différent de l'idée de départ. Peut-être même qu'il n'y a aucun lien entre ces 2 idées ?

Rien à redire, ni sur l'idée, ni sur le style, en tout cas.

La fin m'a paru un peu rapide en revanche, comme si tu craignais de dépasser la limite de signes si tu la détaillais davantage.
Spoiler:
Préférant la noirceur, j'aurais aussi préféré et trouvé plus percutant (c'est le cas de le dire) que le texte s'arrête à l'accident. Ç’aurait donné un super texte fataliste, parfaite représentation de l'ironie du sort. D'un autre côté, comme dit Blahom, finir comme tu as décidé donne une touche surprenante par rapport à tes autres textes et par rapport à l'écritoire en lui-même, où les textes qui finissent mal ont généralement la part belle.


Enfin, on ne pourrait pas mieux être dans le thème. Et l'idée qu'il m'a donnée me parait d'autant plus banale et faible en comparaison à ce que tu en as fait (la bienséance voudrait que je te dise : "Fumière!"). Bravo en tout cas !


La forme dans le noir - 20 minutes avant la tombe
NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3060
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par Eimelle le Lun 17 Juil 2017 - 0:55

Merci Murphy! Smile Je n'avais en effet plus de place pour détailler la fin, ceci explique cela lol...
Pour l'idée sur la possession d'un corps, il ne s'agit pas de celle là, mais promis: Je vais tenter de l'écrire ! Wink


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1507
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par Cancereugène le Lun 17 Juil 2017 - 18:58

Eimelle dans un texte léger et insolite, voilà une nouveauté (du moins pour moi !)i
L'idée est bien trouvée, bien sûr, c'est léger ça ne mange pas de pain, mais honnêtement, c'est rafraîchissant. Le côté moral m'étonne aussi de ta part, mais pourquoi pas.
Très bonne proposition, en tout cas !
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1765
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par Catherine Robert le Lun 17 Juil 2017 - 22:13

J'ai saisi le côté métaphorique dès le départ du texte, mais ça ne m'a pas vraiment gênée. C'est une belle fable, joliment écrite, même si la gestion de la conjugaison m'a parue mal gérée (j'aurais mis plus de passé simple) et que quelques choix de mots m'ont semblé approximatifs.
C'est rafraîchissant comme l'a dit Cancereugène.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 8957
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par Eimelle le Mar 18 Juil 2017 - 10:48

Hello Catherine et Cancer' !
Et merci pour vos commentaires! Pouf! Encore du travail sur la planche!... J'ai relu mon texte, et en effet, je crois que j'ai confondu le passé simple et l'imparfait a de nombreuses reprises.. Pour les mots mal utilisés, tu peux me relever lesquels s'il te plait Cat' ?
Il faut aussi du coup que je rallonge un peu le texte et que je trouve le moyen d'être moins moraliste. 100 fois tu remettras ton ouvrage lol...
Merci a vous !
Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1507
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par Perroccina le Mar 18 Juil 2017 - 15:47

J'ai bien aimé la touche positive de la fin, mais j'aime bien les histoires qui terminent bien. En revanche, j'ai eu du mal à comprendre les tenants et aboutissants de l'histoire. Catherine parle d'une dimension philosophique, il me manque quand même quelque chose pour accepter l'histoire.
Malgré tout je le retiens comme une participation plaisante.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par FRançoise GRDR le Mar 18 Juil 2017 - 20:19

Comme Perro, j'ai eu du mal à comprendre les "tenants et aboutissants" et surtout à m'identifier au personnage en quête d'un corps. Je ne me suis pas sentie concernée par sa quête. Je suis restée en dehors, je ne sais pas pourquoi... Bon, je le relirai pour me faire une meilleure idée.


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7698
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par François Fischer le Jeu 20 Juil 2017 - 11:06

Joli texte, au fantastique surréaliste teinté de poésie, surtout dans sa conclusion optimiste. 
On est en plein dans la thématique et le récit est mené harmonieusement. Du tout bon en somme.
avatar
François Fischer
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 177
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par Eimelle le Jeu 20 Juil 2017 - 22:07

Hello Françoise, Perro et François !

Et merci de votre lecture ! En effet, c'est un texte dans la lignée surréaliste !

Bises,
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1507
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par paulux le Sam 22 Juil 2017 - 10:49

Vraiment un très joli texte, j'ai aimé cette idée et le déroulement de l'aventure. Ça en fait comme une fable !

Je déplorerais néanmoins deux ou trois petits détails, le coût élevé du dernier corps qui demeure accessible (avec endettement c'est sûr) mais ça fait un gros écart avec la disposition du personnage à l'ouverture.

Et puis, on aurait aimé en savoir plus sur l'univers dans lequel on se trouve, même quelques mots. Pourquoi prendre un corps maintenant, après autant d'années, etc... Bien que, évidemment, le format court ne facilite pas les choses. Mais en vue d'un texte plus complet, un jour ?!

En tout cas, j'ai vraiment beaucoup apprécié ^_^
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 584
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par Eimelle le Sam 22 Juil 2017 - 13:25

Merci Paulux ! Smile

Au départ, j'avais plus développé les points que tu soulèves, mais j'avais explosé mon nombre de signes... Donc j'ai dû sabrer dans le vif ! lol

Peut-être si je le reprends, je pourrai intégrer tout cela ! Smile

Bises,
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1507
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par paulux le Sam 22 Juil 2017 - 21:25

Je m'en doutais bien, on a tous bien galéré, mais l'exercice est vraiment chouette !
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 584
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corps à porter

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum