Crypte d'amour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Crypte d'amour

Message par Cancereugène le Dim 4 Juin 2017 - 1:44

Bon, j'ai tenté de créer une nouvelle version avec davantage d'explications. Pas sûr que ce soit mieux... Je compte sur vous pour me le dire...

avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1729
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crypte d'amour

Message par Tak le Lun 5 Juin 2017 - 16:28

Je chope et je lis ça dès que possible.
Par contre, je ne crois pas avoir lu l'originale, donc du coup mon commentaire ne t'éclairera sûrement pas beaucoup sur l'aspect "amélioratif" de la chose...


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2595
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crypte d'amour

Message par Cancereugène le Lun 5 Juin 2017 - 18:47

De l'originale, je n'ai conservé que la trame générale et une scène d'amour. L'aspect "amélioratif" espéré eut été une émotion plus franche, une meilleure compréhension des personnages et de leurs motivations, mais j'ai le sentiment de louper un peu le coche (sans être capable de cerner précisément le truc, j'ai des tas de pistes, mais à chaque fois, je m'égare. J'ai eu le même problème avec "l'enfant à tuer" ou "le projet clean street" rebaptisé O+... bref, je devrais me contenter des one shot, mais j'aime trop mes histoires (à tort ou à raison !) pour les laisser incomplètes ou fades, sans chercher à trouver le "truc" qui fait mouche. Bizarrement, ce "truc", je le trouve souvent involontairement, comme pour "Piratages", "Donna" ou encore "Ma douce"... ce sont des textes qui ont obtenu de très bons commentaires, alors que je ne misais pas vraiment sur eux en terme d'émotions...
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1729
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crypte d'amour

Message par Tak le Mar 6 Juin 2017 - 23:27

Ben je suis con, je le connaissais déjà ce texte : c'était celui pour le concours "cimetière" !

Et effectivement, tu l'as bien enrichi, car si on reconnait rapidement le fond de la trame, tu l'as suffisamment étoffé pour qu'on aie presque l'impression d'avoir un "nouveau" texte. J'ai beaucoup aimé les rajouts (le background de Dimitru, celui du prêtre, quoiqu'un peu longuet, peut-être), qui contribuent en effet à une meilleure compréhension des motivations de chacun.
Le décor est plus travaillé et j'ai beaucoup aimé les différentes descriptions. Quant à la dernière partie
Spoiler:
:
tout ce qui à trait aux "mortes ressuscitées"
, je l'ai trouvé très réussie et elle prolonge l'aspect premièrement nauséeux de la chose vers des territoires plus horrifiques, mais parfaitement cadrés. Un vrai plaisir, de ce côté-là !
Le seul point sur lequel j'ai tilté, tout comme sur la première version, c'est encore une fois cette histoire
Spoiler:
de "trinité", dont tu ne dis pas grand-chose et qui malgré le "grand oeuvre" ici beaucoup mieux expliqué de ton personnage, reste toujours un poil nébuleux pour moi.
Peut-être dans ce passage-là les choses surviennent-elles encore un peu trop vite, sans avoir le temps de les expliciter.
C'est juste l'affaire de deux ou trois petits paragraphes, mais je vois ceux-ci comme un moment-charnière de ton récit et ce léger flou donne l'impression de passer à côté de quelque chose...
Du moins, c'est ainsi que je l'ai ressenti.
Mais on devine néanmoins plus ou moins l'état d'esprit du prêtre à ce moment-là pour que cela ne choque pas outre mesure, surtout après les explications, plus loin, de la nature de son "oeuvre".

Donc un tout léger bémol, mais je trouve cette nouvelle version beaucoup plus claire et aérée que la précédente, plus agréable à lire et avec un background appréciable qui permet de s'y projeter plus facilement.
La plume est toujours excellente et quelques descriptions m'ont foutu le frisson : un réel plaisir de lecture, donc ! Ceci dit, et juste pour faire mon chieur, j'ai noté quelques rares coquilles, un poil plus présentes sur la fin que dans la 1e partie... (j'essaierais de les retrouver si je trouve le temps demain).
Une bonne relecture te permettra de les déceler sans mal, cela dit.

Bref, un excellent texte, que tu as bien fait de retoucher, Cancer. C'est glauque, violent, un peu malade et franchement réjouissant à lire, car même dans la folie du personnage, tu vas si bien jusqu'au bout de ton idée, que l'on peut s'empêcher de suivre le cheminement dément de celui-ci. Sans lui donner raison, bien sûr.
Mais juste pour faire naître ce sentiment chez le lecteur, cela prouve que tu maîtrises parfaitement ton sujet. Je te tires donc mon chapeau, pour cette très belle "relecture" !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2595
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crypte d'amour

Message par Jack-the-rimeur le Dim 2 Juil 2017 - 20:33

Bien aimé cette version. Le personnage du prêtre complexe et tourmenté a pris de la substance. Un portrait plus fouillé et bien campé.
Recentrer le récit dans l'église me paraît aussi une bonne idée.
Je me souviens avoir tiqué sur le fait qu'un migrant père de famille choisisse un cimetière pour refuge. Puis, en y repensant, on pouvait remplacer le choix par une nécessité : imaginer que tes migrants soient tombés sur une bande de racistes bon teint toujours prêts à bouffer du basané inférieur en nombre. Là, cimetière ou église, toute issue est bonne à prendre. On ne calcule plus.
La nouvelle chute aussi, haute en suspense, est excellente.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2212
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crypte d'amour

Message par Cancereugène le Lun 3 Juil 2017 - 18:49

"haute en suspense"... alors là, je ne sais plus quoi dire !
Enfin, si : merci Jack !
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1729
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crypte d'amour

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum