L'Effet Mandela

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Effet Mandela

Message par Raven le Lun 1 Mai 2017 - 13:49

Tout juste fini, grâce au sursis du 1er mai (merci et gloire à notre Admin bien-aimée).

Voici donc ma participation, plus qu'à lire et commenter les vôtres !

37.109 signes.

L'Effet Mandela

Merci d'avance pour votre lecture.


Quiconque lit la présente ligne s'engage à mater l'intégrale de Plus Belle la Vie.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 3415
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Effet Mandela

Message par Blahom le Lun 1 Mai 2017 - 16:28

S'agit-il d'un texte autobiographique ? Le personnage principal semble avoir hérité de ta propension à te mettre dans des situations impossibles. Laughing
J'ai toujours apprécié les histoires caractérisées par l'irruption du fantastique et du bizarre dans le monde banal de tous les jours.
C'est une très bonne histoire, mise en valeur par un style fluide et efficace.
J'ajoute que j'ai dû aller faire des recherches sur cet "effet Mandela" dont je n'avais jamais entendu parler.
Le site suivant explique de quoi il s'agit : https://motherboard.vice.com/fr/article/leffet-mandela-ou-quand-notre-memoire-construit-des-realites-paralleles
Pourtant, son postulat de départ est inexact puisque Dark Vador dit bien à Luke qu'il est son père (du moins dans la version française).

Quoi qu'il en soit, j'ai adoré cette histoire...


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 49
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Effet Mandela

Message par Invité le Mar 2 Mai 2017 - 15:00

Bonjour,

Bon texte, bien qu'il manque, non pas une explication, mais, me semble t-il une dernière phrase pour faire sens. A part cela , pas grand-chose d'autre à dire si ce n'est que c'est rondement mené.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Effet Mandela

Message par Raven le Mer 3 Mai 2017 - 0:24

Merci pour vos lectures !

Blahom : tu me connais décidément bien ! Oui, c'est en partie autobiographique puisque plus de la moitié du texte est issue d'un rêve (bah oui, même en rêve je me débrouille pour me coller dans des situations impossibles Laughing ) Merci d'avoir apprécié.

Gernier : j'ai en effet remanié à plusieurs reprises la toute fin, déplaçant les phrases, les inversant, etc. avec ce sentiment d'un truc qui clochait, de pas assez précis. Même au moment de le poster, j'avais encore ce sentiment d'inachevé comme s'il manquait une bricole pour que ce soit parfaitement fini. En général, je finis par revenir dessus et trouver/modifier ce qui me gêne. C'est prévu quand ce texte aura un peu décanté, ce qui n'est aujourd'hui encore pas le cas, bien trop frais. Merci également à toi pour ta lecture !


Quiconque lit la présente ligne s'engage à mater l'intégrale de Plus Belle la Vie.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 3415
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Effet Mandela

Message par Cancereugène le Dim 7 Mai 2017 - 20:19

C'est un récit qui prend son temps, très progressif, très « enveloppant » ; l'écriture est si ciselée que je me suis laissé porter, et que les pages ont défilé. Je conserve une petite impression de longueur pour la première moitié, mais c'est vraiment pour dire quelque chose ! Le bizarre de la situation est vraiment bien mis en scène, j'étais totalement dans le récit. Peut-être un peu trop, car à la fin de la dernière page, j'ai cherché la suite... sans la trouver !
Juste un truc, je n'ai pas trop ressenti la détresse du personnage face à cette situation franchement anxiogène. C'est notamment le cas à la fin. Le gobelet de la machine a le même goût que dans l'appart' occupé par les deux inconnus, mais elle ne fait aucune relation – je pense qu'elle devrait commencer à se méfier de quelque chose. Bref, pour moi, le dénouement aurait pu être davantage dramatique, car tous les indices qu'elle glane sont conformes à ceux qu'elle a déjà connus avec son appartement, je trouve étonnant qu'elle les décrive comme si ça arrivait pour la première fois. Mais honnêtement, j'étais bien dans le délire, tu m'as mené par le bout du nez, Raven, et même si je n'aurais jamais les tenants et aboutissants de cette histoire insolite, je ne peux que m'incliner devant la qualité de ce texte...
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1728
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Effet Mandela

Message par Tak le Lun 8 Mai 2017 - 20:14

Ça faisait longtemps que je t'avais pas lu Raven et honnêtement c'est toujours un plaisir !
On se laisse porter par ta plume sans compter les pages et tu arrives réellement à nous immerger dans ton récit, à l'étrangeté glaçante. Tu as l'art pour les petits détails qui ancrent tes textes dans une réalité tangible et dans laquelle on se retrouve sans effort. Une odeur, un geste, une impression. Pour le reste, je ne trouve rien à dire d'autre qui n'a déjà été mentionné par mes camarades... Peut-être, en effet, manque-t-il un petit quelque chose à la fin. Pas forcément une chute, mais un détail, un petit déclic qui aiguillerait un peu le lecteur sur cette insolite suite d'événements (une note glanée sur un bureau, une brève recherche... je sais pas ? ).

Mais à ce niveau c'est juste une broutille, vu la très bonne tenue du texte et le plaisir que j'ai eu à lire. Good job Raven et n'attend plus des plombes avant de nous refaire lire ta plume : on est demandeurs ! (moi, du moins).


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2595
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Effet Mandela

Message par Paladin le Mer 10 Mai 2017 - 19:43

Puisque décidément, j'ai décidé de ne pas être original et de dire comme les autres, ben moi aussi je vais dire que c'est bien du Raven question écriture, rédigé de main de maître, enfin, de maîtresse :sm: ...

C'est une histoire dans le style de La Quatrième Dimension, à laquelle tu fais d'ailleurs référence. Et je pense à certains gags que faisaient la vieille Caméra invisible, et ses continuateurs modernes, pas toujours de bon goût, qui place leur malheureuse victimes dans ce genre de situations... Vous rendez-vous compte à quel point ça peut être angoissant et déstabilisant de se trouver dans une position pareille ?

Et je dirais comme Tak que la faiblesse de cette histoire est dans une absence de chute, ou de quelques chose d'approchant. Alors je sais qu'il n'est pas nécessaire que l'on ait une explication, l'histoire fonctionne bien sur le mode absurde et kafkaïen, mais c'est la limite de ce genre d'histoire parce justement, des séries comme La Quatrième Dimension nous ont habitué à ce genre de scénario, ce qui leur donne un air de "déjà vu". Donc, si l'écriture est très bonne, il manque à mon avis quelque chose qui la rendrait originale, et peut-être, avec ce style d'histoire qui en général, ne fournissent aucune explication, l'originalité serait d'en donner plus ou moins une. Voila juste ce qui me laisse sur ma faim. Pour le reste, que ce soit du Raven, du Florence ou du Cordelia, c'est toujours bon (Je parle d'écriture... aussi tongue )


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9661
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Effet Mandela

Message par FRançoise GRDR le Mer 10 Mai 2017 - 22:41

Un texte qui coule comme une eau fraîche, fluide et glaciale en même temps. Je n'ai pas trop ressenti l'angoisse de la narratrice qui prend tout de même assez bien ces changements dans ses "habitudes" ou ce qui devrait l'être car un déménagement peut provoquer ce genre de délire.
Les petits détails (dessous de table basse, meubles à elle) sont savoureux. Toutes ces petites manies aussi nous raccrochent bien au réel et nous plongent encore plus dans la stupéfaction de ce qu'elle vit.
L'idée m'a plu ainsi que l'écriture maîtrisée de bout en bout. Il me manque pourtant quelque chose pour qu'il soit parfait; une sorte d'explication malgré qu'il soit construit autour de l'absurdité.
Très bonne participation ^^


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7666
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Effet Mandela

Message par Malossep le Jeu 11 Mai 2017 - 14:27

Bonjour Raven, j'ai trouvé la lecture très agréable, prenante. J'ai un faible pour les huis clos et en particulier les histoires d'appartement (Polanski...). Justement le huis clos de 90% s'ouvre à la fin avec une scène dans une chambre d'hôtel, puis au travail. Quelque chose en moi, en tant que lecteur, aurait préféré rester dans l'appartement jusqu'au bout. En tout cas merci Smile
avatar
Malossep
Apprenti égorgeur

Messages : 60
Date d'inscription : 28/03/2017
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Effet Mandela

Message par Raven le Ven 12 Mai 2017 - 12:49

Merci à tous pour votre lecture et vos commentaires. Je vais répondre un peu en vrac à tout ce qui a été dit :

Oui, le début un peu longuet à se mettre en place. Je crois que c'est un défaut récurrent chez moi, je prends mon temps et quand je me rends compte que j'arrive bientôt à la limite de signes, j'accélère, ce qui déséquilibre souvent mes textes. Peut-être aussi ma façon d'écrire : très peu, par tranches de deux heures tous les 15 jours en moyenne, donc quand je m'y mets j'ai toujours un peu de mal à m'y replonger.
Pour la chute : comme j'ai dit, j'ai tourné et retourné cette fin sans vraiment être satisfaite. D'un strict point de vue stylistique, je vais la reprendre et raccourcir les dernières phrases pour focaliser l'attention du lecteur dessus, en l'état, elles sont trop longues et délayées. Pour l'explication, pas très claire, à mes yeux elle réside dans le titre. Je ne sais pas trop comment faire pour la rendre plus claire pour le lecteur sachant que la situation ne l'est pas pour la narratrice. Ou alors il me faudrait encore en faire des tartines et reparler de l'Effet Mandela afin de rappeler au lecteur le titre et lui donner une piste. Ou peut-être mentionner l'histoire de Lerina Garcia Gordo, sur laquelle je suis tombée lors de recherches et qui m'a inspiré la fin, genre lui faire une dédicace ou l'insérer comme perso. À voir.

Quant au huis clos, ben c'est carrément une super idée pour recentrer l'ensemble (dans mon rêve d'origine, qui a donné lieu à cette histoire, tout se passait en allers-retours entre le hall d'entrée et l'appartement, ce qui donnait en effet un côté bien plus oppressant, étouffant). Je garde cet axe de retravail en tête, merci beaucoup.

Merci à vous tous !


Quiconque lit la présente ligne s'engage à mater l'intégrale de Plus Belle la Vie.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 3415
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Effet Mandela

Message par Hellaz le Ven 12 Mai 2017 - 21:16

J'aime beaucoup cette sensation de mystère et la vie que tu donnes à ton personnage. Je regrette une fin un peu brutale. Le style est parfait.
avatar
Hellaz
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 127
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 42
Localisation : Bzh

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Effet Mandela

Message par Amaranth le Dim 14 Mai 2017 - 21:18

J'ai beaucoup aimé : l'histoire est prenante, le style est très fluide, on est emporté jusqu'au bout avec toujours l'envie d'en découvrir plus. Mais effectivement, je trouve qu'à la fin il manque un truc pour conclure (quoi ? Je ne sais pas). Tel quel, ça m'a laissé un petit goût d'inachevé. Reste que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ton histoire, Raven (mais je n'en doutais pas avant de commencer). Tu arrives très bien à instiller plein de détails de la vie quotidienne qui font qu'il est facile de s'attacher au personnage et de visualiser la situation.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1824
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Effet Mandela

Message par Raven le Lun 15 Mai 2017 - 23:21

Merci encore à vous pour vos retours. Bon, la fin, la fin... Je suis bonne pour la retravailler. En même temps, je le savais, et comme d'hab j'ai espéré être la seule à m'en rendre compte. Mais avec vous, ça marche pas Laughing
Je me rends compte que j'avais oublié de répondre à un point soulevé par Cancer : le côté moyennement angoissé du perso qui accepte les choses sans trop se poser de question etc. En fait, j'ai appréhendé cette histoire comme si ça m'arrivait (assez facile vu que j'en avais déjà rêvé une bonne partie). Je crois que c'est un peu comme ça que je réagirais : j'ai tendance, face à une situation sur laquelle je n'ai aucune emprise, à attendre sans rien faire que les choses rentrent d'elles-mêmes dans l'ordre (ou évoluent) et à me dire qu'il n'y a pas d'urgence s'il n'y a pas mort d'homme.

Raven, corbeau passif.


Quiconque lit la présente ligne s'engage à mater l'intégrale de Plus Belle la Vie.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 3415
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Effet Mandela

Message par Hellaz le Mar 16 Mai 2017 - 1:05

Ce qui est normal, à mon sens ... l'angoisse est un luxe.
avatar
Hellaz
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 127
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 42
Localisation : Bzh

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Effet Mandela

Message par Catherine Robert le Mar 16 Mai 2017 - 14:27

Moi, tu sais que j'adore ce genre de situations absurdes ou le fantastique fait irruption dans la vie quotidienne. Tout se passe bien et puis paf ! y a un truc bizarre qui cloche. Ce n'est pas un fantastique tape-à-l’œil, juste le glissement vers une autre dimension, et comme tu le dis toi-même dans ton texte, ça fait penser à La quatrième dimension (même si je n'ai plus vu un seul épisode de cette série depuis mon enfance, dommage d'ailleurs).
Bref, je ne pouvais qu'adhérer (bin oui quoi, j'ai aussi écrit des trucs du style, dès lors, tu savais que tu avais déjà une lectrice acquise). Plein de petits détails qui rendent autant le personnage que le quotidien bien concret. Seul très léger bémol, comme la plupart des commentateurs avant moi, la fin. Mais comme les autres, je n'arrive pas à pointer ce qui gêne un peu. Mais au bout, j'ai aussi eu envie de glisser vers la page suivante. Peut-être est-ce parce qu'il n'y a pas de fin réelle, on laisse le personnage dans sa situation étrange. Je ne sais pas trop. En tout cas, on ne t'aide pas trop à ce niveau, on est tous là à dire "y a un truc qui va pas" et pas un n'arrive à expliquer pourquoi. Au moins, tu peux dire que tu restes dans l'étrangeté jusque dans les réactions de tes lecteurs.

Voilà dernier texte lu (je lis les textes dans l'ordre chronologique), plus qu'à composer un classement qui me convienne un minimum.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 8805
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Effet Mandela

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum