Aaron

Aller en bas

Aaron

Message par Tak le Sam 29 Avr 2017 - 22:14

Description de l'un des personnages d'un de mes romans en chantier. Peut-être finirais-je par l'écrire un jour... mais en attendant, je peux toujours travailler sur certains points. Notamment la description, puisque c'est de ça qu'il s'agit ici.
Dites-moi si c'est probant et "visuel" :

_____


Il s'avance, d'un air prédateur.
Au début, l'homme qui se tient en face ne distingue qu'une masse imposante, toute en muscles d'ébène. Puis son regard fait le point sur les nombreux tatouages ornant sa peau. Une toile de cicatrices stylisées évoquant des rites chamanes ou vaudou. Par centaines ; partout. Bras, torses, jambes, crâne. Aucun centimètre carré de son épiderme n'y échappe. Mais le plus étonnant : celles-ci se mettent à luire, à pulser, à l'unisson d'un battement cardiaque forgé dans quelque magie ancestrale. Dans ses yeux brûle la résolution d'un général en campagne. Qui est ce homme et que lui veut-il ? Un halo pourpre l'entoure dans l'obscurité, révélant des traits de visage taillés dans un acier pur et inaltérable. Froids, calculateurs. Cette physionomie, couplée à la volonté sans faille qu'elle dégage, laisse un sentiment terrifiant d'inéluctabilité...
Une puissance contenue mêlée d'une pointe de folie émane de lui, tel un parfum capiteux. Sa présence, son charisme ; implacables.
Soudain, une voix profonde roule dans l'air :
- Relèves-toi et affronte ton destin.
L'homme, en attente de quelque foudroyant châtiment, ose enfin lever les yeux vers la silhouette qui le surplombe.
- Qu... qui êtes-vous ? Et que me voulez vous ?
- Mon nom est Aaron. Et si dieu le veut, tu marcheras aux cotés des miens.

Alors, le demi-dieu appose sa main sur son front et toute douleur s'évanouit. Les astres ouvrent une voie sur le sol même où ils se tiennent et la vérité se fait jour en lui : plus jamais il ne serait un paria, car la figure tutélaire de ces marginaux et laissés-pour-compte venait de lui accorder sa clémence.
Il se relève, joignant ses mains en pinces de crabe dans un geste miséricordieux.
L'autre, de sa haute stature, approuve du chef et l'aide à se relever. Les tatouages lumineux le drapent d'une aura mystique et redoutable à la fois. Un sourire satisfait lui barre son visage buriné : une nouvelle ouaille venait de se joindre à son église.


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3781
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aaron

Message par Perroccina le Dim 30 Avr 2017 - 16:21

La description concerne surtout la première moitié du texte. Merci quand même pour la suite, car c'est toujours bien de connaitre la suite.
La description d'Aaron est bien écrite et relativement claire. En revanche elle me parait un too much par endroits : le regard du général en campagne, un battement cardiaque qui bat à l'unisson...
Je pense qu'il est déjà évident qu'on a à faire à un être surnaturel rien qu'avec les tatouages qui luisent, quant au regard résolu, je pensais à froid, dur, sans aucune place au doute, implacable...
Sinon j'ai bien aimé l'entrée en matière, genre mise au point, cela permet de découvrir l'objet de ta description en même temps que ton protagoniste. Autre point positif, on sent la puissance qui se dégage d'Aaron. Dans l'ensemble l'exercice est réussi.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3078
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aaron

Message par Tak le Dim 30 Avr 2017 - 21:03

Oui, j'en ai rajouté un poil par moments, histoire de rester dans le sujet (la description) jusqu'au bout. Mais effectivement, je suis d'accord, certaines formulations sont un peu too much.
Pour la "suite", au début je ne pensais pas rajouter ce paragraphe, mais je trouvais, même si on est moins dans la description, que celui-ci complétait bien le début. Histoire de savoir à qui on a vraiment à faire. Il y a trop de boulot sur ce roman pour que je m'y remette comme ça, mais j'adore ce personnage et aimerais beaucoup lui donner vie.
Quand l'occasion se présentera, j'espère qu'il répondra présent...

Merci à toi, Perro.
Bon ben maintenant, t'as plus qu'à proposer quelque chose à ton tour : décris-nous, par exemple... ta moto, tiens ! :mrgreen:


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3781
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aaron

Message par Cancereugène le Mer 17 Mai 2017 - 17:24

Ma première réaction est de penser que tu en fais des caisses avec ton Aaron.
S'il s'agissait d'un texte très premier degré, je pense que certains points devraient être revus ; ils font too much. Maintenant, je ne suis pas certain que le texte soit au premier degré. Ou plutôt, je soupçonne, dans le cadre du roman que tu évoques, un ton particulier, très emphatique, très épique, très homérique, peut-être.
Du coup, je ne sais pas comment apprécier ce texte.

Pour faire simple, je dirai que j'ai bien visualisé Aaron. Un être puissant, implacable, intelligent. Si on s'appuie juste à l'apparence, l'exercice est réussi. Après, tu dis clairement qu'il s'agit d'un demi-dieu, cela confirme les descriptions précédentes !

Le vocabulaire est un peu chargé, à mon goût, mais comme je le disais, si on admet un ton épique ou antique, ou "nous-sommes-les-dieux-vous-êtes-tout-petits-comparé-à-nous" je n'ai plus rien à dire. C'est toi qui vois, serais-je tenté de dire. C'est difficile d'évaluer un extrait de roman.
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2135
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 45
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aaron

Message par Tak le Mer 17 Mai 2017 - 20:01

Ce n'est pas un extrait Cancer (j'avais tapé sur les doigts de Gernier pour la même raison), mais simplement une description du personnage que j'ai en tête. Ce petit bout de prose est tout à fait "inédit" et écrit pour le besoin de l'exercice.
Mais je l'admets, c'était plutôt facile...

Et je suis d'accord, le trait est sûrement un peu forcé. J'ai rajouté au dernier moment les trucs genre "comme un général en campagne" et je me rends compte que ça fait vraiment too much...
La prochaine fois je partirais sur une description de paysage, ça me réussit mieux Wink
Merci à toi.


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3781
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aaron

Message par Cancereugène le Mer 17 Mai 2017 - 20:15

Je n'ai pas dit que c'était raté, juste que j'avais du mal à me positionner par rapport au ton que tu souhaitais imprimer à ton récit. Je ne pense pas être injuste en qualifiant ta description d'emphatique, tu en fais beaucoup pour souligner l'aspect impérieux, implacable de ton personnage. Pourquoi pas, ça peut se justifier. Il m'a juste manqué le ton général de ton texte pour en apprécier la force.
Mais comme je le disais, j'ai bien visualisé le personnage, c'est tout de même l'essentiel.
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2135
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 45
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aaron

Message par Tak le Mer 17 Mai 2017 - 20:50

Oui, tu n'as peut-être pas tort : je n'ai pas réussi à donner un ton vraiment uni à ce passage. Ou du moins, celui-ci n'est pas assez long pour se faire une idée réelle du personnage et du contexte général...
Mais j'ai voulu, justement, en faire une bribe indépendante pour m'axer uniquement sur le "visuel" du personnage. Sa description physique, donc.

Si tu as simplement réussi à le visualiser, alors ça me va !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3781
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aaron

Message par Murphy Myers le Mer 30 Aoû 2017 - 11:57

Très bonne description, encore une fois.

Pour la suite du texte, j'ai l'impression qu'il y a une embrouille de temps : 90% du texte au présent, et quelques phrases au passé, surtout vers la fin. Du genre "Un sourire satisfait lui barre son visage buriné : une nouvelle ouaille venait de se joindre à son église." présent et passé en un (+ "lui barre son visage" qui est pour moi une sorte de pléonasme : "lui barre le visage" ou "barre son visage" mais les 2 en 1 sonnent pas très bien à mes yeux.)

Bref, une bonne description et un contexte autour intrigant même si un peu flou (en même temps, c'est juste un extrait de quelque chose de plus grand, donc ça me semble normal).


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3260
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aaron

Message par Tak le Mer 30 Aoû 2017 - 21:24

Ah ouais tiens, c'est vrai : j'avais pas fait gaffe à ces mélanges de temps dans la 2e partie ! Et tu as raison pour le "lui barre son visage", ça sonne pas très bien, au final.

Pour le coté flou, c'est normal vu le contexte d'ensemble et même sans ça, j'aime bien laisser certaines choses dans l'ombre. Mais tes remarques sont justes et j'y réfléchirais à deux fois, à l'avenir Wink (enfin, si tant est que je m'essaie une nouvelle fois à l'exercice, ce qui ne sera probablement pas le cas).

Merci pour la lecture, Murphy. Et au passage, tu sembles un peu plus dispo ces temps-ci : pourquoi ne pas t'essayer toi aussi à quelques ateliers ? dis-je, en passant...


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3781
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aaron

Message par Murphy Myers le Jeu 31 Aoû 2017 - 8:41

Je m'y essaie en les lisant, c'est déjà un début :mrgreen:
Je sais que je ne participerai pas aux ateliers en tant qu'auteur (pas s'il faut réellement écrire spécialement pour l'occasion, je veux dire). J'essaie de me recentrer sur les histoires que j'ai déjà en tête depuis un moment.

Ou alors peut-être quand j'aurais réellement plus de temps (parce que là, c'est qu'une illusion en fait ; j'empiète sur mes heures de boulot pour passer par ici depuis que je sais que je ne compte pas rester à ce poste encore très longtemps...).


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3260
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aaron

Message par Tak le Jeu 31 Aoû 2017 - 9:03

Aaaah, tout s'explique ! Laughing
Moi perso je ne peux que vous lire depuis le boulot (entre deux) et encore, vu que je n'ai pas arrêté de changer d'identifiants, je n'arrive pas à me connecter sur mon compte depuis un autre poste que celui-ci. Donc je peux lire en tant qu'invité, mais en tant que membre (ce qui m'enlève l'accès aux parties "réservées).

Mais pour en revenir à nos moutons, je comprends bien ta position.
Ceci dit, un atelier ne prend pas beaucoup de temps : 5min, entre deux trucs, même le pied au plancher sur tes travaux perso, tu peux toujours participer à l'un ou l'autre... Wink (et ça me fait penser que je ferais bien de m'y remettre moi aussi, histoire de ne pas rouiller).


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3781
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aaron

Message par Murphy Myers le Jeu 31 Aoû 2017 - 10:43

C'est l'avantage de bosser sur PC et surtout d'avoir un métier où 80% du job consiste à écrire sur un clavier (même si c'est sur des thèmes pas toujours passionnants et souvent répétitifs) Smile

Pour toi, ça peut ne prendre que 5mn, mais moi je sais que ça s'étendrait très vite à des heures. Je n'arrive pas à écrire quoi que ce soit si je n'ai pas une histoire complète derrière, et des personnages bien précis en tête. Impossible de pondre une description là, comme ça, sortie de nulle part, par exemple.

Dans un sens, c'est pas plus mal, ça me laisse plus de temps pour lire ceux qui gèrent beaucoup mieux que moi le court et l'écriture-rafale.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3260
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aaron

Message par Stephane le Sam 17 Nov 2018 - 12:33

Hello Tak !
Alors je n'ai pas lu l'avis des autres je suis navré pour ne pas être influencé.
Je viens de lire et je trouve ça sympa. Pour moi t'es dans le sujet sur la première partie. A partie de "Alors le demi-dieu..." on est plus dans la description. Mais je juge que t'es dans le thème car tu as tout simplement voulu développer ton histoire, qu'elle est un sens etc. J'ai fais la même chose pour mon texte (même si je pense que t'es plus dans le sujet que moi Razz)

C'est du tout bon Mister Tak. Tak'croche bien tes lecteurs !!........... Rhm......Rhm.....


Un écrivain qui se livre, c'est un peu comme un canard qui se confie... -- De qui ? Bah j'en sais rien...
On s'appelle et on s'fait des quenelles ? -- Stéphane
Longue vie et prospérité -- Mr Spock
avatar
Stephane
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 286
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 41
Localisation : Ain (Rhône-Alpes)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aaron

Message par Tak le Dim 18 Nov 2018 - 9:43

Ahah, merci à toi, Stéphane !

C'est vrai qu'à la fin de ton texte tu n'es plus vraiment dans la description, tout comme moi ici. Cette mauvaise manie de vouloir "romancer" un simple exercice... Rolling Eyes (mais au moins, ça prouve qu'on a des idées ! oui, je suis du genre verre à moitié plein, du moins en matière d'écriture).


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3781
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aaron

Message par Stephane le Dim 18 Nov 2018 - 11:37

Et t'as bien raison !! Toujours voir le verre à moitié plein. Y'a que comme ça que l'on avance l'ami Razz
C'est le défaut de notre qualité


Un écrivain qui se livre, c'est un peu comme un canard qui se confie... -- De qui ? Bah j'en sais rien...
On s'appelle et on s'fait des quenelles ? -- Stéphane
Longue vie et prospérité -- Mr Spock
avatar
Stephane
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 286
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 41
Localisation : Ain (Rhône-Alpes)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aaron

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum