Les filles de Madame Zélie

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les filles de Madame Zélie

Message par Paladin le Jeu 18 Mai 2017 - 20:15

Merci Raven !

Oui, les coquilles et le mots en moins ou en trop, c'est parce que je je travaille le style e même temps que j'écris, au fur à mesure, ce qui fait que je reprends mes phrases et que les retourne (Razz non, je parle des phrases !) en faisant des copie-collés, et le résultat c'est qu'il reste pleins de coquilles...

Je suis content que tu ais apprécié, tout en aimant pas le gore, puisque moi-même ce n'est pas ma tasse de thé et qu'il s'agit d'un premier essai du genre. Si je n'ai pas mis plus d'érotisme, (et tu sais que ça, c'est plus ma tasse de thé), c'est que je voulais mettre l'accent sur le coté "gore" de l'histoire. Tu parles de golem et bien moi aussi, j'ai vu ces filles comme des golems... Et je t'écris ça ce soir, alors que reviens juste de Prague !

Pour le reste, les relations entre Madame Zélie et ses filles, je dois dire que je ne voulais pas trop développer, c'est une histoire que je voulais écrire vite, étant sur autre chose en même temps.

Merci encore de ta lecture et de ton commentaire.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9567
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les filles de Madame Zélie

Message par Murphy Myers le Dim 21 Mai 2017 - 17:52

Pour ma part, rien à redire.

C'est incisif (sans mauvais jeu de mot), ça va droit à l'essentiel, c'est même légèrement dérangeant avec les pensées du personnage principal. Et ça enchaîne les scènes gores mais avec intelligence dans le sens où chacune a son utilité et n'est pas là juste pour faire joli comme c'est le cas dans de nombreuses histoires du genre.

En fait, mon avis rejoint totalement celui de Catherine. C'est une nouvelle, c'est donc logique qu'on entre au cœur de l'action. Et détailler l'origine du personnage, et l'explication du pourquoi du comment que ça marche, n'aurait rien apporté au texte à mes yeux.

Bref, rien à redire donc, c'est du tout bon selon moi. On croirait presque à un épisode des Contes de la crypte, l'humour en moins et le malsain en plus.


La forme dans le noir - 20 minutes avant la tombe

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2898
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les filles de Madame Zélie

Message par paulux le Dim 21 Mai 2017 - 18:05

Un récit étonnant car tout l'aspect gore est compensé par la situation de départ. Comme elle "sous-tend" un écart à la normalité, tout ce qu'on peut découvrir d'insoutenable s'habille de fantastique et passe comme une lettre à la poste, si l'on peut dire.

Le déroulement de la nouvelle nous interroge, surprend... et la fin est sympa, évidente et ironique mais sympa. Bravo pour ce boulot !
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 527
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 39
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les filles de Madame Zélie

Message par Paladin le Dim 21 Mai 2017 - 20:14

Merci Murphy et Paulux !

En effet, le personnage n'a rien de sympathique, j'espère avoir bien laissé de traces pour qu'on le comprenne, c'est non seulement un sadique, mais un lâche, qui compense son impuissance. Donc on ne le plaint pas à la fin. A la limite on peut le prendre en pitié.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9567
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les filles de Madame Zélie

Message par SILENCE le Lun 22 Mai 2017 - 20:17

Salut Paladin,
J'ai lu ton texte aujourd'hui, pour tout te dire : je viens de le terminer à l'instant. Je ne sais pas comment dire la chose : je ne suis pas un fanatique du Gore en ce qui me concerne. Toutefois, ton texte m'a littéralement embarqué. Il y a à l'intérieur de celui-ci non seulement un mystère indéniable (qui pour moi, petite nature, rend les scènes moins insupportables), mais encore une fin qui réussit le pari de me surprendre en tant que lecteur. Sans compter certaines scènes d'horreur ou de terreur pures... Du très beau boulot, vraiment ! Le seul point noir à mon goût : la dernière phrase, que je ne trouve pas assez travaillée. Je ne sais pas comment le dire, mais il aurait fallut quelque une tournure un peu plus percutante que la tienne afin de conclure en beauté et nous figer les os définitivement...
Super nouvelle, vraiment. Merci à toi pour ce terrifiant moment.
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2577
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les filles de Madame Zélie

Message par Paladin le Lun 22 Mai 2017 - 21:19

Merci Silence !

Oui, peut-être devrais-je un jour reprendre la dernière phrase... En même temps, elle vaut plus pour ce qu'elle suggère que pour ce qu'elle dit !


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9567
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les filles de Madame Zélie

Message par Amaranth le Ven 26 Mai 2017 - 10:32

Incursion dans le gore réussie ! Seules faiblesses du texte, à mon sens (mais tu l'as déjà entendu) : les coquilles et le passage explicatif de Léna, un poil trop artificiel (avec les éléments déjà posés, je pense qu'il y aurait eu moyen d'être plus subtil pour nous les faire rassembler). Mais ça reste du détail, et pour le reste, c'est entraînant, les scènes gores sont bien écrites, l'ambiance est intrigante… bien joué, Paladin !


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1746
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les filles de Madame Zélie

Message par Paladin le Ven 26 Mai 2017 - 10:46

Merci Amaranth !


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9567
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les filles de Madame Zélie

Message par Lestat le Sam 27 Mai 2017 - 8:34

Bon, mon grand, faut qu'on parle... tu tournes à quoi ? Mdr
C'est gore putain de bordel !! Je croyais avoir lu que tu étais pas habitué à ce genre-là, ben dit donc. Bon, creusons plus loin, et dépassons le stade de la surprise. Immédiatement, j'ai pensé à ce cher « Hostel » d'Eli Roth. Honnêtement, c'est dans la même veine. Après, tu y a joutes un peu de fantastique, bon là c'est cool aussi... mais après, je trouve que l'explication de Lena sur ses origines (après la dernière scène de torture qu'elle subit), tombe à plat pour moi, déjà parce qu'il vient de la bouche de l'asiatique directement, comme si on lui avait demandé (toi en l'occurrence), de lâché le morceau avant la fin parce que l'heure tourne et que la torture ça va un moment. Pour moi ça fonctionne pas du tout. Après, la fin j'aime bien, même si elle aurait mérité d'être plus travaillée. Encore une fois, je n'aime pas trop que les personnages se justifient, et que les révélations/explications se fassent via un petit monologue trop direct, je trouve que ça le fait pas, en tant que lecteur j'aime pas trop. Bref, sinon, c'est fluide, agréable à lire (même si j'ai vu quelques erreurs), et dans l'ensemble, j'ai passé un bon moment, merci à toi Wink


Hebergeur d'image

À méditer : "tu veux qu'elle fait 3 ans de plus mais que l'on dirait qu’elle fait plus de 30 que toi ..."

Mathieu Domphar
avatar
Lestat
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero

Messages : 3904
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 41
Localisation : Prypiat

http://prosorrifique.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les filles de Madame Zélie

Message par Paladin le Sam 27 Mai 2017 - 10:38

Merci Lestat !

Non, je ne suis pas habitué au genre gore, c'était un premier essai... Et tout le monde me parle d'Hostel, film que je n'ai pas vu, et dont je ne connais même pas le thème (Quoi que je commence à deviner !)

L'explication de Léna sur ses origines est la grosse faiblesse de cette histoire, je l'ai bien compris. En fait, elle lui raconte parce qu'il ne peut plus faire machine arrière. Bon, j'aurais pu amener ça plus habilement. Mais j'étais un peu pressé, vu que parallèlement je participe à un atelier d'écriture IRL où je travaille sur un autre projet, ce qui me met sur deux fronts à la fois.

Lestat a écrit: déjà parce qu'il vient de la bouche de l'asiatique directement

Léna n'est pas l'asiatique, c'est une autre ! T'as pas suivi ! :sm:


Sinon, merci encore de ta lecture et de tes commentaires.




Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9567
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les filles de Madame Zélie

Message par Lestat le Sam 27 Mai 2017 - 11:48

Paladin a écrit: Léna n'est pas l'asiatique, c'est une autre ! T'as pas suivi !
Merde alors, lol

Paladin a écrit: Mais j'étais un peu pressé, vu que parallèlement je participe à un atelier d'écriture IRL où je travaille sur un autre projet, ce qui me met sur deux fronts à la fois.
C'est exactement ce que j'ai ressenti Wink


Hebergeur d'image

À méditer : "tu veux qu'elle fait 3 ans de plus mais que l'on dirait qu’elle fait plus de 30 que toi ..."

Mathieu Domphar
avatar
Lestat
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero
— — — Zombie Cévenol — — — Disciple de George A. Romero

Messages : 3904
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 41
Localisation : Prypiat

http://prosorrifique.weebly.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les filles de Madame Zélie

Message par Perroccina le Dim 28 Mai 2017 - 11:04

Une plongée dans le gore, ce n'est pas ce que je préfère, mais c'est bien écrit, l'histoire s'enchaîne en toute logique et demeure captivante de bout en bout. La fin est plutôt inattendue mais bien trouvée


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2742
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les filles de Madame Zélie

Message par Jack-the-rimeur le Dim 28 Mai 2017 - 19:03

Je me doutais bien qu'il devait y avoir un fond de sadisme refoulé dans le personnel hospitalier et, bien sûr, maintenant que tu es à la retraite, tu te lâches, hein ?...
Plus sérieusement, abstraction faite des coquilles, tu as réussi ton pari sur un thème aussi rebutant que périlleux. Un texte gore et glauque, oui, mais cohérent avec la personnalité du psychopathe à l'oeuvre, presque un suivi clinique. Tu n'épargnes rien mais tu n'en rajoutes pas sur les effets.
L'autre élément "distanciateur" est que Léna apparait très vite comme une sorte de "poupée gonflable" sophistiquée pour détraqué. (J'ai pensé à Mondwest ou ce film où Bruce Willis ressuscitait des cadavres pour en faire des jouets sexuels.) Dès lors, on se doute qu'il y aura un retour de bâton.
Tu as su rester dans le show sans tomber dans la complaisance. J'ai apprécié.
Un petit point curieux : la liberté de Léna rachetée par... une dette ? La rentabilité de l'opération pour Mme Zélie m'échappe un peu.
Mais ça ne gâche aucunement le plaisir de te retrouver en forme.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2207
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les filles de Madame Zélie

Message par Paladin le Dim 28 Mai 2017 - 19:44

Merci Perro et Jack !

Jack-the-rimeur a écrit:Un petit point curieux : la liberté de Léna rachetée par... une dette ? La rentabilité de l'opération pour Mme Zélie m'échappe un peu.

Effectivement, je comprends que ce n'est pas clair. Mon idée, c'est que Léna, toue créature qu'elle est de Madame Zélie, n'en est pas moins intéressée aux bénéfices, comme les prostituées des maison closes l'étaient. Et l'énorme dette accumulée par le client constitue pour elle une somme suffisamment importante pour qu'elle rachète tout ce qu'elle pouvait devoir à sa patronne. Et le client n'étant pas solvable, il paie de sa personne...


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9567
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les filles de Madame Zélie

Message par Eisreiher le Dim 28 Mai 2017 - 22:31

Ce n'est pas spécialement le genre que je préfère lire, mais cette histoire a été différente car je l'ai lu d'une traite alors qu'en général pour ce style j'en suis incapable.
avatar
Eisreiher
Apprenti égorgeur

Messages : 30
Date d'inscription : 06/07/2016
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les filles de Madame Zélie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum