Double peine

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Double peine

Message par Catherine Robert le Mer 8 Mar 2017 - 17:13

Notez la génialité du titre (j'ai aucune mais aucune inspiration). Bon, 40 000 sec peu ou prou. Un texte explorant les mondes parallèles (un peu) et le voyage dans le temps (un peu plus), avec une mission et la fin du monde annoncée.
Et bon, je crois que ça coince sûrement sur des tas de trucs, mais les courageux qui vont se lancer me diront.
Moi, moi, moi, et puis moi

Et voici la V2 :
Double peine


Dernière édition par Catherine Robert le Mar 29 Aoû 2017 - 15:05, édité 2 fois


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9576
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double peine

Message par Amaranth le Mer 8 Mar 2017 - 17:31

Chouette, je suis curieuse de voir le résultat ! Bon, en ce moment j'ai du mal à organiser mon temps, il me file entre les doigts donc je pense que je lirai ça que ce week-end.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1972
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double peine

Message par Catherine Robert le Mer 8 Mar 2017 - 17:36

Y a pas urgence, la dead-line est au 31 mars. N'empêche, curieuse de lire ton avis, et celui de tout qui voudra s'y coller.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9576
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double peine

Message par Tak le Mer 8 Mar 2017 - 17:49

Cool, un peu de nouveauté ! 6 pages ? Je vois que le sujet ne nous inspire pas vraiment dans le format court... (en même temps, c'est pas le genre de sujets qu'on peut traiter en 3 lignes).
Je télécharge et j'essaie de lire ça dans la soirée.


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3337
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double peine

Message par Catherine Robert le Mer 8 Mar 2017 - 17:57

Six pages !? Mon document texte en fait quinze. Bizarre bizarre.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9576
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double peine

Message par Tak le Mer 8 Mar 2017 - 18:45

Ah nan, je voulais écrire "16" en fait. D'où ma remarque... (ceci dit, passer de 15 à 16, c'est étrange aussi).


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3337
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double peine

Message par Catherine Robert le Mer 8 Mar 2017 - 20:28

Ouais seize pages. C'était quinze bien pleines au premier jet. Avec le retravail en relecture, j'ai augmenté d'environ 500 sec, ce qui a rajouté un petit bout sur la seizième.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9576
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double peine

Message par Perroccina le Mer 8 Mar 2017 - 22:33

Je viens de terminer la lecture. J'ai relevé quelques détails à améliorer :

A midi quart précise : À midi un quart précis
posant déjà son habituel pied gauche sur la première. : entamant, comme d'habitude, la courte volée par le pied gauche

Encore des À qui n'ont pas d'accent

dizaine de kilomètre : avec un s

L'histoire en elle-même est bien une histoire temporelle mais pas vraiment un paradoxe temporel. Disons que là tu te situes dans la limite. Je dois réfléchir un peu pour plus de précisions.
Le déroulement est en tout cas bien pensé et s'enchaîne bien. la conclusion est bien trouvée. Je reprends ce commentaire demain ou vendredi.

Ah si, le titre, pas terrible dans la mesure où ton récit n'est pas à la première personne. Si tu tentais " Les Edgards" je sais Guy de Maupassant a déjà utilisé la formule mais c'était dans un autre contexte.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2989
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double peine

Message par Catherine Robert le Mer 8 Mar 2017 - 23:33

Merci de ta lecture Perro. Oui, le titre est nul, je réfléchis toujours à autre chose, mais c'est la panne sèche pour le moment à ce niveau.
Quant à savoir s'il y a paradoxe, je suis pas assez calée que pour y répondre.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9576
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double peine

Message par Tak le Jeu 9 Mar 2017 - 8:50

"L'univers des moi". Hum, nan c'est pas génial non plus.
Mais c'est certain, tu dois faire quelque chose pour ce titre. Je te proposerais une piste liste d'ici là, si tu veux Razz

Donc en ce qui concerne le texte, j'ai bien aimé.
C'est bien écrit, bien que quelques tournures m'aient paru étranges, mais dans le fond c'est bien fait et les événements s'enchaînent plutôt bien. J'ai adoré l'idée des doubles-fantômes, qui apporte un petit soupçon d'étrangeté inquiétante à la chose. Peut-être ceci dit aurais-tu pu les faire survenir un peu plus tard ou de façon progressive tout le long du texte
Spoiler:
(celle d'Edgar "adulte" pourrait, par exemple ne se matérialiser "complètement" qu'au moment du séisme dans le passé : ce serait plus cohérent avec l'idée de la destruction des deux mondes qui se superposent, petit à petit).
Peut-être le long blabla du vieillard au début pourrait-il être un brin raccourci, également...
Pour le thème, je pense que tu en es plus proche que je ne l'ai été avec mon texte.
Il y a voyage dans le temps, mais aussi une certaine idée du paradoxe dans ces deux temporalités qui s'entrecroisent, avec des souvenirs fantômes qui ne devraient plus exister, du fait des changements survenus dans cette ligne temporelle. Tu remplaces le paradoxe du grand-père par le paradoxe du souvenir qui n'existe plus (mais dont il se souvient quand même). Et en prenant la chose sous cet angle, ainsi que d'autres petits détails, je pense que tu es bien dans le thème. C'est même plutôt bien géré de ce coté-là, car cet incident remet en cause beaucoup des tenants et aboutissants de l'histoire.
Après, je ne suis pas un spécialiste en la matière et peut-être ton texte comporte-t-il des incohérences, mais je ne les ai point vu.

Juste un petit mot sur la fin, qui m'a laissé un peu perplexe :
Spoiler:
" Il avait changé suffisamment le passé, il en était persuadé, il pouvait reprendre sa vie comme avant, comme toujours." > En réalité, il n'a pas modifié grand-chose. Il s'est contenté d'assister en spectateur aux événements de ce passé alternatif. Sa présence a bien modifié des choses - le tremblement de terre - mais il n'a rien fait, lui, activement, pour changer les choses dans un sens ou l'autre. Peut-être même est-ce son inaction qui a provoqué celui-ci. Je te suggérerais bien de changer ce passage et peut-être l'idée qu'il s'en retourne finalement à son train-train routinier (il en connait les dangers), mais du coup ça annulerait aussi ta chute. Qui, dans ce contexte est tout de même bien trouvée.
Mais j'ai trouvé étrange ce cheminement de pensées et l'idée de lui faire suivre exactement les mêmes rails que sa vie "d'avant", alors qu'il sait que ce mode de vie est destructeur pour les autres réalités.
J'ai bien compris ton idée de "plus les choses changent, plus elles restent les mêmes" (en gros), mais il manque peut-être un petit quelque chose pour l'exploiter pleinement. Un petit détail, un petit zigouigoui qui changerait d'un coup toute la perception de la trame.
Mais ce n'est là que mon point de vue, d'autres sûrement n'y trouveront rien à redire.

Ceci dit, j'ai beaucoup aimé le texte dans son ensemble, qui partant d'un concept assez simple et déjà-vu, reste très intéressant dans son traitement. Peut-être cela manque-t-il un peu de pep's sur la longueur - c'est sûrement dû à la position de témoin de ton personnage plus que d'acteur à part entière - mais j'ai tout de même lu l'ensemble avec plaisir et sans m'ennuyer.
En ce qui concerne le thème, pour moi tu es dedans, même si tu le prends légèrement par la tangente.
Donc voilà, pour cet AT je pense que t'es ok, à quelques ajustements près. Good job !


Spoiler:
P.S : Ah et tu n'as pas pu t'empêcher l'une de ces scènes scabreuses dont tu as le secret. Même en territoire SF, il faut que tu fasses souffrir tes personnages : vilaine, va ! :sm:


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3337
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double peine

Message par Catherine Robert le Jeu 9 Mar 2017 - 9:13

Merci de ce beau commentaire Tak.
Alors, oui, le titre, faut vraiment que je trouve autre chose. Mais déjà que je galère presque toujours à ce niveau, ici, ce n'est même plus galérer, c'est sécher sur place carrément. Bon, j'ai du temps devant moi, mais je sens que ça va être difficile.
Bonne idée de faire se matérialiser le double un peu plus lentement. A voir si j'arrive à modifier sans devoir tout reprendre en profondeur, ce qui me reste encore et toujours difficile.
Pour la fin, je pense aussi qu'elle pourrait être améliorée. Mon idée était que :
Spoiler:
Edgar est un être complètement enfermé dans une forme de maladie mentale pourrait-on dire. Il est obsessionnel dans son contrôle de vie. Ce ne sont pas quelques heures dans le passé qui sont suffisantes pour le changer en profondeur. Il essaie bien au début, mais c'est plus fort que lui, il retombe dans ses travers. Pour se rassurer, il se convainc qu'il a changé les choses suffisamment. Peut-être que si le souvenir du viol s'était évaporé avec sa non-existence, aurait-il pu y arriver.
Mais je pense que je dois retravailler cette fin pour qu'on comprenne mieux pourquoi il retombe dans ses travers.

Peut-être cela manque-t-il un peu de pep's sur la longueur - c'est sûrement dû à la position de témoin de ton personnage plus que d'acteur à part entière
Toujours le même problème avec moi : le manque de pep's. Et pourtant, j'ai essayé pour une fois d'introduire des actions, des tentatives d'action, pour éviter la remarque souvent lue que mes personnages se contentaient d'assister aux événements. Mais ce n'est pas mon point fort. Donc, de ce côté-là, je ne crois pas pouvoir améliorer.
Et pour le dernier spoiler, et bien, je trouvais qu'il fallait une raison à son comportement obsessionnel, que ce n'était pas suffisant que ce soit une tendance naturelle de son caractère. Il fallait qu'il se soit passé quelque chose de grave pour l'enfermer dans une telle maîtrise de soi et du temps et de tout.
Spoiler:
J'ai néanmoins essayé de rester un minimum soft et de ne pas étaler cette scène, sans pour autant la survoler sans rien en dire. Difficile de doser.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9576
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double peine

Message par Murphy Myers le Dim 12 Mar 2017 - 12:40

Ca fait un moment que je suis pas passé dans le coin. Alors voir un texte sur le thème du temps de la main de Catherine dès la première page que j'ouvre à mon "retour", ça ne peut que finir en lecture immédiate.

Déjà, je rejoins les autres : le titre est à changer. Il serait génial pour un texte humoristique (en tout cas, pour moi, il donne une idée légère et sans prise de tête parfaite pour une comédie). Mais pour un texte complexe et globalement sombre, ça colle pas.
Pourquoi pas "Les doubles" ou "Souviens-toi" (peu original mais sobre et dans le ton), "L'inertie de la mort/des mondes", "Éclats de vie/de mort", "Edgard meurt au début" (pourrait interloquer par son étrangeté sans pour autant spoiler) ou même "Les autres moi" pour rester dans l'idée du titre actuel en plus sobre et sans cette idée de comédie ?

Pour l'histoire, j'ai globalement rien à redire.
Le personnage est très bon, simple et original dans son mode de vie. Moi qui adore la routine (enfin, tout dépend de quelle routine on parle forcément...) et toujours tout prévoir au possible, sans aller aussi loin que lui, j'ai aucun mal à m'y retrouver.

Pour continuer dans les points où tu dis que t'as généralement du mal : on a là un parfait texte de surnaturel "gore" ! Pas forcément du gore visuel (la révélation finale est très malsaine mais plus axée sur l'ambiance et les conséquences psy que sur le "visuel") mais tout aussi dérangeant et prenant que du gore visuel à mes yeux, voire plus encore.

Ce qui me mène parfaitement au point suivant, tu me diras s'il était volontaire : toute l'histoire a pour moi 2 niveaux de lecture. Le niveau "simple", celui présenté clairement : un type qui bousille l'espace-temps par son mode de vie et qui doit rattraper le coup. Et le niveau "caché" (ou pas) : entre temporalité alternée, double qui émerge de nulle part, cette idée de modifier le passé, effacer le trauma oublié, ça illustre pour moi parfaitement la dépersonnalisation (à savoir qu'en gros, une personne violée se sentira quitter son corps, verra tout comme dans un film, pour mieux oublier et survivre mentalement). Comme dit, je sais pas si c'était volontaire, mais je trouve cette double facette de l'histoire géniale et génialement mise en scène.

Pour le thème des paradoxes, pour moi c'est tout bon là encore. Pas un paradoxe habituel où on provoque ce qu'on cherche à empêcher, mais un paradoxe plus original : répéter la même erreur en croyant qu'on a assez changé les choses pour pouvoir se le permettre.
Quoi qu'il y a une faille là-dedans : on ignore ce que fait le double, rien ne dit qu'il entre lui aussi dans son moi passé. Et donc, ce moi passé dans l'autre monde a vécu le tremblement de terre et évité le viol lui aussi. Et donc viol évité + le fantôme futur qui ne le "possède" pas = aucune raison de faire sa vie en boucle, enfermé chez lui.
Après, forcément, ça n'empêche pas un 3e monde d'apparaître à cause du héros du 1er monde (viol évité mais fantôme du futur qui le possède = la personne qui contrôle le corps de ce Edgard a elle bel et bien vécu le viol et ne risque pas de sortir de son trauma après 25 ans parce qu'il a évité le même sort à un autre lui).
Bon, j'écris en même temps que j'y réfléchis, pour y voir plus clair, et j'en viens finalement à la conclusion que ça se tient, de ce point de vue (il pense avoir résolu le truc en se différenciant du monde 2, sans se dire qu'il va très probablement créé un monde 3 à continuer avec ce mode de vie ; sans doute même est-ce une boucle temporelle infinie depuis des siècles).

Bref, je sais même pas si on comprendra ce dernier pavé (la joie des histoires spatio-temporelles Razz).

Autres points : le vieux qui explique toute l'histoire. Bien vu dans le sens où on s'imagine forcément que ça va être une version future du héro, cliché des histoires temporelles que tu esquives très bien et qui devient du coup une bonne fausse piste.
Mais en contre-partie, on ignore d'où il sort. Edgard pourrait lui demander qui ou plutôt qu'est-ce qu'il est, quand ce dernier dit "vous les humains" (ce qui suppose bien que lui n'est pas humain). Ca serait juste le temps de 2 phrases de plus. Le vieux pourrait même dire un truc vague du genre "aucune importance, pas le temps, tu comprendrais pas de toute façon". Ca apporterait pas plus de réponse, mais ça montrerait qu'au moins la question a traversé l'esprit d'Edgard.

Enfin, côté peps, pour moi tout est bon. Ok, il n'y a pas de grands retournements de situation (quoi que la révélation finale sur le souvenir qu'il a oublié me parait assez bien amené, choquante et surprenante ; je m'attendais pas à ce que les "brimades" aillent si loin) mais le rythme est là. Je n'ai pas vu les 16p défiler. On pose le personnage en moins d'une page, et puis action directement : la maison s'effondre. Puis explication, ambiance apocalyptique, retour en arrière, fusion des réalités, description du passé, découverte des phénomènes, nouveau tremblement, "chute" avec le souvenir dérangeant qui ressurgit, puis "chute" en conclusion avec la boucle qui reprend finalement. Tout ça en 16p ! Sur un thème similaire, il m'en a fallu presque 60 pour faire le tour du truc. Donc question rythme et peps, ton texte est là encore très bon. Je dirais même que t'aurais de quoi le dérouler sur une taille de roman, sans changer le concept ni le perso, mais juste en t'attardant plus longuement sur chaque élément.


Enfin bref. Tout ce pavé juste pour dire que tu peux l'envoyer à l'AT tranquille selon moi. C''est parfaitement écrit, rythmé, et assez original pour forcément accrocher l'attention du comité. Le seul truc qui bloque pour moi est vraiment le titre.

PS : J'ai aussi repéré aucune coquille (mais j'ai pas non plus fait vraiment gaffe, j'étais trop pris par le texte).
Juste une "répétition" repérée vers le début : calmer les battements de son cœur, à retrouver son calme. Tu pourrais supprimer l'un ou l'autre de ces éléments qui répètent finalement la même idée, ou mettre "ralentir les battements" par exemple.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3070
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double peine

Message par Catherine Robert le Lun 13 Mar 2017 - 13:03

Merci de ta lecture Murphy. Et de ce long et intéressant commentaire.
Mais y a donc personne qui aime mon titre ô combien génial. Sad Laughing
on a là un parfait texte de surnaturel "gore" !
Gore ! C'est quand même loin du gore. A l'exception d'une scène, il n'y a rien de violent/Sanglant/porno/dérangeant. Bon la scène est peut-être un peu trop descriptive, mais c'est comme ça que je l'aime.
toute l'histoire a pour moi 2 niveaux de lecture. Le niveau "simple", celui présenté clairement : un type qui bousille l'espace-temps par son mode de vie et qui doit rattraper le coup. Et le niveau "caché" (ou pas) : entre temporalité alternée, double qui émerge de nulle part, cette idée de modifier le passé, effacer le trauma oublié, ça illustre pour moi parfaitement la dépersonnalisation (à savoir qu'en gros, une personne violée se sentira quitter son corps, verra tout comme dans un film, pour mieux oublier et survivre mentalement).
Non, rien de volontaire. C'est rarement le genre de trucs que je réfléchis. Les psychismes de mes perso, et l'écoulement de l'histoire se font sans recherche. Après, dans beaucoup de textes, on peut voir plusieurs sens. Et j'aime bien qu'on en trouve dans les miens.
Quoi qu'il y a une faille là-dedans : on ignore ce que fait le double, rien ne dit qu'il entre lui aussi dans son moi passé. Et donc, ce moi passé dans l'autre monde a vécu le tremblement de terre et évité le viol lui aussi. Et donc viol évité + le fantôme futur qui ne le "possède" pas = aucune raison de faire sa vie en boucle, enfermé chez lui.
Après, forcément, ça n'empêche pas un 3e monde d'apparaître à cause du héros du 1er monde (viol évité mais fantôme du futur qui le possède = la personne qui contrôle le corps de ce Edgard a elle bel et bien vécu le viol et ne risque pas de sortir de son trauma après 25 ans parce qu'il a évité le même sort à un autre lui).
Bon, j'écris en même temps que j'y réfléchis, pour y voir plus clair, et j'en viens finalement à la conclusion que ça se tient, de ce point de vue (il pense avoir résolu le truc en se différenciant du monde 2, sans se dire qu'il va très probablement créé un monde 3 à continuer avec ce mode de vie ; sans doute même est-ce une boucle temporelle infinie depuis des siècles).
Quand j'ai lu ça, j'ai d'abord fait : Gnééé ? Quekidi lui ? scratch
Donc, j'ai relu et j'ai compris (oui, oui). Alors j'explique le pitch :
Spoiler:
A la fin, seul l'Edgar principal entre dans son double passé, et c'est cette fusion qui provoque la disparition de l'Edgar jumeau et de son monde clone tout en même temps qu'il condamne l'Edgar principal à rester dans son moi jeune et à revivre sa vie. Et effectivement, il retourne dans son mode de vie routinier à l'extrême en pensant en avoir assez fait (en voulant que ce soit comme ça même). Mais pas de boucle temporelle infinie dans mon esprit, pour moi, l'apparition du vieillard à la fin signifiait "tu as manqué ta chance", tant pis pour toi et ton monde. Mais je comprends qu'on puisse y voir une boucle infinie.
Autres points : le vieux qui explique toute l'histoire. Bien vu dans le sens où on s'imagine forcément que ça va être une version future du héro, cliché des histoires temporelles que tu esquives très bien et qui devient du coup une bonne fausse piste.
Mais en contre-partie, on ignore d'où il sort. Edgard pourrait lui demander qui ou plutôt qu'est-ce qu'il est, quand ce dernier dit "vous les humains" (ce qui suppose bien que lui n'est pas humain). Ca serait juste le temps de 2 phrases de plus. Le vieux pourrait même dire un truc vague du genre "aucune importance, pas le temps, tu comprendrais pas de toute façon". Ca apporterait pas plus de réponse, mais ça montrerait qu'au moins la question a traversé l'esprit d'Edgard.
Purée ! Je mets plein des fausses pistes à l'insu de mon plein gré moi. Ce qui veut dire que je n'ai jamais pensé que le vieux pourrait être un lui futur. C'est un genre de gardien de l'espace-temps. Mais bonne idée d'insérer une interrogation à son sujet dans le dialogue.

Je le retravaillerai probablement cette semaine suivant vos commentaires/suggestions. Je vais essayer de rendre la matérialisation du double plus lente, retravailler la fin pour qu'elle soit plus claire, et rajouter l'interrogation sur la provenance du vieillard.

Et pour le titre, j'avais pensé à "Double peine". Vous en pensez quoi ?


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9576
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double peine

Message par Murphy Myers le Lun 13 Mar 2017 - 13:33

"Double peine" irait parfaitement selon moi !

Le texte en entier n'est pas gore, mais la révélation finale l'est à mes yeux (d'où les guillemets). Même si le gore visuel n'est pas accentué par plein de petites détails, l'idée en elle-même est assez violente et gratuite pour être dérangeante. Forcément, c'est pas du niveau de Greta, mais des fois, le minimum syndical peut être tout aussi dérangeant, surtout quand on l'attend pas.
Ce passage est parfait en l'état, juste ce qu'il faut pour surprendre sans casser le ton général.

Je sais pas pourquoi j'avais compris que le double rentrait aussi dans son passé en fait. A y repenser, rien le laisse entendre et justement, vu qu'ils agissent enfin différemment, on peut en effet se dire qu'il a simplement disparu.

Le coup du vieux futur, c'est un classique du genre, c'est pour ça. Faut toujours se méfier des personnages vieux dans ce genre d'histoires.



NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3070
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double peine

Message par Catherine Robert le Lun 13 Mar 2017 - 13:37

Je sais pas pourquoi j'avais compris que le double rentrait aussi dans son passé en fait. A y repenser, rien le laisse entendre et justement, vu qu'ils agissent enfin différemment, on peut en effet se dire qu'il a simplement disparu.
Si tu as compris ça, c'est parce que je n'ai pas totalement réussi ma fin. Je dois montrer que ce n'est pas le cas, que l'Edgar principal est le seul à avoir fait cette action.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9576
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double peine

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum