Lectures en cours 2017

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Lectures en cours 2017

Message par Murphy Myers le Dim 25 Juin 2017 - 15:30

J'ai lu qu'un recueil de Bloch (pour l'instant) et je suis fan de ses ambiances.

C'est assez paradoxal par contre, parce que j'en garde aussi un souvenir de nouvelles horrifiques glaçantes et surprenantes, alors qu'en relisant ma chronique faite à l'époque ( http://murphypoppy.canalblog.com/archives/2015/06/10/31985480.html ) il semblerait que j'avais vu venir la plupart des chutes.

Peut-être que ma perception est biaisée par le fait qu'il est l'écrivain de Psychose, histoire à chute parmi les plus célèbres du cinéma (et peut-être de la littérature si le film est fidèle au livre).

Je rejoins totalement ce qu'en dit Paladin en tout cas. Il me semble aussi que Bloch est plus "percutant" quand Bradbury et Matheson jouent plus sur l'ambiance qu'ils distillent au fil des pages.


La forme dans le noir - 20 minutes avant la tombe
NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3060
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures en cours 2017

Message par Blahom le Dim 25 Juin 2017 - 15:38

"j'avais vu venir la plupart des chutes. "
J'ai vu venir la chute de la plupart des nouvelles que je viens de lire. Or, cela ne me gêne pas plus que ça. Le fait d'être habitué depuis l'enfance à lire ce genre de récits crée une sorte d'accoutumance : il est rare qu'une conclusion me surprenne totalement.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1318
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 49
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures en cours 2017

Message par Murphy Myers le Dim 25 Juin 2017 - 16:02

Oui, je trouve juste bizarre d'avoir gardé en mémoire un recueil surprenant alors qu'il était apparemment plutôt classique au final. Un instant, j'ai cru que le moi qui a écrit la chronique à l'époque s'était trompé en écrivant "prévisible" au lieu de "surprenant". Laughing
Mais ça ne m'a pas gêné non plus à la lecture. C'est même une des rares lectures qui m'a motivé à écrire tout de suite après. J'avais même pas refermé le recueil que je me mettais à écrire mon texte La forme dans le noir.

Je pense aussi que Bloch a été victime de son succès, dans le sens où si ses textes pouvaient être originaux à l'époque, leurs idées ont de nos jours été reprises un peu partout. Du coup, il y a toujours un traitement irréprochable et des chutes superbement amenées ; mais avec une surprise amoindrie par accoutumance, comme tu dis.


La forme dans le noir - 20 minutes avant la tombe
NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3060
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures en cours 2017

Message par paulux le Sam 1 Juil 2017 - 21:38

Je viens de finir l'excellent "Metro 2033" de Dimitry Glukhovsky, un ouvrage dont j'avais entendu parler grâce à l'adaptation vidéo-ludique, mais sans en savoir plus...

Il s'agit vraiment d'un très bon roman, vaste, ambitieux, remplis d'innombrables personnages et de situations vraiment incroyables. Le principe de base : le Métro de Moscou a été construit comme un abri anti-atomique, et dans le roman, les habitants ont dû s'y réfugier suite à une guerre.

Cela ouvre sur des tonnes d'idées géniales, une utilisation intéressante de beaucoup de mythes modernes et plus anciens. J'ai vraiment adoré, tant dans l'écriture, l'histoire et les multiples rebondissements. Je pense que tout amateur de post-apo appréciera !
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 584
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures en cours 2017

Message par Tak le Lun 24 Juil 2017 - 18:24

Alors, je viens de terminer le cycle Zothique de C.A. Smith, j'aime beaucoup son style et ses images funèbres, mais je vais faire une petite pause, histoire de varier les plaisirs. Du coup, j'ai commencé à l'antho' Ténèbres 2016, qui m'a tout l'air d'être un excellent crû...
Suite au prochain épisode !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2730
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures en cours 2017

Message par Blahom le Dim 3 Sep 2017 - 20:11

Est-il possible de trouver des ouvrages de C. A. Smith neufs ? J'ai l'impression, peut-être erronée, que ses livres sont difficiles à dénicher...

En ce qui me concerne, je viens d'entamer la lecture du Euro Gothic de Jonathan Rigby, consacré (comme l'indique le titre Laughing ) au cinéma européen gothique.



Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1318
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 49
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures en cours 2017

Message par Murphy Myers le Dim 3 Sep 2017 - 20:21

Je connaissais pas Euro Gothic mais ça a l'air bien tentant !

Moi j'en suis au 4e Hypérion de Dan Simmons (le 2e en vrai, mais les éditions françaises ont préféré tronçonner la saga, pour se faire plus de pognon j'imagine). Pas toujours facile de suivre avec un univers si riche et tant de mots inventés et non expliqués, mais jusque-là, c'est juste Wow.


La forme dans le noir - 20 minutes avant la tombe
NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3060
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures en cours 2017

Message par Blahom le Dim 3 Sep 2017 - 21:59

Je ne connais D. Simmons que de nom. C'est de la Fantasy ? De la S.-F. ?


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1318
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 49
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures en cours 2017

Message par Murphy Myers le Dim 3 Sep 2017 - 22:37

SF. Difficile à résumer rapidement. 7 personnes sont désignées par une intelligence artificielle pour aller sur la planète Hypérion, dans une région appelée les Tombeaux du temps où sévit le gritche, une créature de métal qui empale ses victimes sur un arbre d'épines géant où elles sont maintenues en vie pour l'éternité. Les 7 personnes sont censées stopper le gritche d'une façon ou d'une autre pour prévenir une guerre imminente.

C'est vraiment un résumé grossier. Dans les faits, on à affaire à des histoires de temps détraqué (les tombeaux du temps vont à l'envers dans le temps), de cybrides (sorte de clone), de parasites qui s'incrustent dans les corps et les empêchent de mourir quoi qu'il arrive, de cyberespace, de tapis volants, de rêves prémonitoires, de guerre interstellaire, d'une femme maudite qui "vieillie à l'envers" et j'en passe. J'ai rarement (voire jamais) découvert une œuvre qui mélange tant d'éléments (tout en restant cohérent en plus) et tant d'ambiances (drame, poésie, gore, angoisse Lovecraftienne, humour, tout y passe).


La forme dans le noir - 20 minutes avant la tombe
NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3060
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures en cours 2017

Message par Tak le Dim 3 Sep 2017 - 23:04

Je plussoie, Murphy : Hypérion et sa suite Endymion figurent parmi les récits SF que j'ai pu lire de plus riches, foisonnants et inventifs. De plus, la plume est vraiment de qualité, recoupant régulièrement la poésie de Yeats (à travers des références ou des jeux de miroirs parfaitement assumés et exécutés).

Je n'ai lu qu'une poignée de livre de cet auteur, mais juste pour cette oeuvre dantesque, Simmons mérite de figurer dans le panthéon de la littérature moderne, tous genres confondus...


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2730
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures en cours 2017

Message par Blahom le Dim 3 Sep 2017 - 23:11

En tout cas, vos commentaires donnent envie de découvrir cet univers.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1318
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 49
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures en cours 2017

Message par paulux le Lun 4 Sep 2017 - 6:51

Pour ma part, j'ai beaucoup aimé "L'échiquier du mal" de D. Simmons, qui est plus un thriller contemporain, sans réussir ensuite à accrocher à Hypérion.
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 584
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures en cours 2017

Message par Tak le Lun 4 Sep 2017 - 10:37

paulux a écrit:Pour ma part, j'ai beaucoup aimé "L'échiquier du mal" de D. Simmons, qui est plus un thriller contemporain, sans réussir ensuite à accrocher à Hypérion.

Tout dépend aussi de tes styles de prédilection, Paulux.
C'est sûr que Hypérion est très connoté SF, on est loin ici du thriller ou du fantastique. Perso j'avais adoré L’Échiquier du Mal aussi et passé un très bon moment avec son Nuit d'Eté, aux relents de Ça mais instillant également une sorte de terreur plus vénéneuse, à sa façon.

Sinon, j'ai fini Ténèbres 2016 et j'avais oublié d'en parler.
Je ne rentrerais pas dans le détail de chaque nouvelle, certaines m'ayant marqué, d'autres moins, mais le niveau général est excellent et j'en garde une nouvelle fois une très bonne impression. Comme souvent, ce ne sont pas les textes les plus bruts de décoffrage qui m'ont séduit, mais plutôt ceux qui se tenaient à la lisière des genres, empruntant des chemins de traverse sinueux.
Les Hommes Fardés, par exemple de Ralph Robert Moore, revisitant de façon totalement inattendue la figure du clown. Le très sympathique Le Bouquiniste de Fabienne Noce, qui après m'avoir fait penser au ténébreux Bazaar de S.King dans un premier temps,  part ensuite dans une autre direction assez surprenante et cruelle. Je pourrais parler également de l'insolite Le Propre de la Vengeance (très bon jeux de mots, au passage) d'Anthony Holay, qui s'amuse à retourner la banalité du quotidien contre son personnage, d'une façon assez sadique et réjouissante.
Mais j'ai surtout eu le coup de cœur (comme dans l'édition 2015) pour une poignée de textes franchement géniaux, chacun à leur manière :
Les Quatre Ombre, Terry Dowling : Une plongée immersive dans des ténèbres rarement explorées, quelque part entre métaphysique de la nuit (ainsi que son lot d'aberrations) et une forme d'horreur psychologique, bien qu'assez abstraite, offrant différentes gammes de nuances dans le spectre de la folie meurtrière. Un fond de fantastique feutré et prégnant enrobe élégamment le récit pour nous offrir un texte de haute volée, à l'atmosphère stylisée et très réussie.
Sauver La Face, de Gabrielle Faust : Une belle revisite du vampirisme moderne, empruntant plusieurs voies différentes pour brosser des portraits cruels et amers de créatures perdues dans l'éternité de leurs tourments. C'est assez bien tourné et viscéral à la fois et si je dois dire que je n'ai jamais été fan des suceurs de sang, ce récit m'a néanmoins assez agréablement surpris pour me donner envie d'en savoir plus. Très belle plume, en tous cas.
L'Abondance du Mont Chary, de Jeffrey Ford : Ici, nous sommes face à une espèce de conte déglingué où les codes du genre sont pervertis par des adultes manipulateurs, pervers ou complètement détraqués, tandis que l'on y croise des cochons fumeurs de cigare. Ça part un peu dans tous les sens par moments, tout en restant très cohérent sur le fond et le suivi de ses personnage. Quelques gros éclats de violence en creux, par moments, comme pour nous rappeler la vilaine réalité du monde dans lequel évoluent les personnages. La plume est assurée et assume le caractère par moments complètement surréaliste de son récit, quelque part entre Hansel & Gretel, Barbe Rousse et un Stephen King halluciné ayant trop abusé de mauvaise bière.
Le ton de ce texte et ses différents niveaux de lecture m'ont en tous cas fait grande impression !
Le Sacre des Innocents, de Robert Shearman : Où comment faire dévier un récit de "découverte" (une jeune instit' arrive dans une école, au milieu d'un patelin inconnu et isolé) jusqu'à une horreur cruelle et nébuleuse à souhait. On ne saura jamais trop le pourquoi du comment, mais l'intérêt est ailleurs : la force du non-dit et d'une plume toute en finesse, creusant d'épaisses zones d'ombres au sein d'un tableau à la luminosité factice. Les personnages paraissent refermer en eux des gouffres insondables ou des puits de noirceur auxquels ils tentent de donner l'aspect de la "normalité"... sans jamais trop y parvenir. Avant que l'ensemble ne s'écroule dans une mauvaise plaisanterie sanglante, aux tenants et aboutissants aussi cryptiques qu'appréciables.
Là encore, c'est plus le travail de plume qui m'a séduit, mais quelle plume ! Smile
Terminus, Tout le Monde Descent , de Ray Cluley : En parlant de plume... celle-ci s'avère particulièrement maîtrisée, stylée et distilleuse d'atmosphères, nous projetant dans un univers où les monstres et créatures se tapissent sous des dehors de civilité et où l'obscurité se décalque sur de nouvelles obscurités, chaque strate renfermant en elle plus de questions de réponses. Mais l'auteur, très fort pour suggérer, sait aussi brosser des portraits humains égarés au milieu des carrefours et des doutes de leurs propres existences. Ou peut-être y parle-t-on de fardeau ou de renoncement, sur un fond de mélancolie sourde et contemporaine, rappelant certains grands auteurs américains (Bradbury est cité d'ailleurs à plusieurs reprises, le style de l'auteur collant parfaitement au climat suggéré). L'approche du fantastique m'a par moments rappelé l'univers d'un Barker en moins sanglant et pervers, mais tout aussi inventif dans ses recours et la création d'un micro-monde très riche en peu de pages.
Une magnifique perle noire irisée de dégradés crépusculaires accompagnant les pas d'un Van Helsing des temps modernes s'avançant vers sa dernière nuit, en compagnie de ses démons... Un véritable délice.

Mention "très sympa" aussi pour le Aïda de Marie Latour, petite fable psychologique retorse où l'on peine à distinguer clairement les contours de la réalité et du fantasme et à Réponse à Tout de Hervé Bosser, qui s'amuse à transformer son gamin en demi-dieu de la connaissance, pour finir sur une note bien glaçante et horrifique.
Pour les autres, je les ai apprécié pour la plupart, certains me laissant plus sur ma faim que d'autres, mais dans l'ensemble je me suis éclaté aussi bien à lire qu'à découvrir tous ces auteurs talentueux aux plumes très diversifiées. Peut-être les "jeunes auteurs" français m'ont-ils moins scotché ici que dans le précédent recueil ; peut-être l'approche du fantastique et de l'horreur se montre-t-elle pour certains plus classique ou davantage travaillée sur la forme pure que dans la création d'univers oniriques auxquels je suis peut-être plus sensible. Fantastique US ou Européen ? Y-a-il vraiment deux écoles différentes ? Je ne sais pas, mais c'est une idée qui m'a traversé la tête en refermant cette antho'...
Mais dans tous les cas, j'ai pris bien du plaisir à dévorer cette cuvée 2016, qui m'a offert quelques merveilles et démontre encore une fois le label qualité accompagnant les publications Dreampress (du moins en ce qui concerne Ténèbres, je n'ai jamais lu leurs autres recueils ou anthologies).

Et pour continuer sur ma lancée (et m'attaquer de front à cette foutue PAL), je viens de commencer celui-ci :


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2730
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures en cours 2017

Message par Murphy Myers le Lun 4 Sep 2017 - 12:38

J'allais parler de L'échiquier du mal justement (ma 1ere lecture Simmonsienne) mais Paulux m'a devancé.

J'avais adoré L'échiquier, qui reste un de mes romans (2 romans en fait) préférés. Et j'ai aussi eu un peu de mal à démarrer Hypérion : tellement de mots techniques, de personnages et on sent que l'auteur en est à son 1er roman et ne gère pas forcément bien certains aspects. Malgré tout, j'ai trouvé l'immersion plus rapide que dans L'échiquier (où il m'a fallu bien 200p le temps que tous les personnages soient installés). Et une fois qu'on est dedans, c'est juste parfait. Moins maitrisé que L'échiquier mais aussi bien plus riche.

Nuit d'été me tente bien, vu ce qu'en dit Tak. Et Ténèbres 2016 aussi, par la même occasion. Ma liste n'en finira jamais de se rallonger.


La forme dans le noir - 20 minutes avant la tombe
NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3060
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures en cours 2017

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum