Quid des futurs concours de l’Écritoire ? (Putain, la formule latine, ça en jette!)

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quel rythme de concours souhaitez-vous ?

40% 40% 
[ 6 ]
27% 27% 
[ 4 ]
13% 13% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
20% 20% 
[ 3 ]
 
Total des votes : 15

Re: Quid des futurs concours de l’Écritoire ? (Putain, la formule latine, ça en jette!)

Message par Tak le Dim 29 Jan 2017 - 14:39

Bonne idée, je trouve. Et ça pourrait effectivement "combler les trous" entre deux concours, si certains ont envie de battre le fer. Pour moi ce serait la formule parfaite, vu que j'ai plein de textes à moitié terminés et dont je ne sais jamais quoi faire Razz
Mais plus sérieusement, c'est pas mal du tout je trouve.
Parce que là, par exemple, vous me dites "on lance un nouveau concours" je suis au taquet, mais si faut attendre mars pour le prochain long, je serais peut-être moins enthousiaste d'ici là... Et l'idée de mettre tout le monde sur un pied d'égalité via l'anonymat peut aussi pas mal changer au niveau de la perception et de l'acceptation des textes. Reste juste à voir si une trop grande diversité dans les thèmes ne risque pas de nuire à la cohérence générale d'un tel concours. I don't know.


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2732
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid des futurs concours de l’Écritoire ? (Putain, la formule latine, ça en jette!)

Message par mormir le Dim 29 Jan 2017 - 16:56

Ça me plait bien aussi, même si je n'ai aucun texte d'un intérêt suffisant en cours. Athématique ou pas, peu importe à mes yeux, mais je comprends que ce soit mieux pour quelqu'un qui a plusieurs textes en gestation. En revanche, anonymisé, ça me plaît bien parce que quoi qu'on dise, on projette toujours un peu de notre image de l'auteur sur le texte que l'on lit.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2232
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid des futurs concours de l’Écritoire ? (Putain, la formule latine, ça en jette!)

Message par Perroccina le Dim 29 Jan 2017 - 18:38

D'abord le rythme : 2 longs et un court, me parait un bon rythme. Il y a toujours un noyau dur de personnes qui participent + quelques autres qui participent moins régulièrement. Si on arrive à une moyenne de 15 textes par concours, c'est pas mal àmon avis. En conservant un rythme établi d'avance, comme celui proposé

Je trouve interressante la proposition de Leo : un concours athématique anonyme. Sur un des deux longs mais quid de la règle qui veut que les textes soient des inedits ? (C'est vrai la formule latine, ça en jette)

Si je résume un texte long avec un thème choisit collegialement, un court HS, puis un long athémathique anonyme. Ça peut être sympa, d'autant que s'il est athématique, on peut réduire la période de post, c'est un texte qu'on peut travailler au long court sur l'année.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid des futurs concours de l’Écritoire ? (Putain, la formule latine, ça en jette!)

Message par Paladin le Dim 29 Jan 2017 - 19:05

Il me semble que l'idée de Léonox est d'utiliser des textes qui dorment dans les disques durs et qui ne sont pas commentés dans la partie "vos récits". Cela aurait l'avantage de n'avoir pas à en écrire un nouveau, avec l'inspiration qui n'et pas forcement là quand il faut et le temps qu'on a pas forcément à consacrer à l'écriture.

Par contre, je ne sais pas, c'est à lui de préciser si Léonox parlait de faire ça ponctuellement, pour le prochain concours, ou d'établir le principe d'un concours athématique anonyme régulier une fois par an. Pourquoi pas ?

Bien sûr, ce genre nouveau de concours aurait des règles légèrement différentes des autres, comme la possibilité de présenter des textes non inédits. Pour le reste, les règles seront les mêmes, sinon qu'il sera anonyme, athématique et que les titre seront remplacés par des numéros.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9747
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid des futurs concours de l’Écritoire ? (Putain, la formule latine, ça en jette!)

Message par Léonox le Dim 29 Jan 2017 - 19:29

Alors pour ce qui est de la fréquence de cet éventuel concours anonymisé et athématique, j'avoue que je n'ai pas pensé plus loin que cette année. Pour la bonne et simple raison que je voulais d'abord voir comment serait reçue l'idée. Ensuite, j'ai surtout vu l'aspect pratique et immédiat de la chose, qui permettrait de retrouver le rythme de ces deux dernières années et de retomber sur nos pieds cet été lors du "traditionnel" concours HS. Ensuite, si la formule fonctionne, pourquoi pas la pérenniser, en effet. Mais là, ce sera aux participants de s'exprimer.

Quant aux textes choisis, ce sera à la convenance de chacun. Mais oui, je trouve regrettable que nombre de textes intéressants pourrissent sur pied dans la catégorie "Vos récits", plus ou moins abandonnée depuis deux ans. Ce serait l'occasion pour celles et ceux qui le souhaitent de puiser dans leurs archives personnelles en donnant une nouvelle chance à des textes qui le méritent, sans que ce "repêchage" s'avère trop chronophage. Mais ce n'est qu'une suggestion.


"J'ai vomi sur une tortue." Amaranth
avatar
Léonox
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre

Messages : 2880
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 99
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://trasheditions.wix.com/trasheditions

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid des futurs concours de l’Écritoire ? (Putain, la formule latine, ça en jette!)

Message par SILENCE le Dim 29 Jan 2017 - 19:42

Belle idée en effet !
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2608
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid des futurs concours de l’Écritoire ? (Putain, la formule latine, ça en jette!)

Message par FRançoise GRDR le Dim 29 Jan 2017 - 19:55

Très bonne idée, je valide aussi... Par contre, au niveau des commentaires, on saura vite par déduction que celui ou celle qui ne commente pas tel texte, l'a sûrement écrit :O Il faudrait aussi rendre anonyme les avis sur les textes en les envoyant à un admin, ce qui va lui faire du boulot Rolling Eyes


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7698
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid des futurs concours de l’Écritoire ? (Putain, la formule latine, ça en jette!)

Message par  le Dim 29 Jan 2017 - 22:36

Salut à tous !

(oui, je sais, j'ai un peu eu un gros creux dans ma présence ici, ce qui ne me rend pas forcément légitime pour ouvrir ma gueule, d'autant que je n'ai aucun idée de si je vais retrouver mon ancienne assiduité, ou mon ancienne irrégularité)

J'ai bien aimé les propositions de Tak, et de Léonox.

Pour moi, un concours ça se décompose comme ça :
- une phase de réflexion à l'annonce du thème.
- une phase d'écriture.
- un phase de lecture.
- une phase d'attente des résultats.

Évidemment, les proportions changent selon la motivation, l'inspiration, et autres. Mais, quand on arrive aux résultats, j'ai souvent envie d'en découdre tout de suite avec le prochain (en partie parce que je me rétame à chaque fois, et que j'ai toujours envie de remonter aussitôt en selle).
Je pense aussi que le calendrier est très important. 4 concours pas an, ça me semble très bien, mais il faut faire attention aux vacances, ou au fêtes.

Du coup, je propose :
- Janvier : préparation du concours long.
- Février : dévoilement du thème.
- Mars à Mai : période de dépôt des textes.
- Juin : Votes et préparation du Hors série.
- Juillet-Août : Concours Hors Série.
- Septembre à Décembre : Concours anonyme et athématique.
- Octobre-Novembre : Concours avec texte ultra-court.

De mon point de vue, il est trop difficile de lancer un concours long en automne, et le délai est trop long pour un court. Du coup, avec un anonyme où chacun peut poster un texte qu'il a sous le coude et qui ne demande pas forcément beaucoup de taf, on résout le problème de délai. Et pour ceux qui pourraient s'emmerder parce qu'ils n'ont rien de côté, un texte très court, accessible même à ceux qui ont peu de temps, sur deux mois, et qui maintient l'animation.
Pour le concours long de printemps, je propose un décalage entre l'annonce et la date de début des dépôts pour laisser un peu plus de temps pour réfléchir, forcer certains à patienter, et laisser l'occasion à ceux qui viennent moins souvent pour être au courant et pouvoir participer quand-même. ( et pour cette année, ya qu'à lancer le truc dans quinze jours)
Pour les autres concours plus courts, je ne vois pas l'intérêt de changer le modus operandi, on s'en sort très bien comme ça. Ce qu'il faut, à mon avis, c'est gardé une activité plus ou moins constante, disponible et modulable selon les envies. Et s'il n'y a que 10 participants sur un concours, c'est pas la mort non plus, vu le niveau moyen de ceux que j'ai suivi, le vainqueur n'aura de toute façon pas démérité.

Voilà, c'est pas révolutionnaire, mais c'est mon opinion.


Je passe tellement de temps à me dire que je suis capable d'écrire un truc bien, que je n'ai plus de temps pour le faire. Puis j'ai la flemme, aussi.
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1245
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 34
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid des futurs concours de l’Écritoire ? (Putain, la formule latine, ça en jette!)

Message par Paladin le Dim 29 Jan 2017 - 23:06

A mon avis, on ne peut pas programmer toute l'activité du forum comme ça... Trop d'aléas ! Et quatre concours par an, Léonox le dit plus haut, ce n'est pas réaliste ! Je suis plutôt d'accord avec son plannig :

Léonox a écrit:Mars-mai : concours
Juillet-août : HS
Octobre-décembre : concours

Quand à dire "qu'il est trop difficile de lancer un concours long en automne", on l'a souvent fait, et ils ont bien marché. Il faut surtout, si on lance un "long" en automne, commencer début octobre, ce qui permet de finir tout à la mi-décembre, avant que ne commencent les fêtes.


Pour le concours athématique, je ne suis pas sûr que l'anonymat soit nécessaire, dans la mesure où il est illusoire : on reconnaîtra souvent l'auteur, soit au style ou à d'autres éléments. Maintenant, si la majorité le préfère, je n'y vois pas d'inconvénients.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9747
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid des futurs concours de l’Écritoire ? (Putain, la formule latine, ça en jette!)

Message par Murphy Myers le Lun 30 Jan 2017 - 13:10

Un concours anonyme pourrait être une bonne chose à tenter, au moins une fois. Mais s'il y a possibilité de ressortir pour l'occasion des textes qui sont déjà passés par "Vos récits", l'anonymat ne tiendra pas très longtemps, ceux qui ont déjà lu pourront se souvenir sans problème du texte et de son auteur. Mais les 2 possibilités (anonymat et réutilisation "d'anciens" textes) sont très bonnes et valent le coup qu'on les tente au moins une fois, pour voir, ensemble ou séparément.


La forme dans le noir - 20 minutes avant la tombe
NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3060
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid des futurs concours de l’Écritoire ? (Putain, la formule latine, ça en jette!)

Message par Amaranth le Lun 30 Jan 2017 - 13:15

Pour moi, le planning de Léonox me convient et j'aime bien l'idée d'un concours anonyme, même si on risque de deviner plus ou moins facilement pour certains auteurs. Ca pourrait être rigolo, justement.
On pourrait effectivement deviner selon les commentaires (qui met des commentaires à tel texte et pas à un autre), mais ça demanderait quand même de vérifier pour chaque texte si tel ou tel membre a mit des commentaires. Donc si on décide de vraiment jouer le jeu, je ne pense pas que ça puisse poser de problème.

J'avais voté 2 courts et 1 long, dans l'idée que plus de personnes participeraient aux courts. Mais personnellement, 2 longs et 1 court me vont tout aussi bien (surtout qu'avec une limite minimum à 10 000, on peut quand même faire relativement court).


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1843
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid des futurs concours de l’Écritoire ? (Putain, la formule latine, ça en jette!)

Message par Paladin le Lun 30 Jan 2017 - 14:41

On pourrait aussi, pour un concours anonyme, inverser le processus : voter d'abord, et, une fois la date de vote limite passée, mettre les commentaires. Les résultats du vote ne seraient connus qu'en dernier.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9747
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid des futurs concours de l’Écritoire ? (Putain, la formule latine, ça en jette!)

Message par Catherine Robert le Lun 30 Jan 2017 - 17:10

Aime bien aussi la proposition de Léo. Juste un petit doute sur le côté anonyme et la possibilité de piocher pour participation un texte de "Vos récits". Moi qui ai lu une très grosse partie de la bibliothèque, ça va m'enlever beaucoup d'anonymat. Mais en même temps, les auteurs ont une certaine patte que l'on peut souvent (pas toujours) reconnaître, alors pourquoi pas.

Par contre, les commentaires après les votes, je suis pas pour. Les commentaires sont un gros plus des concours, et je crains que postposer ceux-ci n'en diminue le nombre.
Moi, je dirais que l'auteur d'un texte pourrait commenter sa participation, comme s'il était un lecteur, pas pour remercier ou répondre aux autres commentaires. Ça pourrait être rigolo ensuite de voir ce que l'auteur a dit de son propre texte, un bon exercice aussi de juger son texte le plus objectivement possible.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 8957
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid des futurs concours de l’Écritoire ? (Putain, la formule latine, ça en jette!)

Message par Paladin le Lun 30 Jan 2017 - 18:42

Je pense quand même qu'il n'est pas absolument indispensable que le concours soit anonyme. Autant carrément qu'on puisse replacer des vieux textes déjà dans "Vos récits", donc autant ne pas se préoccuper d'anonymat. Le tout est de jouer le jeu, de classer les textes par goût et pas en fonction des auteurs, ce que de toutes façons on fait lors des concours "autres".


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9747
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid des futurs concours de l’Écritoire ? (Putain, la formule latine, ça en jette!)

Message par Raven le Lun 30 Jan 2017 - 18:44

J'allais dire comme Cath (d'ailleurs, c'est ce que j'avais en tête de faire si je poste un texte : m'auto-commenter histoire de brouiller les pistes).

Donc, oui : cette idée me plait, surtout parce qu'elle change de la routine. Elle est moins chronophage qu'un long concours, aussi. L'anonymat, bon, c'est surtout pour le fun, dans 80-90% des cas on devinera probablement qui a écrit quoi, mais c'est pas bien grave. Et ça permettrait de faire d'une pierre 2 coups en offrant une lecture aux textes oubliés (moi, ça m'arrange bien : quand je vois tous ceux que je n'ai pas encore lus, ça me motivera).

Je valide !


Quiconque lit la présente ligne s'engage à commencer à écrire un roman avant Noël.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 3490
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 41
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quid des futurs concours de l’Écritoire ? (Putain, la formule latine, ça en jette!)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum