RE DESTINS CROISES (Prix Mille Saisons)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RE DESTINS CROISES (Prix Mille Saisons)

Message par FRançoise GRDR le Lun 16 Jan 2017 - 22:10

Si les variations sur un texte vous attirent, ces destins croisés (d'après la nouvelle du concours "Sacrifice") devrait vous faire tirer des larmes... Très cruelle !
Mot de passe : VOILES
http://www.fichier-pdf.fr/2017/01/16/destins-croises-mille-saisons-2018/


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7667
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: RE DESTINS CROISES (Prix Mille Saisons)

Message par Murphy Myers le Mer 18 Jan 2017 - 13:32

L'effet résumé est encore présent je trouve, mais moins que dans l'autre version.
En fait, je remarque que ça tient vraiment à des détails tout bête. Je veux pas avoir l'air de te persécuter sur cet aspect, mais dans ce texte, j'ai réussi à mieux analyser d'où vient cette impression, ça pourrait toujours servir si tu partages mon avis :

Par exemple :"À la nuit tombée, elle se glissa derrière le volant de sa Clio. Peu de temps après, elle se gara sur un parking et se dirigea à pied devant une porte cochère."
Concrètement, ce passage n'est pas important. Tu pourrais commencer la scène par "Nerveuse, elle sonna plusieurs fois", et on se doute bien qu'elle ne sera pas arrivée devant cette porte par magie.
Ce genre de passage accentue l'impression de résumé parce qu'au lieu de suggérer simplement des faits évidents (si le personnage arrive à une soirée, on peut supposer qu'il a pris la voiture, et donc qu'il s'est garé quelque part ; et d'ailleurs, qu'elle soit venue en voiture ou à pied, ça n'a aucune influence sur l'histoire finalement), tu nous les relates dans l'ordre chronologique, de façon plus ou moins détaillée. Et en faisant ça, tu enchaînes du coup des expressions de liaison qui font typiquement pensé à un synopsis détaillé (Peu de temps après, Ensuite, Puis, etc.). D'un côté, ces mots renforcent l'idée d'une histoire résumée, d'un autre, dès que tu remarques que tu les utilises, ils peuvent te servir de "signal d'alerte" pour justement te forcer à rester dans une scène présente et non pas dans un enchaînement de scènes.

Là, je dirais que toute la 1ere page pourrait être enlevée. On commence avec Angèle qui danse et que Zara aborde, c'est parfait. Ce qu'Angèle pense de la sorcellerie, son attrait pour cette soirée, ses habits et le fait que la soirée est louche, ce sont des éléments faciles à incorporer dans le dialogue.
Par exemple :
"Angèle, ayant avalé des verres de vodka et sniffé plusieurs rails de coke, tenait à peine debout." + Une phrase sur sa tenue, qu'elle avait pourtant soignée mais qui maintenant contraste totalement (tenue classe, gothique pour visage blafard et défoncé).
Puis "Malgré son état, elle réussit à se réveiller et à prononcer :
— Enchantée ! J’apprécie… J’aimerais en savoir plus sur ces « sorcières » …" Suivit d'une phrase ou deux de narration sur à quel point elle adore les sorcières, que c'est dans son top 3, la raison de sa venue ici.

Juste quelques phrases et je pense que toutes les infos de la 1ere page qui étaient vraiment importantes sont là.

"Angèle fréquentait à présent le groupe des Sorcières de Thessalie, mais elle attendait d’être vraiment intégrée. Pour cela, il lui fallait participer à un rituel d’initiation au cours d’un des sabbats qu’elles pratiquaient toujours dans des lieux abandonnés. Zara lui expliquait qu’elles appelaient des esprits et leur posaient des questions. Ce serait le moment de préparer ce qu’elle souhaitait demander.
Le rendez-vous donné par Zara approchait."
Je commente au fur et à mesure mais là, même chose. On pouvait commencer par Angèle en situation, elle est au rendez-vous, elle attend les instructions. Parfait prétexte pour expliquer qu'elle doit participer à un rituel, etc.

Quelques problèmes de temps. "Son avenir ? Aucune importance. Elle y pensera plus tard. Ses études l’occupaient suffisamment ainsi que ses distractions." = Elle y penserait.
Les passages suivants ont aussi ce soucis de temps (et ce, jusqu'à la fin du texte).


L'introduction de Dorine me parait parfaite, du point de vue "résumé". On est avec elle pendant qu'elle pleure, tu distilles les infos sur le pourquoi du comment. Pour le coup, tu expliques pas mal de choses sur le contexte mais, je saurais pas dire pourquoi, il n'y a pas cet effet "résumé". Tu présentes le perso et son histoire, tout simplement, et c'est très bien fait.

Jusqu'à la fin, plus trop d'aspect résumé d'ailleurs. L'histoire se lance et on s'imagine bien les scènes.
Le futur qui s'incruste en permanence pose encore problème, mais ça se réglera en une simple relecture.

La voix dans la tête d'Angèle me parait trop explicative en revanche. Ça permet de bien tout comprendre, c'est sûr (quoi que je saurais pas vraiment dire, ayant déjà lu 2 autres textes dérivés de cette histoire, je connaissais déjà quasiment tout dès le début), mais ça donne par moment l'impression que tu as inclus ces passages-là simplement pour le lecteur.
Sinon, j'ai pas compris pourquoi cette voix est si malveillante. Elle lutte contre Lamia, doit tuer des gens pour ça (pour schématiser), pas de soucis. Mais son but est au départ louable. J'aurais préféré qu'elle ne soit pas diabolisée comme ça.

Bref, j'ai préféré l'autre version dans les idées mais celle-ci est meilleure du point de vue formel. Et encore une fois, je reste admiratif de toutes ces variantes que t'arrives à faire sur un même texte d'origine.
(Pour donner une idée, ça fait 2-3 ans que j'ai une histoire en attente parce que je dois reprendre les 20 pages déjà écrites et que j'ai la flemme. :mrgreen: )


La forme dans le noir - 20 minutes avant la tombe

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2969
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: RE DESTINS CROISES (Prix Mille Saisons)

Message par FRançoise GRDR le Mer 18 Jan 2017 - 16:45

Merci beaucoup pour ce coup de projecteur sur des passages qui en effet gagneraient à être rendus plus vivants, en étant plus intimement liés aux actions des personnages... Quand j'y arrive, c'est purement fortuit; je n'ai pas le recul nécessaire... Donc j'apprécie tes démonstrations.
Pour ce qui est du temps (le futur dans un texte au passé simple et imparfait, c'est un de mes défauts car je ne sens pas qu'il faut du conditionnel).
Je ne sais pas pourquoi, mais dans cette version, écrite avant celle pour Sorcières, je voyais l'intruse ainsi : "méchante" à ce point... Peut-être atténuer cet aspect, alors.
Sinon, je tourne tellement dans tous les sens une idée que souvent j'ai plusieurs possibilités qui se greffent sur l'originale qui ne demandent qu'à éclore, souvent à la lumière d'un autre thème qui va bien avec une partie de mon texte. Je fais du collage, des citations de mon propre écrit... Ça me vient facilement.
J'espère que tu réussiras pour celui qui attend !!!


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7667
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: RE DESTINS CROISES (Prix Mille Saisons)

Message par Murphy Myers le Mer 18 Jan 2017 - 19:39

Merci, j'espère aussi en voir le bout un jour.

Peut-être aussi que j'ai été "parasité" par les autres versions. Ici, c'est le même nom et le même vécu pour ce personnage mais, après tout, rien ne dit que ses motivations sont aussi nobles que dans l'autre texte. J'aurais peut-être dû attendre un peu avant de lire, pour bien différencier les 2.

Pour le conditionnel, tu le sens pas dans le sens où t'y penses pas ou dans le sens où tu préfères mettre du futur ? Dans le 2e cas, faudra quand même l'accepter tôt ou tard parce qu'en plus d'être une faute bien tachante, ça sort de la lecture à intervalles réguliers. Rolling Eyes


La forme dans le noir - 20 minutes avant la tombe

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2969
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: RE DESTINS CROISES (Prix Mille Saisons)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum