Porcherie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Porcherie

Message par konsstrukt le Jeu 22 Déc 2016 - 10:21

Salut à tous !

Je ne viens pas souvent écrire ici, désolé, et à chaque fois c'est pour vous parler d'un nouveau livre.

Mon nouveau bouquin s'appelle Porcherie,volume 1. Il s'agit d'un recueil de nouvelles. D'autres volumes suivront, collectant enfin sous une forme définitive l'intégrale de mes textes courts.

Porcherie a d'abord existé sous la forme d'un petit fanzine au tirage ultra-limité, puis a failli sortir chez Lunatiques – mais qu'est-ce qui m'a pris, putain ? – et le voilà maintenant signé aux Crocs Électriques, où il paraîtra donc en plusieurs volumes, considérablement augmenté par rapport à la version initiale.

Ma déconfiture avec Lunatiques m'aura au moins appris un truc : il ne faut pas signer chez un éditeur dont on considère le catalogue nul en quasi-totalité juste parce qu'on a l'impression que l'éditrice est douée pour vendre les bouquins. Un catalogue, c'est un peu comme une bibliothèque, ça juge son propriétaire. Comment voulez-vous que quelqu'un qui a des goûts de chiottes soit une personne recommandable ?

Mais assez parlé des cons.

Chez Les Crocs Électriques​, le moins qu'on puisse dire, c'est que les deux tauliers ont du goût. Les premiers bouquins parus parlent pour eux. Et pas seulement du goût : du savoir-faire, de l'énergie, bref je m'y sens à la maison. Il faut dire aussi que les deux tauliers, c'est pas n'importe qui. Jessica Rispal​, l'éditrice de la revue Le Bateau, et Stéphane Blanquet​, fondateur de la maison d'édition United Dead Artists et dessinateur dont je suis fan depuis vingt ans.

Porcherie, donc. Chaque volume contiendra une dizaine de textes, un peu moins, un peu plus, en fonction de leur longueur. Les bouquins des Crocs ont un calibrage précis, ils font tous la même taille : une quarantaine de pages au format A5. Ils ont tous la même couverture noire, ornée en gaufrage du logo de la maison. Et par-dessus la couverture, un calque, illustré. Pour le mien, c'est Anne van der Linden​ qui s'y colle. Anne, je la connais depuis quinze ans, au moins. Avec Jean-Louis Costes​, Olivier Allemane​ et une poignée d'autres, elle fait partie des premières personnes qui ont pris au sérieux mon travail, et qui m'ont encouragé à continuer – dans son cas à elle, cet encouragement a pris une forme très concrète, puisqu'elle m'a invité à lire à plusieurs de ses expos, et qu'avec Olivier ils m'ont publié dans la revue Freakwave. Et maintenant, voilà qu'elle se retrouve à faire la couverture d'un de mes bouquins. Je suis ému, sincèrement.

Le volume 1 de Porcherie contiendra huit textes :

AMOUR
COMPASSION
LA PREMIERE FOIS QUE J'AI TUE MON PERE
PAS ENVIE
LES VIGNES
LA VIEILLE
MA SOEUR
TÊTE MORTE

Il paraîtra le 19 janvier prochain. À cette occasion, il y aura plusieurs fêtes de sortie, je vous en reparlerai. Et en attendant, pour être sûr d'avoir un exemplaire et (surtout) pour manifester votre soutien à l'auteur (bibi, donc), il vous est possible de le préacheter. À tous ceux qui en passeront commande avant le 10 janvier, j'enverrai un texte inédit (au format pdf). Le livre coûte 5 euros, plus 2 euros de frais de port. Vous pouvez le pré-commander par Paypal (pas besoin d'avoir un compte, une CB suffit) en suivant ce lien :

https://www.paypal.com/cgi-bin/webscr?cmd=_s-xclick&hosted_button_id=7KFTWKL2AM3J6

Et un petit teaser pour vous donner envie !

https://www.youtube.com/watch?v=arp1ImNbdwQ
avatar
konsstrukt
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 457
Date d'inscription : 02/11/2011
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porcherie

Message par Léonox le Jeu 22 Déc 2016 - 11:05

konsstrukt a écrit:Porcherie a d'abord existé sous la forme d'un petit fanzine au tirage ultra-limité
On en avait d'ailleurs un peu causé ici :
http://ecritoiredesombres.forumgratuit.org/t1675-porcherie

Et si je balance ce lien, c'est parce que le topic "Porcherie 0,5" contient trois textes en lecture libre. Alors certes, deux d'entre eux ne figurent pas au sommaire de ce tome 1 à paraître chez Les Crocs Electriques (pour "Monstre" et "Psoriasis", il faudra attendre un peu), mais si ça vous branche, vous pourrez y découvrir le très primesautier "La première fois que j'ai tué mon père".

Quant à la nouvelle intitulée "La vieille", elle devrait rappeler des souvenirs aux auteur-e-s et lecteurs-trices de Dimension TRASH. En ce qui me concerne, je la juge difficilement oubliable. Voilà, c'est tout pour le moment. Mais je reviendrai sur le sujet, histoire d'expliquer pourquoi un tel bouquin à 7 euro port compris, ça ressemble à s'y méprendre à un acte éditorial parfait.


"J'ai vomi sur une tortue" Amaranth
"Jute dans une histoire, bien sûr" Purple-fan.
"C'est souvent quand on expérimente de nouvelles choses qu'on obtient les meilleurs couchons" Amaranth
avatar
Léonox
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre

Messages : 2937
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 99
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://trasheditions.wix.com/trasheditions

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porcherie

Message par Catherine Robert le Jeu 22 Déc 2016 - 13:21

Félicitations Christophe ! Te voilà parti pour une (longue) compilation de tes textes courts. Je trouve ça super de réussir ça.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9143
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porcherie

Message par konsstrukt le Jeu 22 Déc 2016 - 13:24

merci !
oui, les gens des crocs électriques sont très enthousiastes, ça fait plaisir.

ce sera une sorte de compilation permanente, puisqu'à partir du tome 5 ou 6, en gros, j'aurai épuisé le stock et il me faudra produire de l'inédit pur !

(enfin, ceci dans le cas où les lecteurs suivent - et c'est aussi à ça que sert la prévente : à mesurer leur intérêt)
avatar
konsstrukt
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 457
Date d'inscription : 02/11/2011
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porcherie

Message par Zaroff le Jeu 22 Déc 2016 - 14:04

Bravo Christophe.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Motor City is burning, babe !
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12603
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porcherie

Message par Léonox le Mer 21 Juin 2017 - 16:08

Le tome 1 de "Porcherie" est donc paru chez Les Crocs Electriques fin janvier comme prévu, orné d'une spectaculaire illustration de couverture signée Anne van der Linden :

Sur le site de l'éditeur :
https://www.lescrocselectriques.com/product-page/christophe-si%C3%A9bert
Quelques chroniques sur Babelio :
https://www.babelio.com/livres/Siebert-Porcherie-volume-1/919364#critiques
Et la mienne, ailleurs :
http://gorezaroff.over-blog.com/2017/03/porcherie-christophe-siebert.html

Tome 1 qui a, logiquement, été suivi d'un tome 2 fin avril. Illustration - toujours spectaculaire - cette fois due à Marc Brunier Mestas.

Avec un sommaire composé des six nouvelles suivantes :
I am (not) Léonardo ; Pendu ; Batman ; Abstinence ;
Ces choses au fond de nous qui nous font veiller tard ; Monstre.
Sur le site de l'éditeur :
https://www.lescrocselectriques.com/product-page/christophe-si%C3%A9bert-porcherie-2
Chronique sur Babelio :
https://www.babelio.com/livres/Siebert-Porcherie-volume-2/955375#critiques
Avec la nouvelle "Monstre" à découvrir ici :
http://ecritoiredesombres.forumgratuit.org/t1675-porcherie

Et vivement le tome 3, donc.


"J'ai vomi sur une tortue" Amaranth
"Jute dans une histoire, bien sûr" Purple-fan.
"C'est souvent quand on expérimente de nouvelles choses qu'on obtient les meilleurs couchons" Amaranth
avatar
Léonox
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre

Messages : 2937
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 99
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://trasheditions.wix.com/trasheditions

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porcherie

Message par konsstrukt le Mer 29 Nov 2017 - 17:37

Salut ! Pour ceux qui ne recevraient pas ma newsletter (il en reste ? on croit rêver ! je vais finir par relever les noms !), voici - avec un peu de retard - l'annonce de parution de Porcherie 3 (et, tiens, si des acheteurs / auteurs du GoreZine passent par là : la pile d'enveloppes me regarde de travers, elle part demain matin, promis, promis, promis ! Je peux pas cracher par terre, le sol est couvert de courrier, mais le coeur y est)

Porcherie volume 3, publié aux éditions des Crocs Électriques, est le nouveau volume d'une série qui en verra cinq (peut-être davantage) et a pour ambition de rassembler, chez un seul éditeur, l'ensemble de mes nouvelles.
 
Dans celui-ci, qui compte 34 pages au format A5 et coûte cinq euros comme tous les autres titres de la collection, vous trouverez quatre textes, ornés par une magnifique couverture de Lilas, dont vous pouvez admirer ci-dessous un aperçu.
 
Je n'avais pas envie de mourir, longue nouvelle racontant dans un style très sec l'histoire de Cynthia, que son père aime beaucoup, un peu trop, fort mal, et qui tente de lui échapper. C'est noir, sordide, et ça oscille entre espoir et désespoir. Je me garderai bien de vous dire quelle émotion prévaut à la fin, d'autant que même moi je n'en sais rien, au bout du compte.
 
Un extrait : Je me souviens d’une fois quand j’avais huit ans. On jouait au salon. La télé était allumée et on se battait pour rire. À la cuisine maman faisait la vaisselle. Papa et moi on se battait et on se roulait par terre. On se pinçait et on se chatouillait. À un moment il m’a dit qu’il allait me mettre à poil. J’ai ri et puis il l’a fait. Je riais un peu moins et il m’a touchée entre les jambes pour me chatouiller. Ma mère nous a surpris et je me suis mise à pleurer. Ils m’ont envoyée dans ma chambre et se sont disputés. Il m’a embrassée sur la bouche pour la première fois quand j’avais onze ans, et pour la première fois avec la langue six mois plus tard.
 
Je n'avais pas envie de mourir a paru une première fois, sous la forme d'un très beau petit livre noir édité à cent exemplaires, aux excellentes éditions de La Belle Époque, dirigées par David Ritzinger.
 
Dresde, assez long texte aussi, raconte les aventures d'un type qui vient de séparer d'avec sa copine. S'éloignant de l'immeuble où ils vivaient ensemble, sac à dos sur l'épaule, il se fait aborder par un automobiliste en mal de compagnie. Après quoi, tout peut arriver. Une cuite, un voyage à Moscou, quelques confidences, une rencontre plus profonde que ça ? Qui sait.
 
Un extrait : Nous avons roulé et bavardé. À un moment, le soleil s’est levé, nous l’avions pileen face, ça nous faisait plisser les yeux et j’ai bu les dernières gouttes. L’ambiance n’était pas mauvaise. Il aurait fallu que je m’étire, et sans doute que je dorme un peu, mais cette tension qui accompagne les nuits blanches était bonne à prendre elle aussi, elle faisait partie de l’atmosphère. Vers huit heures, nous avons bu des cafés sur une aire d’autoroute près de Paris.
 
Dresde est un récit érotique, humaniste et mélancolique qui a été écrit en 2016 dans le cadre du Prix de la Nouvelle Érotique, pour lequel il a fini demi-finaliste. Il a été publié dans quelques revues mais jamais en recueil.
 
Exemple d'utilisation des forces productives dans une économie mondialisée est plus bref. Il raconte, avec abondance de détails documentaires et en utilisant un réalisme cru et parfois insoutenable, la misérable odyssée de Claudia Petrescu, contrainte à se prostituer alors qu'elle voulait simplement quitter son pays pour échapper à une vie de pauvreté.
 
Un extrait : Sans doute pense-t-elle parfois à sa fille, à sa mère, à ce qu’elles deviennent. Elle y pense peut-être quand elle tente de trouver le sommeil, dans une caravane transformée en dortoir, un peu à l’écart de l’autoroute, vers sept heures du matin, en écoutant le bruit des voitures conduites par des travailleurs, les mêmes qui vers minuit paient trente euros pour disposer d’elle pendant vingt minutes, pour l’emmener dans une autre caravane que celle qui sert de dortoir, une caravane qui sent la baise, la sueur et la crasse froide, qui paient trente euros pour lui enfoncer une bite dans la chatte, dans la bouche ou dans le cul. Mais j’imagine que la plupart du temps, elle ne pense pas.
 
Exemple d'utilisation... a été publié une première fois dans la revue Violences, dirigée par Luna Beretta.
 
Une lenteur de momie ou alors de gargouille est un court texte que certains trouveront érotique et touchant, que d'autres trouveront sordide et grotesque, et qui raconte l'histoire d'une infirmière aux penchants un peu tordus.
 
Un extrait : Je ne me touche plus. C’est terminé, pour moi, tout ça. Ma sœur, elle a cinq ans de plus que moi et elle baise encore, je ne sais pas comment elle fait, je ne sais pas comment elle a envie. Non seulement elle continue de coucher avec son mari, mais en plus elle se tape d’autres types. Elle me raconte tout, on se marre comme des pintades, mais vraiment, je ne sais pas comment elle fait, je ne sais pas comment ça l’intéresse encore.
 
Une lenteur de momie... est totalement inédit, c'est sa première apparition dans le monde réel, j'espère que vous lui ferez bon accueil !
 
Pour vous procurer Porcherie volume 3, il vous suffit de suivre ce lien :

avatar
konsstrukt
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 457
Date d'inscription : 02/11/2011
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porcherie

Message par Tak le Jeu 30 Nov 2017 - 8:18

Voilà qui m'a l'air fort sympathique.
Je n'ai encore rien lu de toi, mais j'ai Paranoïa sur ma pile de chevet, n'attendant que son tour. Ainsi je note avec beaucoup d'intérêt la sortie de ce recueil.
Merci pour l'info, konsstrukt Wink (et superbe illustration, au passage).


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2983
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Porcherie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum