Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

Escapades post-mortem

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Escapades post-mortem

Message par Jack-the-rimeur le Dim 18 Déc 2016 - 0:04

Amis des ombres, bonsoir ! (chouette entrée, non ?)

J'ai toujours eu un faible pour les mystères paysans à la Exbrayat ou à la Pierre Véry (Ah, Goupi Mains-rouges !)
Voici donc une petite histoire de hantise dans cette ruralité de naguère qui sentait bon la bouse de vache.
(En espérant que ce récit n'en soit pas une.)

http://www.fichier-pdf.fr/2016/12/17/escapades-post-mortem/

32 339 signes
(Oui, j'ai un peu débordé - mais toujours 8 pages !)

Edit : Petite bizarrerie informatique : pour ceux qui lisent sans télécharger, cliquer sur "vignette indisponible" pour avoir la page 1.
(Encore un coup des hackers russes, sûr !)


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Escapades post-mortem

Message par paulux le Dim 18 Déc 2016 - 20:59

Bonsoir Jack, c'est très bien écrit comme à chaque fois... néanmoins je n'ai pas réussi à accrocher. Je pense que c'est dû au mode de récit tout en dialogues. Ça m'a gâché certains passages qui manquaient peut-être d'empathie.

Après, l'idée si elle n'est pas mauvaise n'apporte au final pas grand chose ?! Certes la nouvelle est toute en faux-semblants - on pourrait trouver ça astucieux - mais pareil je n'accroche pas non plus. Je ne suis pas convaincu plus que ça. Bon, il faut dire qu'ayant vraiment apprécié chacune de tes autres participations, ça impose d'emblée un niveau très élevé ;-)

Voilà, un brin déçu de mon côté !
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 714
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 41
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Escapades post-mortem

Message par FRançoise GRDR le Dim 18 Déc 2016 - 21:33

J'ai passé un bon moment en compagnie de tes personnages hauts en couleur : bravo pour ces caractères forts, le maire tout en truculence, le journaliste parfait...
J'ai quand même eu l'impression que le format ne convenait pas : il t'aurait fallu plus de place pour dérouler cette histoire; ce qui fait que parfois les dialogues (surtout à la fin, sont trop vite expédiés) et l'explication bâclée.
Sinon, quelles bonnes idées ! Very Happy


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8175
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Escapades post-mortem

Message par Perroccina le Dim 18 Déc 2016 - 22:14

Histoire sympathique, très bien écrite, les 30000 et quelques signes passent d'un trait et l'intérêt ne faiblit pas. L'ambiance de l'époque est bien reproduite mais j'ai l'impression que les personnages sonnent un peu trop modernes. J'ai bien aimé la conclusion et la fin avec son espèce de morale et le petit clin d'oeil.
Le maire est peut-être un peu trop futé et a une imagination un peu trop délirante, ce qui rend le personnage un peu en décalage de son rôle.
Tu parviens malgré tout à donner une touche humoristique à l'histoire et c'est déjà pas mal.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3072
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Escapades post-mortem

Message par Murphy Myers le Lun 19 Déc 2016 - 13:49

J'aime beaucoup le concept et les personnages, très réussis, mais j'avoue que la fin m'a déçu.

Spoiler:
C'est très bien fait, dans la lignée directe de grands classiques du genre, mais j'aime rarement quand on met en place une atmosphère de hantise pour tout annuler dans un final qui retourne la situation en faits non surnaturels. J'ai trouvé ça dommage. Et la "chute" finale dans les dernières lignes rajoutent pour moi au cliché du genre.
Il y avait là matière à faire une bonne histoire de hantise, subtile, avec un fantôme réussi, mais quand il apparaît (supposément) en dernières lignes, l'ambiance est déjà retombée depuis quelques pages à mes yeux.
Je m'attendais à quelque chose de plus "spectaculaire" pour le final je pense, qu'une "simple" arnaque vengeresse.

Autre point qui m'a gêné : le choix de la narration en dialogue. J'adore ce genre de "narration", je ne dis pas le contraire, d'autant plus que là, ça servait l'histoire finalement. Mais plusieurs tournures ne collent pas à un dialogue selon moi, même en 1960. Et finalement, toute la première partie devient inutile avec le rejet soudain du journaliste. C'est original, mais ça a fait une coupure trop nette pour moi. On passe d'un début de 4-5p sur deux personnages très réussis, à une suite un peu confuse (je ne savais pas toujours qui parlait à qui) et un changement de personnages soudain, pour des personnages moins intéressants.

Reste que j'ai adoré l'humour en filigrane et ces 2 premiers personnages justement.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3189
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Escapades post-mortem

Message par Blahom le Lun 19 Déc 2016 - 14:03

Je rejoins Murphy sur le dernier point : la disparition du journaliste me frustre un peu.
Ce détail mis à part, j'ai apprécié la truculence des dialogues et cette atmosphère provinciale "vintage" qui me rappelle un certain cinéma français qui n'existe plus (ambiance surannée que l'on retrouve aussi dans les romans d'Agapit et de Murelli).
La chute ne m'a pas dérangé. Elle est certes classique mais fonctionne bien (comme celles des Diaboliques de Clouzot).
Comme d'habitude, j'ai avant tout été sensible à la qualité et à l'efficacité du style, toujours aussi percutant et accrocheur. Pour moi, tu es un conteur-né et j'admire ta capacité à trousser ce genre d'histoires...
Merci pour ce moment, Jack. Smile


Pray for Rosemary's baby...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1531
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Escapades post-mortem

Message par Jack-the-rimeur le Lun 19 Déc 2016 - 20:06

Accueil mitigé, donc. Pas grave.
J'ai été surpris par l'intérêt porté au personnage du journaliste. Son rôle s'apparentait pour moi à celui du valet-confident des pièces classiques, pour permettre au maire d'exposer les données apparentes du problème. Une utilité.
Le vrai sujet était le mystère lui-même, ses tenants et aboutissants dans la lignée des whodunits à coloration fantastique de l'âge d'or.
Peut-être que je me suis trop focalisé sur l'intrigue ou que je n'ai pas su trouver les bons dosages.
Des goûts démodés aussi, possible.
Merci de vos lectures.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Escapades post-mortem

Message par Murphy Myers le Lun 19 Déc 2016 - 21:09

C'est vrai que dans un sens, le journaliste à un rôle "outil", il est là pour l'avancement de l'histoire.
D'un autre côté, je pense que les lecteurs s'identifient principalement à lui : on découvre l'histoire en même temps que lui, presque par lui, puisque sans lui, on ne serait pas plus avancé. Et puis, perso, j'aime bien sa façon d'appréhender les choses : il écoute avec plus ou moins d'intérêt mais montre en même temps qu'il s'en fout un peu beaucoup. On le congédie soudain et il réagit pas plus que ça, par exemple.
2 choses qui font que j'ai tout de suite accroché en tout cas ! Mais je comprends que du point de vue écrivain, tu l'ai surtout vu comme une façon de dérouler l'histoire. J'aurais sûrement fait pareil.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3189
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Escapades post-mortem

Message par Blahom le Lun 19 Déc 2016 - 22:28

Jack-the-rimeur a écrit: Son rôle s'apparentait pour moi à celui du valet-confident des pièces classiques, pour permettre au maire d'exposer les données apparentes du problème. Une utilité.

Une Elvire ?


Pray for Rosemary's baby...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1531
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Escapades post-mortem

Message par Catherine Robert le Mer 21 Déc 2016 - 18:23

Bien écrit, comme d'hab, mais il m'a manqué quelque chose. Cela vient peut-être des dialogues, peut-être d'un manque d'ampleur dans l'intrigue, peut-être aussi d'une explication qui ne m'a pas convaincue. Le maire, j'ai eu un peu de mal à me l'approprier, j'ai trouvé sa caractérisation ambiguë, tu nous l'annonces calme, puis il devient truculent, et ses répliques sont parfois trop littéraires pour, au fond, un fermier tout maire qu'il est.
L'amorce prend trop de temps par rapport au cœur du texte, on reste sur les deux premiers personnages longtemps, et les suivants ne sont du coup qu'esquissés, ça va trop vite.
La petite chute à la fin est sympa, mais elle ne suffit pas.
Voilà, c'est donc très bien écrit, peut-être qu'avec plus de place et des passages narratifs, ça m'aurait plus accrochée.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 10055
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Escapades post-mortem

Message par Jack-the-rimeur le Jeu 22 Déc 2016 - 1:31

Je suis d'accord, Catherine.
Il y a d'abord qu'il m'a fallu amputer la version originale de 12 à 15 000 signes pour rentrer dans le format (notamment toute une scène entre Alfred et le légiste à l'ouverture du cercueil) mais je pense que ça n'aurait pas changé grand-chose. Je crois que l'intrigue aurait mieux convenu à un court roman avec des apparitions non plus rapportées par le maire mais illustrées par leur effet sur la vie et les habitants du patelin. Mettre en scène les personnages que je ne fais qu'effleurer, avec un village bien vivant au lieu d'une carte postale. Et ça m'aurait permis de distribuer les cartes autrement à propos d'Alfred ou de la Cocotte...
Mais ça demande aussi une autre carrure que la mienne, hélas.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Escapades post-mortem

Message par Catherine Robert le Jeu 22 Déc 2016 - 13:15

Taratata ! Tu reprends la version initiale et tu nous retravailles ça. Je suis persuadée que tu peux nous concocter quelque chose de très bien, dans le style des Angoisse.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 10055
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Escapades post-mortem

Message par Murphy Myers le Jeu 22 Déc 2016 - 13:26

Jack-the-rimeur a écrit:
Mais ça demande aussi une autre carrure que la mienne, hélas.

Ce qu'il faut pas lire, des fois... T'as plus que la carrure pour ça. Le plus compliqué est d'inclure autant d'éléments en si peu de pages, et tu l'as déjà fait. Rallonger le tout pour ajouter des détails, c'est rien en comparaison.

Après, que t'ai pas l'envie ou la motivation pour reprendre un texte, je peux le comprendre à 100% et j'ai rien à redire là-dessus. Mais que t'aies pas la carrure pour le faire, c'est tout simplement faux.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3189
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Escapades post-mortem

Message par Blahom le Jeu 22 Déc 2016 - 14:50

D'autant plus que tu as tous les éléments pour créer une atmosphère analogue à celle qui émane de La Cité de l'indicible peur de J. Ray.


Pray for Rosemary's baby...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1531
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Escapades post-mortem

Message par Géraldine BM le Jeu 29 Déc 2016 - 15:28

Bonjour,

Une histoire "rafraîchissante" pas une plongée dans l'horreur, mais une bonne exploitation du "lieu"et de l'époque.

Ambiance : un bon rendu général, peut-être quelques petits détails "trop actuels" à policer, mais la plongée nostalgique est bien là, tu nous promènes dans cet univers tranquille avec ce côté franchouillard pas désagréable à retrouver. Le détail de l'Agence Tass, tout un symbole... Finalement le mystère ne semble qu'un prétexte, pour nous faire remonter le temps, une bonne idée.

Thème : respecté.

Formulation :
- Beaucoup trop ancrée dans les dialogues. Poursuivre la narration sans toujours passer par la voix du maire, aurait été une bonne alternative et ça aurait eu l'avantage de fixer sa personnalité. Son expression est beaucoup trop littéraire pour s'inscrire de manière naturelle dans un dialogue et du coup ça cadre moins à ce qu'on imagine du personnage.
- Des phrases parfois très longues, trop. Des subordonnées successives qui alourdissent. Le rythme de l'écriture gagnerait à couper dans ce cas.


Déroulé :
- Une grosse rupture : on démarre avec ce long entretien entre le journaliste et le maire, prétexte pour présenter le mystère, puis ils sont interrompus  par le fossoyeur. Ensuite, direct le légiste, ses conclusions et à nouveau le récit du maire. Entre les deux, la scène de l'autopsie bien détaillée avec la confession du fossoyeur aurait fourni une bonne transition avec du frisson, plutôt que de fournir encore un long dialogue pour la "résolution" de l'énigme.
- La disparition du journaliste : il est juste là pour permettre les explications du Maire, mais il est bien trop présent pour disparaître de façon aussi brusque.; Cela amplifie la rupture entre la première et la seconde partie du texte. Dommage, il aurait pu avoir un rôle à jouer... (limitation du format bien sûr).

La chute : en demi-teinte. En fait l'aspect "morale de l'histoire" (l'échange de voitures) puis le soupçon du fantôme à peine esquissé,  se neutralisent. Aucun des deux ne créent d'effet de surprise.

Ce texte, l'idée, auraient du potentiel, beaucoup d'aspects intéressants à développer pour finaliser l'ambiance, le décor, les personnages.


Faites gaffe : je dévore, j'égorge, j'éventre... et accessoirement, les jours de déprime, je mâchouille !
avatar
Géraldine BM
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 491
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 52
Localisation : DINAN

https://despointssurlesi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Escapades post-mortem

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum