L'absence

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'absence

Message par Blahom le Ven 11 Nov 2016 - 12:25

Un texte que j'ai dû relire avant de l'apprécier comme il le mérite. La référence à "La Belle au bois dormant" est bienvenue. Plus on avance dans la lecture, plus on est submergé par la noirceur. Ce qui m'a le plus impressionné, c'est la capacité de cette fille à modifier les souvenirs de son père.
Une histoire vénéneuse...


Laisse toute espérance...

Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1004
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 49
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par Eimelle le Ven 11 Nov 2016 - 21:20

Hello Twwt !

Merci de ton commentaire !

Oui, je sais que ce genre de textes n'est pas trop ton trip, je suis donc très heureuse que tu parviennes tout de même à y trouver des qualités ! Smile

Bises,
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par CHANY le Sam 12 Nov 2016 - 18:32

Bonjour Eimelle,

Je viens juste d'arriver sur le forum et je commence par lire ton texte : je n'ai pas été déçue de cette découverte.
Vite écrit, bien pensé, ce récit est à la fois très prenant et poétique. Et je l'ai encore plus apprécié à la seconde lecture car j'y ai vu tous les indices que tu avais semés (comme la plaque funéraire sans fleurs ni couronnes).

Bravo !

CHANY
Apprenti égorgeur

Messages : 12
Date d'inscription : 11/11/2016
Age : 39
Localisation : derrière toi ^^

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par Eimelle le Sam 12 Nov 2016 - 23:21

Bonjour,

Tout d'abord, je tiens à m'excuser auprès de toi Blahom : J'ai répondu à Twwt et pas a toi. Mais loin de moi l'idée de te snober ! Je n'avais juste pas vu qu'il y avait une deuxième page de commentaires ! Honte à moi!Merci a toi pour ce message ! Je ne suis pas sûre que tu aies complètement adhere a mon texte, mais je vois que Twwt et toi faites des efforts pour rentrer dans mon univers, et ça me touche beaucoup!

Merci

Bonjour Chany !

Contente que tu aies apprécié ce texte et bienvenue à toi sur le forum ! Smile

Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par Blahom le Dim 13 Nov 2016 - 0:30

Eimelle a écrit:Bonjour,

Tout d'abord, je tiens à m'excuser auprès de toi Blahom : J'ai répondu à Twwt et pas a toi. Mais loin de moi l'idée de te snober ! Je n'avais juste pas vu qu'il y avait une deuxième page de commentaires ! Honte à moi!Merci a toi pour ce message ! Je ne suis pas sûre que tu aies complètement adhere a mon texte, mais je vois que Twwt et toi faites des efforts pour rentrer dans mon univers, et ça me touche beaucoup!

Merci

Tu n'as absolument pas à t'excuser, je ne me suis pas senti snobé par ce délai. D'autre part, lorsque j'écrivais que j'ai dû relire ton texte pour être en mesure de l'apprécier, cela ne tenait aucunement à l'opacité de ton univers mais à mon état de fatigue. Embarassed


Laisse toute espérance...

Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1004
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 49
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par yann le Mar 15 Nov 2016 - 10:41

Au début du texte, j'étais un peu perdu, il ne se passe pas grand chose et je ne voyais pas où tu voulais en venir, mais vers la fin tout se débloque.
il y a un coté poétique, mais ça reste glauque:
Spoiler:
adultère, vengeance et tout le monde meurt
.
Un bon texte.

yann
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 403
Date d'inscription : 21/10/2013
Age : 37
Localisation : Vers Provins

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par Catherine Robert le Jeu 17 Nov 2016 - 13:16

Un bon texte, bien sûr, comme à ton habitude. Avec tes ambiances particulières. Une excellente progression de l'intrigue et du personnage. La véritable histoire se découvre petit à petit, c'est très bien fait.
Malgré tout, il ne m'a pas autant emportée que d'autres de tes textes. Sauf que c'est bien de te dire ça, mais je ne sais pas te dire pourquoi parce qu'il n'y a rien à lui reprocher (à part bien sûr, les coquilles et fautes diverses qui traînent). Peut-être parce que je m'attendais à quelque chose de plus spectaculaire, mais je ne peux pas l'affirmer.
Comme Paladin, j'ai eu un doute sur le respect du thème. Le cimetière n'est pas absolument nécessaire, ça pourrait se passer ailleurs, mais après réflexion, je vais le considérer dans le thème.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7653
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par Stephane le Sam 19 Nov 2016 - 18:30

Hello, alors je suis navré, et je pense que je vais être le seul apparemment, mais je n'ai pas réussi à rentrer dedans. Je ne saurais pas te dire pourquoi. C'est pourtant bien écrit, mais je n’ai pas réussi.
Mais ne tiens pas compte de mon avis. Je pense que c'est plus dû à mon état du moment. C'est même fort probable que cela vienne de là. Pour ça que je n'arrive pas à expliquer pourquoi je n'ai pas accroché.
Je me réserve le droit de le relire et de changer d'avis ^^


Un écrivain qui se livre, c'est un peu comme un canard qui se confie... -- De qui ? Bah j'en sais rien...
On s'appelle et on s'fait des quenelles ? -- Stéphane
Paix et prospérité -- Mr Spock

Stephane
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 203
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 39
Localisation : Ain (Rhône-Alpes)

http://www.tefdesign.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par Eimelle le Sam 19 Nov 2016 - 22:23

Bonjour,

Merci Yann, Catherine et Stéphane pour vos avis. J'essaierai de faire mieux la prochaine fois !

Bises,
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par paulux le Jeu 24 Nov 2016 - 13:46

Bravo... vraiment un très bon texte et une idée tout aussi originale. Dommage qu'il reste autant de petites fautes. Il n'aurait pas fallu grand chose pour nettoyer et soigner tout ceci.

En cours de récit, le lecteur craint à un moment de "devoir se taper" des années et des années de souvenirs, pour quoi faire se demande-t-il ?! Et donc, tout ce qui gravite autour surprend d'autant plus. La narration est très bien menée. Quelques descriptions pourraient être un poil plus affinées.

Une jolie réussite, bravo Eimelle

paulux
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 478
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 39
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par Eimelle le Jeu 24 Nov 2016 - 23:59

Merci Paulux ! Smile


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par Géraldine BM Hier à 15:18

Bonjour,

je reprends mes lectures.

Le thème : une action qui se situe au coeur du cimetière, autour et dans une tombe avec un mort pour personnage. Difficile de faire mieux.

L'ambiance : prenante et glauque à souhait, avec un flou "artistique" qui ne permet pas de savoir où l'auteure veut en venir. Un voyage au bout de l'étrange et d'une certaine noirceur avec une très belle idée, une mise en scène intéressante, un système de flash-back classique mais bien utilisé et cette mémoire parcellaire qui tente de refaire surface mais se trouve dépecée.

La forme : une impression générale excellente de prime abord, de très belles formulations, ciselées, qui imagent le propos. Une écriture plutôt maîtrisée mais de petites chutes de niveau qui s'expliquent sans doute pas la publication rapide...

Dans les petites choses relevées :

- des phrases un peu en dessous, ex :
" Mais ses souvenirs en lui s'emmêlent comme des pelotes de laine qu'on aurait mal emmêlées"
"Cela faisait longtemps que le père n'était plus avec les siens tout en endossant son rôle de figurant".

- Ses yeux en amende / ses yeux amendés ... amande pour la forme et amendé  dans le sens de bonifié, corrigé, il me semble que là le sens pose problème pour la description du regard ?

- Les asticots : l'image récurrente du corps en décomposition et appelé à disparaître, une très bonne idée mais le recours systématique aux asticots, c'est dommage, il y avait d'autres vecteurs ou descriptions possibles...
les asticots le dévorent
les asticots le retiennent
les asticots le rongent
Quand les asticots auront fini
Attention ce n'est pas le fait d'utiliser des asticots qui  dérange ma sensibilité, mais la répétition. Un corps se dessèche, se raccournit, pourrit, se désagrège aussi...

- cimetière lugubre : une évidence sinon une facilité  à côté de très belles descriptions, très imagées.

- la récurrence des mots macchabée et défunt.

Petite faute : furieuse impression de se faire dépouillé ... dépouiller

La Chute : bien amenée, insoupçonnable. La toute dernière phrase par contre, altère le bon effet produit par la chute. Dommage.

Pour conclure : un bon texte avec  une bonne vision, plutôt bien exploitée. Peut-être que le laisser reposer un peu aurait permis de peaufiner les petites faiblesses relevées.


Faites gaffe : je dévore, j'égorge, j'éventre... et accessoirement, les jours de déprime, je mâchouille !

Géraldine BM
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 477
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 50
Localisation : DINAN

https://despointssurlesi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:45


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum