L'absence

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'absence

Message par Eimelle le Jeu 3 Nov 2016 - 23:11

Hello tout le monde !

Oui, bon, je sais, je publie très (trop ?) tôt. Mais cette idée de cimetière, qui ne m'inspirait pas trop au début, a fait naitre en moi l'idée d'un très court texte (10 940 signes quand-même ! ) que j'ai tout de suite couchée sur papier.

Je ne sais pas s'il est abouti, ni s'il est bon (une fois n'est pas coutume, mon Chéri le trouve incompréhensible), mais je n'aurai guère le temps d'y revenir dessus, et encore moins d'écrire un autre texte pour le concours, alors prenez le comme ma modeste contribution à ce concours.

Il s'appelle "L'absence" : http://pdf.lu/35uF

Bises,
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par Raven le Jeu 3 Nov 2016 - 23:15

La vache, mais t'es une grosse guedin, toi ! Shocked Mdr la furieuse, j'ai dû vérifier que c'était pas le 1er avril. Tu me laisseras au moins finir de lire les directives avant d'attaquer ton texte Laughing


Quiconque lit la présente ligne s'engage à adopter un corbeau.

Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 2552
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par Eimelle le Jeu 3 Nov 2016 - 23:18

Une quoi ? De quoi elle m'insulte la Dame ? Mdr Franchement, je ne connaissais pas ce mot : "guedin" ?

Eimelle poste plus vite que son ombre, c'est ce qui se dit... L'histoire ne dira pas si elle a raison, mais au moins, je ne te laisserai pas gagner des points impunément en prenant bien le temps de lire les directives ! Wink

Bises,
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par SILENCE le Ven 4 Nov 2016 - 9:34

La vache, tu postes vite !
Et...?
Tu écris bien. Ce texte, pourtant statique (pas de mouvement des personnages, pas vraiment de dialogues, fait essentiellement de flash-backs) m'a littéralement soufflé. Plusieurs raisons à cela. D'abord, parce que comme je l'ai dit, il est très bien écrit. Il reste quelques coquilles, c'est vrai (la pelote mal emmêlée, par exemple) mais l'ensemble se tient parfaitement et l'on est pris tant par l'aspect angoissant de ton récit que par son côté poétique. Ensuite parce qu'en tant que père d'une petite fille, tu décris là ma plus grande peur : celle de ne pas être à la hauteur (et Dieu sait s'il m'arrive de ne pas l'être parfois, à la hauteur). J'ai donc été totalement chamboulé par le 'sort' d'Aurore, autant que par celui qu'elle fait subir à son père. C'est fort. C'est très fort ! Tant dans la thématique abordée que dans la manière dont celle-ci est abordée. Pas de fioritures stylistiques destinées à nous tirer les larmes. Non. Le style est incisif, précis, sombre... La description, en passant, du cimetière et de l'alignement des croix sous le givre, est je trouve magnifique.
C'est le premier texte du concours et pourtant il place, comme souvent avec toi, la barre très haut...
Bravo.

SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2400
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par FRançoise GRDR le Ven 4 Nov 2016 - 10:47

Très beau texte !
Tout est dit par Silence. Je me demandais où tu nous emmenais et je n'ai pas vu la fin venir, donc, c'est très fort !
Plus qu'à continuer mon histoire qui m'apparaît d'un coup très fade...


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...

FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7144
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 61
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par Murphy Myers le Ven 4 Nov 2016 - 13:24

Je rejoins forcément Silence et Françoise dans leurs avis.

Encore une fois, tu m'as bluffé.
Je me suis demandé tout le long où ça allait mené, parce que je sais que t'as toujours quelques idées de retournements de situation dans ton sac, et impossible de deviner la fin avant d'y être !

Je craignais aussi à un moment de ne pas comprendre, comme tu annonces que ton copain n'a rien compris au texte. Mais en fait, t'annonces toujours ça, et l'histoire me parait au final toujours claire au possible. Là c'est même peut-être encore plus clair, plus expliqué sur la fin, que d'habitude.

Bref, j'ai adoré. Une ambiance bien noire, immersive, un style implacable qui va droit au but. Les émotions et la confusion du personnage n'en ressortent que plus forts.

J'y pense là, mais tu devrais vraiment tenter de faire un recueil. T'as de quoi faire, en quantité, et surtout en qualité !

Juste une phrase que j'ai pas compris (coquille ?) : "Si peu, mais finalement cela désavouer la fille assise là devant lui".


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2623
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par Eimelle le Ven 4 Nov 2016 - 17:35

Bonjour à tous,

Et merci pour vos commentaires ! Ça fait chaud au cœur !

@Silence : tes compliments me touchent particulièrement. Je suis contente que ce texte t'ait ému... Même si je ne me fais pas de doute que contrairement à ce "père", tu n'auras pas fait des enfants à droite et à gauche, et que donc ta petite fille te sera forcément reconnaissante d'avoir été un papa aimant et attentionné, même si, comme tout le monde, tu peux faire des erreurs ! Et c'est normal ! Wink Mais je suis quand-même contente que tu aies pu retrouver une part de tes émotions dans ce texte !

@Françoise : Merci beaucoup. Je suis contente de t'avoir emmenée avec moi. Ne sous-estime pas ton texte à présent ! Smile

@Murphy : Merci beaucoup à toi également. Je sais comme un avis de mon "frère d'écriture" est précieux. Un recueil ? Bof, je ne me sens pas encore assez d'attaque pour cela. On verra si un jour l'occasion se présente...

Bises,
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par Perroccina le Sam 5 Nov 2016 - 20:40

Bon texte Eimelle surtout sur un délai si court.
Un point deuxième page, 4ème paragraphe, dépouillé devrait être à l'infinitif.

La construction de l'histoire emporte l'innocent lecteur. Tout aussi innocent que le père jusqu'au dénouement. C'est vraiment bien amené on ne voit rien venir et j'adore ça. Le style et l'écriture sont toujours très agréables à lire.
L'histoire qui se dessine petit à petit est une histoire presque banale, une histoire de faits divers mais la façon de l'aborder change tout car les souvenirs sont liés à l'émotion, une émotion qui finalement est la vraie maitresse. Je n'en dis pas plus pour ne pas dévoiler davantage à ceux qui n'ont pas lu.
Bref un bon texte pour démarrer ce concours.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar

Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2487
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 51
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par Eimelle le Sam 5 Nov 2016 - 21:09

Merci beaucoup de ton commentaire Perro ! Je suis happy ! Smile


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par Priss le Dim 6 Nov 2016 - 18:16

Ce texte est très touchant  et assez horrible en même temps, quel savant mélange.
 L'histoire est bien amenée, la fin aussi. Je vais de ce pas tracer un cercle de sel autour de ma progéniture, on ne sait jamais...
 Eimelle

Priss
Apprenti égorgeur

Messages : 10
Date d'inscription : 04/10/2016
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par Eimelle le Dim 6 Nov 2016 - 20:58

Merci à toi, Priss ! Smile


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par Paladin le Dim 6 Nov 2016 - 21:52

C'est bien écrit et bien amené, avec une fin surprenante, et tout ça rédigé en si peu de temps !

Bon, du point de vue de la congruence avec le thème, je trouve ton texte un peu limite : Il s'agit de l'évocation de l'âme d'un défunt, qui aurait pu se passer ailleurs que dans un cimetière, mais tu n'es pas hors-sujet quand même.

L'évolution est très habilement menée, on voit changer petit à petit le personnage de ce père, et celui de la jeune fille, la fin est imprévue, et encore une dernière surprise aux derniers mots... Bravo, Eimelle, tu inaugures bien ce concours !


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8928
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par Eimelle le Dim 6 Nov 2016 - 22:05

Merci beaucoup Paladin !

Ton commentaire me remplit de joie ! Smile

Pour le respect du thème, je ne vois vraiment pas comment je peux faire mieux... Il est quand-même au centre de l'intrigue, avec ce qu'il contient : le mort ! Wink

Cependant, ce concours m'a inspiré une autre idée : un texte qui s'appellerait "Le petit bonhomme en chocolat"... Il est encore en cours de construction dans ma tête, j'essaie d'emboiter toutes les parties. Si j'arrive à l'écrire, je vous le posterai peut-être dans la partie "fantastique" de la bibliothèque, pour voir su j'arrive encore mieux à lier le cimetière à une histoire.

Et dire qu'à la lecture du thème, je m'étais dit : "Ah merde ! Un thème qui ne m'inspire vraiment pas ! Encore un cliché de l'horreur classique" ! Jamais je n'aurais pensé trouver deux idées en si peu de temps ! Comme quoi... Merci l’Écritoire ! Smile

Bises,
Eimelle


Dernière édition par Eimelle le Dim 6 Nov 2016 - 22:49, édité 1 fois


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par Paladin le Dim 6 Nov 2016 - 22:47

Comme quoi un thème hyper-rebattu de l'horreur classique peut être traité de manière différente, et c'est aussi un exercice d'écriture...


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8928
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par The_wakwak_tree le Jeu 10 Nov 2016 - 23:09

Hello Eimelle,

Bon je m'excuse mais c'est pas un texte pour moi, trop de noirceur dans cette histoire, dans cette fatalité du drame. Donc ça me bloque à l'extérieur de l'histoire, mais bon, c'est juste que je ne suis pas ton profil de lecteur Wink

Après, je trouve qu'il y a quelque chose de très original dans cette perversion de l'âme à l'ultime moment de « vie ». Tu as réussi à trouver un forme de damnation perpétuelle très effroyable, je trouve vraiment ce point très fort. Avec le diaporama de la fête de Noël qui reboucle ça donne une vrai sensation de l'emprise qu'a cette fille rejetée sur son père. Donc un texte intense, dramatiquement mis en scène, très bien écrit (mais avec ptt un peu trop d'asticots Wink  )

Un très bon texte.


the-wakwak-tree.overblog.com

The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1016
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 52

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'absence

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum