La dame en blanc (AT Bal masqué)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La dame en blanc (AT Bal masqué)

Message par Paladin le Mar 6 Sep 2016 - 10:26

Je profite d'avoir chopé une connexion à un spot Wi-fi Orange pour vous poster ma nouvelle refusée pour l'AT Bal masqué :



Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8928
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dame en blanc (AT Bal masqué)

Message par Catherine Robert le Mar 6 Sep 2016 - 11:19

Malgré un peu trop de fautes diverses, j'ai lu avec curiosité, avec l'envie de connaître le fin mot de l'histoire.
Le positif vient donc de l'intrigue, mais la fin m'a un peu déçue.
Un texte à reprendre parce qu'il y a des tas de bonnes choses, mais il lui manque un polissage.
Je n'arrive pas trop à établir un avis très constructif. Mais je dirais que ce texte est moins maîtrisé que ce que tu nous proposes d'habitude.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7619
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dame en blanc (AT Bal masqué)

Message par Paladin le Mar 6 Sep 2016 - 12:32

J'ai eu moi aussi cette impression de ne pas bien maîtriser ce texte, ce qui m'a amené à l'idée de faire une pause. A trop vouloir se forcer à écrire, à répondre aux AT, la lassitude amène vite à bâcler et à pondre des trucs mal ficelés (Je dirais pareil pour le texte du concours hors-série, aussi trop vite expédié).

Je n'ai pas réussi à exprimer ce que je voulais, c'est à dire
Spoiler:
une fausse réalité (Celle du bal) qui se fissure pour révéler une autre (celle de l'asile) qui n'est pas forcement authentique non plus, ce que suggère la dernière phrase.

De plus j'étais parti sur autre chose ; si la femme est en blanc, c'est qu'à l'origine j'avais pensé
Spoiler:
aux légendes sur les wilis, fantômes de femmes mortes juste avant leur mariage, qui entraînent les hommes dans des danses jusqu'à la mort par épuisement. Jean aurait tué sa fiancée.

Tout ça n'était pas bien maitrisé,en effet! Voila pourquoi je pense qu'il est mieux que je cesse une peu de courir après les AT et que je prenne le temps de travailler un peu plus quelque chose, quand je serai prés.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8928
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dame en blanc (AT Bal masqué)

Message par Catherine Robert le Mar 6 Sep 2016 - 12:41

T'éloigner des AT, pourquoi pas, ça peut faire du bien. Mais pourquoi ne pas travailler sur des sujets qui te font envie, sans thème imposé, sans dead-line. Et puis, tu as de nombreux textes que tu pourrais reprendre. Sans oublier ce roman qui te tente depuis un bout de temps.
Mais le plus important, je pense, c'est : fais-toi plaisir.

Je ne connaissais pas les wilis, ça aurait pu effectivement être une bonne piste.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7619
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dame en blanc (AT Bal masqué)

Message par Raven le Mar 6 Sep 2016 - 13:07

Encore un texte que je vais essayer de télécharger pour le train. Lecture pendant mes vacances.


Quiconque lit la présente ligne s'engage à adopter un corbeau.

Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 2552
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dame en blanc (AT Bal masqué)

Message par Amaranth le Mar 13 Sep 2016 - 14:09

J'ai bien aimé ! Il reste quelques coquilles et maladresses, mais l'intrigue est parvenue à capter mon attention, j'avais vraiment envie de savoir la suite. Dans l'ambiance, il y a aussi des trucs intéressants, avec cette alternance décor magnifique/médiocre. J'ai bien aimé la fin, suffisamment ouverte, excepté les trois dernières phrases, qui ne sont pour moi pas utiles (
Spoiler:
rien que le fait qu'il ait disparu laisse entendre qu'il ne s'agissait pas simplement d'un épisode psychiatrique, les dernières phrases m'ont plutôt faites penser qu'ils étaient au paradis, ce qui ne me paraissait pas une précision pertinente
).


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.

Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1503
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dame en blanc (AT Bal masqué)

Message par Raven le Ven 16 Sep 2016 - 18:40

Lu dans le train.

Première impression négative à cause des coquilles, notamment le fait qu'on en trouve une dès la première ligne. Viens ici, que je te tape sur les doigts !

Allez, je fais pas ma méchante : à partir de la 2e ligne, tout roule, j'étais suffisamment dedans pour ignorer les coquilles récalcitrantes. Et, ma foi, c'est un texte que j'ai vraiment apprécié ! Un très bon texte, même.

Il y a plein de bonnes choses, j'ai surtout été captivée par le jeu entre la réalité et la vision, la façon que tu as de mettre en scène cette alternance de décors entre deux pirouettes, la réalité qui se fissure. J'ai d'abord pensé à ces danses féeriques : quand tu te lances dans une danse avec le petit peuple jusqu'au bout de la nuit et que tu t'arrêtes de danser au petit matin, plusieurs années ont passé, tu es vieux et tout le monde te croit mort.
Puis, à force d'insister sur le blanc de la tenue de la cavalière, j'ai supposé qu'il s'agissait en fait d'un délire de personne âgée dans une maison de retraite, le blanc étant en fait la tenue de l'infirmière.
Et, à la fin, j'ai pensé simplement qu'il était mort depuis longtemps et ne revenait qu'à la Toussaint pour danser avec les vivants, réintégrant à l'aube le royaume des morts.

Ton texte est un peu tout ça à la fois, et pour ça je l'apprécie, il y a plusieurs références et pas mal d’ambiguïté. Ne serait-ce que sur l'époque où se situe l'action. Les dialogues rythment bien l'ensemble mais parfois je ne les ai pas trouvés très naturels ou collant bien aux personnages.

Pour moi, du bon boulot, les coquilles se font vite oublier. Après, pour cet AT, les dés étaient manifestement pipés, donc on se passera de commentaire. En tout cas, un texte que j'ai lu avec beaucoup de plaisir !


Quiconque lit la présente ligne s'engage à adopter un corbeau.

Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 2552
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dame en blanc (AT Bal masqué)

Message par Paladin le Ven 16 Sep 2016 - 19:45

Merci à vous !
Je ne sais pas si un jour j'écrirai un texte sans coquille, pour l'instant ça ne m'est jamais arrivé !
Amaranth : je ne parle pas de paradis, je parle à la fin du "monde réel "... Mais quel est-il ? Peut-être pas ce que nous considérons comme tel !
Raven : j'ai, en effet, laissé volontairement une ambiguïté sur l'époque où se passe l'histoire.
Je ne suis pas très satisfait de cette histoire, mais vos avis me font penser qu'elle n'est pas aussi mauvaise que je le pensais.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8928
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dame en blanc (AT Bal masqué)

Message par Raven le Sam 17 Sep 2016 - 10:32

Non, loin de là ! Juste à lui coller les dernières finitions et pour moi elle tient bien la route. J'aime bien savoir d'emblée où je me situe dans une lecture, niveau époque. Le principe du bal masqué est justement qu'on y trouve des costumes d'époque, des attitudes "classiques", voire désuètes, et donc qu'on a du mal à dater la scène prise seule. En voyant les prénoms que tu avais choisis, pas modernes mais plutôt intemporels, j'ai supposé que le flou était volontaire pour les besoins de la chute, donc là aussi ça m'a orientée sur une piste. Une de plus, ni vraie ni fausse au final, et j'aime bien cette façon que tu as de jouer avec le lecteur. Surtout des lecteurs comme nous qui allons tout de suite chercher à deviner la fin.


Quiconque lit la présente ligne s'engage à adopter un corbeau.

Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 2552
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dame en blanc (AT Bal masqué)

Message par Amaranth le Sam 17 Sep 2016 - 11:17

Oui, tu tiens une bonne histoire, Paladin !

Par rapport au paradis, en fait, ce qui m'a orientée dans cette voie c'est la dernière phrase
Spoiler:
la blancheur de sa robe resplendit dans la lumière du monde réel...
, pour le côté lumineux. Mais je comprends l'idée que tu as eu, et elle est intéressante. En fait, en accentuant un peu moins sur le côté lumineux, ça donnerait peut-être moins cette impression (même si c'est peut-être juste moi à qui ça inspire ça, donc je ne sais pas si c'est nécessaire).


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.

Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1503
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dame en blanc (AT Bal masqué)

Message par Paladin le Sam 17 Sep 2016 - 13:29

J'aimerais aussi que vous m'indiquez où sont les coquilles, parce je n'arrive pas à les trouver !


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8928
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dame en blanc (AT Bal masqué)

Message par Raven le Sam 17 Sep 2016 - 15:52

Je peux te corriger sur le doc si tu veux. De mémoire, sur la 1ère ligne il y avait un "la" en trop, après pfouit j'ai déjà oublié lol.


Quiconque lit la présente ligne s'engage à adopter un corbeau.

Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 2552
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dame en blanc (AT Bal masqué)

Message par Cancereugène le Sam 17 Sep 2016 - 21:53

Je suis très mitigé sur ce texte. C'est probablement le moins bon que j'ai lu de ta part.
Sur la forme, il y a en effet un certain nombre de coquilles - certes pas tant que ça, mais tellement visibles qu'il est difficile de les ignorer.
Et dans le fond, j'ai senti un manque... bon, l'histoire en elle-même en vaut une autre. Pourquoi pas. Mais je ne la trouve pas très bien racontée.
Déjà, l'accroche est à mon avis perfectible. Tu commences avec une description très banale d'une salle de bal. Honnêtement, le lecteur se fait déjà une représentation de salle de bal dans sa tête, pourquoi décrire la salle ? J'aurais préféré entrer dans le vif du sujet (la rencontre de la belle) dès le départ, d'autant qu'elle n'a rien de particulier, cette salle. Les deux amis interviennent trop tôt, leur intérêt se fera plus grand dans la suite du récit.
Bon point, le mystère de ton récit est suffisamment prenant pour justifier une lecture complète. Le problème, c'est que le dénouement fait écrouler une partie des attentes du lecteur. Cette partie en italique qui nous raconte tout sans qu'on sache vraiment d'où sortent ces explications, m'a paru un peu "facile"... J'aurais préféré avoir l'explication par l'action.
Niveau vocabulaire, j'ai tiqué plusieurs fois sur des tournures un peu désuètes : "son aspect hiératique de sphinge" "L'orchestre se lança dans un air endiablé" "Tandis que la farandole passait près de nous, un bras chamarré" "Le champagne, en effet, régala mes papilles" ; je pense que c'est voulu, tu as fait rétro pour entrer dans un cadre ancien, mais personnellement, j'ai l'impression que c'est un peu trop chargé.
Bon, c'est facile d'être mitigé avec un texte quand on sait qu'il a été refusé à un A.T, mais bon voilà, je ne suis pas convaincu, une fois n'est pas coutume !

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1399
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dame en blanc (AT Bal masqué)

Message par Paladin le Dim 18 Sep 2016 - 18:48

Je considère quand même ce texte comme pas bon, Cancereugene ! Je n'en suis pas satisfait ... Mais que je décrive la salle de bal, je trouvais ça normal, d'abord parce qu'une salle de bal n'est pas toujours semblable à une autre, et parce que j'insistais sur le côté clinquant et luxueux pour l'opposer au sordide de la salle telle qu'elle apparaît ensuite.

Bon, je ne suis pas trop la parce que, non seulement je n'ai toujours pas de connexion fixe, mais en plus je suis malade : fièvre, je dors toute la journée, infection urinaire peut-être où je ne sais quoi ...


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8928
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dame en blanc (AT Bal masqué)

Message par Raven le Lun 19 Sep 2016 - 10:59

Tu dois bien savoir que les infections soi-disant urinaires sont souvent le signe d'une infection rénale. Et on ne plaisante pas avec ça.


Quiconque lit la présente ligne s'engage à adopter un corbeau.

Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 2552
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dame en blanc (AT Bal masqué)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum