Nanoune

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Nanoune

Message par The_wakwak_tree le Ven 5 Aoû 2016 - 21:26

Fantastique & surnaturel. Pas grand chose à en dire. C'est pas un texte qu'on lit, c'est une émotion qu'on ressent.

Très joli Tak, il y a une sensibilité & un instant magique qui est saisit dans ton texte.

J'ai beaucoup aimé.
TwwT
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nanoune

Message par Tak le Ven 5 Aoû 2016 - 21:53

Merci pour vos jolis commentaires, ça me touche beaucoup.
D'autant plus que comme certains l'ont remarqué ici, ce n'est pas forcément mon style habituel (et j'avais peur de me planter en beauté). Concernant l'appartenance ou non à celui-ci au genre fantastique, Amaranth a plutôt bien résumé ma pensée. Mais vu que cette fin est plutôt "floue", chacun peut y voir ce qu'il veut, finalement - peut-être est-ce plus "surréaliste" que purement "fantastique", d'ailleurs, je sais pas trop.
Blahom semble bien avoir saisi ce que je voulais faire passer dans ce texte : "un fantastique merveilleux proche" du conte", même si je suis pas sûr que mon intention aie été bien saisi par tout le monde. J'avais peur dans un premier temps de rester dans un registre trop "intimiste" mais le coté fantastique est revenu peu à peu : chassez le naturel...
Bref.

Je vous remercie encore pour vos lectures et commentaires. Si j'ai le temps ce w-e je lirais quelques textes - du moins, les soirées -, j'aimerais être plus présent mais actuellement c'est très short pour moi. Mais surtout, ne prenez pas mon silence comme un manque d'intérêt ou d'envie, c'est loin d'être le cas !
En tous cas, le niveau a l'air particulièrement chaud sur ce concours, ça va saigner  Twisted Evil


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3763
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nanoune

Message par Zaroff le Sam 6 Aoû 2016 - 21:19

Magique. Tu m'as enlevé comme jamais avec ce beau récit très littéraire. La fin me semble un peu hasardeuse mais le texte dans son ensemble est de haute volée. Bravo à toi.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre groupe Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12921
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nanoune

Message par Murphy Myers le Dim 7 Aoû 2016 - 20:39

Un texte vraiment bon, qui laisse place à l'imagination.

Comme déjà dit, il y a juste la fin qui me parait délicate. Qu'on se fasse si facilement à cette disparition... Après, forcément, le narrateur se remémore ça des années plus tard, il a eu le temps de digérer, mais quand même.

J'avoue que je suis entré dans le truc que vers le milieu, je ne saurais dire pourquoi (peut-être ton "avertissement" du début qui m'a refroidi ?). Avec ledit "avertissement", je craignais de détester la 2e partie en fait, n'étant pas toujours fan des histoires qui n'expliquent rien, mais au contraire, j'ai adoré.

Le mystère est là, en effet, mais les "indices" (les sciures, etc) laissent imaginer l'intervention d'une créature indéfinie vraiment efficace. C'est en tout cas l'interprétation que je m'en fais, et ça me plait bien.



NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3189
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nanoune

Message par paulux le Lun 8 Aoû 2016 - 20:42

Oui, un joli texte, bien écrit et qui évoque des souvenirs disparus. Il me manque un peu d'histoire en plus. Difficile à dire quoi. C'est tout le charme des récits courts ;-)
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 714
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 41
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nanoune

Message par mormir le Mer 10 Aoû 2016 - 23:22

Oupsss. J'avais raté ton texte. Et c'eut été fort dommage. C'est un bon texte, servi par un style plein de beauté. J'ai eu comme d'autres quelques difficultés à comprendre comment une disparition peut être aussi peu prise en compte. a moins que la vieille dame ne soit finalement un fantasme familial collectif. Merci pour ce texte en tous cas.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2565
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nanoune

Message par Eimelle le Jeu 11 Aoû 2016 - 0:08

Bonjour Tak,

Certes j'ai ressenti l'émotion de ton texte, mais paradoxalement, je l'ai trouvé assez "cliché" dans la description de la grand-mère. Je m'explique : je trouve que ça fait très 19e siècle tel que vu dans les livres, mais je n'arrive pas à mettre de la "chair" autour de cette grand-mère, ni même de cette battisse. En tout cas, je n'y reconnais en rien les grands-mères d'aujourd'hui...

Par ailleurs, j'ai été décontenancé par la fin : elle m'a perturbé pour les mêmes raisons que les autres, je n'ai pas su comment la rattacher au reste du récit, ni même pourquoi tout le monde considère cela comme "normal". Je pense que ton récit aurait gagné à prendre une explication - au moins symbolique (pourquoi se transforme-t-elle en sciure ? etc.)

J'ai trouvé aussi le début un peu longuet : beaucoup de description pour peu d'histoire, ça m'a semblé être plus un portrait qu'une nouvelle.

Comme tu le vois, ce texte n'entrera pas dans mon palmarès personnel, mais il reste quand-même que tu réussis à faire passer une émotion, et ça, je trouve que c'est plutôt cool !

Bises,
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1533
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nanoune

Message par Tobermory le Jeu 11 Aoû 2016 - 19:00

Un texte plein de sensibilité et d’émotion. Je rejoins les autres avis sur la fin trop précipitée et l’absence de suite à cette disparition mystérieuse. Et je trouve moi aussi que les allusions à la sciure et au parfum de cèdre relèvent davantage du surréalisme que du fantastique proprement dit.
avatar
Tobermory
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 193
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 67
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nanoune

Message par Purple-fan le Mar 23 Aoû 2016 - 22:23

Très joli texte sur lequel je n'ai pas grand chose à rajouter.



My Wonderland is shattered. It's dead to me.
It's not a dream. It's a...memory. And it makes me sick!
Alice (Madness Returns) 
avatar
Purple-fan
— — Impératrice pourpre — — Disciple de Square Enix
— — Impératrice pourpre — —  Disciple de Square Enix

Messages : 3044
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 21
Localisation : Gironde

http://kylie-darkworld.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nanoune

Message par Géraldine BM le Jeu 22 Sep 2016 - 13:41

Quel texte magnifique, un beau portrait et une ambiance nostalgique qui s'insinue tout doucement. Un très bon rendu je trouve et pour finir cette petite pointe de mystère.


Faites gaffe : je dévore, j'égorge, j'éventre... et accessoirement, les jours de déprime, je mâchouille !
avatar
Géraldine BM
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 491
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 52
Localisation : DINAN

https://despointssurlesi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nanoune

Message par Tak le Dim 25 Sep 2016 - 21:03

Merci Geraldine ! Je voulais effectivement brosser un portrait et poser une ambiance. Heureux que tu y aies été sensible.
Et je réagis à rebours à un message posté plus haut, mais effectivement il y a une part autobiographique dans ce texte. Sauf que la "nanoune" en question, ce n'était pas ma grand-mère, mais celle de mon cousin Wink (mais vu le temps que je passais fourré chez lui, ça revient presque au même).


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3763
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nanoune

Message par Perroccina le Sam 1 Juil 2017 - 18:21

Effectivement c'est border-line par rapport au thème mais pas tant que ça. C'est un récit émouvant qui joue avec nos propres souvenirs. Une lecture agréable et une écriture bien maitrisée.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3072
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nanoune

Message par Tak le Sam 1 Juil 2017 - 22:05

Je ne sais pas d'où t'es venue cette envie de déterrer ce vieux machin, mais ça me fait en tous cas bougrement plaisir ! Pour la conformation au sujet je sais pas, mais en pensant à l'idée de cette pièce plongée dans la pénombre, ces souvenirs-là se sont imposés... HS ou non, peu importe : je n'ai fait que retranscrire un certain ressenti et si tu y as été sensible, alors ça fait mon affaire.
Merci beaucoup pour ton intérêt et ton petit mot, Perro.


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3763
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nanoune

Message par Perroccina le Dim 2 Juil 2017 - 16:27

En fait je suis allée faire un tour sur la bibliothèque de l'écritoire et le titre m'a intriguée.
Je me suis sans doute mal exprimée pour le HS : plus que border-line c'est plutôt une fausse impression. Il est certain que la maison ou la chambre deviennent indissociables de la personne à ce moment de la vie que tu évoques, comme si au fur et à mesure que décline la mobilité une forme de symbiose se mettait en place.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3072
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nanoune

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum