Sous la surface.

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Sous la surface.

Message par Cancereugène le Mer 10 Aoû 2016 - 21:48

Dans la forme, c'est super travaillé, je n'ai rien à dire ! Par contre, même si l'univers est original, l'histoire demeure extrêmement basique. Tu as bien bossé la forme, mais pour moi ça ne suffit pas à faire passer un fond aussi convenu.
Cela n'en reste pas moins du très bon boulot...
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2098
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 45
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la surface.

Message par mormir le Mer 10 Aoû 2016 - 22:07

A mon tour donc... J'ai du relire 2 fois avant de comprendre de quoi l'on traitait ici ! Intéressant mélange de genres, bien écrit mais le style n'accroche pas tellement contrairement à d'autres textes de toi. Quant au respect du thème, je le trouve léger même si l'atrium présente des avantages quand on vient du ciel Smile
En tous cas, merci pour cette histoire originale.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2541
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la surface.

Message par Eimelle le Jeu 11 Aoû 2016 - 0:23

Coucou K²,

Comme beaucoup, j'ai trouvé le traitement original et audacieux, mais je trouve que ça vire un peu au "kitch" par moment (désolé ! C'est pas pour te vexer). J'ai eu un petit de mal à comprendre de quoi il retournait, mais ça, à mon avis, ça vient du fait que je ne me résolus absolument pas à voir E.T dans la Rome antique... Peut-être suis-je trop étroite d'esprit ? C'est fort possible !

Désolée donc. Je crains que ce soit l'univers que tu utiles qui m'ait fait passer à côté (ainsi que de vieux automatismes anciens d'historienne : et encore, j'ai quelques amis qui auraient fait une crise cardiaque pour le mélange des genres ! lol)

Bises,
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1533
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la surface.

Message par Paladin le Jeu 11 Aoû 2016 - 8:21

On est dans le domaine de l'imaginaire, pas dans celui de l'histoire: le mélange de genre peut être original, et dans la fiction, tout est possible, avec la "suspension de la crédulité" qui lui est propre !

il existe en plus plein de théories, chez ceux qui adhèrent aux histoires d'OVNI et de contacts extra-terrestre, qui expliquent que l'humanité a depuis très longtemps été en contact avec les E.T., voire même que c'est une espèce extra-terrestre qui a crée notre humanité, et que, dans les mythologies antiques et dans la Bible, lorsque l'on parle des dieux ou de Dieu, il s'agit en fait des E.T. !

Cette théorie a été très à la mode dans les années 60/70 avec des gens comme Erich von Däniken, Jacques Bergier ou Jean Sendy : https://fr.wikipedia.org/wiki/Alien_Theory

Si Raël a connu tant de succès avec sa secte, c'est parce qu'elle synthétisait ces théories-là. Ce que je veux dire, c'est que l'idée de voir des E.T. dans la Rome antique ou une autre civilisation, à défaut d'y adhérer, est en tout cas cohérente.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10644
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la surface.

Message par  le Jeu 11 Aoû 2016 - 9:37

Merci de vos lectures !

Il manque un peu d'âme à ce texte, sans doute parce que j'ai manqué d'allant lors de l'écriture.

En effet, Paladin, dans l'imaginaire, on met ce qu'on veut où on veut. Les mélanges, en particulier historiques, sont une source de création non négligeable.


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1307
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 35
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la surface.

Message par Purple-fan le Jeu 11 Aoû 2016 - 22:38

Je suis désolée, j'ai pas trop accroché à ton texte… L'univers grec de ton histoire est plutôt bien décrite. Mais je trouve que cette apparition dans cette pièce centrale contraste trop avec le reste. Je pense que c'est ça qui me dérange.



La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi !
Albert Einstein 
avatar
Purple-fan
— — Impératrice pourpre — — Disciple de Square Enix
— — Impératrice pourpre — —  Disciple de Square Enix

Messages : 3034
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 21
Localisation : Gironde

http://kylie-darkworld.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la surface.

Message par Tobermory le Ven 12 Aoû 2016 - 10:05

Amusant mélange de péplum et de SF. L’immersion dans le contexte latin est habile car elle se fait progressivement, sans rien asséner : la métaphore de la première phrase avec le char, ensuite les noms, la mention de la campagne d’Hispanie. L’utilisation de L’atrium, pièce ouverte sur le ciel pour la confrontation entre le monde latin et les ET est une très bonne idée.

Cet habillage antique recouvre une histoire très classique d’enlèvement par les ET. Quant aux personnages, ils ont très peu d’épaisseur, ce qui m’a empêché d’entrer vraiment dans l’histoire, ce à quoi n’aide pas le langage soutenu et un peu désuet, en adéquation toutefois avec le contexte.

La fin avec le glaive dans l’atrium est une chute classique, mais pas inattendue : la surprise n’est que pour l’esclave, le lecteur, lui, sait déjà qu’il y a eu enlèvement.

Un texte original, amusant et ingénieux, mais qui, en raison du format imposé, reste largement au niveau du concept.

La « roue », au début du texte, m’a fait penser à « La roue fulgurante » de Jean de la Hire)
avatar
Tobermory
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 193
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 67
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la surface.

Message par Géraldine BM le Sam 13 Aoû 2016 - 14:44

Très original ce choix d'époque, par contre les noms latins ça faisait beaucoup, une description plus poussée aurait aussi bien fait l'affaire pour limiter l'effet un peut trop lourd. Le texte est propre, mais pas suffisamment léché pour que j'adhère. Après le choc entre l'époque antique et la sf il fallait y penser.


Faites gaffe : je dévore, j'égorge, j'éventre... et accessoirement, les jours de déprime, je mâchouille !
avatar
Géraldine BM
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 491
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 52
Localisation : DINAN

https://despointssurlesi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la surface.

Message par Tak le Lun 29 Aoû 2016 - 22:39

Que voilà un traitement original !
Pour ce thème, on s'imaginerait d'emblée les pièces d'une maison toutes tapies de monstruosités et de mauvaises surprises en tous genres, mais pas forcément dans d'autres époques. Et il ne s'agit pas d'une simple "transposition" d'une situation particulière dans une autre époque, mais d'une réelle immersion dans celle-ci. Les mots et les termes sont bien choisis (même si pour certains d'entre eux, ça peut paraître parfois un peu too much), mais il y a surtout une atmosphère et un parfum "d'autrefois" qui transparait dans ces lignes.
Et juste pour ça, chapeau !
Et l'idée de mélanger ce contexte avec un fond SF certes éculé m'a beaucoup plu. D'autant plus que le style est très bon et vivant, on visualise très bien les choses.
On s'emmêle peut-être un peu avec les personnages, mais encore une fois j'ai beaucoup apprécié ce cadre et ce parfum d'un autre temps que tu as amené dans ce texte. Quant à la chute, elle m'a paru bien coller avec le reste, malgré son coté un peu "classique".

Mais dans le fond, j'ai beaucoup apprécié cette lecture, qui pour le coup se démarque pas mal des autres propositions que j'ai pu lire jusqu'ici.
Bel ouvrage, le Konteur Wink


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3657
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la surface.

Message par  le Mar 30 Aoû 2016 - 10:34

Oups, j'avais raté quelques commentaires.

Merci pour vos lectures !

J'ai choisi de ne pas faire un texte à chute, en fait. Visiblement, c'était pas ma meilleure idée.

Ton enthousiasme me touche, Tak !


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1307
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 35
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la surface.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum