La maison de papier

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

La maison de papier

Message par Eimelle le Jeu 28 Juil 2016 - 9:40

Hello tout le monde !

J'ai écrit deux textes pour le concours, et longtemps hésité sur celui à vous envoyer. Devant les avis très critiques de mon compagnon, je voulais encore en écrire deux pour faire mon choix, mais je crois que je n'aurai  vraiment pas le temps d'ici-là  (j'ai des amis qui arrivent aujourd'hui et restent 10 jours en Guyane). Je vous mets donc le texte qu'il a jugé le moins pire des deux.

Si vous êtes courageux, voici celui auquel vous avez échappé : http://ecritoiredesombres.forumgratuit.org/t3155-la-cle-de-saint-georges

Merci d'avance de votre lecture,
Bises,
Eimelle

Edit : texte supprimé, en cours d'édition ! Merci à tous pour vos commentaires !


Dernière édition par Eimelle le Sam 29 Oct 2016 - 0:03, édité 1 fois


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1533
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison de papier

Message par Catherine Robert le Jeu 28 Juil 2016 - 11:18

Le mot qui me venait à l'esprit tout au long de ma lecture est "étonnant". Vraiment étonnant. Inhabituel. Et donc, difficile à commenter. La forme déjà avec ce "vous", si peu courant, qui surprend. Puis l'histoire de cette feuille de papier (ces feuilles de papier), tellement originale.
Oui, je ne vois pas comment commenter ton texte Eimelle, mais il est un fait sûr et certain, c'est que je l'ai beaucoup appréciée. Sauf peut-être la toute fin, trop gentille pour moi, mais là n'est qu'une préférence personnelle.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9541
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison de papier

Message par Paladin le Jeu 28 Juil 2016 - 11:21

Un joli texte, avec une forme de narration poétique, mais, à moins que je n’aie pas tout compris à l'histoire, je ne vois pas en quoi il se rattache aux genre SFFF ou cousin? J'y vois le drame de l'enfance au milieu des déchirements de ses parents, jusqu'à la fin optimiste où il en sortira en rencontrant lui-même l'amour... Et c'est bien raconté, d'ailleurs, pas hors-sujet, puisque le salon, avec la télé, y est le lieu central, mais hors-genre...


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10338
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison de papier

Message par Catherine Robert le Jeu 28 Juil 2016 - 11:27

Ah bin oui tiens, j'ai tellement bien accroché à l'histoire que je n'ai pas du tout pensé au genre. Mais c'est vrai, ça ne se raccroche pas à la sfffh, même de loin. C'est un peu dommage.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9541
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison de papier

Message par Blahom le Jeu 28 Juil 2016 - 11:38

Un texte étonnant, détonnant et même détonant que j'ai apprécié pour les mêmes raisons que Catherine.
La tonalité particulière, l'emploi de ce "vous", cette impression d'être une sorte de démiurge contemplant ces petites créatures...
Malheureusement, la conclusion heureuse gâche un peu la belle mécanique de l'ensemble. Le quatrième paragraphe semblait annoncer une fin plus corsée : je m'imaginais déjà le petit garçon contempler le cadavre ensanglanté de ses parents, comme Michael Myers au début d'Halloween (après le meurtre de sa soeur).
Cette réserve concernant les dernières lignes n'enlève rien aux qualités de ce qui précède.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1465
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison de papier

Message par Catherine Robert le Jeu 28 Juil 2016 - 11:41

En plus, en partant vers une fin plus sombre, tu te serais raccrochée au genre in-extremis. On aurait pu caser ton texte dans le noir qui est admis dans les contraintes.
En tout cas, je pense que ce texte pourrait trouver place quelque part.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9541
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison de papier

Message par FRançoise GRDR le Jeu 28 Juil 2016 - 12:00

Après avoir lu "La clef de St Georges" qui m'a fait une impression "Waouh !", celui-ci m'a laissée un peu à l'extérieur et si je le trouve original dans sa structure, son rythme, l'idée géniale... il m'a semblé trop répétitif à certains moments, comme englué dans un système de l'ordre du concept où j'ai eu du mal à me projeter.
Et puis le genre bien sûr trop éloigné du SFFF et cousins. Sinon, ton texte traite bien du thème Smile
Bravo pour cet exercice d'écriture de haut niveau  Cool  !


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8009
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison de papier

Message par SILENCE le Jeu 28 Juil 2016 - 17:53

Ouh là Eimelle ! il est incroyable ce texte ! Original aussi mais cela a déjà été dit. J'ai beaucoup aimé. Maintenant que rajouter de plus ? J'ai été captivé, tout comme Blahom, par cette idée du démiurge contemplant ces pauvres petites créatures, c'est indéniable. Et rien que cela, je dis chapeau. La narration en plus d'être originale est également d'une grande qualité, propre à embarquer le lecteur que je suis et qui ne demande que cela, être embarqué. Du surcroît, j'ai eu vraiment de la peine pour le "petit garçon", ce qui veut dire que ton texte manipule quelque chose qui est indéniablement de l'ordre de l'émotion. S'agissant du genre et de la critique qui t'es faite, je ne suis pas totalement d'accord : certes, la fin est une sorte de 'happy end' et certes on peut penser à la lecture de ta nouvelle à une fin plus noire. J'insiste sur le "plus" de l'expression "plus noire". Parce que le fait est qu'en racontant ce qui constitue à mes yeux un "drame" familiale, tu ancres à mon avis indubitablement ton texte dans la littérature noire. Pour moi, ce n'est donc pas un problème... Non, le seul problème que me pose ton texte est qu'il s'agit encore d'un excellent récit dans un concours qui n'en manque pas et que, putain !, tout cela va être un sacré merdier à classer ! J'ai adoré...
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2678
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison de papier

Message par Raven le Ven 29 Juil 2016 - 15:50

Je crois que c'est bien le premier texte qui me pose autant de problèmes.

Alors :

J'ai été prise direct dedans : à mon avis l'emploi du "vous" y est pour beaucoup. Tu nous interpelles, tu fais appel à notre imagination (je me sentais "forcée" de visualiser tout ça, ne sachant pas trop où tu allais nous mener). Comme c'était très visuel, j'étais à la limite de faire un dessin pour suivre tes descriptions.

Donc, le style m'a tenue jusqu'au bout, pas une faute pour me distraire, ça aussi, c'est à noter. Et pourtant, je n'ai pas accroché à l'histoire. C'est assez bizarre pour moi car malgré tout je n'arrivais pas à ne pas lire, mon attention ne s'est pas relâchée. Probablement parce que les enfants, les histoires de divorce ou autres me laissent indifférente, mais ça n'enlève rien à la qualité du style et surtout à l'originalité de ton approche qui rend ce texte inclassable.

Je n'étais pas sûre d'avoir bien compris la fin, par contre. Ou plutôt, elle ne correspond pas à ce que j'attendais, c'est pour ça que j'ai douté. Et en plus elle sort ton texte des genres demandés dans le concours. Il y a aussi la pièce : pour moi, pas assez présente, il s'agit plutôt de la maison en général, ici. D'ailleurs, le titre insiste dessus. Certes, tu parles pas mal du salon, mais il n'est finalement pas le point central, enfin pas à mes yeux mais je ne sais pas comment expliquer la nuance que je fais entre un texte comme le tien et celui de Silence, par ex., qui utilise aussi le salon. Dans le tien, il ne me paraît pas indispensable, ce salon.

Bref, désolée, un avis mitigé sur la pertinence par rapport au concours, mais un avis enthousiaste sur le texte en soi. Et, comme avec Catherine, je parie que je vais préférer l'autre texte. Que je vais lire de ce pas.


Quiconque lit la présente ligne s'engage à m'envoyer une boîte de chocolats. Suisses de préférence. Mais pas les fourrés-dégueus.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 4248
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 41
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison de papier

Message par Tobermory le Sam 30 Juil 2016 - 7:53

Un texte à coup sûr original dans sa conception et sa narration. J’ai pensé à cet exercice littéraire dans lequel on doit écrire sous forme de notice le mode d’emploi d’un sentiment. Le premier mot qui m’est venu à l’esprit, c’est démiurge, puisque par de biais du vous et de l’impératif, le texte fait du lecteur un dieu, un démiurge qui manipule les personnages pour faire leur bonheur ou leur malheur. On perçoit une grande sensibilité derrière ce texte et il y a de très jolies chose, comme A l’aide d’un petit pinceau mouillé, appliquez une larme sur sa joue.
Malgré tout, je ne suis pas vraiment entré dans ce texte et je m’y suis m^me un peu perdu, entre parents et Goldorak et surtout avec la répétition de scènes tour à tour positives et négatives.Quand à la fin est bien trop rose, et il est bien plus difficile de réussir une fin rose qu’une fin noire.
Je suis donc resté à côté de ce texte tout en admirant son originalité et son écriture et en me disant qu’il est certainement riche de significations.
avatar
Tobermory
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 169
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 67
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison de papier

Message par Ulysse le Dim 31 Juil 2016 - 6:36

Un traitement extrêmement original d'une histoire somme toute banale.
C'est fascinant à lire, immersif et émouvant aussi.
Tu as un vrai talent pour t'emparer d'une thématique et lui donner un ton unique.
Dans le cadre du concours, je trouve qu'on s'éloigne trop des genres demandés. Les drames familiaux ( surtout avec une happy end) appartiennent définitivement à la littérature blanche.

Je m'en vais lire ton autre texte Smile


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 887
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison de papier

Message par Amaranth le Mer 3 Aoû 2016 - 18:57

J'ai beaucoup aimé, très beau texte, Eimelle ! Original, surtout dans sa narration et dans le style, et immersif. Très visuel, aussi. On ressent bien les émotions, comme toujours dans tes textes. Ma seule "déception" réside dans la fin, je m'attendais à quelque chose d'un peu plus noir. Lorsque tu parles de lacérer, déchirer les parents, on part vers quelque chose de plus sombre, émotionnellement parlant en tout cas, puis le "rose" arrive un peu vite, ensuite. C'est peut-être un peu trop contrasté en quelques lignes. Ca éloigne aussi ton texte des genres demandés, même si on est pas obligé de mettre du sang et de l'horreur partout, certes.
Mais c'est assurément un très bon texte, très bien écrit !
Je ne sais pas encore comment je vais faire pour le classer. Razz
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1958
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison de papier

Message par Paladin le Mer 3 Aoû 2016 - 19:12

On est pas obligé de mettre du sang et de l'horreur, on peur faire de la SFFF cool et poétique, mais le problème de ce texte-là est qu'il ne relève pas des genres SFFF.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10338
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison de papier

Message par Amaranth le Mer 3 Aoû 2016 - 19:21

Je sais bien, je voulais dire qu'elle n'avait peut-être pas envie de terminer son récit de manière sombre. Mais si elle l'avait fait, cela aurait ancré son texte dans les genres demandés, donc c'est d'un côté dommage, mais de l'autre, cela aurait aussi été dommage qu'elle tombe dans l'horreur juste pour correspondre au genre si elle ne le souhaitait pas. Mais dans ce cas-là, il aurait fallu effectivement qu'elle garde ce texte tel quel, et en choisisse un autre pour le concours.
J'espère que mes pensées sont un peu plus claires. Razz
Bref, très bon texte, mais pas dans le genre demandé, ce dont je tiendrai compte dans mon classement. Même si ça me fait un peu mal au coeur parce que je l'aime beaucoup.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1958
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison de papier

Message par  le Ven 5 Aoû 2016 - 13:26

Salut Eimelle,

Tout au long de ma lecture, je n'ai pas arrêté de penser à du Prévert.
Déjà, au niveau du genre, c'est plutôt limite. Mais c'est surtout au niveau de la forme que ça pêche. Parce que là, franchement, c'est pas une nouvelle, c'est un poème.

C'est beau, mais c'est pas ce qu'on a demandé... Désolé.


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1307
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 35
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison de papier

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum