Hantée

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Hantée

Message par Amaranth le Mar 26 Juil 2016 - 19:19

Et voilà ma participation (je vais enfin pouvoir lire les autres :joybanana: )

4455 signes.


Supprimé


Dernière édition par Amaranth le Sam 17 Mar 2018 - 17:17, édité 1 fois


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1934
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hantée

Message par SILENCE le Mar 26 Juil 2016 - 19:52

"Je questionne souvent ma santé mentale. Des fois, elle me répond". Je cite parfois ta phrase de signature à mes étudiants Amaranth ! Cette fois, cette phrase est en parfaite adéquation avec ton texte. Du moins dans l'univers évoqué. Car si ta signature est indéniablement comique, ton texte, lui, ne l'est pas. Beau et sombre : tels sont les mots qui me viennent à l'esprit en te lisant. Le style, maîtrisé, n'est pas sans me faire penser à certains moments à celui de Léonox (mais quant à savoir pourquoi, alors là...!). Sur le fond, l'histoire est démente (si, si !) même si on comprend assez vite les tenants et les aboutissants de celle-ci, ce qui n'est pas grave en soi... Il vaut mieux prendre plaisir à lire une histoire qui ne nous surprend pas vraiment mais que l'on adore, qu'être surpris par une histoire que l'on déteste, pas vrai ? J'ajouterai, comme à chaque fois, que ce qui donne du plaisir ici c'est le voyage, et non la destination. Putain Amaranth, tu sais écrire ! Et avec quelle facilité...
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2674
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hantée

Message par Amaranth le Mar 26 Juil 2016 - 21:05

Embarassed Merci Silence, un commentaire qui me touche beaucoup ! Il y a plein de choses dedans, alors je vais le décortiquer pour y répondre.

"Je questionne souvent ma santé mentale. Des fois, elle me répond". Je cite parfois ta phrase de signature à mes étudiants Amaranth !

Laughing Voilà qui me fait bien plaisir ! Je me demande bien dans quel contexte : vous évoquez la folie, en droit (et l'autre truc que tu fais, économie je ne sais plus trop quoi, c'était déjà trop long pour ma petite cervelle) ?

Beau et sombre : tels sont les mots qui me viennent à l'esprit en te lisant. Le style, maîtrisé, n'est pas sans me faire penser à certains moments à celui de Léonox (mais quant à savoir pourquoi, alors là...!).

Ca ne m'étonne pas tellement : j'admire beaucoup le style dudit Léonox, et je m'étais déjà dit que j'aimerais bien arriver à quelque chose d'aussi abouti un jour. Donc je n'ai aucun doute sur le fait qu'il m'inspire, et fait partie de mes influences. Mais tant que ça ne devient pas trop ressemblant, type contrefaçon qualité moindre, et que Léonox n'en est pas trop dérangé…
En tout cas, je prends ça comme le compliment que c'est ! Very Happy

Sur le fond, l'histoire est démente (si, si !) même si on comprend assez vite les tenants et les aboutissants de celle-ci, ce qui n'est pas grave en soi... Il vaut mieux prendre plaisir à lire une histoire qui ne nous surprend pas vraiment mais que l'on adore, qu'être surpris par une histoire que l'on déteste, pas vrai ? J'ajouterai, comme à chaque fois, que ce qui donne du plaisir ici c'est le voyage, et non la destination. Putain Amaranth, tu sais écrire ! Et avec quelle facilité...

Ravie que ça t'ai plu ! C'est vrai que l'histoire reste assez basique, mais avec ce thème, j'avais vraiment cette image de cette fille dans sa chambre (inspirée de celle de mon enfance, bien que je ne me chopais pas des échardes chaque fois que je posais le pied sur le sol non plus), et qui éclipsait toute autre idée. J'avais fait un truc plus ambigu, au début, mais on y comprenait pas grand chose alors j'ai décidé de rester quand même dans la sobriété.

Et puis sinon, pour la fin de ton commentaire : Embarassed

Merci de ta lecture et de ton commentaire, Silence !


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1934
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hantée

Message par Paladin le Mer 27 Juil 2016 - 13:48

J'ai un peu vu venir quand tu parles du plateau posé par terre, mais tu vas me dire, c'est le regard professionnel ! Bon, justement, avec mon regard professionnel: techniquement, on ne peut pas forcer quelqu'un à avaler des médicaments, ni même de l'eau au risque de faire une fausse route, et une injection faite contre le grès du malade sera faite dans la fesse, pas dans le bras.

C'est bien écrit, mais ce n'est pas le texte que je préfère de toi, j'y reste un peu extérieur, et finalement, il n'y a guère de surprise à mon sens. Sans doute que j'ai lu souvent ce genre d'histoire. Ce n'est pas qu'il manque de qualité, mais je n'ai pas trop réussi à y entrer, cette fois.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10241
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hantée

Message par SILENCE le Mer 27 Juil 2016 - 13:54

Paladin a écrit:J'ai un peu vu venir quand tu parles du plateau posé par terre, mais tu vas me dire, c'est le regard professionnel ! .

Pas nécessairement le regard professionnel Pala ! C'est effectivement un indice intéressant qui met indubitablement sur la voie... Dis voir Pala, on fait comme ça dans la vrai vie professionnelle ou c'est une légende ?

PS @ Amaranth : la folie en droit ? Non, pas vraiment ! Mais j'aime assez faire des digressions pendant mes cours, des moments où je raconte tout ce qui me passe par la tête et au cours desquels j'essaie de faire rire mon amphi, dans ces moments, je procède surtout par association d'idées... Et c'est comme cela que ta signature m'est venue à l'esprit ! Le truc c'est que certains ont tellement peur de moi, qu'ils ont pris cette citation pour argent comptant ! D'autre, Dieu merci, ont compris la blague...
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2674
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hantée

Message par Paladin le Mer 27 Juil 2016 - 14:12

SILENCE a écrit:
Paladin a écrit:J'ai un peu vu venir quand tu parles du plateau posé par terre, mais tu vas me dire, c'est le regard professionnel ! .

Pas nécessairement le regard professionnel Pala ! C'est effectivement un indice intéressant qui met indubitablement sur la voie... Dis voir Pala, on fait comme ça dans la vrai vie professionnelle ou c'est une légende ?

C'est que ce détail m'évoque la prise en charge de patient en chambre d'isolement. Dans des période de grosses crises, un patient qui n'est pas en service libre (Là, Silence, c'est un point de droit qui régit les hospitalisations en psy) peut être mis en chambre d'isolement, et les infirmiers vont venir régulièrement le voir (Mais en général, de façon moins méprisante et agressive que dans l'histoire d'Amaranth " Faut que cette furie prenne ses médocs").

En chambre d'iso, il n'y a aucun meuble, juste un matelas par terre, donc ils poseront le plateau qui contient le repas et les médoc par terre. Mais ils ne se contenteront pas de poser le plateau et de partir, ils vont rester jusqu'à ce que le patient ait mangé et pris son traitement.
S'il refuse de prendre les médicaments per os (par voie orale) ils peuvent l'injecter en intra-musculaire, donc dans le fessier.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10241
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hantée

Message par Amaranth le Mer 27 Juil 2016 - 14:17

Merci, Pala ! Pas grave, ça arrive, de ne pas entrer dans un texte, et celui-ci n'est pas non plus mon préféré. Tu vois, pour le plateau sur le sol, je pensais que tu allais me reprendre en me disant que ça ne se faisait pas. Ben, finalement, c'est pas là-dessus que j'ai fait fausse route. Laughing
Mais du coup, si une personne en proie à des hallucinations psychotiques ne veut pas prendre ses médocs, vous faites quoi ? Ils sont dans l'injection, alors ?

Edit : ah ben t'as répondu à ma question, c'est bon. Razz

Silence : Laughing  J'aimerais bien te voir en cours ! Pour susciter de tels réactions, tu empruntes le fouet de Cath ?


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1934
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hantée

Message par SILENCE le Mer 27 Juil 2016 - 15:09

Amaranth a écrit:Silence : Laughing  J'aimerais bien te voir en cours ! Pour susciter de tels réactions, tu empruntes le fouet de Cath ?

Pas besoin de fouet, c'est moi qui compose les sujets et qui mets les notes en fin de semestre ! Et puis en plus, je n'hésite pas à "tomber" sur mes étudiants en amphi, voire à les virer de mon cours, lorsqu'ils commencent à me gonfler...
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2674
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hantée

Message par Catherine Robert le Jeu 28 Juil 2016 - 10:55

J'aime bien ton texte, on y retrouve ton goût pour le sombre, le noir, la folie. C'est bien fait, et moi, les détails relevés par Paladin, je n'y ai pas prêté attention, pas l’œil du pro (mais quand même autant les modifier par la suite). Facile à deviner ? Oui peut-être un peu, même si on peut hésiter entre un monstre et la folie, un hôpital psy et une chambre personnelle. En tout cas, ça ne m'a pas gênée dans ma lecture. Comme dirait Silence, on prend plaisir à lire, et c'est ce qui compte. Je ne suis pas une obsédée des fins-chute.
Bref, moi j'ai aimé.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9441
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hantée

Message par FRançoise GRDR le Jeu 28 Juil 2016 - 11:17

Avis mitigé pour moi à cause d'un passage où j'ai cru que ton perso était une araignée Shocked (cette phrase surtout m'a fait dériver vers autre chose : "Je me lève, déplie mes membres anesthésiés, longs comme les pattes de mes compagnes arachnides").
Dune manière générale l'ensemble m'est apparu tortueux pour arriver à une fin somme toute classique...
Je n'ai pas été très convaincue par tout ceci, par le cheminement de ta patiente au début avec le monstre dont la présence ne m'apparaît pas justifiée et le mélange du passé et du présent difficile à suivre.
Belle écriture en tous cas et thème respecté quoiqu'à la fin, elle ne se trouve plus dans la maison ou alors juste en pensées (même au début d'ailleurs, pas physiquement je veux dire).


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7959
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hantée

Message par Amaranth le Jeu 28 Juil 2016 - 11:45

Merci, Cath ! Contente que ça t'ait plu !

Aucun souci, Françoise. Je ne pense pas pouvoir écrire un jour une histoire avec comme personnage principal une araignée. pale  Mais du coup, c'est sûr que ça envoie sur une fausse piste !
Pour le monstre, ça vient de mes propres peurs enfantines. Petite, avec la lumière qui passait au-dessus du rideau, je voyais un monstre. Je m'en suis servi pour accentuer le côté hallucinations/terreurs enfantines.
Le côté tortueux, c'était bien pour plonger dans l'aspect "folie" du personnage.
Et pour le thème, ça me semble respecté, puisque la chambre est au cœur de sa vie.
Spoiler:
Elle ne la quittait que rarement, petite. Je voulais jouer sur la frontière fantastique : sa mère l'en empêche-t-elle ou Est-ce la chambre elle-même ? Elle tue sa mère pour l'empêcher de la quitter, et se fait enfermer dans un hôpital psychiatrique. Mais elle continue à être dans la chambre : Est-ce la chambre qui revient la hanter ou des hallucinations lui permettant de rester dans l'endroit qui la réconforte et dans lequel se trouve sa mère.
Mais j'aurais dû accentuer le côté fantastique.
Pas grave en tout cas que tu n'aies pas accroché. Et merci de ton commentaire !


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1934
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hantée

Message par Blahom le Jeu 28 Juil 2016 - 11:52

Un texte classique et efficace basé sur la superposition/confusion des lieux du passé et du présent (du moins, c'est comme ça que je l'ai compris).
Cela dit, l'honnêteté m'oblige à dire que je suis un peu resté en dehors de l'histoire, ce qui n'était pas le cas de "Strangers die every day" qui m'avait captivé, happé (hanté ?) dès le début.
Encore une fois,je pense que c'est dû à la brièveté du format qui ne permet pas toujours la création d'une ambiance (ou alors au détriment de la narration proprement dite).


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1440
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hantée

Message par Amaranth le Jeu 28 Juil 2016 - 17:18

Merci Blahom, je ne sais pas si le format est en cause, mais tu n'es pas le seul à être resté un peu en dehors. En tout cas, tu avais bien compris ! Merci de ton commentaire !


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1934
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hantée

Message par Raven le Sam 30 Juil 2016 - 12:39

Je ne sais pas trop. C'est indubitablement très bien écrit, du point de vue de la forme, rien à redire, c'est nickel. Je ne suis pas fan des phrases nominales à outrance mais le fait est que tu sais jouer sur le rythme, les alterner judicieusement avec des phrases complexes pour nous entraîner toujours plus loin dans ton texte. Il y a aussi des images fortes qui, en tout cas, me parlent et m'ont marquée (notamment le formidable passage avec les araignées, terrible !).

Pour le fond, par contre, je ne suis pas bien rentrée dedans. Bien sûr, j'étais partie dans l'idée de la mère morte dans une pièce à côté, qui se décompose pendant que la fille veut se convaincre qu'elle va bientôt revenir des courses (bref, le fait divers classique, sordide et glauque du gamin qui meurt de faim à la maison pendant que la mère est morte à côté, genre "dis, maman, c'est quand tu te réveilles ?", puis qui s'endort dans les bras du cadavre). De ce point de vue, je n'ai pas vu venir la fin. Je ne sais pas si les indices étaient assez parlants pour dire que tu as joué avec le lecteur, à part le plateau à terre, bien sûr. Je ne sais pas comment sont les chambres d'isolement mais je m'imagine un lieu totalement capitonné pour éviter que le malade ne se cogne la tête contre les murs (c'est probablement faux, Pala saura me dire, mais du coup j'ai eu l'impression d'être un peu spoliée niveau indices, avec les mentions des murs et du parquet bien solides). Et, surtout, je ne suis pas le meilleur public pour les têtes tranchées et autres trasheries (ni les têtes trashées et autres trancheries, d'ailleurs), donc ça a eu tendance à me mettre un peu en dehors à partir de ce moment.

Il n'en reste pas moins un excellent texte, un excellent style et surtout un excellent traitement du thème : très original car la chambre est dans sa tête et induit une superposition avec la chambre d'hôpital.

Du très bon boulot.


Quiconque lit la présente ligne sait que je déteste le mot "globuleux". C'est le pire mot de la langue française.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 4069
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 41
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hantée

Message par Ulysse le Dim 31 Juil 2016 - 7:10

Un texte bien écrit avec quelques images très fortes qui m'ont beaucoup plu. Même si j'ai pas été emportée comme d'autres fois.
Le thème et le genre sont bien respectés et tu joues habilement sur la superposition des deux pièces. Même si le thème de la folie et l'enfance semble rebattu, je trouve qu'on te reconnait dans la façon dont tu le traites.

J'ai préféré la première partie , à partie du moment ou intervient l'équipe soignante je trouve que le texte manque de justesse. Soit on est dans hôpital psy des années 40 , soit on est face à des professionnel plus maltraitants que bienveillants : je ne ne dis pas que cela n'existe pas hein, mais du coup cela rajoute un propos à l’histoire qui se suffit largement à elle-même.






Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 887
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hantée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum