Nettoyage à vide

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Nettoyage à vide

Message par Cancereugène le Ven 22 Juil 2016 - 17:12

Voici ma participation.
4387 signes.

« Cette fois, c'est décidé, je dégage tout ! », fulmina Françoise en son for intérieur. Depuis trois ans qu'elle avait emménagé dans cette masure héritée de sa grand-mère, morte depuis dix sans, et dont elle n'avait plus aucun souvenir, elle n'avait jamais osé faire le vide dans le grenier. Certaines vieilleries auraient pu intéresser des antiquaires, ou au pire, des particuliers à l'occasion d'une brocante, mais elle s'en moquait. Cette baraque devait être débarrassée de son passé trop encombrant. Tout partirait à la poubelle, tant pis !
Pour une raison inconnue, l'entretien de cet endroit relevait de sa seule compétence. Jamais personne n'y entrait, ni son mari, ni son fils, ni sa fille – et elle y tenait.
- Tu veux de l'aide, ma chérie, avait proposé Henry...
Jamais de la vie ! Il avait déjà aménagé le sous-sol en atelier de menuiserie, d'ajustage et en cave à vin. Elle n'allait tout de même pas lui laisser « son » grenier !
La tâche s'avérait ardue. Le lieu débordait, à tel point qu'on ne pouvait plus y circuler. Dans un espace de cinquante mètres carrés se pressaient une dizaine de malles, des étagères garnies de bibelots poussiéreux, des cartons parfois trop fins et déchirés pour être portés, des outils de jardinage, des tapis, des vêtements, des chaussures, des pots de peinture, des matériaux d'isolation... Avec de la détermination, Françoise savait qu'elle pourrait se débarrasser de la majeure partie de ce bazar. Restait les malles, qu'il faudrait porter à plusieurs. Ce serait l'occasion de faire travailler les enfants... Pas Henry, ça non !
Midi approchait déjà. Elle grimpa en haut de l'échelle, armée d'un rouleau de sacs-poubelles de cent litres. En cette journée estivale, un franc soleil embrasait le ciel, et frappait l'unique Velux des combles avec force. Les rayons filtraient entre les diverses couches de désordre en striant le peu d'espace accessible de faisceaux éblouissants. Une poussière épaisse dansait à l'intérieur, semblable un essaim de pucerons. Des ombres grotesques s'agitaient sur les tapisseries de toiles d'araignée étalées au plafond.
Écœurée par cette débauche de formes spectrales et exaspérée par le manque de visibilité, elle enfourna dans un sac tout ce qui passait sous sa main : un ballon, une poupée, un jouet en bois, une liasse de photos représentant des nouveau-nés (elle ne reconnaissait aucun membre de sa famille sur les clichés), un mixeur rouillé, un carton entier de livres de littérature populaire (des S.A.S, des San Antonio, des Anticipation, des Gore – qui pouvait-être assez dégénéré pour lire de telles horreurs ? Quelles couvertures dégoûtantes !), une Barbie mutilée, un sac rempli de Lego, une truelle enduite de ciment, un moulin à café démoli, une rangée de soldats de plomb... et sursauta, frappée de stupeur par un grand fracas.
La trappe d'accès venait de claquer.  
- Henry, qu'est-ce que tu fous ?
Pas de réponse. Était-ce un courant d'air ? Elle poursuivit son ménage, ouvrit un nouveau sac pour le verre, tri sélectif oblige, et y glissa une rangée de bocaux vides, des verres dépareillés, des plats de cuisine crasseux, des bouteilles... soudain une étagère lui barra le chemin en grinçant, déversant une partie de son contenu à ses pieds. Effrayée, elle fit un pas en arrière. Un nuage passa devant le soleil, réduisant la luminosité à un contre-jour grisâtre. Les ombres se fondirent les unes aux autres en une forme de brume. Françoise eut un haut-le-cœur. Elle n'avait pas d'hallucination. Le meuble avait bougé tout seul ! Et une sorte de vapeur suintait des murs...
Sa main fut brusquement happée, si fort que son poignet se brisa sous le choc. Un couvercle de malle venait de refermer sur elle ! Elle hurla, se débattit, appela à l'aide, incapable de se dégager. Le nuage sombre étouffa ses appels. Son bras fut alors aspiré jusqu'à l'épaule. Elle perdit l'équilibre et bascula à genoux. Son membre pendait dans un vide étrange, un vide « avide »... qui l'entraînait vers ses entrailles... Sa tête fut saisie, elle bascula à l'intérieur de la gueule béante, s'agrippa aux rebords d'osier dans une ultime résistance. La malle se referma si violemment que ses phalanges furent broyées. Elle sombra dans les ténèbres.
Vers treize heures, toute la famille se regroupa autour de la table de la cuisine. Chacun attendait, se lançant des regards circonspects.
Qui préparait le déjeuner, d'habitude ?
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2016
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage à vide

Message par Blahom le Ven 22 Juil 2016 - 18:13

On n'avait pas encore eu droit au grenier. C'est fait. Qui est volontaire pour faire les gogues ?
En lisant ce texte, j'ai repensé à une nouvelle de Bradbury intitulée "La Trappe" figurant dans le recueil À l'ouest d'octobre.
Ton histoire est bien écrite et tu es parvenu à dire l'essentiel en 4387 signes, ce qui est assez impressionnant.  
L'humour final constitue un plus.
J'ai aimé.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1480
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage à vide

Message par Cancereugène le Ven 22 Juil 2016 - 18:27

Merci Blahom.
Je le dis très sincèrement, si cette histoire est similaire à celle de Bradbury, c'est involontaire, je n'ai lu que Farenheit 451 de cet auteur, et aucune de ses nouvelles...
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2016
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage à vide

Message par Raven le Ven 22 Juil 2016 - 18:44

Même réflexion que Blahom : ah, enfin le grenier !

Alors j'ai adoré les descriptions : ça foisonne, c'est savoureux, bourré de clins d'œil et j'ai l'impression d'avoir été copieusement servie alors que tu restes en-deçà des 5000 sec, sacré tour de force.

Et la fin, rien à dire, je trouve ça super bien trouvé, ça introduit un décalage en apportant une touche humoristique bienvenue après la description de la malle qui la bouffe.

Beau boulot !


Quiconque lit la présente ligne sait que j'ai les plumes qui fondent.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 4312
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 41
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage à vide

Message par Paladin le Sam 23 Juil 2016 - 11:09

Je ne ferai pas de réflexion sur le prénom du mari... Rolling Eyes

Sinon, pas grand chose à ajouter, c'est très bien écrit et vivant. La chute est simple, mais efficace.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10395
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage à vide

Message par Zaroff le Sam 23 Juil 2016 - 11:46

Pas mieux. C'est court, direct et ça claque comme il faut. Très bonne histoire.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12759
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage à vide

Message par FRançoise GRDR le Sam 23 Juil 2016 - 12:26

Ce prénom de Françoise, c'est une pure coïncidence, je suppose ?
Tu t'en sors haut la main ou la phalange... Il n'y a rien à jeter dans ton texte Very Happy Super tour de force, bravo !
P.S. Dur dur de faire un classement maintenant !


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8026
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage à vide

Message par SILENCE le Sam 23 Juil 2016 - 13:10

Salut Cancer,
J'ai beaucoup aimé cette histoire qui, du coup, se hisse, pour le moment sur l'une des premières marches de mon podium personnel. Le grenier est forcément, nécessairement, évidemment, une pièce intéressante encore faut-il réussir non seulement à faire tenir une histoire dans le nombre de signes maximum mais aussi faire dans l'originalité ; ce qui est le cas ici. Rien à redire donc, du bien beau boulot, propre et enlevé, en un mot un tour de force...
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2686
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage à vide

Message par Cancereugène le Sam 23 Juil 2016 - 15:48

Merci à tous !

Et pour Françoise, euh... oui, oui, c'est une coïncidence...
Mais tu n'es pas mariée à Paladin, y'a un "i" à son prénom, contrairement à celui de l'histoire !
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2016
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage à vide

Message par Paladin le Sam 23 Juil 2016 - 17:34

Non ! Si mon nom d'auteur s'écrit avec un i, mon vrai prénom, c'est bien avec un y !

... Mais je ne suis pas marié avec Françoise, c'est un fait !


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10395
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage à vide

Message par mormir le Lun 25 Juil 2016 - 11:38

Pas mal du tout cette histoire. J'ai apprécié. Je crois que 2 ou 3 phrases de plus auraient pu apporter une progressivité bienvenue sur les événements du grenier, mais ce n'est qu'un ressenti personnel. L'ensemble se tient bien.
Merci à toi


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2384
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage à vide

Message par Catherine Robert le Mar 26 Juil 2016 - 21:50

Je l'avais lu ce matin sur mon téléphone. J'ai apprécié aussi. En fait, je ne trouve rien à dire sur ton texte. L'histoire se lit, s'apprécie, et puis voilà c'est fini.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9576
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage à vide

Message par Cancereugène le Mer 27 Juil 2016 - 19:30

Merci Mormir, pour la progression, je ne sais que dire... peut-être, oui, d'autant qu'il me restait des signes.

Pour Catherine, je comprends, c'est pas un texte qui reste... il est plein de vide, quoi... drunken
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2016
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage à vide

Message par Amaranth le Jeu 28 Juil 2016 - 17:14

Un texte sympa, mais que j'ai trouvé un peu trop classique. Je n'ai pas grand chose à dire sinon. J'ai apprécié, sans non plus adorer.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1972
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage à vide

Message par Ulysse le Dim 31 Juil 2016 - 1:04

Un texte impeccable , concis et rythmé.
Du fantastique classique, très bien maîtrisé et relevé d'un pointe d'humour.
j'ai passé un très bon moment en lisant ton texte même si j'ai normalement tendance à préférer les textes avec une charge émotionnelle forte.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 887
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nettoyage à vide

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum