Point final

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Point final

Message par mormir le Mer 27 Juil 2016 - 0:53

Merci de vos lectures Cancereugène et Geraldine BM.

Effectivement le style est narratif. Mais cela peut aussi être vu comme les souvenirs qui émaillent le parcours de Brice, qui se raconterait à lui-même son histoire.

Personnellement je voyais la scène dans la chambre comme du fantastique, léger certes. Une sorte de symbiose entre le lieu et la personne dont je n'expliquais pas la cause la laissant à l’interprétation du lecteur : hantise, pouvoir secret, psychologie... Mais je n'ai pas réussi à la faire ressentir ainsi Sad

Je suis content que le style vous ait plu. Merci !!!


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2351
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Point final

Message par Ulysse le Mer 27 Juil 2016 - 21:01

Vraiment rien à redire sur l'écriture élégante et maîtrisée. J'aime beaucoup tes descriptions et la façon que tu as de nous faire ressentir les choses.
A vrai dire en première lecture  ( et orientée par le fait  que nous sommes sur un forum dédié aux littératures de genre), j'ai pensé que la pièce était de nature "magique" comme si elle seule lui permettait d'écrire ou comme si quelqu'un lui soufflait les histoires qu'il écrit.

A lecture des commentaires,  je m'aperçois que j'ai un peu extrapolé et c'est bien dommage parce que cela met ton texte un peu hors-concours et ma foi c'est fort regrettable.

PS j'ai oublié de parler du titre qui même si il est intéressant par rapport à l’activité de ton personnage je trouve qu'il donne un indice trop net sur le déroulement de l'histoire.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 887
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Point final

Message par Amaranth le Mer 27 Juil 2016 - 21:05

Je n'ai pas vraiment réussi à rentrer dedans, désolée. Ce n’est pas un mauvais texte, il est agréable à lire, mais je n’ai pas particulièrement été embarquée par l’histoire. Je ne peux pas vraiment l’expliquer, peut-être le côté narratif dont parlait Cancer.
Sinon, je dirais qu'au niveau du thème, c'est un peu limite. Il y a bien sûr cette chambre, mais comme celle où son inspiration d'antan venait et celle-ci ne sont pas les mêmes, je reste un peu dubitative.
Mais ravie tout de même de t’avoir lu, même si je n’ai pas été aussi emballée que pour ta précédente participation.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1958
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Point final

Message par paulux le Dim 31 Juil 2016 - 17:28

Un texte assez angoissant pour nous qui écrivons. La notion de création, d'apparition des idées et la place que ces éléments occupe dans notre vie est significative.

Je trouve donc cette idée assez juste... bien qu'il manque peut-être un peu d'histoire ou d'explications. Ça aurait pu être mieux et encore plus fort. C'est le désir que ça me laisse en tout cas ;-)
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 673
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Point final

Message par  le Ven 5 Aoû 2016 - 14:24

Salut Mormir,

Ben écoute, j'aime bien. ça coule tout seul.
On attend un peu la bascule dans le fantastique, et elle arrive avec une double interprétation. Folie, ou, pièce merveilleuse, véritable muse, rattrapant le retard par un trop-plein de créativité.
Pour moi, tu respectes le thème, le format, et le genre (même si c'est plus discret).


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1307
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 35
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Point final

Message par mormir le Mer 10 Aoû 2016 - 21:29

Merci Ulysse, Amaranth, Paulux et K2 de votre lecture !
Je suis content que le style, sinon le sujet/genre ait plu.
Je reste persuadé que ce texte n'est pas hors thème SFFF, puisque ce qu'il advient dans la chambre est de nature fantastique quelle que soit l’interprétation qu'on lui donne, mais il est évident que je n'ai pas réussi à convaincre la plupart des lecteurs, donc c'est mal gaulé Smile

Allons je vais finir mes lectures et envoyer mon classement. J'ai hâte de voir qui va gagner cette fois...


Dernière édition par mormir le Mer 10 Aoû 2016 - 22:33, édité 1 fois


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2351
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Point final

Message par Murphy Myers le Mer 10 Aoû 2016 - 22:25

Quand y en a plus, y en a encore. J'avais totalement loupé ce texte comme il a été muté dans cette section avant que je revienne et m'attaque au concours en cours.

Je dois avouer que je rejoint assez l'avis général par contre. Le style est super, comme à chaque fois dans tes histoires, si ce n'est mieux encore. Ça m'a vaguement rappelé les nouvelles d'Henry James d'ailleurs (qui elles aussi, pour la plupart, ressemblaient plutôt à de la littérature blanche avant de laisser finalement un petit doute sur la présence ou non de surnaturel sur la fin).

Et du coup la comparaison à Henry James est bien trouvé parce qu'en fait, j'ai pensé de ses textes la même chose que pour le tien. C'est superbement écrit et maitrisé, mais j'ai pas réussi à accrocher au personnage. Peut-être les signes réduits et modalités pour le concours, sur ce coup, qui font que t'as privilégié le décor au personnage, je sais pas. Mais j'ai l'impression de pas savoir grand-chose de lui, ou plutôt de ne pas ressentir grand-chose pour lui. Sa vie est bien retranscrite, mais rendu à la fin, par exemple, je n'ai pas été remué plus que ça par ce qu'il fait.

Pour le côté fantastique en revanche, même si ça peut très bien être une maladie mentale, je trouve qu'on est en plein fantastique "classique". Je sais pas si c'est le bon terme, mais le fantastique à ses débuts, où on laissait toujours planer le doute sur la nature (surnaturelle ou naturelle) des évènements. Un peu comme Le horla ou Le tour d'écrou (de James encore, justement) où on brouille les pistes entre psychose et fantômes, si bien que chaque lecteur peut sans problème opter pour sa version préférée.
Après c'est vrai que, selon les critères modernes du fantastique, les œuvres citées en exemple seraient peut-être classées en littérature blanche si on les avais écrites de nos jours.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3070
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Point final

Message par Paladin le Mer 10 Aoû 2016 - 23:25

Murphy Myers a écrit:Un peu comme Le horla ou Le tour d'écrou (de James encore, justement) où on brouille les pistes entre psychose et fantômes, si bien que chaque lecteur peut sans problème opter pour sa version préférée.

C'est vrai pour ces deux textes-là: les fantômes ou la créature surnaturelle chez James ou Maupassant peuvent être réels ou créations de l'esprit malade du narrateur : cette ambiguïté les rattache de fait au fantastique. Même "Le cœur révélateur" de Poe, qui est trés nettement du coté de la folie du narrateur, peut être considéré comme fantastique, à cause du coté "halluciné", de l'ambiance... par contre, dans celui de Mormir, on ne sent rien de pareil. Pareil pour celui d'Eimelle.

J'admet qu'on peut en discuter, et on en a discuté pas mal entre admins, mais on a fini par trancher dans ce sens. La difficulté de classer tous ces bons texte a aussi fait pencher la balance, c'est vrai. Mais au final, on a pensé qu'il serait plus sympa de retirer ces deux textes  de  la compétition plutôt que de les mal classer, en dépit de leurs qualités indéniables.


Dernière édition par Paladin le Jeu 11 Aoû 2016 - 0:00, édité 1 fois


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10332
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Point final

Message par Murphy Myers le Mer 10 Aoû 2016 - 23:49

Oui, je remets pas cette décision en cause et voulais pas en donner l'impression. Je faisais suite au message de Mormir, comme je partage son avis sur la question et que ça allait dans la continuité du parallèle "Mormir/James" auquel m'a fait penser ce texte.

J'ai pas encore lu celui d'Eimelle d'ailleurs, mais m'y attaque bientôt.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3070
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Point final

Message par mormir le Ven 12 Aoû 2016 - 20:24

Merci de ta lecture Murphy. Je ne t'avais pas remercié" bien que j'aie lu ton commentaire dès hier! Le parallèle avec James ou Maupassant me fait plaisir, même si je suis bien loin de leur niveau d'écriture, car j'ai toujours aimé le suggéré en matière de fantastique, laissant le lecteur imaginer le pourquoi.

Cela dit, je trouve ce texte plat au final et sans réel intérêt. C'est juste un exercice de style d'écriture que je vais supprimer rapidement.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2351
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Point final

Message par Murphy Myers le Dim 14 Aoû 2016 - 18:10

Ce texte mérite pas d'être supprimé. L'idée est très bonne et le style aussi.
Je suis sûr que, remodelé sans limite de taille, il pourrait pallier ses quelques défauts.

Après, si tu veux t'occuper d'autres idées d'histoires plutôt que de celle-là, c'est une bonne chose aussi. Vaut mieux écrire sur ce qu'on veut et pas se forcer (j'ai déjà essayé et ça a jamais rien donné de bon).


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3070
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Point final

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum