Staring at the sun

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Staring at the sun

Message par The_wakwak_tree le Lun 18 Juil 2016 - 21:51

Hello Mormir et merci pour ton passage sur mon texte !

mormir a écrit:Une histoire intéressante TWWT. Avec comme souvent chez toi un télescopage de 2 univers décalés. Je trouve que le format court ne rend pas hommage à ce texte car on passe trop vite de la scène villageoise à la scène SF.
En fait, j'ai de plus en plus envie de passer ce petit texte sur un format plus facilement publiable, genre entre 7 & 9 k, ce qui est déjà super court. Avec vos retours j'ai des pistes qui se dessinent. Après, lisser le passage entre l’extérieur et l'intérieur, en fait je m'interroge beaucoup sur ça. Il y a un contraste très blanc/noir entre les 2 scènes et je ne suis pas sûr qu'il faille marquer le basculement plus en douceur. Je me dis qu'il manque ptt encore un peu de « vie » dans la scène entre Willord et l'extra-terrestre, pour accentuer sa peine.

Pour le télescopage, honnêtement, tout le mérite revient à Simak Wink


Hello Paladin,

Paladin a écrit: Je croyais que tu préférais les petits vieux cochons...
En fait, ça rejoint ce qui t'amuse sur mes commentaires du genre « Perso, je me serais passé des détails sur leurs relations.. » Wink

C'est pas quelque chose qui me vient spontanément à l'esprit quand j'écris. J'ai essayé de m’inspirer un peu de cette marque EdO en mettant dans un ou deux textes des éléments de l'intimité du couple. Mais bon, je reste plus sur l'évocation que le descriptif.

Par contre, avec du recul, c'est quelque chose qui a rendu les couples de mes histoires plus crédibles : un couple qui se réconcilie en demandant aux robots de quitter la grange pour les laisser seuls un moment, une dame tellement contente de son cadeau d’anniversaire qu'elle démarre les préliminaires en dégrafant méticuleusement son corsage, une jeune fille qui attaque « le vif du sujet » à peine installé dans la nouvelle voiture que son copain vient d'acheter, rien que pour elle…

C'est comme les curseurs sur une table de mixage, la vibration qui nous convient est souvent la résultante d'une sinusoïde Wink  à chacun sa fréquence !

A++
TwwT
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staring at the sun

Message par The_wakwak_tree le Lun 18 Juil 2016 - 22:01

Hello Hello Paulux Wink

paulux a écrit:Un texte pas mauvais, surprenant en effet. Je serais tenté de dire, au final, que le vieux est complètement fou et que tout se passe dans sa tête !
Bon, c'est ça le kaléidoscope de l'esprit humain Wink  Il y a forcement une interprétation « folie » quelque part, chez ce petit vieux qui arrive à un point de rupture. Je préfère l'autre interprétation Wink il y avait bien un être de lumière dans sa cuisine !

paulux a écrit:Sinon, ça demanderait beaucoup plus d'explications, et de rallonge d'histoire. Bon, un peu mitigé quand même.
Oui, je suis d'accord avec toi. La 2eme partie du texte demande à être un peu plus explicative. Pas trop, mais elle devrait fournir plus de clefs. Après, je pense qu'il est préférable d'avoir la 2eme partie du texte plus petite que le 1er paragraphe. Le texte de Zaroff est également construit de cette façon : il y a bien une disproportion entre la mise en scène et la scène finale Wink


Zaroff a écrit:Mitigé aussi sur le respect du thème. On reconnaît bien ta pâte dans le style. Je ne sais pas trop quoi dire. Mitigé, surpris et conquis.
Merci à toi, Zaroff ! Wink

A++
TwwT
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staring at the sun

Message par The_wakwak_tree le Lun 18 Juil 2016 - 22:12

Hello Raven !

Raven a écrit: Curieusement, alors que j'adore te lire, je ne me contente quasiment que des textes que tu postes dans les concours. Et à chaque fois, cette réflexion : penser à chercher ce qu'il a écrit d'autre (et, à chaque fois, j'oublie jusqu'au concours suivant^^). Parce que ton univers est exactement le genre que j'aime lire et qu'on trouve de moins en moins chez les modernes. J'aime me faire surprendre, partir d'une situation ô combien banale pour atterrir dans un univers totalement décalé. Et, toujours, cette facilité dans les dialogues, si naturels.
Bon, ben, là je suis tout rouge et je retourne me cacher au fond de ma grotte… Wink  Merci, c'est vraiment hyper sympa de ta part.
Si le cœur t'en dis, je donne ci-dessous le lien vers mon blog. Ce sont des textes dans des webzines que tu peux télécharger gratuitement. Mon préféré est « Le dernier homme sur la terre ». Ce n'est pas exactement dans le ton du texte du concours, mais il y a dans ce texte un côté très surréaliste. L'illustration de Vay m'a d'ailleurs surpris, très proche de ce que j'avais en tête.  
The_wakwak_tree 's blog

Raven a écrit: J'ai peur que ça ne te coûte des points alors que ce texte fait partie de mes préférés. Peut-être mon préféré, même, par l'ambiance et le goût qu'il me laisse après lecture.
Merci Raven Wink  Tu sais, le hors-sujet, maintenant j'ai appris à faire avec ! Encore une fois, j'écris avant tout le texte comme il vient… ok, c'est un peu couillon d'avoir un texte hors-sujet, mais tu as le texte que tu avais envie d'écrire. C'est quand même plus cool, quelque soit le résultat final !

A++
TwwT
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staring at the sun

Message par Raven le Mar 19 Juil 2016 - 0:16

De toute façon, le hors-sujet dans un concours ou un AT ne diminue en rien la qualité d'un texte ni le plaisir à sa lecture. J'irai volontiers télécharger le texte dont tu parles, dont le titre me fait d'ailleurs penser à la fameuse nouvelle de Brown, merci.


Quiconque lit la présente ligne ferait mieux de bosser sur le concours plutôt que de lire mes bêtises.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 4816
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 42
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staring at the sun

Message par Catherine Robert le Mar 19 Juil 2016 - 11:34

Une belle écriture comme d'habitude. La première partie est tout simplement géniale, très crédible avec ce petit vieux qui ne veut pas qu'on l'emmerde.
Ensuite, j'ai eu l'impression de deux histoires différentes qui se télescopent. Certains aiment bien, mais moi, j'ai eu un peu de mal.
De plus, au niveau du thème, c'est un poil limite. Je trouve que la cuisine n'est absolument pas centrale, même si c'est cette pièce qui renferme la porte. Mais cette porte aurait pu se trouver n'importe où.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 10157
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staring at the sun

Message par Eimelle le Mer 20 Juil 2016 - 1:24

Hello Twwt !

J'ai aussi un avis mitigé sur ton texte. Entendons-nous : j'adore la première partie, tu as un don pour les dialogues, assurément, qui sont vivants et jouissifs... Par contre, j'ai comme les copains eu un peu de mal à raccrocher les wagons avec cet être de lumière... Il manque quelques clés !

Bises,
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1533
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staring at the sun

Message par The_wakwak_tree le Mer 20 Juil 2016 - 15:07

@ Catherine : Merci beaucoup Catherine. Pour les 2 histoires qui se télescopent, oui je suis assez d’accord, c’est vraiment un parti-pris. Moi, j’aimais bien le contraste fort "lumière/ombre " que ca donne.

@ Eimelle : Hello hello !
Tous les avis convergents plus ou moins sur cette 2eme partie. Elle doit rester plus courte que la scène extérieure, mais effectivement, tout montre que c’est là que je dois redonner un peu de texte et de clefs, si je veux essayer de tenter ma chance avec cette histoire pour un AT


Merci à toutes les 2
A++
TwwT
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staring at the sun

Message par Cancereugène le Ven 22 Juil 2016 - 17:26

J'ai lu ce texte comme du petit lait !
Sincèrement, c'est très fluide, et la seconde partie m'a bien fait plaisir, comme Raven, j'aime beaucoup qu'une situation à priori banale bascule dans l'étrange. C'est très réussi, de mon point de vue.
Là où je rejoins les autres opinions sur la 2ème partie, certes moins immersive que la première, c'est que ton intrigue semble bien plus complexe qu'il n'y paraît, et que tu n'en dis pas suffisamment pour me convaincre. Après lecture, je me pose beaucoup de questions (que faisait cet être dans la maison ? Pourquoi ne pas être parti plus tôt ? Pourquoi est-il incapable de se cacher le temps d'éventuels travaux ?) - du coup, au final, je me sens un peu frustré.
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2138
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 45
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staring at the sun

Message par The_wakwak_tree le Ven 22 Juil 2016 - 21:45

Hello Hello  Cancereugène


Cancereugène a écrit:J'ai lu ce texte comme du petit lait !
Sincèrement, c'est très fluide, et la seconde partie m'a bien fait plaisir, comme Raven, j'aime beaucoup qu'une situation à priori banale bascule dans l'étrange. C'est très réussi, de mon point de vue.
Merci, vraiment. Je vais garder ce petit texte sous le coude pour un éventuel AT. Je comprend bien qu'il n'est pas encore suffisamment aboutit.. mais bon, j'ai l'impression qu'il y a matière a en faire quelque chose.


Cancereugène a écrit: ton intrigue semble bien plus complexe qu'il n'y paraît, et que tu n'en dis pas suffisamment pour me convaincre. Après lecture, je me pose beaucoup de questions (que faisait cet être dans la maison ? Pourquoi ne pas être parti plus tôt ? Pourquoi est-il incapable de se cacher le temps d'éventuels travaux ?) - du coup, au final, je me sens un peu frustré.
Ben oui… mais si le texte était aussi pensé comme ça ? Wink
L'important est ptt dans ce que tu vas personnellement en faire de cette fin ouverte Wink


A++
TwwT
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staring at the sun

Message par Tobermory le Mer 27 Juil 2016 - 16:10

J’ai bien aimé ce texte de SF sur le thème classique du gentil extraterrestre (ou créature d’un monde parallèle etc) caché par un humain et qui va en sauver un autre de la mort grâce à ses pouvoir. Je vois qu’on a abondamment parlé de scène franchouillarde dans les commentaires, alors que je l’ai d’emblée située dans l’Amérique profonde, voire dans un cadre western. On peut trouver disproportionnée la longueur de la première partie réaliste, mais elle apporte aussi un contraste savoureux entre le côté rural et décati et la SF de la suite ( le fameux télescopage). Critique quand même, on pense que le bonhomme est un ronchon, mais on n’a jamais l’impression qu’il cache quelquechose dans sa baraque, ce qui aurait mieux intégré ce début au récit SF.
Une construction que j’ai trouvé curieuse : la phrase :Monsieur Willord, il ne suffit pas que…etc.
Ce texte est à la fois frustrant et très stimulant pour l’imagination en raison de tout ce qu’il laisse dans l’ombre :
D’où vient cet être de lumière ?
Est-ce que la municipalité envoie quelqu’un parce qu’elle soupçonne quelque chose de bizarre chez Willord ?
Ces pièces d’or dont le fermier est si généreux ont-elles été dupliquée par la créature ( j’ai penssé à la nouvelle de Simak – tiens, encore lui – « L’arbre à dollars »
Du point de vue du sujet, pour moi, c’est très limite : en fait ça tourne plutôt autour de la maison, dans laquelle Willord refuse de faire entrer la femme, et qui cache la créature, qu’autour de la cuisine, où se trouve l’engin, lequel est moins important que la créature elle-même.
Quoi qu’il en soit, c’est un texte bien écrit, intrigant et très agréable à lire.
avatar
Tobermory
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 193
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 67
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staring at the sun

Message par Amaranth le Mer 27 Juil 2016 - 21:07

C'est bien écrit, très fluide, et agréable à lire. Mais l'histoire ne m'a pas vraiment embarquée, désolée. C'est surtout que les histoires d’extraterrestres ou autres créatures du genre, ça ne m'a jamais trop botté, mais sinon, je n'ai pas vraiment de reproche à faire. Ou juste peut-être que la pièce n'est pas vraiment centrale dans l'histoire, donc c'est un peu limite au niveau du thème pour moi.
Je suis d'accord avec Cath, la première partie est vraiment excellente. Mais j'ai moins accroché avec la deuxième.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 2038
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staring at the sun

Message par The_wakwak_tree le Mer 27 Juil 2016 - 22:31

Hello Tobermory et merci pour ton retour sur ce texte

Tobermory a écrit: Je vois qu’on a abondamment parlé de scène franchouillarde dans les commentaires, alors que je l’ai d’emblée située dans l’Amérique profonde…
Et c'est exactement de ça qu'il s'agit. J'ai essayé de rentrer dans l'esprit du « carrefour des étoiles ». On est effectivement bien dans la campagne US, Sud, une terrasse couverte, un porte à moustiquaire, une arme à feu qui alarme en fait très peu (le titre ptt aussi) … bien vu Wink

Tobermory a écrit:Ces pièces d’or dont le fermier est si généreux ont-elles été dupliquée par la créature ( j’ai pensé à la nouvelle de Simak – tiens, encore lui – « L’arbre à dollars »
Je ne connais pas cette nouvelle…. Bon, il faut que je trouve cette histoire ! Merci !


Tobermory a écrit:Du point de vue du sujet, pour moi, c’est très limite : en fait ça tourne plutôt autour de la maison
Bon, je ne suis absolument pas d'accord… pour moi le point central/focal est bien la maison. Le loup c'est aussi l'empreinte que sa patte laisse dans la neige. Mais je comprend qu'on puisse également être en total désaccord avec ça;)

Tobermory a écrit:Quoi qu’il en soit, c’est un texte bien écrit, intrigant et très agréable à lire.
Et c'est bien là l'essentiel;)  Merci !
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staring at the sun

Message par The_wakwak_tree le Mer 27 Juil 2016 - 22:37

Hello  Amaranth

Amaranth a écrit: l'histoire ne m'a pas vraiment embarquée, désolée. C'est surtout que les histoires d’extraterrestres ou autres créatures du genre, ça ne m'a jamais trop botté
No problem Wink  Chacun ses univers;)

Amaranth a écrit:Ou juste peut-être que la pièce n'est pas vraiment centrale dans l'histoire, donc c'est un peu limite au niveau du thème pour moi.
Ce sur quoi je ne suis absolument pas d'accord LOL !
Mais bon, je me suis assez exprimé sur ça.

Amaranth a écrit:Je suis d'accord avec Cath, la première partie est vraiment excellente. Mais j'ai moins accroché avec la deuxième.
Là, je suis d'accord. C'est là où je dois retravailler le texte.

;)merci !
TwwT
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staring at the sun

Message par Ulysse le Dim 31 Juil 2016 - 0:18

J'ai bien aimé lé début très évocateur, truculent. ( et que j'avais d'emblée situé en Amérique, à la lecture des premiers commentaires je doutais un peu)
Je trouve pas forcément le passage entre les deux parties trop abrupte, cette bascule a un petit un côté 4ème dimension que j'aime bien.

En revanche, il me manque quelques éléments sur la fin et c'est un poil frustrant. Bien sûr on peut faire appel à son imagination mais un ou deux suggestions/pistes ne seraient pas de refus pour moi.

Enfin si le genre est bien respecté, de mon point vue pour le thème on est un peu en marge.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 890
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 42
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staring at the sun

Message par  le Ven 5 Aoû 2016 - 15:00

Salut Twwt,

Bien sympa ce texte. Comme toujours, c'est assez truculent, et rondement mené.
J'aurais aimé un peu plus d'insistance sur cette fameuse cuisine et sa porte dimensionnelle, ne serait-ce que pour la mettre en relation avec la problématique de départ : pourquoi la femme veut absolument rentrer.
Pour moi, aux USA moins qu'ailleurs les conseils municipaux ne s'occupent de mises aux normes pour une simple question de salubrité personnelle. Sans eau courante ni électricité, la vieille ferme n'est un danger que pour son occupant, autant qu'il crève dans sa ruine pour raser tout et remplacer par un centre commercial. Par contre, si son installation de gaz était vétuste, il risquait de fait sauter tout le voisinage.
Bref si le déroulement de ton histoire est fluide, c'est ce petit manque au début qui m'a gêné.


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1307
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 35
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Staring at the sun

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum