Notre vice est une chambre rouge dont toi seul as la clé

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Notre vice est une chambre rouge dont toi seul as la clé

Message par SILENCE le Ven 15 Juil 2016 - 20:01


Salut Blahom,
Tu as choisi un thème pas franchement facile à aborder, mais tu réussis le tour de force de ne pas trop en dire tout en entretenant l'horreur et le sordide. Ce récit est, pour moi, dans les images qu'il convoque, une sorte d'hybridation réussie entre Alice au Pays des Merveilles et Donny Darko (l'un de mes films préférés par ailleurs !). J'ai beaucoup aimé la transcription des rêves de Lou qui confèrent à ton texte un caractère très psychologique. Bref, c'est encore une fois de la bien belle ouvrage, preuve s'il en fallait une que tu es vraiment un concurrent redoutable.
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2678
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre vice est une chambre rouge dont toi seul as la clé

Message par Blahom le Ven 15 Juil 2016 - 21:03

Merci pour cette appréciation élogieuse, Silence.
Je préciserai juste que je n'ai pas l'impression d'avoir choisi ce thème, celui-ci s'étant imposé à moi.
"tu réussis le tour de force de ne pas trop en dire tout en entretenant l'horreur et le sordide." Cela me touche mais c'est surtout le format imposé qui m'a contraint à ne point trop en dire...
Je suis sensible au fait que tu aies apprécié les passages oniriques.  
D'accord pour Alice. En revanche, je ne connais pas Donny Darko pale. Je tâcherai de combler cette lacune...


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1465
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre vice est une chambre rouge dont toi seul as la clé

Message par mormir le Sam 16 Juil 2016 - 23:21

Blahom, l'ensemble de ton texte est très bon, mais il est trop court ! La faute au format limité du concours qui ne permet pas de bien développer certains aspects. Les cauchemars sont bien narrés, mais occupent une place trop importante de l'ensemble. Du coup les événements du présent ne sont pas assez progressifs et logiques à mes yeux.
L'histoire est très prenante et parfaitement dans le thème.
Merci à toi pour cette lecture agréable !


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2351
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre vice est une chambre rouge dont toi seul as la clé

Message par Blahom le Sam 16 Juil 2016 - 23:38

Oui, il y a sans doute une sorte d'inadéquation entre l'histoire qui s'est imposée à moi et le format du concours. J'aurais aimé pouvoir en dire davantage sur mes personnages et insister un peu plus sur l'enquête proprement dite.
Cela dit, je suis heureux de constater que le résultat final respecte le thème et soit lisible.
Merci à toi.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1465
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre vice est une chambre rouge dont toi seul as la clé

Message par Catherine Robert le Mar 19 Juil 2016 - 11:06

Un bon texte bien écrit, assez glauque, et j'ai bien aimé ce personnage d'oncle-lapin. Ça reste assez classique (ce qui n'est pas vraiment un défaut), mais ça reste aussi un poil trop "résumé". Le passage avec la famille de Jay, j'ai aussi cru, avant de faire le bon raccord plus loin, que c'était du passé, ça perturbe un peu la lecture.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9530
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre vice est une chambre rouge dont toi seul as la clé

Message par Blahom le Mar 19 Juil 2016 - 14:39

Je me doutais que tu aimerais tonton Lapin
Spoiler:
et sa grosse carotte  :mrgreen:  Je plaisante, bien sûr... J'espère n'avoir choqué personne.  Embarassed

Dans la mesure où tu n'es pas la première à me signaler le problème de temporalité concernant la famille du gosse, je tâcherai de reprendre cela à tête reposée.

Merci Catherine.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1465
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre vice est une chambre rouge dont toi seul as la clé

Message par Ulysse le Lun 25 Juil 2016 - 20:25

En lisant ce texte, je trouve vraiment que ton écriture s'est  améliorée depuis la dernière fois que je t'ai lu. Elle a gagné en précision et fluidité.
Le thème et le genre sont bien traités.

Ton texte est très (presque trop) dense et à mon sens,  il souffre un peu du format court. Il y a beaucoup d'éléments  et il en ressort une impression de déséquilibre : longs passages sur les rêves ( très bien écrits) et relation avec les voisins survolés. C'est un peu dommage.

Si tu as l'occasion de reprendre ce texte une fois libéré des contraintes du concours, je suis sûre qu'il y gagnerait !


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 887
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre vice est une chambre rouge dont toi seul as la clé

Message par Blahom le Lun 25 Juil 2016 - 21:53

Un commentaire qui fait plaisir, Ulysse.
Pour en revenir à mon écriture, je dois dire que la rédaction de cette histoire m'a pris beaucoup moins de temps que celle du précédent concours.
Je te rejoins sur la question de la densité : mon texte est celui qui a le plus souffert (avec celui de Paladin) des contraintes du concours.
Même si je ne suis pas trop mécontent du résultat, je tâcherai de le reprendre pour développer la relation avec le voisinage.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1465
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre vice est une chambre rouge dont toi seul as la clé

Message par Tobermory le Jeu 28 Juil 2016 - 11:07

Il est clair que ce texte a souffert du quota de caractères et qu’il est un peu déséquilibré, les cauchemars occupant une place trop importante. Peut-être les deux cauchemars auraient-ils pu être regroupés ou alors répartis dans le texte en flashs plus brefs. Autre chose : les cauchemars sont présentés comme ceux de son enfance qui reviennent
J’aurais mieux vu simplement que ces rêves soient des cauchemars de l’adulte générés par l’environnement de la maison. Cauchemars qui ne font que reproduire la réalité du passé.
Le début est à mon avis la partie la plus faible. Il me donne l’impression que l’auteur a été un peu embarrassé sur les choix à faire quant aux réaction du narrateur au sujet de la maison.
Je ne connaissais pas le fait-divers des satanistes carrolliens, mais j’ai quand même tout de suite pensé à « Alice » (le lapin, le couloir obscur, les « merveilles » promises) Ce mélange de la féérie et de l’atroce ajoute au côté glauque de l’histoire.
Spoiler:
Le recoupement des cauchemars par des éléments concrets est une très bonne idée (qui m’a rappelé une des meilleures scènes du film gothique/aventures du film de Fritz Lang « Les contrebandiers de Moonfleet.)
Très bonne chute, à partir du processus bien connu de la reproduction fréquente des violences ou des abus par ceux qui en ont été victimes.
En conclusion, un texte qui aurait gagné à être plus long, mais bien écrit et tel quel très intéressant.
avatar
Tobermory
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 169
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 67
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre vice est une chambre rouge dont toi seul as la clé

Message par Blahom le Jeu 28 Juil 2016 - 11:16

Merci pour ce commentaire détaillé.

"Il me donne l’impression que l’auteur a été un peu embarrassé sur les choix à faire quant aux réaction du narrateur au sujet de la maison."
Non, ce texte m'est venu avec une facilité déconcertante.

"Autre chose : les cauchemars sont présentés comme ceux de son enfance qui reviennent
J’aurais mieux vu simplement que ces rêves soient des cauchemars de l’adulte générés par l’environnement de la maison. "
Oui, j'aurais volontiers exploité cette possibilité si j'avais disposé de plus de lignes.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1465
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre vice est une chambre rouge dont toi seul as la clé

Message par Amaranth le Ven 29 Juil 2016 - 10:41

Ton texte souffre du format limité et est donc un peu déséquilibré.  La rencontre avec la famille de Jay mériterait d'être un peu développée (si tu as l'occasion de reprendre le texte). Elle est si rapide que j'avais cru au départ qu'elle se situait dans le passé, et n'ai donc pas saisi immédiatement la fin. Il y a un côté résumé mais
tu parviens quand même à instaurer une ambiance glauque, qui pourrait être accentuée avec plus de signes (je pense vraiment que tu pourrais le reprendre et le rallonger).
Il y a juste une phrase qui m'a dérangée dans ma lecture : "Mais il ne put se défaire de ses préventions", que je n'ai pas vraiment comprise.
Mais sinon, c'est un bon texte, Blahom.


Ah si, petite remarque (mais c'est pour étaler ma science Laughing ). J'ai appris d'une amie il y a pas longtemps que lorsqu'on hérite d'une maison, il faut tout de même payer un pourcentage dessus à l'état pour l'avoir. Donc s'il était vraiment fauché, ton personnage aurait eu du mal de ce côté-là. Mais je ne le savais pas moi-même avant il y a quelques jours (et ça m'hallucine toujours autant) !


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1958
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre vice est une chambre rouge dont toi seul as la clé

Message par Raven le Ven 29 Juil 2016 - 11:35

Spoiler:
Oui et non, Amaranth, le propriétaire peut anticiper et régler en avance les frais de succession afin de ne pas embêter les bénéficiaires (c'est généralement le cas des parents qui prévoient pour leurs enfants en cas de décès). Dans les faits, le proprio considère souvent que l'héritage est déjà bien suffisant et que les héritiers n'ont qu'à régler eux-mêmes les frais (et s'en tape un peu puisqu'il ne sera de toute façon plus là).
Et je comprends que tu hallucines, on se saigne les veines pour tout payer et on doit encore payer. Et encore à la génération suivante, et ainsi de suite... Bref, t'as jamais fini de payer à l'état^^


Quiconque lit la présente ligne s'engage à m'envoyer une boîte de chocolats. Suisses de préférence. Mais pas les fourrés-dégueus.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 4235
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 41
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre vice est une chambre rouge dont toi seul as la clé

Message par Blahom le Ven 29 Juil 2016 - 12:44

Merci à Amaranth (et à Raven, pour ce spoiler qui me permet de ne pas revenir sur la passionnante question des droits de succession Very Happy ). De plus, vous êtes très matinales, les filles...

J'ajouterai que rien dans mon texte ne sous-entend qu'il se déroule en France.

"Mais il ne put se défaire de ses préventions"
Le substantif "prévention" signifie ici : "Fait de porter sur quelqu'un ou quelque chose un jugement hâtif où interviennent souvent des critères affectifs, et en tout cas préalable à tout examen; opinion qui en résulte. Synon. préjugé.
- Le plus souvent au plur. [Le jugement porté est défavorable] Avoir, nourrir de fortes préventions contre qqn; faire tomber les préventions de qqn. Mon oncle Tom avait de grandes préventions contre la profession d'artiste (Toepffer, Nouv. genev., 1839, p.185).D'un seul coup, Jos-Mari sentit ses préventions tomber, ses seuls points d'appui lui manquer, sa timide expérience et ses mots se dérober sous lui (Peyré, Matterhorn, 1939, p.65).Nul besoin d'outrer. Il suffit de regarder les faits sans prévention (Perroux, Écon. XXes., 1964, p.347)." Source : dictionnaire en ligne CNRTL.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1465
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre vice est une chambre rouge dont toi seul as la clé

Message par  le Ven 29 Juil 2016 - 15:10

Salut Blahom,

mis à part l'extrême plaisir que j'ai à te voir utiliser le magnifique CNRTL pour lequel je milite activement, je n'ai pas grand chose à rajouter à ce qu'ont dit mes petits camarades.
J'ai cru que tout ce qui concernait Jay faisait parti du passé. ça m'a pas mal foutu dedans.

Pour le thème, il est respecté, à ceci près qu'au final, la pièce précise n'est pas révélée. Et je suppose qu'on se trouve dans les "genres cousins". (que j'ai pas mal de difficulté à appréhender)


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1307
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 35
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre vice est une chambre rouge dont toi seul as la clé

Message par Blahom le Ven 29 Juil 2016 - 18:11

Salut K2,

"mis à part l'extrême plaisir que j'ai à te voir utiliser le magnifique CNRTL pour lequel je milite activement"
Cela fait des années et des années que je recommande l'utilisation de ce dictionnaire (et plus largement de Lexilogos) à mon entourage. Ravi de ne pas être le seul...

"Pour le thème, il est respecté, à ceci près qu'au final, la pièce précise n'est pas révélée. Et je suppose qu'on se trouve dans les "genres cousins"."
Pas bête, ça. Tu es le premier  Laughing  à remarquer ce point que j'assume totalement. La localisation exacte de cette fameuse pièce devait s'avérer difficile, étant donné que les repères de l'enfant étaient constitués d'éléments visuels trompeurs (les murs, la couleur).
Quant à cette histoire de "genres cousins", à partir du moment où une histoire repose sur une atmosphère bien glauque ou "déviante", et fait appel aux plus sombres instincts de l'humanité, elle n'est pas hors sujet.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1465
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notre vice est une chambre rouge dont toi seul as la clé

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum