15 minutes...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

15 minutes...

Message par SILENCE le Ven 17 Fév 2012 - 10:21

Bonjour,

Ci-joint mon dernier texte intitulé "15 minutes". Encore une histoire avec un écrivain, à croire que je n'écris plus que cela !
L'intrigue est certes classique. Pour autant, il s'agit d'une histoire écrite sans savoir exactement où elle allait me mener. Je l'ai commencée après un post de Zaroff 'Métaphysique du doute'. D'autant qu'en ce qui me concerne, j'ai de plus en plus de mal à écrire...


15 minutes...


En espérant une fois encore que le lien fonctionne...

SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2407
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: 15 minutes...

Message par Zaroff le Ven 17 Fév 2012 - 10:26

Ça a l'air de fonctionner. Wink Je l'archive.

Edit : en fait non ! Ton fichier ne comporte aucune page !


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

"Après avoir rencontré Zaroff, je me suis mis à la belote coinchée."
Magnus Carlsen

Zaroff
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian

Messages : 11836
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 44
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

15 MINUTES...

Message par SILENCE le Ven 17 Fév 2012 - 10:45

OK... Donc je recommence !

SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2407
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: 15 minutes...

Message par Zaroff le Ven 17 Fév 2012 - 10:52

SILENCE a écrit: OK... Donc je recommence !

C'est bon ! J'ai édité ton premier post et supprimé le dernier ! Tout est parfait dans le meilleur des mondes...


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

"Après avoir rencontré Zaroff, je me suis mis à la belote coinchée."
Magnus Carlsen

Zaroff
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian

Messages : 11836
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 44
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 15 minutes...

Message par m.roch le Ven 17 Fév 2012 - 10:58

Cool. Je dl ça de suite !


Blog Sans Aucune Issue.

Mon premier recueil de nouvelles fantastique/épouvante/horreur : La Boîte de Schrödinger

Une nouvelle Thriller pulp en numérique et papier : Trois coups contre ma porte

Un roman Pulp en numérique : Twelve

m.roch
Écritoirien émasculé
Écritoirien émasculé

Messages : 398
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 29

http://sans-aucune-issue.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 15 minutes...

Message par m.roch le Ven 17 Fév 2012 - 14:11

Cool bis, mais j'ai une question qui me taraude :

Pourquoi toute cette mise en scène, au final ? Ce n'est pas justifié.


Blog Sans Aucune Issue.

Mon premier recueil de nouvelles fantastique/épouvante/horreur : La Boîte de Schrödinger

Une nouvelle Thriller pulp en numérique et papier : Trois coups contre ma porte

Un roman Pulp en numérique : Twelve

m.roch
Écritoirien émasculé
Écritoirien émasculé

Messages : 398
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 29

http://sans-aucune-issue.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

15 minutes

Message par SILENCE le Ven 17 Fév 2012 - 15:49

Salut à toi m.roch et merci de ta lecture...
J'étais en train de te laisser une réponse lorsque mon ordinateur a planté, du coup je reprends.
Je te disais que j'avais écrit cette histoire sans avoir de plan ni d'idée préconçue sur la forme ou sur le style ou même la longueur du texte. L'idée générale était tout simplement d'écrire à la troisième personne, ce que je fais assez peu. En fait c'est le tout premier texte que j'écris à la troisième personne. La fin a par ailleurs été retouchée. Le premier jet se déroulait exclusivement dans la cave. Il s'agissait d'une fin classique dans le genre fantastique/épouvante qui ne me satisfaisait pas réellement... En fait pas du tout. Du coup j'ai eu envi de la reprendre. Plusieurs idées me sont passées par la tête. J'ai finalement opté pour la fin que tu sais. Certainement pas la meilleure je te l'accorde. Mais curieusement je l'aime bien cette fin. Elle est bizarre et assez décalée (pour ne pas dire complètement décalée) avec le reste du récit. Sans doute devrait-elle être reprise une nouvelle fois, cette fin; retravaillée. Je n'exclus pas de le faire. Tout au contraire. Mais en l'état elle me plaît bien. Et j'ajouterai ceci : 1°) le pognon justifie souvent tout; 2°) Bon... J'ai pas de deux mais dès qu'il vient, je t'en fais part... Merci encore pour ta lecture et tes commentaires...

SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2407
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: 15 minutes...

Message par Zaroff le Ven 17 Fév 2012 - 15:57

Déçu par la forme mais pas par le fond. Tu pourrais reprendre cette nouvelle plus longuement comme le thème de "Sac d'Os" dans le Cotentin. Un parisien qui s'exile dans ce coin perdu du Nord de la Manche. Décrire son arrivée et ses affres sexuelles tandis qu'il perd de sa créativité. Tu as de quoi faire un truc vraiment bon avec ta trame. Là je trouve que ça part dans tous les sens avec trop d'idées pour peu de pages.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

"Après avoir rencontré Zaroff, je me suis mis à la belote coinchée."
Magnus Carlsen

Zaroff
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian

Messages : 11836
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 44
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 15 minutes...

Message par m.roch le Ven 17 Fév 2012 - 16:33

On sent bien ton habitude d'écrire à la première personne alors. Je me suis fait la remarque en lisant ton texte : "mais il aurait dû l'écrire à la première personne !" Au final, ça se vaut. C'est bien écrit.
La fin ne m'a pas déçu. C'est simplement que je ne vois pas la cohérence : pourquoi diable Marty s'est déguisé en vieille et a attendu si longtemps pour trucider Marc (surtout qu'au passage, Marc se tape sa petite copine) ?
Et paf, une autre question qui me saute à la gorge. Ce fameux bouquin, 1er dans les charts. C'est celui que Marc n'a pas su écrire ? tin-tin-tin.


Blog Sans Aucune Issue.

Mon premier recueil de nouvelles fantastique/épouvante/horreur : La Boîte de Schrödinger

Une nouvelle Thriller pulp en numérique et papier : Trois coups contre ma porte

Un roman Pulp en numérique : Twelve

m.roch
Écritoirien émasculé
Écritoirien émasculé

Messages : 398
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 29

http://sans-aucune-issue.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 15 minutes...

Message par Dagobert le Sam 4 Aoû 2012 - 12:15

Bonjour Silence



Je me suis rabattu sur 15 minutes parce que le lien d’emprise ne marche pas.

Alors, je suis assez mitigé sur ton texte.

Sur la forme : Il ya des passages bien rythmés mais d’autres où je me suis embourbé (de la découverte du premier BIP –et pendant deux pages plus loin : trop de digressions au détriment d’une action que je trouve capitale). Tu n’uses pas d’images à tort et à travers et tu as souvent le mot (souvent) juste. Mais je trouve que tu fais trop s’interroger le personnage. Ok, c’est un auteur en panne d’inspiration et cela le jette dans les affres, mais il ne faut pas exagérer non plus. C’est bien de le faire mais rien que sur la première page, il y en a neuf questions même si c’est de quoi ? Comment ? cela tu aurais pu en faire l’économie pour concentrer l’attention du lecteur sur celles qui sont importantes ! Et beaucoup suivent, tout au long du récit. Est-ce pour évoquer son trouble ? Si c’est le cas, cela ne m’a pas contaminé.

Des tournures de phrases maladroites et un style un peu trop passe partout (c’est le premier texte que je lis de toi : on verra si cela se confirme) et une fâcheuse tendance à oublier les virgules m’ont un peu dérangé. (Mais pour l’heure il a faim. Bon dieu il boufferait un bœuf - page 4 est l’exemple le plus frappant). En point positif, je retiendrais que sur un texte long et une intrigue aussi mince avec aussi peu de personnages, tu arrives à construire un texte structuré, pas désagréable à lire.

Sur le fond : Là encore, je suis mitigé. Tu sais amener et développer tes effets malgré des digressions (trop souvent interrogatives) nuisant à l’action, à mon goût. L’histoire n’est pas très originale mais tu arrives à en faire quelque chose, en tenant ton idée jusqu’au bout. Un truc m’a gêné toutefois : tu passes la première partie à nous dire que c’est un auteur adulé, adapté au ciné, richissime : bref, la poule aux œufs d’or pour son agent. Le côté Grand Guignol (déguisement en vioque, en clown sanguinaire est complètement en décalage avec ton style sage et conventionnel. Alors, pourquoi, quelles sont ses motivations ? Mis à part des royalties qu’ils lui rapportaient déjà de son vivant ? Le lien avec Nelly la gourmande intervient, un peu comme un cheveu sur la soupe. Est-ce la raison de vouloir s’en débarrasser ? C’est confus, et pas très bien expliqué, à mon sens.



Au final, points positifs : sens de la narration, histoire construite et des passages prenants

Points négatifs : histoire trop tirée par les cheveux, motivations obscures et allers-retours (interrogations nombreuses) entre le lecteur et le récit trop nombreux.



Coquilles repérées :

Page 1 / oubli d’un ? Après la phrase « systématiquement portées à l’écran »

Pages 4 et 7/ La vioc ? Tu veux dire la vioque ?

p 7 : une cible potentielle et pas potentiel

p 8 : goût de sang et pas gout de sang


Dernière édition par Dagobert le Sam 4 Aoû 2012 - 12:24, édité 1 fois


http://lalisiere.blogspot.com

Au summum de sa qualité, la nouvelle est frappée dans un métal noble, dont l'éclat doré resplendira à jamais dans la bourse profonde de votre imagination.

J.G BALLARD

Dagobert
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 800
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 45
Localisation : Si je suis là, ici.

http://lalisiere.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

15 minutes...

Message par SILENCE le Sam 4 Aoû 2012 - 12:21

Merci à toi Dagobert,
Oui cette histoire est très perfectible, c'est le moins que l'on puisse dire. J'ai depuis quelques mois maintenant des difficultés à écrire un truc solide et construit, j'ai l'impression de tirer un peu trop sur la corde. Cette nouvelle en est le parfait exemple. A la base, la fin devait être différente. Il s'agissait en effet d'une véritable nouvelle fantastique avec apparition(s), présence de choses, etc... Mais c'est un genre dans lequel j'ai beaucoup de mal du coup j'ai changé la fin et cela donne ça... Pas concluant, je suis parfaitement d'accord avec toi. Merci en tout cas de ta lecture et d'avoir pris le temps.

SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2407
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: 15 minutes...

Message par Dagobert le Sam 4 Aoû 2012 - 12:27

SILENCE a écrit: Merci à toi Dagobert,
Oui cette histoire est très perfectible, c'est le moins que l'on puisse dire. J'ai depuis quelques mois maintenant des difficultés à écrire un truc solide et construit, j'ai l'impression de tirer un peu trop sur la corde. Cette nouvelle en est le parfait exemple. A la base, la fin devait être différente. Il s'agissait en effet d'une véritable nouvelle fantastique avec apparition(s), présence de choses, etc... Mais c'est un genre dans lequel j'ai beaucoup de mal du coup j'ai changé la fin et cela donne ça... Pas concluant, je suis parfaitement d'accord avec toi. Merci en tout cas de ta lecture et d'avoir pris le temps.

Cela m'a donné envie de découvrir d'autres écrits de toi, c'est très positif


http://lalisiere.blogspot.com

Au summum de sa qualité, la nouvelle est frappée dans un métal noble, dont l'éclat doré resplendira à jamais dans la bourse profonde de votre imagination.

J.G BALLARD

Dagobert
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 800
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 45
Localisation : Si je suis là, ici.

http://lalisiere.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 15 minutes...

Message par Varga le Sam 4 Jan 2014 - 22:24

superbe texte, percutant, écriture parfaitement maitrisée.
J'ai été scotché du début à la fin, et pourtant je l'ai lu dans le salon, pas seul, télévision allumée, c'est te dire.

si je peux me permettre une remarque, ton auteur semble dépressif et souffre probablement d’hallucinations. c'est un symptôme psychiatrique grave, mais qui apparaissent progressivement et au début, le cerveau hésite entre le réel et ce qu'il fabrique... l'alcool est bien traité, mais le whisky à 8 h00, j'avoue que j'ai du mal, les vrais alcooliques varient leur consommation tout au long de la journée. ça leur donne bonne conscience. La relation au sexe et à Nelly auraient un peu plus être approfondis. le dépressif est sujet à des addictions qui pour lui fonctionnent comme des anxiolytiques... et je ne crois pas aux simples histoires de sexe...il y a toujours une réalité humaine derrière elles, et je ne parle pas forcément de romances ou d'amour.

enfin, merci encore pour ce texte qui si je l'avais trouvé dans un recueil aurait été un de ceux dont je me serais souvenu.

la c'est sur, je vais lire les autres.

J'espere que tu as trouvé ton second souffle....

Varga
Apprenti égorgeur

Messages : 53
Date d'inscription : 22/12/2013

http://encrerouge-varga.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 15 minutes...

Message par SILENCE le Dim 5 Jan 2014 - 11:24

Merci à toi Varga d'avoir pris le temps de lire ce texte.
C'est effectivement un texte que j'aime bien. Ce n'est pas que je le trouve bon, il ne l'est pas, ou en tout cas pas dans le sens auquel je pense : ce vers quoi j'aimerais tendre. Non. J'aime ce texte parce qu'il a été enfanté dans la douleur (j'avais du mal à écrire à l'époque - ce qui est dans une moindre mesure toujours le cas - et je suis donc parti pour rédiger de l'idée d'un écrivain qui ne parvenait plus à écrire, on trouve son inspiration où on peut, pas vrai ?). Et j'aime ce texte également parce que c'est ma première expérience d'écriture à la troisième personne, ma première tentative également de création d'un suspense. C'est un récit de transition si l'on veut et, à l'époque, c'était aussi ma nouvelle la plus longue.
Je souscris cependant à l'opinion éclairée (forcément éclairée) de Zaroff. Il y a de quoi faire quelque chose de plus long, de plus travaillé et sans doute quelque chose de plus prenant. C'est une tâche à laquelle je dois effectivement m'atteler mais j'ai une tendance très nette à la procrastination. Il s'agirait alors de garder le personnage de Marc (j'aime son côté english), de retravailler la distribution du texte (ie. l'intrigue) et surtout de trouver une fin alternative, dans la mesure où celle-ci a été à juste titre critiquée par les membres de ce forum.
Quant aux réflexions qui t'ont été inspirées par ce récit, Varga, je ne peux que te remercier. Toute critique est toujours bonne à prendre pour qui souhaite s'améliorer; ce qui est mon cas. Ceci étant dit, sur le scotch à même pas 8h du mat', je ne sais pas. J'ai écrit le personnage de l'écrivain dépressif et alcoolique en pensant, sans doute, à mon oncle. Il n'était pas écrivain, mais alcoolique oui, est au dernier degré (si je puis dire). C'était un mec en or. Mais voilà l'histoire : j'ai eu l'occasion de faire, à plusieurs reprises, des courses pour lui (il était malade et avait du mal à se déplacer). Je me souviens encore de la liste : quatre tranches de jambon, un bouteille de Whisky, deux bouteilles de vin et une de pastis. Je suis revenu le voir le surlendemain, une liste de course : quatre tranches de jambon, une bouteille de Whisky, deux bouteilles de vin et une de pastis. Je lui ai demandé s'il avait eu du monde. Il a répondu 'Non'. Simplement il picolait dès le matin au levé. Inutile de dire qu'il est mort jeune. En tout cas, il avait ses rituels, il n'en changeait pratiquement jamais. Whisky le matin et une bonne partie de la matinée, vin pour le repas du midi, Pastis pour l'apéro (de 17h à pas d'heure). Cela me fait bizarre de parler de ça, c'est une chose intime et il n'est pas dans mes habitudes de m'épancher. Enfin, bref : l'alcoolisme de mon oncle (et d'une partie de ma famille maternelle) a longtemps pesé dans le fait que j'ai longtemps refusé de boire une goutte d'alcool. Et lorsqu'il m'arrive de boire, c'est toujours en y repensant : la crainte d'un atavisme en quelques sortes. Mais bon, j'imagine qu'en écrivant "15 minutes", j'avais dans un coin de ma tête une manifestation du fantôme de mon oncle. Pour le reste concernant la relation avec Nelly, tu as parfaitement raison. J'imagine que lorsque je reprendrai ce texte, cette 'romance' sera plus approfondie (encore une fois sans aucun jeu de mots… Enfin presque!). Quoi qu'il en soit, je te remercie d'avoir pris le temps de lire 15 minutes et te remercie de tes commentaires. Je suis heureux que ce texte t'aie plu.

SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2407
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: 15 minutes...

Message par Naëlle le Dim 5 Jan 2014 - 12:17

Je vais passer sur les problèmes que les autres ont soulevé. Pas que je sois pas d'accord; simplement que tu m'as foutu une telle angoisse que tout le reste est passé à l'arrière-plan. C'est un texte assez nerveux, et je me suis reconnue dans cet auteur qui trouve plus l'inspiration, qui bugue totalement devant sa page Word avec ce putain de curseur qui clignote, comme tu le signales (ça sent le vécu, ça :mrgreen: ).
Alors bon, je sais pas si je garderai un souvenir inoubliable de ta nouvelle, mais en tout cas j'ai ressenti un truc à sa lecture: c'est le principal, non?


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)

Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3649
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 25
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: 15 minutes...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:43


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum