Peinture à l'huile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Peinture à l'huile

Message par Géraldine BM le Mer 18 Mai 2016 - 18:57

Petite tentative... pas très longue mais bon... je tente !

-------------------------------------------------------------------------

Ton regard soyeux suit le trait à peine esquissé sur la toile. Tes sourcils se rejoignent et ton front se plisse, soucieux. L'expression de ta bouche sensuelle manifeste une absolue concentration, mais  exclut toute tendresse. Puis tes traits se figent comme  un musicien dans l'attente du premier geste du chef d'orchestre.
Alors, ta main se crispe sur le pinceau. Tu manifestes une impatience secrète pour cette couleur incertaine qui émerge de ta palette. Le mélange ne te satisfait pas. Te voilà qui concocte  quelques préparations subtiles. Les tubes de peinture à l’huile exhalent un parfum entêtant qu'exacerbe celui de la térébenthine.
Ta chemise, maculée de tâches et traces diverses, établit la carte de tes errements entre terre de sienne, cyan et magenta. Sur le canevas se devine des formes inachevées que tu habilles de lumière ou d’obscurité. Ici tu affirmes une courbe, là tu explores un relief et tailles les aspérités  d’un flanc de montagne que tu noies dans un dégradé de bleus glacés, chaleureux ou tendres. Tu sèmes quelques parcelles écarlates, des éclats orangés et un soleil couchant naît sous tes doigts affairés.
Des heures durant, figé devant ton chevalet, un tumulte créateur anime ton esprit et occulte tout ce qui n’est pas la main, le pinceau, les couleurs. Et ton univers s’exprime sans limite sur ce simple carré immaculé qui s’offre comme une terre vierge à ensemencer. Tu te transformes en Dieu vivant et tout puissant.
Parfois, ta fièvre s’apaise et ta blouse maculée échoue sur le dossier d’une vieille chaise bancale. Alors, tu ouvres grand la porte de ton atelier poussiéreux. Le jardin t’offre sa vision, un bout de création, produit de mère-nature et non de ton pinceau. Et tu t’extasies de la sublime variété des teintes, du raffinement d’une corolle. La toile d’araignée te projette dans un abîme de réflexion. Que vois-tu en elle ? Le piège mortel où se débat ce papillon d’un jour ou bien la finesse raffinée de cette incroyable trame ?
Te rejoindre, prendre place à tes côtés dans ce silence serein qui t’ouvre ces chemins mystérieux où niche ta créativité. Et te voilà soudain, qui te redresses, grattes tes joues hirsutes et lâches :
- Qu’est-ce qu’on mange ?
- Allume le « barbeuk » pour les grillades ! Je te sers l’apéro !


Dernière édition par Géraldine BM le Mer 18 Mai 2016 - 21:15, édité 1 fois


Faites gaffe : je dévore, j'égorge, j'éventre... et accessoirement, les jours de déprime, je mâchouille !

Géraldine BM
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 468
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 50
Localisation : DINAN

https://despointssurlesi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peinture à l'huile

Message par Catherine Robert le Mer 18 Mai 2016 - 19:16

Bin, c'est réussi. Au niveau de l'exercice, mais aussi niveau de cette petite tranche de vie poétique. Je ne m'attendais pas à la fin, elle m'a un peu déroutée, mais finalement, je la trouve à sa place. C'est comme un rêve et on sort toujours d'un rêve pour rejoindre la réalité.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7619
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peinture à l'huile

Message par Géraldine BM le Mer 18 Mai 2016 - 19:25

C'est aussi pour me moquer de moi, j'ai un côté "grandiloquant" que je soigne activement, alors le coup du barbeuk... :mrgreen: pis après tout la bouffe et la picole c'est sympa aussi !


Faites gaffe : je dévore, j'égorge, j'éventre... et accessoirement, les jours de déprime, je mâchouille !

Géraldine BM
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 468
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 50
Localisation : DINAN

https://despointssurlesi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peinture à l'huile

Message par Cancereugène le Mer 18 Mai 2016 - 19:34

Je confirme, malgré tout, le final reste abrupt !
J'ai trouvé le début assez poétique, ensuite ça sombre dans le nébuleux. J'avoue, je me suis un peu perdu au milieu de toutes ces images.
Cela dit, l'exercice est réussi !

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1399
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peinture à l'huile

Message par Géraldine BM le Mer 18 Mai 2016 - 19:48

Merci pour la lecture Cancereugène Smile


Faites gaffe : je dévore, j'égorge, j'éventre... et accessoirement, les jours de déprime, je mâchouille !

Géraldine BM
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 468
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 50
Localisation : DINAN

https://despointssurlesi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peinture à l'huile

Message par mormir le Mer 18 Mai 2016 - 19:55

Ben dis donc, c'est très bon ! Des images évocatrices, pleines de poésie. Le "tu" permet au lecteur de rester extérieur et d'observer à la fois la scène et ses propres réactions. La fin est savoureuse - pas seulement le barbeuk Smile
En tous cas, moi j'ai aimé cette tranche de vie ! Merci à toi


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.

mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2119
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 52
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peinture à l'huile

Message par Tak le Mer 18 Mai 2016 - 19:58

Pareil, exercice réussi, malgré cette fin un peu abrupte (mais la rupture de ton est rigolote à sa façon).
Mais en ce qui concerne les consignes, pas de soucis et ton texte se boit comme du petit lait. J'aime bien tes descriptions et ces paysages qui semblent prendre sous la main du créateur/peintre.

Juste deux petits trucs que j'ai noté :
"Et ton univers infini s’exprime sans limite" : le "infini" ne me semble pas indispensable, surtout avec le "sans limite" derrière qui fait redondant pour le coup.
"produit de mère-nature et pas de ton pinceau." : Le "pas" me gêne ici, j'aurais plus mis "et non de ton pinceau".

Oui, pinaillage parce que pinailler il faut, mais sinon c'est un bien joli texte, qui cadre très bien avec l'atelier.


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.

Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 1658
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peinture à l'huile

Message par Géraldine BM le Mer 18 Mai 2016 - 21:14

Merci Mormir et Tak pour la lecture et l'appréciation.

Pas de pinaillage Tak, je les trouve judicieuses tes remarques et je m'en vais de ce pas alléger ma prose.


Faites gaffe : je dévore, j'égorge, j'éventre... et accessoirement, les jours de déprime, je mâchouille !

Géraldine BM
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 468
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 50
Localisation : DINAN

https://despointssurlesi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peinture à l'huile

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum