L'éveil

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: L'éveil

Message par Invité le Mar 3 Mai 2016 - 9:02

Merci à tous pour vos retours et vos critiques constructives, qui vont me permettre d’améliorer mon écriture.
J'ai déjà commencé à réfléchir pour une prochaine réécriture en prenant en compte vos différentes remarques.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil

Message par paulux le Mar 3 Mai 2016 - 19:01

C'est vraiment un texte intéressant... mais il y a tellement de choses à revoir que cela gâche l'ensemble. Bon, il faut bosser tout ça !
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 673
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil

Message par Tak le Mer 4 Mai 2016 - 15:02

J'abonde dans le sens de mes camarades, mais du coup pas grand-chose à rajouter.
L'idée de base est intéressante, mais pas suffisamment bien exploitée + quelques réactions ou pensées que je me vois mal imaginer dans la tête d'une divinité. Ou du moins, d'une créature telle que tu la décris. Je pense que pour la décrire plus précisément et de façon plus crédible, tu devrais l'éloigner le plus possible de toute réaction ou émotion humaine.
Après, à quoi pense précisément un dieu ou une créature sanguinaire, je sais pas, c'est à toi de voir !

Donc voilà, un gros défaut de conception et finition, mais l'idée peut être retravaillée de façon à faire un bon texte. La prochaine fois, prends un peu plus ton temps, chris, le résultat n'en sera que meilleur Wink


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3315
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil

Message par Naëlle le Mer 4 Mai 2016 - 16:22

Outch ! Je ne veux pas être méchante, mais franchement, ton texte est presque illisible tellement il regorge de fautes, de répétitions ("je le sais, je le sens, je le vois" : ce n'est pas en le disant que tu vas le faire ressentir au lecteur. Pour ça, il faut décrire, or toutes tes descriptions sont assez très minimalistes) et tant la ponctuation est maltraitée. Ça, c'est le très très gros point noir de ton texte. Vraiment. Tout le monde fait des fautes, mais là, pour moi, ça dépasse la limite du supportable. Désolée d'insister là-dessus, mais c'est juste que j'aimerais bien que mes yeux ne saignent pas, la prochaine fois.

Maintenant, du point de vue du fond, c'est marrant, parce que j'ai l'impression que tu t'es inspiré de l'image d'annonce du concours ! Donc question thème, tu es parfaitement dedans, pas de problème à ce niveau-là. J'ai plutôt apprécié l'alternance de points de vue. Au début, j'ai cru que c'était le photographe qui parlait dans les deux cas, mais pas au même moment : d'abord quand il observe la scène de sacrifice, puis quand il est lui-même sacrifié. Et en fait non. En revanche, on ne connaît rien du photographe ni de la créature qui renaît. Tu parles vaguement du passé du photographe, comme quoi il aurait pris en photo une meuf mineure et qu'elle aurait crié au viol ensuite, que le photographe aurait fini en prison. Intéressant, ça ! J'aurais voulu en savoir plus. Et pareil pour la créature : d'où elle sort ? est-ce que c'est un ancien dieu ? La fin ne me convient pas des masses : déjà parce qu'elle est un peu convenue, et ensuite parce que je vois pas bien ce qu'a pu devenir le corps de la créature. Le fait qu'elle abandonne son corps aussitôt la vie retrouvée me laisse à penser que les sacrifices n'ont pas servi à grand-chose, au fond. Je sais pas.

Enfin voilà. De gros progrès à faire sur la forme, et des choses à approfondir sur le fond. Bien dans le thème.


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3668
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 26
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil

Message par Blahom le Sam 7 Mai 2016 - 14:48

Moi qui pensais avoir commenté tous les textes, je réalise que deux histoires supplémentaires ont été postées !

J'aime les histoires exotiques qui se passent dans la jungle (j'adore les films italiens de cannibales).
Cette histoire, trop hâtivement rédigée et apparemment pas (ou mal) relue, n'en a pas moins un réel potentiel. La narration à la première personne m'a moyennement convaincu, tout comme la mise en parallèle des points de vue du journaliste et de l'entité. Un récit plus traditionnel rédigé au passé aurait peut-être mieux fonctionné (l'utilisation du présent ne m'a pas transcendé).
J'ai l'impression d'avoir lu le synopsis d'un récit prometteur. Cela mériterait une deuxième chance... J'ai hâte de voir ta version améliorée, Chris.
Le sujet est fort bon et mériterait un traitement plus ambitieux.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1465
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil

Message par  le Lun 9 Mai 2016 - 15:58

Salut Chris,

Mes camarades ont a peu près dit tout ce qui pouvait l'être sur ton texte. Je n'ai rien d'original à ajouter à ça.

Par contre, j'ai cru apercevoir des pistes intéressantes d'amélioration. La structure de ta narration est un point fort, et le doute qui existe sur l'alternance ou pas de narrateur est intéressante. C'est même le principal moteur de curiosité du début de ton texte. Le cadre, les événements font appel à des images familières qui impliquent rapidement ton lecteur, mais ce qui le tient en haleine, c'est de savoir si oui ou non le type va y passer aussi. Conserver ce doute tout en gagnant en lisibilité sera la première difficulté d'un retravail.
Comme l'a suggéré Catherine, en déséquilibrant les parties (en allongeant celles du photographe) tu donnerais une meilleure assise à ta narration. Et cela permettrait comme le disait Naëlle de renforcer l'arrière plan, le passé, de ton personnage, ses motivations, sa vie dans la jungle, son enquête aussi.
Dans un deuxième temps, après l'éveil de ta créature, tu pourrais renverser cette structure en allongeant les parties du dieu. Tu pourrais y révéler ses origines, ses motivations, etc... Le photographe, lui, ne serait plus qu'une proie, un moyen de se venger.

Bref, tu as du boulot devant toi, mais il y a vraiment matière à faire un très bon texte !


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1307
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 35
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil

Message par Paladin le Mar 10 Mai 2016 - 14:30

Comme les autres, j'ai été d'emblée gêné par les erreurs de ponctuation, des phrases entière sans ponctuation, puis des ponctuations sans espace, etc... Tout cela doit être revu.

Question l'histoire, tu es bien dans le thème, mais je pourrais carrément reprendre tout ce que dit Lester:

Lester I Gore a écrit:
Au lieu de : « me voilà ici, posé dans les fourrés », tu aurais pu écrire : « Tapi à l’abri d’un fourré de cornegidouillers vénéneux, j’assiste au rituel de la tribu des Savapamalétoi, tandis qu’au loin retentit le cri lancinant d’un gougnafier à truffe rose ». Ça met tout de suite dans l’ambiance.

Personnaliser un peu, quoi, plutôt que de parler d'"une tribu disparue exécutant un sacrifice humain", ce qui d'ailleurs est un paradoxe, parce que si la tribu accomplit un sacrifice, c'est qu'elle n'a pas disparu. Il faudrait plutôt dire "la tribu des Savapamalétoi, qu'on croyait pourtant disparue depuis plus d'un siècle..."

Et cherche à jouer avec les sens du lecteur: dans le cas présent, fait nous sentir la moiteur, la chaleur étouffante et humide, fais-nous entendre le cri des oiseaux à travers la jungle, l'odeur de végétation en décomposition, le bourdonnement des moustiques. Que ton décors soit concret.

Il y a pas mal de répétions, aussi, comme le verbe "sentir"

Et du point de vue de la narration, j'ai eu du mal: on comprends qu'il y a deux narrateurs: le photographe et l'entité évoquée, mais pas moyen de les différencier: au minimum, il faut changer de police et mettre un des deux en italiques.

Et on aimerait savoir qui est cette entité: sans pour autant que tu révèles tout, savoir d'où elle vient... Ce sont les sacrifices sanglants qui l'ont réveillée? Ce n'est pas clair. Et à la fin, elle prend possession du photographe? C'est ce que je crois comprendre, mais c'est pareil, pas clair du tout!

Sans tout nous dévoiler,


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10338
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil

Message par Raven le Lun 16 Mai 2016 - 16:34

Le petit dernier qu'il me restait à lire ! C'est enfin chose faite.

Tout d'abord la forme :
Beaucoup de choses à revoir sur la ponctuation et l'orthographe. Et surtout beaucoup d'erreurs qui auraient été évitées avec une relecture attentive (tu aurais repéré des oublis de mots par exemple). Malheureusement ça donne toujours une mauvaise impression et une image de pas-fini. Je sais que c'est moins sympa à corriger qu'à rédiger mais pense au lecteur^^

Sinon, j'ai bien aimé l'alternance des points de vue. C'est un effet que j'apprécie en général, notamment quand les deux sont bien identifiés. Là, avec le gong sur les premiers paragraphes, on ne s'emmêle pas les pinceaux, on sait toujours qui parle, c'est bien vu. Puis, par la suite, on a compris de quoi il retournait et on suit les deux points de vue sans problème. Ceci dit, tu pourrais éviter tout danger de confusion en mettant les pensées de la créature en italique, par exemple (si, pour une raison ou une autre, on doit interrompre la lecture, ça sera plus simple pour s'y retrouver après).

Pour l'idée : je trouve ça plutôt bien vu. Je vais te dire : quand on lit l'intitulé du concours (et surtout quand on voit l'illustration choisie par Paladin), on pense évidemment tout de suite aux sacrifices rituels de tribus plus ou moins cannibales et sauvages. On a eu pas mal de textes et aucun n'a abordé ce point de vue, qui pourtant était le plus évident. Alors oui, on évite en général de se jeter sur l'idée qui semble la plus évidente, histoire de se démarquer, notamment dans un AT. Mais il faut quand même que quelqu'un se dévoue pour la traiter car on ne peut décemment faire l'impasse sur les grands classiques. Donc j'ai apprécié de voir que tu avais choisi cet angle d'attaque, avec tous les risques que ça comportait. Arrivée à ce stade de mes lectures, il restait peu de chances pour que quelqu'un l'ait fait, ce dont je te félicite d'autant plus.

J'ai bien aimé ton personnage, mû par une ambition professionnelle démesurée, ça sent bien le paparazzi, jusqu'au bout du bout il ne pense qu'à ça. En revanche, il est à la limite de la caricature : tu aurais pu (et tu peux encore, si tu songes à retoucher ton texte) lui donner plus de réalisme en intégrant un peu plus de flashbacks et d'allusions à sa vie (comme tu l'as fait avec l'histoire de la photo-modèle mineure), par ex. en parlant de sa femme qui a exigé le divorce, de ses difficultés à payer la pension, etc., tu vois le genre. Du coup, on aurait moins cette impression de répétitions (oui, j'avoue, à un moment je me suis dit "heureusement qu'ils ne sont qu'une dizaine à y passer"). Tu pourrais aussi agrémenter le tout de réflexions persos de ton photographe (sur la jungle, genre les moustiques et toutes ces bestioles qui le font chier, sur le fait de pourrir ses chaussures qui lui ont coûté la blinde en pataugeant dans la gadoue, sur la température, bref en saupoudrant le tout de détails concrets, c'est ça qui renforcera le contraste avec cette cérémonie hors du temps et cette créature qui ne devrait pas exister).

La fin n'est pas mal trouvée non plus, l'ancien dieu qu'on pensait aussi mort que ces tribus en voie d'extinction qui part à la conquête du monde moderne. Bref, c'est assez sympa.

Ça pourrait donner un très bon truc, surtout que c'est rythmé et rapide, mais avec un peu plus de travail et en prenant ton temps.  Wink


Quiconque lit la présente ligne s'engage à m'envoyer une boîte de chocolats. Suisses de préférence. Mais pas les fourrés-dégueus.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 4248
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 41
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil

Message par Perroccina le Ven 20 Mai 2016 - 22:24

Le texte est truffé de fautes, c'est dommage car l'idée est bonne. L'alternance entre le dieu et le pervers n'est pas très claire au départ mais cette confusion sert l'histoire d'autant la différenciation se dessine peu à peu. La fin est assez inattendue et bien trouvée.
Finalement c'est un texte qui m'a bien plu car très inventif.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2989
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil

Message par Eimelle le Dim 22 Mai 2016 - 0:03

Hello !

Désolée, je n'ai pas du tout apprécié ce texte, pour les mêmes raisons que celles évoquées par mes camarades :
-Clichés occidentaux sur les populations amérindiennes issus d'une pensée colonialistes
-Confusion entre les deux voies, le texte est difficile à lire
-Problèmes de forme rendant le tout à la limite de l'illisibilité.

Désolée, il y aurait beaucoup de travail à reprendre sur ce texte à mon avis !

Bises,
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1533
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil

Message par François Fischer le Mar 7 Juin 2016 - 10:43

Oh, le beau texte truffé de fautes et coquilles en tout genre. C’est parfois utile de se relire avant de poster. La narration est décousue au point qu’il faut vraiment s’accrocher pour aller jusqu’au bout. Arghhh… c’est quoi, tous ces sauts de section à chaque paragraphe ? Quant au fil du récit... à la limite de l'indiscernable.

Bon, pas génial, tout ça. L’idée de départ était pourtant prometteuse, dans la lignée de Cannibal Holocaust. Sauf qu’au final, ça ne passe pas. Tu reconnais être allé un peu vite en besogne, c’est déjà ça : prends davantage ton temps, la prochaine fois.
avatar
François Fischer
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 177
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil

Message par Invité le Mer 8 Juin 2016 - 16:38

Merci d'avoir lu mon texte jusqu au bout et pour vos retours.
Effectivement j'ai réfléchi pour le reprendre maintenant il faudra juste que je trouve le temps.


Par contre juste un peu de mal avec le (Clichés occidentaux sur les populations amérindiennes issus d'une pensée colonialistes.)

Personnellement j'ai juste voulu reprendre le côté cannibale holocauste ,green inferno et autres films du genre à aucun moment il y a eu derrière ça une seule idée ou jugement sur des peuples.


Non j'ai juste apprécié l’univers de ces filme et la façon de dépeindre la jungle comme une véritable personne,le mystère et la crainte que les tribus inspiraient dans ces films.

Et je trouvais que ça collait bien avec l'idée de sacrifice humain.

Maintenant c'est vrais que je ne me suis pas rendu dans une bibliothèque et que je ne me suis pas tapé (L’Amérique latine et les sacrifices pour les nuls.)

Donc je suis désolé si certain on été heurté par mon manque de connaissance sur le sujet,au final je voulais  juste écrire une nouvelle en relation avec le thème.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil

Message par François Fischer le Jeu 9 Juin 2016 - 10:58

Par contre juste un peu de mal avec le (Clichés occidentaux sur les populations amérindiennes issus d'une pensée colonialistes.)

Entièrement d'accord avec toi là-dessus.


Dernière édition par François Fischer le Jeu 9 Juin 2016 - 12:26, édité 1 fois
avatar
François Fischer
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 177
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil

Message par Léonox le Jeu 9 Juin 2016 - 11:37

Je comprends ce que tu veux dire. Mais n'approuve pas ta façon de le dire.
Le combo "nauséabond-bobos-censure bien-pensante", c'était vraiment pas obligatoire.
Et le petit "voudrait" narquois en italique pour parachever le travail non plus.

Alors en effet, la phrase d'Eimelle n'était pas très heureuse. Je suis d'accord.
Mais l'auteur du texte ayant déjà répondu, ce n'était pas nécessaire d'en remettre une couche.
Mieux vaudrait donc en rester là. Merci de ta compréhension.
avatar
Léonox
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre

Messages : 2994
Date d'inscription : 24/03/2013
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://www.riviereblanche.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil

Message par François Fischer le Jeu 9 Juin 2016 - 12:26

Mea Culpa. Je viens de me relire, et c'est clair que j'ai forcé le trait. Allez, zou, on édite.
avatar
François Fischer
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 177
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éveil

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum