Sacrifeast

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Sacrifeast

Message par Lully le Jeu 28 Avr 2016 - 14:25

Un peu de mal à rentrer dans le texte, avec la succession de scènes un peu morcelées, comprendre qui était le type du début, les deux copains. Peut être que l'ambiance boite de nuit n'est pas idéale pour poser le décor. La timeline était un peu perturbante aussi, mais ça passe vite.

Ensuite, la scène du vieil homme pose ton rythme j'ai l'impression. Comme si au début tu cherchais encore un peu ton histoire, ton narrateur, et que tu te trouves dans cette rencontre. Après, c'est parti, et l'histoire se déroule, se dévoile avec plaisir, nous assenant de temps en temps des détails atroces, de façon très factuelle, j'aime beaucoup.

Pour la suite, je n'ai pas été choquée par le sacrifice du bébé, pourtant en général point sensible. Sans doute parce que je ne vois en cet être innocent qu'un viol supplémentaire de l'autonomie de Cynthia, donc forcément je ne trouve pas la réaction plus dysproportionnée que ça.

Ce qui me gêne dans le texte c'est qu'il ne m'a pas déclenché, allez savoir pourquoi, d'empathie pour la "victime". Je crois que ça tient vraiment à la scène du début, j'étais en appréhension permanente de la connerie qu'il allait/avait faite et je me suis détachée du texte. Dans le même temps, ton "héros" m'a bien écoeurée, et je pense que là dessus c'est réussi.

Juste un ou deux détails :
"rougit malgré son mètre 85". Mouais, pourquoi pas, on sent qu'il fallait caser la taille Very Happy Peut-être insister sur sa carrure, ou son caractère habituel. Parce que des échalas d'1m85 qui passent leur temps à rougir j'en connais un paquet.

Et le costume de Cynthia en boite, je ne sais pas à quoi tu fais allusion mais du coup je visualisais une fille en tailleur en boite étudiante et j'ai souri dans mon coin.
avatar
Lully
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 108
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifeast

Message par Paladin le Jeu 28 Avr 2016 - 15:17

Je croyais avoir déjà répondu, mais j'ai du oublier de valider mon message!

Blahom a écrit:
"Ensuite, sur un autre plan, une interrogation, mais très subjective: pour venger un acte odieux (un viol) Cynthia en commet un encore pire: le meurtre d'un bébé (Le sien, s'y j'ai bien compris ?) Est-ce qu'elle a conçu cet enfant juste pour le sacrifice?"
Spoiler:
Puisque tu es le premier à soulever cette question, l'enfant sacrifié est celui né de l'union de Cynthia et de Chris. Cf. la description du bébé, à la peau claire. En tuant le petit, elle tue le père.  


J'avais pas du tout saisi ce détail. Alors ok, c'est horrible, mais c'est dans la logique de l'histoire!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10551
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifeast

Message par FRançoise GRDR le Jeu 28 Avr 2016 - 15:23

Je trouve que ton écriture s'est dépouillée et du coup ça coule tout seul (point positif) mais l'ensemble me paraît plat. Je ne sais pas si c'est ta nouvelle façon d'écrire ou le caractère de ton personnage principal qui fait ça mais je suis restée très à l'extérieur des péripéties. Même la fille Cynthia que tu caractérises peu n'a pas provoqué d'émotions de ma part. Peut-être faire vivre l'histoire de son point de vue aurait changer la donne.
Thème assez bien respecté car la notion de sacrifice est presque anecdotique.


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8104
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifeast

Message par Blahom le Jeu 28 Avr 2016 - 18:34

Lully : "rougit malgré son mètre 85". Mouais, pourquoi pas, on sent qu'il fallait caser la taille"
Tu es très perspicace. Cela dit, j'ai supprimé pas mal de détails d'ordre descriptif.

"Et le costume de Cynthia en boite, je ne sais pas à quoi tu fais allusion mais du coup je visualisais une fille en tailleur en boite étudiante et j'ai souri dans mon coin."
C'est pourtant représentatif de la mode "yuppie" du milieu des années 80. Où étais-tu en 1987 ?

Françoise : "la fille Cynthia que tu caractérises peu n'a pas provoqué d'émotions de ma part."
J'ai davantage insisté sur la mécanique de l'histoire que sur la caractérisation des personnages. Un peu comme Mario Bava dans "La Baie sanglante", même si je ne prétends pas avoir son talent.  

"Thème assez bien respecté car la notion de sacrifice est presque anecdotique."
Mon objectif était d'amener le lecteur à se demander le plus longtemps possible où je voulais l'emmener, ce qui explique pourquoi le sacrifice n'intervient que fort tard.

Merci pour vos remarques.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1515
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifeast

Message par Catherine Robert le Jeu 28 Avr 2016 - 19:30

"Et le costume de Cynthia en boite, je ne sais pas à quoi tu fais allusion mais du coup je visualisais une fille en tailleur en boite étudiante et j'ai souri dans mon coin."
C'est pourtant représentatif de la mode "yuppie" du milieu des années 80. Où étais-tu en 1987 ?
Bin, au choix, soit encore bien au chaud dans le ventre de sa mère, soit à peine sortie et gazouillante.
Je ne sais pas si ta question était de l'humour, mais si tel était le cas, ça aurait été bien un petit smiley, par exemple, pour le préciser. Ainsi, ça peut paraître assez agressif.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9790
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifeast

Message par Blahom le Jeu 28 Avr 2016 - 20:02

Il n'y avait aucune agressivité dans ma réponse. Il me semblait avoir décelé une note d'humour dans la remarque de Lully et j'ai essayé de rester dans la même tonalité.
Mais je ne suis pas à une gaffe ou à un malentendu près en ce moment... Embarassed


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1515
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifeast

Message par  le Jeu 28 Avr 2016 - 20:04

Où l'on reparle de la nécessité de l'utilisation d'un point d'ironie...


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1307
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 35
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifeast

Message par Catherine Robert le Jeu 28 Avr 2016 - 20:19

Pas de soucis, mais c'est vrai que parfois l'humour dans les échanges à l'écrit ne se voit pas toujours. Je préférais donc clarifier.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9790
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifeast

Message par Lully le Ven 29 Avr 2016 - 9:47

Hehe ça serait bien un point d'ironie, ça serait souvent si pratique.

Ceci dit je ne l'avais pas mal pris, et je me doutais que, au vu des dates, il était mieux renseigné que moi. Simplement, de mon point de vue qui a vécu les boites en dos nu et jean, le costume que je porte pour bosser me semblerait comique.
Les différences d'époque !

@Catherine : je me préparais à sortir en effet, en avril !
avatar
Lully
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 108
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifeast

Message par Blahom le Ven 29 Avr 2016 - 13:55

Je ne connaissais d'ailleurs pas l'existence de ce que vous appelez "point d'ironie". On en apprend tous les jours.  https://fr.wikipedia.org/wiki/Point_d'ironie


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1515
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifeast

Message par Géraldine BM le Dim 1 Mai 2016 - 9:16

Désolée je n'accroche pas aux histoires sur le Vaudou et les mort-vivants, donc déjà le papy et son petit ver c'est tombé à plat. Je suis très mauvais "public" là-dessus.

Je ne vais pas revenir sur tout ce qui a été dit, mais une chose m'a gênée du départ. La "mise en place" est très longue. Ensuite les allées et retours entre les époques, pour moi ça ne sert pas forcément le texte.

Une chose étrange tu démarres sur une scène où Chris retourne voir Cynthia avec un bouquet de fleurs et apprend qu'elle retourne chez elle... sachant qu'il l'a violée, j'ai du mal à comprendre ce qu'il vient faire là. C'est une scène en trop pour moi.

S'il n'y avait pas le sacrifice de l'enfant, l'histoire est plus celle d'une vengeance.

Voilà, je n'ai pas accroché mais l'écriture, le style passent bien.
avatar
Géraldine BM
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 491
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 52
Localisation : DINAN

https://despointssurlesi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifeast

Message par Tak le Mer 4 Mai 2016 - 23:20

Un texte plutôt solide, à mon avis, que j'ai trouvé très bien exécuté.
Pour ma part, je suis une bi... euh une quiche, mais je n'avais pas vu arriver l'histoire du vaudou, pour la bonne et simple raison que j'avais lu "Tahiti" à la place de "Haïti" à la première occurrence Laughing du coup, je me suis dit "hey, mais ça sort d'où ton bordel de magie noire, tout d'un coup ?"
En revenant en arrière, j'ai vite compris ma bourde. De fait, je n'ai pas pu prévoir ce qui allait arriver par la suite et c'est pas plus mal (quoique, la rencontre avec le vieux black donnait un bon indice).

J'ai bien aimé ta construction : pas de problème avec les dates, je suis juste revenu une ou deux fois en arrière pour bien resituer tous les événements et c'est joliment fait. Lors des premiers passages haïtiens, on sent bien l'histoire de vengeance arriver, mais c'est bien amené, peut-être un poil classique dans la trame, mais encore fois, très bien exécuté. Du beau travail d'artisan !
Le style est très agréable également, sans en faire trop, tu arrives à trouver les mots et le ton juste pour décrire les situations, qu'elles soient brutales, dérangeantes ou plus anodines. Je n'ai pas repéré de coquilles particulières (mais peut-être Raven pourrait-elle en dire plus que moi sur ce point) et le rythme est parfaitement dosé.
Bon point sur le coté "technique", donc.
Peut-être qu'au niveau du découpage, cela n'aurait pas changé grand-chose que tu mettes toutes les scènes dans l'ordre chronologique, tout en gardant la double trame entre ton personnage à l'université et Cynthia dans sa cabane. Je ne sais pas. Peut-être, en interchangeant certaines scénettes aurais-tu gagné un brin d'efficacité en plus... Mais ça ne m'a pas empêcher d'apprécier pour autant.

La seule mini-réserve que je formulais viendrait éventuellement du sacrifice commis, peut-être disproportionné. Encore cela aurait-il été un autre enfant, ok, mais le sien... Bon d'accord, vu tes explications, ce n'est pas totalement le sien et il y a presque une certaine justification "logique" là-dedans, mais tout de même : ce gamin est le fruit de ses entrailles, viol ou non. Mais je ne prétends pas me mettre à la place de la victime pour comprendre ce choix, seulement la chose m'a légèrement dérangé.
Peut-être était-ce aussi l'effet recherché...

Dans tous les cas, j'ai passé un fort bon moment de lecture. Ton histoire peut paraître certes légèrement classique aux entournures, mais l'ensemble est encore une fois très solide et joliment exécuté. Tu as pris le thème dans son acceptation la plus évidente, sans pourtant tomber dans le simplisme.
Et, j'ai oublié de le mentionner, mais j'ai beaucoup aimé la touche vaudou, qui donne une couleur particulière à ton récit, Blahom.
Une très bonne participation donc, en ce qui me concerne !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3505
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifeast

Message par mormir le Jeu 5 Mai 2016 - 12:25

Eh ben moi j'ai vraiment aimé ce texte ! Certes il y a quelques axes d'amélioration, cités par les commentateurs précédents. Mais à part un peu de gêne à calculer sur les dates et heures, j'ai vraiment accroché dès le début et ai été tenu jusqu'au bout. La scène avec le zombie aux yeux blancs est très réussie !

L'écriture est belle et agréable à lire.

Pour l'instant, c'est l'un de mes préférés du concours. Merci à toi pour ce bon moment !


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2495
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifeast

Message par paulux le Jeu 5 Mai 2016 - 17:54

Très bon texte ! Je me demande s'il n'aurait pas été plus facile de tout baser dans le présent, en renvoyant parfois des souvenirs, mais bon... ça se laisse finalement lire et on comprend bien les événements (pour peu qu'on n'ait pas raté le changement de dates).

Bravo pour cette très bonne participation, digne d'un top trois pour moi.
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 701
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifeast

Message par Blahom le Sam 7 Mai 2016 - 16:06

Désolé pour cette réponse tardive mais j'ai été très occupé ces derniers jours, ce qui m'a amené à prendre un certain recul. Je viens même de réaliser que deux textes supplémentaires avaient été mis en ligne récemment.

Géraldine : "Une chose étrange tu démarres sur une scène où Chris retourne voir Cynthia avec un bouquet de fleurs et apprend qu'elle retourne chez elle... sachant qu'il l'a violée, j'ai du mal à comprendre ce qu'il vient faire là. C'est une scène en trop pour moi."
J'explique cela à un moment, me semble-t-il. Cette réaction stupide et irrationnelle de Chris nous renvoie à son immaturité, à son machisme primaire, aussi.
"S'il n'y avait pas le sacrifice de l'enfant, l'histoire est plus celle d'une vengeance."
Les deux ne sont pas incompatibles.
"Voilà, je n'ai pas accroché mais l'écriture, le style passent bien."
Désolé de t'avoir infligé une histoire de vaudou si ce n'est pas ton truc. Disons que si le style ne t'a pas trop rebuté, c'est déjà positif en soi. Merci à toi.

Tak : je pense que je pourrais difficilement me refaire : il est vrai que mes histoires ont un côté "classique". Cela dit, pour moi, cela sonne comme un compliment.

"La seule mini-réserve que je formulais viendrait éventuellement du sacrifice commis, peut-être disproportionné. Encore cela aurait-il été un autre enfant, ok, mais le sien... Bon d'accord, vu tes explications, ce n'est pas totalement le sien et il y a presque une certaine justification "logique" là-dedans, mais tout de même : ce gamin est le fruit de ses entrailles, viol ou non. Mais je ne prétends pas me mettre à la place de la victime pour comprendre ce choix, seulement la chose m'a légèrement dérangé.
Peut-être était-ce aussi l'effet recherché..."
Oui, c'était voulu. L'objectif était de choquer, déranger les âmes sensibles.  Wink
Après tout, Dieu lui-même n'est-il pas censé avoir sacrifié son fils ?  Wink

Mormir : je suis sincèrement touché par ton commentaire, d'autant plus que je viens de découvrir ta participation et que celle-ci m'a franchement impressionné, le genre de texte à donner des complexes à n'importe quel auteur en herbe...

Paulux : merci pour ton avis positif.
"Je me demande s'il n'aurait pas été plus facile de tout baser dans le présent, en renvoyant parfois des souvenirs"
Je me pose moi aussi beaucoup de questions sur ce texte. Peut-être cette idée mériterait-elle d'être creusée ?


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1515
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sacrifeast

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum