Le Voyageur

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Le Voyageur

Message par  le Mar 19 Avr 2016 - 15:16

Merci Lester.

Ya pas de souci. Que tu n'aimes pas n'est pas un problème, et d'autant moins que c'est argumenté. ça m'arrive suffisamment fréquemment pour ne pas le reprocher aux autres.
Je note quand-même tes remarques, qui peuvent toujours servir !


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1307
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 35
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Voyageur

Message par lester l gore le Mar 19 Avr 2016 - 15:20

J'insiste bien : mes remarques ne sont que du "ressenti", elles ne reposent donc pas sur du rationnel. Simplement, je crois que je n'appartiens pas au "cœur de cible" visé. Je ne mets donc pas en doute la valeur intrinsèque de ta nouvelle.
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 2119
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 55
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Voyageur

Message par  le Mar 19 Avr 2016 - 15:36

Si on réfléchit bien. C'est souvent principalement du ressenti une critique. Déjà ça dépend des goûts, et ça, c'est foutu, on peut rien y faire. Ensuite, certains vont faire plus attention à ci ou ça, selon leurs habitudes et goûts.
La valeur d'un texte, tout comme celle d'une autre oeuvre, ne tient que dans le regard qu'on lui porte. Si tu n'aimes pas, c'est nul... mais c'est nul, de ton point de vue, et il ne vaut ni moins ni plus que celui des autres.
Le principe du forum c'est de donner son point de vue, alors faisons-le.
(je ne me gène pas pour le faire, même si parfois je crains de ne pas y mettre assez les formes, parce que, les formes, comme je disais ailleurs, c'est important)

Les seules critiques çà peu près objectives qu'on peut faire ici tiennent sur la grammaire, l'orthographe, la ponctuation et la conjugaison. Tout le reste est subjectif et provient d'un ressenti, influencé par ses goûts, ses habitudes, la pratique de la langue, ses lectures etc.
Et encore, la grammaire, et la langue, ça évolue, et la conception qu'on en a peut varier d'une personne à l'autre.

Ne sous-estime donc pas ton opinion, Lester. De toute façon, je te fais confiance pour qu'au final, tu fasses ton classement selon tes appréciations des textes et non selon une valeur théorique n'étant pas le fruit de tes goûts.


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1307
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 35
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Voyageur

Message par lester l gore le Mar 19 Avr 2016 - 16:09

Les seules critiques çà peu près objectives qu'on peut faire ici tiennent sur la grammaire, l'orthographe, la ponctuation et la conjugaison. Tout le reste est subjectif et provient d'un ressenti

Entièrement d'accord. Nous nous sommes donc bien compris, et restons sur la même longueur d'onde.
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 2119
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 55
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Voyageur

Message par Géraldine BM le Mer 20 Avr 2016 - 19:50

Bonsoir K2,

Question du thème, en plein dedans pas de problème.

Mais j'ai eu du mal à entrer dans le début du texte, l'écriture riche ne m'a pas facilitée la tâche. Peut-être que, comme j'ai eu ce problème et que je fluidifie au maximum, j'ai plus de mal à rentrer dans ce style très dense.

Difficile aussi d'avoir de l'empathie avec les personnages qui paraissent un peu lobotomisés comme souvent certains addicts, là au culte du vaisseaux. C'est mieux quand on passe au récit du capitaine, ça devient plus "vivant" avec un vrai humain dans la panade.
Bon comme de la SF j'en ai beaucoup lu, le déroulement n'est pas très surprenant je l'anticipais mais je reconnais qu' il est bien amené. Du bon boulot.
Quelques coquilles aussi mais rien de dramatique. Smile

D'un autre côté comme je n'ai pas la grande forme, si je relis dans quelques temps, j'aurai sans doute une impression différente, donc ne te formalise pas sur les âneries que je ponds.

avatar
Géraldine BM
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 491
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 52
Localisation : DINAN

https://despointssurlesi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Voyageur

Message par  le Mer 20 Avr 2016 - 20:02

Pas de souci Géraldine, et merci de ta lecture !


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1307
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 35
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Voyageur

Message par Lully le Jeu 28 Avr 2016 - 9:39

Bon, je vais rentrer dans la majorité, et dire que j'ai adoré ce texte. J'adore la SF, ça joue sûrement pour le fait que je sois rentrée dedans très vite, mais ça va plus loin que ça.
Je l'ai trouvé bien bâti, ce texte. D'autres que moi ont très bien détaillé le micro, le vocabulaire. Les tournures ne sont pas poétiques à proprement parler, mais m'ont mis dans un état très zen, détaché mais en même temps captivée.

Ce qui m'a vendue, c'est cette montée jusqu'à la révélation de la nouvelle Archemère. Elle est déterminée, dans cet univers froid, la perte de son nom, on sent un brin de regret de cette perte d'identité quand on devient mère ( presque réaliste cette réflexion Smile).

Et d'un coup, on bascule de la micro société, du trio, du temps compté en cycle, du vide complet de leur existence... on passe dans un univers, une organisation qui dépasse l'individu, le peuple ou la religion. La panique à l'idée de prendre conscience du but de sa vie, et le doute, à la fin, qui achève d'humaniser le "robot".

Bref, j'ai beaucoup aimé le rythme, l'idée, les trois ambiances. Je n'ai pas forcément compris pourquoi les trois ne reconnaissaient pas ce qu'elles mangeaient : " Cette viande, tirée des dépouilles glacées des Enfants du Voyageur, ces êtres étranges, différents mais si proches des prêtresses"
Je veux bien qu'elles soient cloisonnées, mais quand même, à peu de choses près, ça se ressemble les hommes et les femmes non ?
avatar
Lully
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 108
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Voyageur

Message par  le Jeu 28 Avr 2016 - 9:54

Merci Lully !

Pour le coup de reconnaître quelque chose qu'on a jamais vu vivant. Quand on ne connait pas, on a tendance à se fixer sur les différences plutôt que sur les similitudes. Ces femmes n'ont jamais été confrontées à d'autres espèces animales, elles n'ont aucune conscience de la reproduction et du dimorphisme sexuel. Pour elles, certes, les enfants du Voyageur leur ressemblent, mais ils sont suffisamment différents pour qu'elles ne les envisagent pas comme faisant partie de leur peuple.
Si on regarde dans l'histoire, ce n'est pas si étonnant, les civilisations confrontés à des nouveaux peuples, les ont souvent pris pour des démons, des dieux, des animaux, etc...


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1307
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 35
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Voyageur

Message par Tak le Mar 3 Mai 2016 - 14:49

Très bon texte que le tien, K².
Au début j'ai un peu pataugé, je m'emmêlais un peu avec les personnages et je voyais pas du tout où tu voulais en venir. Puis, arrivé à la moitié du texte, tout s'éclaire et prend un sens nouveau. Le thème du sacrifice y est et la "lourdeur" du début y est justifiée de la plus belle des manières. Si je ne dois qu'émettre qu'un bémol, ce sera donc sur cette première partie.
Et pour l'occasion, je cite Cancer, qui a bien mis le doigt sur la chose :

Cancereugène a écrit:
Peut-être faudrait-il retravailler l'accroche dans l'optique de "plaire au plus grand nombre"... car les deux premières pages semblent un peu hermétiques. Les 3 personnages s'entrecroisent, j'ai mis un peu de temps à tout mettre dans l'ordre.

Hormis ce point, c'est que du plaisir !
Le style est travaillé (peut-être un peu trop, notamment des phrases un chouïa trop longues et/ou explicatives en ce qui me concerne, mais c'est vraiment histoire de pinailler) et on sent une belle réflexion derrière. Pour ma part, le climat religieux-SF m'a un peu rappelé Alien3, même si le genre et la finalité n'ont bien entendu absolument rien à voir.
D'habitude, je me passe bien des récits trop tournés vers la théologie où les croyances, souvent trop manichéens et où la notion de foi me semble toujours très mal traitée. Mais ici, tout se justifie et tu évites de tomber dans les travers d'une morale judéo-chrétienne à la mord-moi-le nœud. Tu revisites le(s) thème(s) de belle façon, sans en faire trop.
Bref, très bonne participation ! Je pensais que Geraldine raflerait la mise du coté SF, mais tu abordes la choses sous un angle différent, mais tout aussi bon.

Vous faites chier hein, mon classement provisoire ne ressemble plus à rien Evil or Very Mad


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3505
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Voyageur

Message par mormir le Ven 6 Mai 2016 - 16:30

Voici un bon texte mon cher K2 !

Les tenants et aboutissants sont saupoudrés d'une excellente manière. L'histoire est à la fois classique et traitée de manière originale.

J'ai bien vu quelques expressions améliorables, mais l'ensemble est de bonne facture.

Bref moi ça m'a plu.

Il est effectivement amusant que Perroccina, toi et moi soyons partis vers un même concept de base : le voyage spatial sur plusieurs générations. Puis chacun l'a arrangé à sa sauce.

Merci pour ce texte.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2495
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Voyageur

Message par paulux le Ven 6 Mai 2016 - 17:54

Vraiment un récit étonnant car j'ai failli décrocher à plusieurs reprises pendant les premières pages, et seul le final a sauvé l'ensemble ! Aurait-il fallu faire plus court ? Je ne sais pas, bravo en tout cas K².
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 701
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Voyageur

Message par  le Sam 7 Mai 2016 - 11:10

Merci de vos lectures !

J'ai un style plutôt riche, et des phrases longues, j'avoue. En ce moment, je bouquine une traduction de Iain Banks, et là, pour le coup, ça me décomplexe carrément.
(mais je ne dis pas que je ne continuerais pas de faire attention)

Je ne pensais pas qu'on verrais autant de SF avec ce sujet, Mormir. Je lis ton texte dès que je peux.


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1307
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 35
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Voyageur

Message par Stephane le Mar 17 Mai 2016 - 23:18

Hello,
je viens de lire ton texte et j'ai bien apprécié également. J'espère que je ne vais pas me répéter avec tout ce qui a été dit (même si je n'ai pas lu tous les commentaires désolé ^^)
Alors pour être totalement transparent avec toi, j'ai eu beaucoup de mal au début à rentrer dedans. Je ne saurais pas te dire pourquoi. Pourtant j'aime beaucoup la science fiction. Et puis petit à petit j'ai commencé à me poser des questions sur l'histoire : C'est qui ce voyageur ? Ou est le sacrifice ? etc. Et c'est plutôt bon signe car ça veut dire que j'ai envie de continuer, d'avancer dans l'histoire et d'en savoir plus.
Tu amènes très bien l'histoire en découvrant les étapes une à une, ce qui nous donne envie de continuer et continuer.

Un très bon texte et un grand bravo à toi Smile


Un écrivain qui se livre, c'est un peu comme un canard qui se confie... -- De qui ? Bah j'en sais rien...
On s'appelle et on s'fait des quenelles ? -- Stéphane
Paix et prospérité -- Mr Spock
avatar
Stephane
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 217
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 40
Localisation : Ain (Rhône-Alpes)

http://www.tefdesign.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Voyageur

Message par  le Mer 18 Mai 2016 - 10:37

Merci Stéphane.

Je suis vraiment content que ça t'ait plu, malgré un démarrage assez obscur. Je voulais justement que le lecteur découvre petit à petit la réalité, et du coup, je n'ai pas su faire autrement pour le début.


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1307
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 35
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Voyageur

Message par Naëlle le Jeu 19 Mai 2016 - 14:20

Ce texte me laisse une impression mitigée.

D'un côté, c'est bien écrit, j'ai trouvé cette histoire de trio féminin qui forme le cycle de la vie (jeunesse, maturité, vieillesse) intéressante, j'ai bien aimé le passage avec le capitaine, tu es dans le thème.

D'un autre côté, j'ai été un peu perturbée par plusieurs choses. Déjà, le début m'a semblé longuet, je ne comprenais pas où j'étais, je confondais les personnages (jusqu'à ce que tu dises noir sur blanc que Lella est la mère de Zinna, je croyais qu'elles avaient plus ou moins le même âge et que Lella avait hâte que Zinna devienne Mère comme elle, qui l'était devenue seulement quelque temps plus tôt). Ensuite, le fait que tu parles de vestales m'a emmenée tout droit à Rome, et donc je les imaginais dans un environnement de l'époque, avec des habits de l'époque (des tuniques, quoi). Et parallèlement à cette image que j'avais en tête, tu parlais de combinaisons, ce qui m'emmenait plutôt dans une époque futuriste et sur un vaisseau spatial. Donc voilà, au début j'ai été pas mal perturbée par rapport à ça, mais le problème vient - je pense - en grande partie de moi. Enfin... ben, je dois pas être très futée, mais une fois que j'ai eu terminé ma lecture, je n'avais pas bien compris les tenants et aboutissants et j'ai dû lire les commentaires pour saisir. C'est peut-être dû au fait que je suis pas une habituée ni une fan de la SF, mais peut-être aussi qu'il manque quelques liens pour que tout soit clair à la fin.

Bref, c'est une bonne nouvelle, même si j'aurais aimé un début plus clair et des détails sur le pourquoi du comment.


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3668
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 27
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Voyageur

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum