Pensées parasites

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pensées parasites

Message par Raven le Mar 5 Avr 2016 - 15:48

Tu sais quoi ? Finalement t'aurais mieux fait de faire semblant d'avoir rien entendu. Ou de partir juste après manger. Non, en fait t'aurais mieux fait de rentrer directement à la maison après le boulot. Oui, ça, ça aurait été bien.
Bordel, y en a partout. Regarde pas ! Et l'autre qui gueule, putain mais faites-la taire ! Tu devrais peut-être crier toi aussi ? Pourquoi ? Pour avoir l'air normale ? T'as raison, il faut bien que quelqu'un gère, tu hurleras plus tard.

Appelle les secours. Allez bouge-toi ! Respire. Non, ça pue pas. Tu t'en branles t'as pas de nez. Bouge tes fesses, prends ton téléphone. Tu veux que je leur dise quoi ? Il est mort, ça se voit pas ? Bordel, il en a vraiment foutu partout. Fais gaffe où tu marches. T'as bien fait de pas te garer là. Oui, mais t'aurais encore mieux fait de rentrer chez toi.

Si on était dans Walking Dead... On n'est pas dans Walking Dead, c'est la vraie vie là ma fille ! OK, ou dans I-Zombie alors... Ta gueule ! Ils foutent quoi les secours ? Pourquoi tout le monde te regarde ? T'es la seule à pas paniquer. Mais je panique, bordel ! Oh putain que je panique ! Oui, c'est ça, sois vulgaire... Ta gueule. C'est pas toi qui dois faire gaffe à pas marcher dans sa cervelle. Ben si, un peu. Calme-toi, c'est pas la première fois que tu vois un mort. Si, comme ça. Aussi... Frais ? T'es dégueu. C'est toi qui sais manier les mots, tu es responsable de ce que tu penses.

Rentre et va chercher un drap. Un vieux. Oui, c'est bien, ça, bonne idée. Les petites doivent savoir où il y en a. Tu vas aussi leur dire que tout va bien et de ne pas regarder par la fenêtre. Leur mère leur a déjà dit.  Oui mais là elle est en train de vomir dans son coin, alors c'est toi qui dois gérer. Et leur père ? Il sert à quoi ? Il a dit qu'il pouvait pas. Trop dur. Parce que toi t'es censée pouvoir ? Oui. Tu pleureras après. Promis, tu pleureras si tu veux. Ferme-toi, enfile ton armure. Ça tu sais faire. T'as toujours su comment faire, hein ? Et alors ? La preuve que ça sert.

Le regarde pas dans les yeux. Il avait de beaux yeux. Et un beau cerveau aussi. Bordel y en a vraiment partout ! Si ça se trouve c'était un mec fait pour toi. Non, les mecs faits pour toi n'étalent pas leur cervelle devant ta bagnole. C'est clair que pour un peu il atterrissait sur ton pare-brise, ma pauvre ! Carglass répare... Tu la fermes jamais ?  T'as aucun sens de l'humour ! Tu te rends compte ? Il avait des projets, si ça se trouve il avait plein d'histoires à raconter et tout ça est là, par terre, en bouillie. Et tu vas marcher dedans si tu continues à gémir. Si ça se trouve c'était juste un parfait salaud, ça change quoi ? Il est mort maintenant.

— Il est... ?

Fais gaffe, ça doit être son père. Ne souris pas. Un signe de tête, ça suffira.

— Merci. (pause) Pour le drap.

Tu vois t'as bien fait. Il a les mêmes yeux. En moins vitreux. Merde, un homme qui pleure, y a rien de pire. Tu devrais t'assoir à côté. Tu crois que je dois lui tapoter l'épaule ? Ça se fait ? Je crois surtout qu'il s'en fout, reste juste là. T'entends ? Les pompiers arrivent.

Tu sais quoi ? La prochaine fois qu'on te dit de passer prendre l'apéro après le boulot, rentre direct à la maison.


Spoiler:
Il avait 32 ans, mais ça je ne l'ai su que plus tard. Tombé du 7e étage, apparemment un accident alors qu'il fumait sa clope. Fumer tue. Il est passé dans ma vie sans même le savoir, tout comme il ne saura jamais le nombre de nuits où il m'aura empêchée de dormir.


Quiconque lit la présente ligne sait que je ne suis pas réellement un corbeau dans la vraie vie. Hein, vous le saviez quand même ?

Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées parasites

Message par Catherine Robert le Mar 5 Avr 2016 - 19:18

Un peu dubitative. C'est très bon et en même temps, j'ai eu du mal avec la forme. Je suppose que c'est une sorte de conversation entre une personne (une femme ?) et une voix dans sa tête, mais j'ai eu difficile à suivre, à bien les différencier. Peut-être est-ce dû à la mise en page. Il aurait peut-être fallu opter pour des sauts de ligne à chaque changement d'interlocutrice.
Mais autrement, c'est pêchu et rythmé.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7653
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées parasites

Message par Murphy Myers le Mar 5 Avr 2016 - 21:11

J'adore tout simplement. L'idée du dialogue intérieur est superbement pensé et réalisé. J'en suis limite jaloux parce que ma tentative dans ce genre avait rien de la force et de la réussite que tu as écrite.

Il y a juste 2 petits points qui m'ont gênés.
"Finalement t'aurais mieux fait de faire semblant d'avoir rien entendu", cette répétition de faire dès la 1ere ligne, c'est dommage. D'un autre côté, je ne vois pas trop comment tu aurais pu tourner ça autrement, d'autant plus que le "t'aurais mieux fait" sert de figure de style par ses répétitions plusieurs fois par la suite. "T'aurais mieux fait d'ignorer ce que t'as entendu" ou quelque chose comme ça serait peut-être mieux passer.

L'autre point, c'est la fin (ce qui veut dire que tout ce qui se passe entre la première et l'avant dernière ligne est parfait à mes yeux du coup). Je trouve dommage qu'il faille expliquer de façon si franche ce qu'il s'est passé (la partie en spoiler, je veux dire) alors que le reste du texte permettait assez bien de visualiser les choses de façon détournée, en supposant d'après les dires de la narratrice justement. Il y aurait peut-être eu une façon de suggérer le comment du pourquoi sans le dire de façon si direct. Je sais pas si ce que je dis est très compréhensible.

Sinon, j'ai adoré le ton. Cette voix ironique, qui tente de l'humour (Carglass, fumer tue, les références aux séries) qui a parfaitement fonctionné sur moi. Et le mieux, c'est que ça ne casse même pas l'ambiance parce qu'on peut facilement imaginer que devant une situation si choquante et surprenante, notre esprit tente de s'enfuir et sorte des conneries de ce genre. Du coup, ça fait bien rire en tant que lecteur, sans amoindrir l'horreur et, surtout, la tension qu'on sent chez le personnage.

Bref, un texte génial à mes yeux, en fond comme en forme, malgré ces 2 petits chipotages.


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2649
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées parasites

Message par Perroccina le Mar 5 Avr 2016 - 22:00

Pour moi aussi c'est un texte génial, fort, prenant et la conversation entre la raison et cette forme de déraison qui tente de résister à l'horreur est très bien trouvé.
La logueur du dialogue et la quantité de pensées décousues permettent aussi d'insister sur le temps qui passe avant que les secours n'arrivent.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar

Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2491
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 51
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées parasites

Message par Raven le Mar 5 Avr 2016 - 22:58

Tout d'abord, merci pour vos lectures et commentaires.
Je vais tâcher de répondre à tout le monde en même temps. En fait, j'étais passée pour supprimer ce texte, en me disant que peut-être personne n'aurait eu le temps de le lire. Ce n'est pas à proprement parler un travail d'atelier, je me suis plutôt servie de cet atelier pour vider ce que j'avais dans ma tête depuis cette nuit de décembre. Il n'y a aucun travail sur ce texte, ce sont mes pensées brutes, en version abrégée car on pense à la vitesse de la lumière et les secours ne sont arrivés qu'à la vitesse d'un camion de pompiers. D'où ces répétitions, mais dans ces cas-là on ne fait pas attention au style, d'ailleurs ça tournait en boucle dans ma tête comme un disque rayé.
Je ne sais pas comment ça se passe dans la tête des gens, dans la mienne c'est ça, un dialogue simultané entre moi et moi, d'où tes soucis Catherine pour différencier les deux interlocutrices : j'ai essayé de le faire par la différence de graphie mais moi-même j'ai du mal à mettre une frontière entre toutes ces idées qui me passent constamment par la tête, je me coupe la parole fréquemment (normal, puisque je sais déjà ce que je vais dire) et saute du coq à l'âne par des associations d'idées pas toujours évidentes.
Le spolier n'était pas nécessaire évidemment, comme tu l'as relevé Murphy, mais c'était une façon pour moi de m'excuser auprès de cet homme pour tout ce que j'ai pu penser d'égoïste, de débile et hors propos ce soir-là. Et même là, il y a toujours une petite voix qui vient me faire ch... Wink

Les pompiers, puis la police, nous ont dit qu'il faudrait en parler. Je ne l'ai pas fait, je me suis contentée de mentionner l'incident, point-barre. Mais certaines nuits ça remonte. Je me suis dit que mettre des mots et partager aurait un effet cathartique, alors merci pour votre lecture.


Quiconque lit la présente ligne sait que je ne suis pas réellement un corbeau dans la vraie vie. Hein, vous le saviez quand même ?

Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées parasites

Message par Catherine Robert le Mar 5 Avr 2016 - 23:06

Je comprends mieux l'impact de ton texte et le côté pas toujours différentiable du dialogue dans le cerveau.
Oui, il paraît qu'il faut parler, mais si certaines personnes parlent facilement, d'autres ont très difficile à le faire. Alors l'écrit est une solution et si tu en as eu l'envie subitement, tu as eu raison de te lâcher dans ce texte. :bis2:


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7653
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées parasites

Message par Raven le Mar 5 Avr 2016 - 23:12

J'avoue que si personne n'avait lu, je l'aurais effacé : après réflexion j'avais peur que ça en dise trop sur moi, et surtout le besoin d'en parler était passé quelques heures plus tard. Ça va ça vient. Ça ne reviendra peut-être plus, et puis ce qui est dit est dit, j'assume. Aujourd'hui beaucoup de choses sont remontées à la surface, j'en ai au moins fait sortir une

Bon, je vous dois combien pour la séance de thérapie ?


Quiconque lit la présente ligne sait que je ne suis pas réellement un corbeau dans la vraie vie. Hein, vous le saviez quand même ?

Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées parasites

Message par Catherine Robert le Mar 5 Avr 2016 - 23:18

Oh rien du tout. Nous on fait ça bénévolement (c'est surtout qu'on peut pas être payé, ce serait un délit illégal malhonnête Rolling Eyes ).
Et fallait pas rêver, un petit atelier, on est vite dessus pour le lire.
Non mais c'est bien que tu n'aies pas eu le temps d'effacer, en plus ton texte est bon, que du positif donc.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7653
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées parasites

Message par Murphy Myers le Mar 5 Avr 2016 - 23:49

Je n'avais en fait pas du tout compris que c'était du vécu, j'ai pris le spoiler pour la chute de l'histoire plus que comme un Post-scriptum de l'auteur. Dans ce nouveau contexte, forcément, le spoiler prend tout son sens et surtout toute son importance.

Je sais pas comment c'est dans la tête des autres, mais la mienne est pas si loin de ça, si ça peut te rassurer. Je pense que c'est le lot de tous ou presque finalement.

Je plussoie Catherine sur tout ce qu'elle a dit en tout cas. Tant mieux si ce texte a pu t'aider d'une façon ou d'une autre.


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2649
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées parasites

Message par Raven le Mar 5 Avr 2016 - 23:59

Je savais pas trop si disséquer mes pensées en place publique allait me faire passer pour une psychopathe, mais si c'est comme ça dans la tête de tout le monde, ça me rassure. Enfin, dans la mesure où être entourée de psychopathes peut être rassurant. Wink


Quiconque lit la présente ligne sait que je ne suis pas réellement un corbeau dans la vraie vie. Hein, vous le saviez quand même ?

Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées parasites

Message par Catherine Robert le Mer 6 Avr 2016 - 0:01

En tout cas, vous n'êtes pas seul, je fais partie du club des cerveaux à voix. Ce qui fait qu'on serait déjà trois siphonnés du bulbe. Oui ça rassure... ou pas.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7653
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées parasites

Message par Cancereugène le Mer 6 Avr 2016 - 0:08

C'est génial de l'avoir écrit, d'autant qu'il est très vif, et très percutant. Maintenant, il me semble qu'il échappe en effet à l'atelier dans le sens où perso, je me vois mal le commenter ou le critiquer.
C'était un travail utile, sans doute nécessaire, bravo à toi.

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1405
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées parasites

Message par FRançoise GRDR le Mer 6 Avr 2016 - 0:38

Tu as bien fait de l'avoir laissé... Moi aussi je n'aurais pas les idées claires en pareilles circonstances !
Tu rends parfaitement cette scène que tu as vécue avec ces enchevêtrements de pensées disparates.
J'espère que tu n'auras plus d'images de cette sorte à présent que tu nous a invités dans ta tête.
C'est très fort.


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...

FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7166
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 61
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées parasites

Message par Raven le Mer 6 Avr 2016 - 2:48

Au départ, je me demandais aussi si je devais préciser les circonstances où faire comme si de rien n'était, mais j'ai préféré la jouer franc jeu. Merci de votre lecture à tous.


Quiconque lit la présente ligne sait que je ne suis pas réellement un corbeau dans la vraie vie. Hein, vous le saviez quand même ?

Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées parasites

Message par Tak le Mer 6 Avr 2016 - 8:25

Pour ma part, vécu ou non, je trouve ce texte très réussi.
Style incisif et percutant, on comprend vite de quoi il s'agit et la forme ne m'a pas plus choqué que ça. Je n'ai jamais été témoin de ce genre de choses, mais j'ai par contre été victime plusieurs fois d'accidents de la route et ce genre de pensées qui partent dans tous les sens traduisent très bien l'état d'esprit dans lequel on se retrouve, dans ces moments-là. Choqué, hébété, on comprend pas et on essaie de rationaliser tout à la fois, en se contredisant d'une minute à la autre.
Ton texte saisit très bien tout ça et cet état second, cet état de choc où on est même capable de penser à Carglass

Tant mieux si ces lignes ont pu te permettre de te décharger d'un poids, mais si en plus ça te permets de nous sortir un bon texte comme celui-ci, je valide doublement !
Atelier réussi, en ce qui me concerne.


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.

Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 1659
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées parasites

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:41


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum