Le drame des roues

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le drame des roues

Message par Cancereugène le Mer 30 Mar 2016 - 22:04

Tu es assis, les coudes posés sur la table. Tu l'observes. Lui aussi t'observe. Sa surface plane, dorée, lance un œil féroce dans ta direction. Tu y décèles un reproche. Quoi ? Énervé, tu te saisis du verre, le poses sur ta joue. De froid, il devient tiède. Tu as tellement chaud. La sueur coule sur tes tempes. Tu sens mauvais. Le parfum de fruits à coque mêlé à des notes fruitées fait oublier tes mauvais effluves. Tu plonges tes lèvres dans le liquide. Il se répand dans ta bouche, brûle ta langue, déchire ton gosier, embrase ta poitrine. La douleur se fait plaisir. Tu fermes les yeux. Tu revois cette garce, cette morue, à la sortie du centre commercial. Tu la suis dans la galerie. Elle ne se doute de rien, descend du niveau -2. Tu tombes sur elle dans le parking souterrain. Tu es filmé, mais tu t'en fous ! Elle hurle et sa voix résonne contre les murs de béton. Des témoins s'affolent, s'enfuient en exhibant leur téléphone. Tu t'en fous. Elle est à ta merci. Tu lui frappes la tête contre le sol. Elle gueule encore. Tu sors le couteau de ta poche. Il est lourd, de bonne qualité. Tu lui lardes le visage. Son joli minois se lézarde de sillons vermillon. Ses joues fondent en un magma sanglant. Ses yeux se percent, déversent un liquide grisâtre sur ses tempes. Les cartilages de son nez et de ses oreilles se déchirent. Tu frappes tellement fort que tout le faciès se liquéfie. Sa beauté s'efface, comme la craie sur une ardoise. Tu pleures. Tu recraches une gorgée chargée de glaires. Tes larmes coulent tandis que le verre se vide. Puis il demeure dans ta main, inutile. Ton chagrin est encore lancinant. Tu es trop lucide. Il faut y retourner. Pour oublier. Oublier cette pute. Oublier l'accident. Oublier qu'elle vit heureuse à présent, loin de toi, loin de tes tourments...
Tu roules jusqu'au mini-bar pour te resservir.

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1405
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drame des roues

Message par Tak le Mer 30 Mar 2016 - 22:44

Je préfère ne pas savoir si ce texte possède ou non une connotation auto-biographique Razz

Conneries mises à part, c'est très bon.
Intense, viscéral, efficace. Tout ce à quoi devrait se résumer cet atelier (concis également, j'ai oublié). J'ai juste pas capté à la fin le "oublier qu'elle vit heureuse à présent" > le propos de cette phrase doit-il s'insérer chronologiquement avant ou après l'attaque dans le parking ? Auquel cas, elle ne doit plus être si heureuse que ça, à présent... Rolling Eyes

Mais bon c'est juste une broutille, car l'atelier me semble parfaitement réussi, avec un style incisif tout à fait approprié au sujet.
Nice job !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.

Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 1659
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drame des roues

Message par Cancereugène le Mer 30 Mar 2016 - 22:50

Hum... désolé, l'attaque sanglante n'est qu'un fantasme alcoolisé. Je voulais rester flou, ne pas trop expliquer, mais manifestement, quelques détails supplémentaires ne seraient peut-être pas de trop !
Merci de ta lecture et de tes commentaires.

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1405
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drame des roues

Message par Tak le Mer 30 Mar 2016 - 23:19

Ah dans ce cas-là, c'est peut-être moi qui n'aie pas lu avec suffisamment d'attention - sorry.
Mais peut-être qu'une mini-phrase ou une petite allusion en plus pourrait guider le lecteur dans ce sens-là... (mais peut-être que je suis trop "premier degré" aussi, hein).


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.

Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 1659
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drame des roues

Message par Cancereugène le Mer 30 Mar 2016 - 23:22

Non, non, je prends note. C'est un exercice, je ne prétends pas avoir été compréhensible au premier jet. Tu as exprimé ton ressenti, tu n'as pas tort. Avec du recul, je pense en effet que la fin explicite trop peu l'aspect alcoolisé de ces pensées malsaines...

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1405
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drame des roues

Message par Perroccina le Ven 1 Avr 2016 - 14:37

C'est vrai que ça prend bien aux tripes et j'avais compris qu'il s'agissait d'un souvenir revécu par quelqu'un d'alcoolisé, du coup je ne comprenais pas "Tu roules jusqu'au mini-bar pour te resservir. " Il est plein à ce point mais l'alcool ne brûle plus la langue à ce stade, il est sur une chaise roulante et il commet une agression ?
S'il fantasme, tout s'éclaire. En tout cas c'est bien rendu.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar

Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2491
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 51
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drame des roues

Message par Naëlle le Ven 1 Avr 2016 - 19:33

J'avais pas tout compris à la première lecture, mais en relisant en diagonale, je pense avoir pigé :
Spoiler:
Le type se bourre la gueule pour oublier que, après un accident de voiture provoqué par la meuf qu'il tabasse dans ses fantasmes, il est devenu paraplégique. Et il se dit qu'elle doit être heureuse à l'heure actuelle, car elle s'en est sortie indemne et s'est barrée sans lui porter assistance (parce que sinon j'imagine qu'il y aurait eu un procès et qu'elle aurait pris cher).

Voilà voilà. Autrement, exercice réussi : la P2 est bien utilisée, et l'écriture est précise, concise. Bref, tu gères la fougère. GG !


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)

Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3649
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 25
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drame des roues

Message par Perroccina le Ven 1 Avr 2016 - 21:46

Question subsidiaire allais-je dire, mais le spoiler de Naëlle me donne un élément de réponse : pourquoi ce titre ?


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar

Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2491
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 51
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drame des roues

Message par Cancereugène le Sam 2 Avr 2016 - 17:28

Moi j'aime bien mon titre...
Le spoil de Naëlle est parfait, c'est exactement ça. C'est même encore mieux pensé que dans mon esprit, au moment de l'écriture ! Et puis si je gère la fougère, que dire de plus ?...
Le titre:
Drame des roues car il s'agit à l'origine d'un accident de la route + le personnage est en fauteuil roulant

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1405
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drame des roues

Message par Catherine Robert le Lun 4 Avr 2016 - 21:22

Eh ! Cool ce petit texte. Du Cancereugène sanglant, autant dire que je suis cliente.
J'avais tout compris de l'histoire derrière le fantasme.
Spoiler:
Pour moi, la femme était la sienne avant l'accident, pas spécialement une autre qui aurait provoqué cet accident, et elle s'est barrée ensuite pour refaire sa vie alors que celle du gars est maintenant fichue.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7653
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drame des roues

Message par Cancereugène le Lun 4 Avr 2016 - 21:45

Ok, merci Catherine. Ton interprétation me convient parfaitement !

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1405
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drame des roues

Message par Catherine Robert le Lun 4 Avr 2016 - 21:49

Et j'ai oublié de dire que le titre, je le trouve tout à fait approprié et il se dévoile à la fin.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7653
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drame des roues

Message par FRançoise GRDR le Lun 4 Avr 2016 - 23:19

Le début m'a un peu perdue :
"Tu es assis, les coudes posés sur la table. Tu l'observes. Lui aussi t'observe. Sa surface plane, dorée, lance un œil féroce dans ta direction. Tu y décèles un reproche. "
Je me demandais qui il observe : un autre client ? Le LUI m'envoyait vers un humain ou un objet "masculin" (exemple, le comptoir du bar). Ensuite il y a la surface plane, donc c'est le reflet sur la table qui l'observe (j'aimais l'image).
Peut-être revoir ce passage ?
Sinon, c'est nickel, nerveux comme j'aime. Le titre me fait bizarre mais avec les explications des autres com, je comprends mieux. En fait j'ai lu trop vite la fin et n'ai pas compris qu'il repartait en fauteuil roulant ni qu'il vivait un fantasme (je l'ai pris au premier degré...). Pour moi, il avait vraiment buté la fille (qu'il dit être un accident)...


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...

FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7166
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 61
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drame des roues

Message par Cancereugène le Mar 5 Avr 2016 - 0:01

Avec le recul, c'est vrai que mon début est plutôt étrange. Mon personnage observe son verre, la surface ambrée du liquide.
Après relecture, j'ai eu l'impression que c'était clair, mais après tout, peut-être pas...

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1405
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drame des roues

Message par Tak le Mar 5 Avr 2016 - 6:07

Ouais pareil Françoise, je me rends compte à la lecture des autres commentaires, que j'avais lu ce texte de façon un peu trop littérale, peut-être. Du coup, ça prend une toute autre ampleur à la relecture...
Réussir à intégrer tous ces éléments en un si peu de lignes, tout en restant cohérent, chapeau : c'est vraiment du beau boulot !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.

Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 1659
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drame des roues

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum