Rendez-vous en Enfer

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par lester l gore le Lun 21 Mar 2016 - 10:00

Content que tu le prennes comme ça, Stéphane, et je ne peux que plussoyer Silence : je pense aussi que tu as du potentiel, et qu'une fois que tu auras la technique, tu seras capable de nous étonner !
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 2119
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 55
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par SILENCE le Lun 21 Mar 2016 - 10:05

Oui, je crois qu'il est plus facile de s'améliorer en français que d'acquérir un talent d'écriture...
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2706
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par Catherine Robert le Lun 21 Mar 2016 - 11:53

Ton texte pêche par son niveau de français. Vocabulaire, syntaxe, verbes faibles, approximations, maladresses... Je pense que c'est un point que tu dois t'employer à améliorer. Et pour ça, il y a bien sûr la révision du français (important), mais aussi la lecture, beaucoup de lectures.
Cela-dit, je t'encourage à t'y mettre parce qu'il y a effectivement des points positifs. D'abord, les dialogues : si je peinais sur les passages descriptifs, quand tu passes à des passages parlés, par contre, je rentre dans ton histoire. Ils (les dialogues) font vivants et naturels. De plus, tu sais poser un canevas pour un récit (bien que parfois un peu à peaufiner) et tu suis un plan logique qu'on comprend bien.
La fin, comme beaucoup, je n'y ai pas vu ce que tu pensais y mettre. J'y ai vu un rêve/une prémonition fait par Alvin.
Pour le thème, je considère qu'on y est puisque Alvin doit sacrifier des vies, même s'il y est obligé (je peux pas dire le contraire hein, vu que je fais un peu pareil pour mon texte).
Voilà, plus qu'à travailler encore et encore, surtout sur ton niveau de français parce que tu auras beau avoir des idées géniales, savoir gérer des dialogues et poser une structure narrative, la forme qui enrobera tout ça compte pour beaucoup.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9790
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par Stephane le Lun 21 Mar 2016 - 13:52

Je n'ai qu'une chose à vous dire : MERCI.
Non en fait plusieurs choses mais c'est vraiment un gros MERCI sincère Wink Lire qu'on a du potentiel c'est toujours très agréable.
Je suis d'accord avec vous : mon français est un peu pauvre et je dois vraiment le travailler. (je vais faire les devoirs avec ma grande de 8 ans !).

Mais cela m'a vraiment touché merci. Je suis remonté comme une horloge ^^
Qu'importe le résultat de ce concours, j'ai déjà gagné pour moi : confiance et d'énormes conseils. Je me mets au travail merci Wink

P.S : Oui il y a une répétition du mot merci dans ce message mais vous le valez bien Wink


Un écrivain qui se livre, c'est un peu comme un canard qui se confie... -- De qui ? Bah j'en sais rien...
On s'appelle et on s'fait des quenelles ? -- Stéphane
Paix et prospérité -- Mr Spock
avatar
Stephane
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 217
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 40
Localisation : Ain (Rhône-Alpes)

http://www.tefdesign.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par Cancereugène le Mer 23 Mar 2016 - 17:40

J'arrive après la bataille (déjà !) tout a été dit.
Par ma part, j'ai eu du mal à visionner la situation de départ. Sans doute parce que je ne connais pas Central Park. Je me demandais s'il était en extérieur, en intérieur, après j'ai compris que c'était un jardin, mais où, dans un café ? Et puis après il y a eu le bus, il y a des bus qui roulent dans Central Park ?
Bref, quelques phrases de description m'auraient aidé à visualiser la scène. J'aurais mieux compris pourquoi l'autre accepte qu'un type vienne squatter pour jouer aux échecs.
Autre détail, après la première partie, du fais une description peu ragoûtante de Garry, et pourtant Alvin accepte de rejouer avec lui. Honnêtement, si le type est aussi antipathique, il pourrait au moins hésiter.
Fin:
Pour la fin, j'ai compris à un enfer du type "un jour sans fin" sauf que c'est cette foutue partie qu'il est condamné à revivre pour l'éternité.
En tout cas, c'est un récit intéressant, un peu difficile à suivre à cause des lacunes d'orthographe et de style, mais il y a de l'idée et de bons dialogues. Donc, "passable, mais peut mieux faire" ! Wink
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2068
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par Paladin le Lun 28 Mar 2016 - 19:06

J'ai trouvé l'idée pas mal, classique, c'est vrai, j'ai moi aussi pensé au Septième Sceau de Bergman.

Je crois que tu débutes dans l'écriture, donc les maladresses sont un peu normales, il y en a pas mal;

Sur l'histoire elle-même: Garry dit être la mort, en fait, il fait plutôt penser au diable, ou alors on peut admettre que c'est la même personne, mais ce n'est pas clair.

Surtout, là ou je trouve que ça pêche, c'est l'histoire du pacte: un pacte est un marché fait entre deux personnes consentantes, et libres. Celui qui, comme Faust ou Dorian Gray fait un pacte avec le diable sait qu'il le fait et en connait les conséquences. Hors, là, pas de connaissance, pas de liberté: Alvin se pique le doigt, un peu de sang coule, et Garry en déduit qu'il a signé un pacte. Ce pacte est nul et non avenu dans ces conditions.

A la fin, on peu comprendre que l'enfer, pour alvin, sera de revivre cette histoire éternellement: est-ce que c'est ça? En tout cas ce n'est pas bien clair. Mais surtout, je suis très gêné par ce faux pacte. Selon les croyances religieuses, on est damné pour des choses graves qu'on a faites librement et en toute conscience, c'est la définition chrétienne du péché mortel. Rien de ça ici.


Sur la forme, pas mal de faiblesse dans la construction des phrases:


Mais lui, c'était une toute autre histoire. Difficultés à l'école, assez réservé dans la vie il était resté seul sans femme, ni enfant. Il avait bien des conquêtes de temps en temps car il était plutôt bel homme mais rien de bien sérieux. Alvin pourrait presque lui envier sa vie mais il était content pour son ami.

"Alvin pourrait presque lui envier sa vie", tu parles de Phil, mais la phrase d'avant tu parles de " lui, c'était une toute autre histoire" en parlant d'Alvin. Hors, le lecteur doit savoir de qui tu parles sans connaitre le contexte. Il aurait fallu préciser "Alvin pourrait presque lui envier la vie de Phil"


Il était habillé d'un costume deux pièces noir assez chic avec une chemise blanche et des chaussures tellement bien cirées que le reflet de la lumière dessus pouvait guider un bateau sur la côte Est des États-Unis.

La phrase est trop longue, et la description, toute d'un coup comme ça, est lourde. Il vaut mieux faire plusieurs petites phrases, et disperser les petits détails de la description.

En passant, c'est secondaire, Garry propose à Alvin la tutoiement. Hors, la scène se passe aux USA, ils sont censés parler anglais, et donc ne pas user du "tu" ( Enfin, en anglais, on tutoie Dieu, mais je ne sais pas si ça marche pour le diable! Smile )

Les pions du jeu d'échec: là, tu pouvais nous les décrire plus, au contraire, nous faire un jeu très particulier et inquiétant. Tu ne fais qu'évoquer le roi comme étant "Mais une sorte de monstre mi-animal, mi-démon avec de grandes dents acérées et deux cornes sur le dessus du crâne"... Tu aurais pu nous en dire plus, et nous parler de la reine, du fou, de la tour... et les pions auraient pu être de former humanoïde, puisqu'ils représentent des humains...


Voila, y'a du bon et du moins bon, mais surtout, continue et persiste dans l'écriture!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10551
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par ranulf le Mar 5 Avr 2016 - 14:34

Bon moi j'aime bien 90% du texte.
La fin m'ennuie un peu car je viens de m'apercevoir en lisant ton spoiler que je n'avais rien compris..
Mais comme je n'ai toujours pas mis mon premier texte....
avatar
ranulf
Apprenti égorgeur

Messages : 80
Date d'inscription : 06/10/2015
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par Raven le Ven 8 Avr 2016 - 13:04

Je viens de lire ton texte et je ne sais pas trop qu'en penser.

Je vais y aller en vrac, désolée si je répète des choses déjà dites mais je ne lis pas les comms des autres avant pour ne pas m'influencer.

Tout d'abord, mais je suis une chieuse pour ça, beaucoup de fautes (dont je ne ferai pas la liste). Rarement d'orthographe, ceci dit, mais très fréquemment sur les conjugaisons. Un point à revoir. Ensuite, pas mal de répétitions et de verbes faciles. A revoir aussi à la relecture.

J'ai été surprise par contre de la qualité des dialogues qui sonnent très souvent juste, à l'opposé les parties plus descriptives sont moins réussies. Mais comparativement, car malgré tout il ressort de tout ça une ambiance bien maîtrisée. J'ai trouvé le tout très visuel, je voyais les gros plans sur l'échiquier, les gosses en arrière-plan, etc. bref tu sais poser les choses.

Quant à l'histoire, j'ai bien aimé le déroulement : c'est logique, tu as une trame précise et tu la suis. Par petites touches tu fais évoluer Garry (là aussi, très visuel : je me voyais mater un vieil épisode de Creepshow). Et même la chute : jusqu'au bout, je me suis demandée comment tu allais conclure, je voyais tout ça tomber à plat, mais non, c'était une bonne idée.

Par contre, à mes yeux, le gros point à améliorer serait cette idée de sacrifice. Car il joue sans jamais savoir qui sera le suivant. Le choix prendrait toute son importance s'il savait quelle pièce désigne qui. Je m'explique : au cours de la partie, il doit sacrifier la tour ou le cavalier sur un coup malheureux, Garry devrait lui dire "choisis : la tour=ta mère, le cavalier = ton ami", par ex. Et là tout le processus du choix se mettrait en branle, qui sacrifier ? Peser le pour et le contre (enfants, femme / vieille et vie déjà bien remplie, etc.), voire amener des sacrifices "de raison" (laisser mourir son père atteint d'un cancer en phase terminale à la place d'une des gamines de son pote). Là, tout se fait au pif, du coup la tension est moins palpable. Et pour ça, il aurait fallu insister un peu plus sur toutes les relations qui importaient pour lui, parce qu'à part son vieux pote, il n'a finalement pas grand chose à perdre. D'ailleurs tu le dis d'emblée : lui n'a pas de vie, seul, sans enfants, relations de passage, donc finalement pas grand chose à sacrifier. La partie aurait été plus intéressante si c'était son pote qui jouait, au final, car il y aurait eu des décisions regrettables à prendre. (au passage, merci : en gros quand t'arrives à la quarantaine et que t'as pas d'enfants, ni de mari, ta vie est foutue  Laughing  gloups, je file de ce pas m'inscrire sur adopteunefamille.com  :mrgreen:  ) (ou me pendre, au choix).

Et – là tu vas dire que je chipote – la fin : où est l'enfer quand tu n'as pas conscience d'y être ? (vu qu'il ne se souvient pas que tout se passe en boucle). Ce point-là pourrait être développé, avec la conscience de revivre ça, et la possibilité de faire des choix différents. A ce propos, d'ailleurs, ce marché n'est pas très orthodoxe à la base, il n'a pas vraiment signé ni accepté le jeu, ça aussi mériterait d'être un peu modifié pour rendre la situation plus logique.

Un texte qui a du potentiel et pourrait être facilement amélioré. Une lecture sympathique pour ma part, même si je suis une quiche aux échecs. Merci pour ta participation, et pour une première tu tires ton épingle du jeu avec les honneurs.


Quiconque lit la présente ligne sait que j'ai des têtes de crevettes dans mon congélateur. 3 sacs pleins. Demandez pas pourquoi.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 4536
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 42
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par  le Jeu 14 Avr 2016 - 20:51

Salut Stéphane,

Je ne vais pas te mentir, je suis comme tout le monde. Du coup, je ne vais pas reprendre tout ce qui a été dit. Pour une première participation, c'est quand-même bien honnête. Faudra juste bosser à l'avenir pour régler ces problèmes de français, mais comme ça a été déjà dit, ce n'est pas le plus dur.

Mon souci principal, c'est que pour moi, tu n'es pas dans le thème. A la base, un sacrifice humain, il y a un cadre religieux (mystique à la rigueur), dans lequel on tue une victime dans le but d'en tirer un bénéfice pour l'ensemble des participants. Sinon, buter un type pour piquer son pognon, c'est un sacrifice humain, ou tuer des gosses pour les enterrer dans un jardin, aussi.
Ton héros ne gagne rien à la mort des autres; la preuve en est qu'il perd et que les autres meurent quand-même. La mort ne pratique pas elle-même de sacrifice, puisque c'est juste son job. Alvin est simplement la victime d'un mauvais (très mauvais) tour. A la limite, si les pièces de la mort, pièces qu'il aurait dû éliminer pour gagner, avaient représenté les vies de ses proches, là il y aurait eu sacrifice. (Et encore, je trouve que ce qui caractérise un sacrifice humain, c'est principalement le rituel, le décorum, et la croyance (notamment du bien qu'on pense en tirer).

Tu nous as offert une participation très prometteuse, mais encore trop maladroite et pas suffisamment dans le thème (selon moi).


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1307
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 35
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par Tak le Dim 1 Mai 2016 - 13:03

Hello, Stéphane !

Pour ma part, pas non plus convaincu par ce texte, malgré quelques bonnes choses.
Effectivement, c'est ton premier "vrai" texte et cela se sent. Pas mal d'imperfections : des tournures maladroites, des verbes mal choisis (manquant souvent de précision), des répétitions, etc. Je ne vais pas rentrer dans le détail et le but n'est pas de t'enfoncer, mais il faut quand même le noter, de sorte à ce que tu bosses sur les points qui méritent d'être travaillés.

Pour le positif, je dirais que ton texte est bien construit et que tu sais donner vie à un cadre, à des personnages. Et c'est déjà énorme !
Le problème, c'est que j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans ton récit. Malgré le thème plutôt sympa, j'ai eu l'impression d'une succession de clichés mal amenés. Le coup du pacte infernal aurait pu être traité sous un angle plus original (l'idée de la partie d'échec était bien vue), malheureusement j'ai trouvé les réactions de tes personnages peu crédibles, surtout en ce qui concerne l'antagoniste. La vérité sur son identité ne fait pas mystère longtemps et la façon dont c'est amené m'a semblé plutôt maladroite, manquant de naturel. Rapidement le gars lâche des allusions et éclate d'un rire machiavélique en promettant les pires tourments... Honnêtement, ça m'a laissé froid Rolling Eyes

Les enjeux de la partie, quand bien même ils restent plus intéressants, m'ont semblé mal exploités. Tu entrecoupes la trame de ton récit par ces petites saynètes qui cassent le rythme d'ensemble, à mon avis. Là encore l'idée est bonne, mais il aurait peut-être fallu les inclure d'une façon différente. Facile à dire je sais, mais résoudre les problèmes liés à la construction d'un récit fait aussi partie du job !
Un autre point, qui pourrait paraître anecdotique, mais qui m'a un peu gêné également : les noms propres, pas toujours adaptés. L'histoire se passe à New-York, mais certains de tes personnages ont une origine française. Rien de choquant : beaucoup de français (ou d'étrangers de toute nationalité) vivent à NY, mais le fait que, plus loin, on fasse la connaissance d'un chat nommé "Pilou" (n'ayant rien à voir avec le couple) me laisse à penser que tu as inconsciemment francisé tes personnages, sans les remettre dans leur contexte.
Peut-être une simple impression, mais ça m'a légèrement dérangé durant la lecture...

Après, tout n'est pas mauvais et comme je le disais, l'idée de la partie d'échecs est plutôt sympa. Tu sais poser le cadre d'une histoire et il y a un potentiel certain à l'ensemble. A la toute fin, j'ai eu peur en me disant "oh non, v'la qu'il nous envoie les flammes de l'enfer chaud qui brûle...", mais ta façon de de boucler la boucle m'a non seulement beaucoup plu, mais prouve que tu avais bien réfléchi en amont à la structure de ton histoire.
Il y a donc de bonnes choses dans cette histoire et un potentiel qui ne demande qu'à être exploité. Mais au final, ça n'aura pas suffi à me faire accrocher à ton texte, désolé...


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3505
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par mormir le Mar 3 Mai 2016 - 20:55

Alors que dire ? Assurément rien d'original par rapport aux précédents commentateurs.

Je n'ai pas tellement accroché à l'histoire, qui m'a paru un peu trop. Le pacte avec le diable/mort est fort peu équilibré car à aucun moment le héros ne donne son accord réel. La partie d'échecs m'a semblé un tantinet naïve, presque comme si c'était un jeu de hasard, alors qu'il n'en est rien. La fin m'a étonné et je n'avais pas compris le cycle qui se rejoue. Toutefois l'ensemble démontre une qualité de conteur, avec le souci des détails.

Pour le style, je n'ai rien à ajouter à ce qui a été dit : beaucoup de travail à venir pour maîtriser mieux les pièges de la langue et te forger ton style à toi. Mais je pense que tu vas y arriver en écrivant beaucoup et régulièrement.

Merci pour ce texte en tous cas. Ce n'est pas simple de participer à un 1er concours de l'écritoire !


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2495
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par paulux le Jeu 5 Mai 2016 - 17:35

Je rejoins mes camarades, c'est un bon texte, étrange et angoissant. L'écriture est bien menée, malgré quelques points à améliorer. La bonne connaissance du sujet est sympa, apportant une touche insolite.

Le final laisse un peu perplexe, car il manque un lien peut-être avec le reste du récit. J'aurais peut-être vu le personnage être tenté de sacrifier sciemment un proche pour parvenir à prendre l'avantage (ça aurait été plus dans le thème ?!). Le fait qu'il s'y refuse ou tente de l'empêcher est tout à son honneur en tout cas.
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 701
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par Géraldine BM le Lun 9 Mai 2016 - 20:43

J'ai beaucoup aimé cette interprétation du Sacrifice, originale et bien menée pour ce qui est de la trame.
Bon d'accord quelques maladresses à l'écriture, des formulations à revoir, coquilles, fautes etc... mais déjà, et c'est un très bon point, un "scénario" qui tient la route et qui se déroule sans accroc (de mon point de vue), je trouve que pour une première fois, c'est très prometteur.
Alors oui, il y a des choses  à travailler, mais qui de nous n'en est pas là ?
Rien d'ailleurs ne t'empêche de reprendre ton texte pour lui donner une forme plus aboutie, le "retravailler" c'est aussi un excellent moyen pour progresser que de reprendre sur ses propres "faiblesses" les identifier et les corriger.
Donc, j'ai bien accroché  à cette superbe partie d'échec !
avatar
Géraldine BM
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 491
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 52
Localisation : DINAN

https://despointssurlesi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par Naëlle le Dim 15 Mai 2016 - 12:22

Eh bien, c'est pas mal, je trouve !

Il y a effectivement pas mal de fautes, mais comme tu as bien réussi à poser le décor et l'ambiance, je n'ai pas été gênée plus que ça (ce qui ne t'empêchera pas de corriger ton texte, n'est-ce pas !).
Comme d'autres membres, j'ai un petit souci avec le thème. À ce titre, la solution que te propose Silence me paraît pas mal du tout.
Un truc qui m'a bien frustrée : j'avais compris dès le début qu'Alvin avait affaire à une entité maléfique. Comment ? À cause de ton TITRE, bordel de zut ! Sad Et c'est dommage, parce que du coup le lecteur n'est plus en phase avec Alvin : il en sait plus que lui. Et donc quand Alvin se demande : "Mais bordel, c'est QUI, ce type ?", le lecteur lui répond : "Le diable, patate !"


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3668
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 27
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par Stephane le Mar 17 Mai 2016 - 20:35

Hello à tous !
Merci pour vos retours. Je vois que c'est assez mitigé quand même, du bon et du moins bon.
Mais tout vos retours se tiennent et je suis assez d'accord avec vous tous.
@Naëlle : Bon sang mais oui p*$#?! !! Le titre bon sang ! Raaah je m'en veux tiens... ^^

Bon avec mon taf j'ai eu beaucoup de mal à venir et je suis assez à la bourre pour lire au moins la moitié de toutes les participations.
Je vais faire de mon mieux. Si je peux pas, tant pis pour moi pour la participation ce sera de ma faute.
Je m'y atèle dès ce soir à la lecture de vos histoires

Merci en tout cas les amis


Un écrivain qui se livre, c'est un peu comme un canard qui se confie... -- De qui ? Bah j'en sais rien...
On s'appelle et on s'fait des quenelles ? -- Stéphane
Paix et prospérité -- Mr Spock
avatar
Stephane
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 217
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 40
Localisation : Ain (Rhône-Alpes)

http://www.tefdesign.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum