Rendez-vous en Enfer

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Rendez-vous en Enfer

Message par Stephane le Ven 18 Mar 2016 - 19:47

Hello, bah voilà, je me lance et lâche ma bouse Smile Je ne tiens plus c'est mon premier concours ^^
Je mets mon scaphandrier et vous pouvez vous munir de vos tomates bien mûres mes cher(e)s ami(e)s Smile
9 pages - 21444 signes.

C'est par ici que ça se passe !

Bon courage et merci aux courageux qui arriveront à me lire jusqu'à la fin Wink


Un écrivain qui se livre, c'est un peu comme un canard qui se confie... -- De qui ? Bah j'en sais rien...
On s'appelle et on s'fait des quenelles ? -- Stéphane
Paix et prospérité -- Mr Spock
avatar
Stephane
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 217
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 41
Localisation : Ain (Rhône-Alpes)

http://www.tefdesign.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par SILENCE le Ven 18 Mar 2016 - 20:13

Ah Cool ! Je tente de lire ton texte dans la soirée (pas facile), demain au plus tard...

PS : tu voulais parler d'un scaphandre ? Parce que sauf erreur, le scaphandrier, c'est le mec qui est dans le scaphandre... Mais bon, tu peux mettre ton scaphandrier si tu veux, chacun est libre de faire comme il l'entend.
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2760
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par Stephane le Ven 18 Mar 2016 - 20:15

Ho ça va hein ^^ Journée chargée l'ami Laughing Bien vu Wink


Un écrivain qui se livre, c'est un peu comme un canard qui se confie... -- De qui ? Bah j'en sais rien...
On s'appelle et on s'fait des quenelles ? -- Stéphane
Paix et prospérité -- Mr Spock
avatar
Stephane
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 217
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 41
Localisation : Ain (Rhône-Alpes)

http://www.tefdesign.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par SILENCE le Ven 18 Mar 2016 - 21:47

Bien, bien, bien ! J'ai donc lu ta nouvelle Stephane. Et pour tout te dire, je suis à la fois très enthousiaste et un peu déçu. Je m'explique. D'abord sur la forme, tu as une réelle capacité d'exposition ! J'ai franchement bien aimé ta nouvelle. Bon, il y a quelques points qui auraient mérité d'être repris afin d'affiner l'orthographe, la grammaire ou la conjugaison. Voici ce que j'ai noté, mais je ne suis pas une star en matière de français, d'autres ici comme Naëlle, Tipram ou Raven pourront certainement te conseiller mieux que moi.

Du haut de ses 38 ans Alvin le rencontra à l’école primaire (p. 1)

Soudain, il entendit une personne à côté de lui, lui parler (p. 1) : lui x 2.

Je repars sur la route : je reprends la route (p. 2).

La voix de Gary lui parut très loin : très lointaine ?

Ce n’était pas un roi ordinaire, pas de couronne, pas d’homme (de heaume ?) (p. 3).

Alvin prit un fou rire = eut un fou rire ?

Ce dernier qui ne devait avoir 16 ans à peine = mal tourné, problème de syntaxe. (p. 5).

Alvin vit un bus arrivé assez rapidement = un bus arriver (infinitif) (p. 5).

fut arraché = arrachée.

Il était pied et poing lié = pieds et poings liés (p. 6).

Il regarda autour machinalement = autour de quoi ?

Il leva sa main droite tremblotante = il leva une main tremblante ?

Leur relation sexuelle était presque au point mort : tournure mal choisie.

Sur le fond, j'ai trouvé l'idée centrale très intéressante bien que classique (mais ça on s'en fout !). Mais, car il y a un 'mais', je pense - et c'est en cela que je suis un peu déçu - que tu aurais pu aller plus loin dans la pratique échiquéenne. Je m'explique : d'une certaine manière tu n'es pas dans le sujet. Tu es même sans doute moins dans le sujet que Catherine et Cancer puisque ton héros ne sacrifie pas des personnes, mais joue seulement des mauvais coups. C'est totalement involontaire, il ne fait pas exprès de tuer des gens; il ne les sacrifie pas réellement. Alors que la situation aurait pu être la suivante : au cours de la partie, Alvin doit jouer un coup décisif. Il sait qu'il peut/va gagner s'il joue ce coup. Ce coup consiste en un sacrifice de cette pièce. Or, la pièce en question, représente son meilleur ami. Dilemme : joue-t-il son coup (il sacrifie sa pièce et donc son ami qu'il sacrifie) ou décide-t-il de ne pas le jouer et donc de se sacrifier lui ? Je pense que dans cette hypothèse (celle d'un gambit, je crois en termes échiquéens) tu aurais été parfaitement dans le sujet. Ce n'est bien sûr que mon avis. D'ailleurs, je pense que cette idée t'aurais épargné une fin un peu faible et pas nécessairement compréhensible (enfin pour moi !). De plus, je vois pas, en ce qui concerne cette fin : où est l'enfer (après tout, Alvin retrouve une personne importante pour lui) ni du reste ce que peut apporter le passage d'une narration à la troisième personne à une narration à la première personne... Mais je n'ai peut-être pas compris ou été assez attentif, je ne sais pas (j'ai eu une journée difficile !).

Encore deux choses : je me suis dit en te lisant que si Gary pouvait tutoyer Alvin, Alvin ne pouvait pas tutoyer Gary ; compte tenu de la différence de nature entre les deux et compte tenu de l'enjeu de la partie.
Enfin : le nom du chat, Pilou, sonne un peu trop français pour une histoire qui se déroule à NY.


Pour le reste, c'est à mon sens, du tout bon. J'ai aimé les changements de décors qui permettent à la fois de s'abstraire du duel Alvin/Gary et de comprendre les enjeux de la partie. Pour une première participation, c'est une très belle participation Stéphane... Bravo à toi.
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2760
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par Stephane le Ven 18 Mar 2016 - 22:09

Hello Silence !
Un méga merci pour ta lecture Smile Je vois que tu as réussi à tenir jusqu'à la fin Laughing
Concernant les coquilles, j'en suis désolé. Effectivement malgré mes 10 lectures plus un passage par ma femme, on est pas arrivé à tout enlever. Parfois j'ai tendance à écrire comme je parle et je dois faire attention à ça.

Concernant si je suis dans le thème, je me suis également posé la question. Je pensais que oui mais force est de constater que tu as probablement raison au vu de tes arguments car ça se tient.

Pour le nom du chat, je ne sais pas ce que j'ai fait car sur le premier jet, je me suis dit je le modifierai plus tard au second passage. En relisant je me suis dit je dois le changer et au final j'ai oublié...

Le tutoiement m'a gêné pour être honnête mais je n'ai pas réussi à dire pourquoi mais je voulais que ce soit comme ça. Ton alternative est justement ce que je cherchais à rendre sans y être arriver. Je la retravaillerai dans ce sens justement.

Enfin je souhaiterai savoir (en spoiler s'il te plait) ce que tu as compris de la fin car ça été un grand sujet de discussion avec ma femme justement. Elle n'avait pas compris et une fois expliqué elle a saisi le truc. Mais si tu commences à expliquer les fins c'est que ça va pas... Smile

En tout cas, merci pour ton retour et tes critiques. Je reprendrais probablement cette nouvelle pour l'amener plus loin en prenant en compte tes remarques !

Encore merci Wink


Un écrivain qui se livre, c'est un peu comme un canard qui se confie... -- De qui ? Bah j'en sais rien...
On s'appelle et on s'fait des quenelles ? -- Stéphane
Paix et prospérité -- Mr Spock
avatar
Stephane
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 217
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 41
Localisation : Ain (Rhône-Alpes)

http://www.tefdesign.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par Blahom le Ven 18 Mar 2016 - 22:28

Silence ayant relevé les principaux problèmes de forme, je ferai l'impasse là-dessus. Je rejoins mon éminent collègue écritoirien sur l'essentiel.



Une histoire prometteuse qui rappelle un vieux Max-André Rayjean intitulé Dans les griffes du Diable (1971). On peut aussi penser au Septième Sceau de Bergman.
L'ensemble se lit bien malgré quelques coquilles, les dialogues sont bien envoyés. J'ai apprécié le passage avec le bus, assez réussi.
J'ai relevé deux extraits qui ne me semblent pas très clairs :  
Page 8 : "Alvin recula sa tour d'une case et alvin bougea un de ses cavaliers et bloqua sa tour."
Page 9 : "Il n'avait pas le choix. Il le bougea d’une case à droite." À quoi nous renvoie le pronom "le" ? Au "choix" ?
En revanche, la fin est décevante (1), d'une part parce qu'elle fait très "cliché", et surtout en raison de son côté "douche froide".
Conclusion : il y a là un réel potentiel et d'excellentes idées mais le dénouement, trop convenu, fait retomber la mayonnaise.

Quant à savoir si tu as respecté le thème, on peut estimer que la Mort, ayant fait du héros son jouet, sacrifie par son intermédiaire des humains. Ce qui équivaut bien à un sacrifice humain...

(1) À moins qu'un détail crucial ne m'ait échappé. Possible : j'ai eu une rude semaine.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1522
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par Stephane le Ven 18 Mar 2016 - 22:37

Salut Blahom, ami du sud-est Smile
Alors il y a bien une coquille sur le prénom mais je l'ai vu il y a peu de temps après avoir posté. Mais j'ai joué le jeu car une fois envoyé dans un concours, on ne peut plus revenir en arrière donc j'assume cette coquille. Pour le, de tête il me semble que c'est le roi car il n'avait plus le choix de faire autrement, vu qu'il était mit en échec.

Pour la fin ::

Alors l'idée pour moi c'est qu'on pense toujours à un enfer avec des flammes, un diable avec sa p'tite queue derrière etc. Mais je pense que, si enfer existe, chacun peu y voir son propre enfer. Celui de Alvin est de revivre éternellement ce moment de stress en jouant aux échecs. Et qui sait, ça se trouve que ce n'est pas la première partie qu'il joue Smile

En tout cas, merci aussi à toi c'est super sympa pour ton retour Wink


Un écrivain qui se livre, c'est un peu comme un canard qui se confie... -- De qui ? Bah j'en sais rien...
On s'appelle et on s'fait des quenelles ? -- Stéphane
Paix et prospérité -- Mr Spock
avatar
Stephane
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 217
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 41
Localisation : Ain (Rhône-Alpes)

http://www.tefdesign.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par lester l gore le Sam 19 Mar 2016 - 15:54

Je ne serai pas très original, car je rejoins plusieurs points évoqués par nos amis plus haut. Alors, oui, il y a trop de fautes, et des maladresses dans l'expression. Quant à savoir si tu es dans le thème... Je dirais que c'est limite, mais ça passe quand même !
Une chose m'a aussi gêné : pourquoi situer ton histoire à Nouille-Orque ? On doit bien trouver des endroits en France ou en Europe où l'on joue aux échecs en plein air, non ? Situer ton histoire dans un endroit que tu connais t'aurait sans doute permis de donner davantage de substance et d'originalité à la scène, au lieu de ressembler à la n-ième mouture d'un film US (je crois qu'il y a une scène très semblable au début d'"Independance Day", ce chef-d’œuvre impérissable, entre Jeff Goldblum et son père...) De plus, parler de tutoiement alors que le dialogue en VO se fait en anglais... Enfin, es-tu certain qu'on aperçoive la route depuis les jeux d'échecs de Central Park ?
Enfin encore, la chute est un peu ratée, car je n'ai pas saisi la fin. Ou alors, je suis stupide, ce qui est une hypothèse à considérer sérieusement.
Si tu m'as lu jusque là, tu dois me haïr, et tu as bien raison. Pourtant, maintenant que je t'ai fâché, je passe aux points positifs, et ils sont nombreux ! D'abord, tu t'es lancé dans le concours, alors bravo et bienvenue ! Ensuite, tu sais écrire un dialogue : c'est vivant, réaliste, imagé. Ton style ne demande qu'à mûrir, car tu as déjà le sens des images originales et une sorte de recul par rapport à ton écriture, ce qui fait que la lecture de ton texte reste agréable, malgré les maladresses. Ton imaginaire est fertile, car tu sais recycler tes lectures pour te les approprier au service de ton histoire.
Compte tenu du fait que c'est ta première nouvelle, je suis agréablement surpris. Si je peux me permettre, je t'encourage à continuer, à travailler la technique, à lire beaucoup les bons auteurs, et je m'attends à ce que tu nous livres bientôt de très bons textes. Bravo pour ce début, Stéphane !
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 2130
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 55
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par SILENCE le Sam 19 Mar 2016 - 17:12

lester l gore a écrit:Une chose m'a aussi gêné : pourquoi situer ton histoire à Nouille-Orque ?

Ah, je pense que tu ne vas pas être content Lester parce que j'ai décidé, pour ma part, de situer mon histoire (si encore je réussis à la finir, ce qui n'est pas du tout certain !) aux États-Unis également. Dans un coin perdu inventé de toutes pièces du nom de Faraday. Pourquoi ? Je n'en sais foutre rien... C'est venu comme ça... du coup...
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2760
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par lester l gore le Sam 19 Mar 2016 - 17:31

Attention, je ne suis pas hostile par principe envers les USA, et les histoires qui s'y déroulent. Parfois, c'est un moyen de situer le récit dans un système de référence commun. Mais je me dis que l'histoire de Stéphane aurait aussi bien pu se passer ailleurs, à Lamotte-Beuvron ou à Trömso, voire dans une ville imaginaire, tout en restant inchangée...
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 2130
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 55
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par Stephane le Sam 19 Mar 2016 - 17:32

Hello lester. Merci de t'être arrêté par là et de m'avoir lu. Alors je vais être très honnête : non je ne suis pas fâché (pourquoi le serais-je ? Sinon je ne dois pas faire de concours pour ne pas être exposé aux critiques et rester dans mon p'tit confort et mes erreurs grossières !). Mais je suis plutôt extrêmement frustré. Pourquoi ? Parce que même si c'est seulement mon premier texte (premier réellement abouti) et premier concours, je nourrissais un peu d'espoir et j'avais vraiment tout en tête. Et je vois que je n'ai pas réussi ma fin. Tout était pourtant clair dans ma tête et je n'ai pas réussi à le mettre en forme. Qu'on soit d'accord, un texte un beau être super, la dernière chose sur laquelle on reste est la dernière qu'on a lu : la fin. Je me suis planté quoi Smile
Mais je ne baisse jamais les bras. Je me servirais de toutes vos bonnes remarques pour la prochaine fois mais pour l'instant c'est plus la déception qui prédomine c'est qui est normal ! Je vais aussi réviser mon français (et investir dans Antidote !!)
Mais je noterai tout de même le positif de vos remarques ca fait plaisir ! Smile

Alors pour te répondre cher ami lester :
- Pourquoi NY ? J'en sais foutrement rien. Au moment ou j'ai écris cette nouvelle, ça s'est imposé comme une évidence (Central Park, etc.). Après je varie et souvent c'est des lieux totalement inventés.
- Le tutoiement : je ne partage pas ton opinion pour le coup. Je n'ai pas écris un texte en anglais mais en français alors oui cela se passe à NY mais si tu regardes un film, les gars se vouvoies pas tout le long. Il y a bien des tutoiements.
- La route à Central Park : Là aussi j'en sais foutrement rien Laughing

Encore merci à toi d'avoir pris le temps de me lire en tout cas. Wink


Un écrivain qui se livre, c'est un peu comme un canard qui se confie... -- De qui ? Bah j'en sais rien...
On s'appelle et on s'fait des quenelles ? -- Stéphane
Paix et prospérité -- Mr Spock
avatar
Stephane
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 217
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 41
Localisation : Ain (Rhône-Alpes)

http://www.tefdesign.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par Perroccina le Sam 19 Mar 2016 - 22:27

Je pense que mes camarades ont tout dit : un texte avec du potentiel, une capacité évidente à décrire des ambiances, poser des personnages mais il reste à ciseler les histoires et réellement progresser sur le français.
Pour moi, tu es presque hors sujet. On peut arguer que le Diable induit les erreurs d'Alvin pour que ses connaissances soient sacrifiées, d'ailleurs qui c'est la vieille pour Alvin ?
Quant à la chute, elle est restée incompréhensible jusqu'à ce que je lise ton spoiler.
En tout cas, si c'est une première, cela augure bien de la suite.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3069
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par FRançoise GRDR le Dim 20 Mar 2016 - 23:12

J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ton texte Stéphane. Les personnages sont vivants et bien caractérisés. Les dialogues accrochent. Vraiment c'est positif.
Et j'ai compris la fin, qu'il revit toujours la même scène. Le début introduit d'ailleurs des détails qui m'ont questionnée. J'étais contente d'avoir vu juste Wink
Originale ton approche du thème, que je n'ai pas saisi ainsi, mais pourquoi pas ?
Ton texte aurait été impec au concours sur l'Enfer...


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8153
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par Stephane le Dim 20 Mar 2016 - 23:37

Ho ! Merci FRançoise ça me met du baume au coeur tu peux pas savoir
Et surtout tu as compris la fin et ça me fait vraiment plaisir. J'avais travaillé mon texte en commençant justement de cette manière pour mettre sur la voie le lecteur.

Merci en tout cas FRançoise. Je vais me mettre au travail ! Smile


Un écrivain qui se livre, c'est un peu comme un canard qui se confie... -- De qui ? Bah j'en sais rien...
On s'appelle et on s'fait des quenelles ? -- Stéphane
Paix et prospérité -- Mr Spock
avatar
Stephane
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 217
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 41
Localisation : Ain (Rhône-Alpes)

http://www.tefdesign.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par SILENCE le Lun 21 Mar 2016 - 8:30

Soyons clair, il est bon ce texte Stephane mais quand je dis que je ne comprends pas la fin, cela ne veut pas dire que je ne comprends pas ce que tu dis ou ce que tu nous présentes mais que je ne comprends pas cette fin dans le cadre d'un concours sur le "Sacrifice Humain". Car, c'est un peu aussi ce que dit Françoise à mon sens quand elle explique que ton texte aurait été parfait dans le cadre du concours "Enfer", elle a raison. Et c'est aussi un peu le sens que tu donnes à ton histoire. C'est une fin parfaite pour un thème "Enfer", plus curieuse pour un thème "Sacrifice humain". Ceci étant dit, je repense souvent à ton texte depuis que je l'ai lu. Cela veut dire que ses qualités, à mon sens, dépassent d'assez loin ses défauts. Et chez moi, c'est plutôt bon signe. Une autre réflexion m'est venue du reste après lecture du post de Perro : pourquoi ne pas impliquer sur l'échiquier que des personnes connues et proches d'Alvin. On est tous un peu égoïstes n'est-ce pas et dans ce genre de configuration nous aurions sans doute plus de prévention à sacrifier un ami, un proche qu'une inconnue type grand-mère à chats... Non ? Non sans déconner Stephane, je pense que tu as un putain de potentiel...


Dernière édition par SILENCE le Lun 28 Mar 2016 - 19:18, édité 1 fois
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2760
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous en Enfer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum