La caverne du misanthrope

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La caverne du misanthrope

Message par Raven le Sam 2 Avr 2016 - 22:51

Spoiler:
ah oui, il aurait dû faire un choix qui lui coûte, voire peut-être remettre en question son choix initial, ça aurait effectivement correspondu à l'idée que je me fais du sacrifice. Mais ça aurait ajouté une dimension dramatique à un texte qui se veut comico-parodique de la quête fantasy classique et ça aurait dénoté. Le dilemme est cornélien  :mrgreen:  Disons qu'en choisissant une option, tu as fait le sacrifice de l'autre...


Quiconque lit la présente ligne sait que je lui souhaite une excellente année 2018.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 3759
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 41
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: La caverne du misanthrope

Message par  le Lun 18 Avr 2016 - 12:55

Salut Cancereugène !

Le problème s'est déjà présenté pour moi sur plusieurs texte.

Ton histoire est bonne, mais je ne la trouve pas complètement dans le thème.
Un sacrifice humain, c'est un meurtre rituel, religieux ou mystique, dans l'espoir (plus ou moins fondé) d'apaiser une divinité ou de recevoir un don magique qui n'a aucun rapport avec la personne sacrifiée.
S'il avait dû pour ouvrir la porte, répandre volontairement le sang d'un homme, d'un elfe, un troll ou autre, selon un rituel plus ou moins ridicule ou sobre, qui aurait déclenché un mécanisme ou un sort d'ouverture, ça aurait marché pour moi. Avec une mention spéciale s'il avait sacrifié un être de moindre qualité en voulant faire le rapiat, et qu'il se retrouve enfermé. (pas assez de sang, d'énergie etc...)
Le problème, en l'état, c'est que ça ressemble trop à un piège, et que les gris-gris et la superstition, c'est un détail qui fait toute la différence.
On pourrait dire que les attentats terroristes ou les exécutions de Daesh sont des sacrifices humains. On retrouve le meurtre, une certaine forme de rituel, le côté religieux est indéniable, mais, le problème est que celui-ci s'adresse aux hommes plus qu'à Dieu et c'est là que ça pèche. Le sacrifice humain, c'est celui réclamé par Dieu à Abraham. La différence entre le sacrifice de l'agneau et un simple abattage de cheptel, c'est la dédicace à dieu.
Une fois qu'on enlève la composante mystique ou pseudo mystique, il reste juste un meurtre.

Autres exemples : si je flingue un type dans la rue. Je commets un meurtre. Si je le tue en criant "mort au système" je commets un meurtre anarchiste. Si je crie "mort aux juifs", un meurtre antisémite; "morts aux infidèles" un meurtre religieux/terroriste; "mort aux clowns", un meurtre ridicule.
Bref, la forme, ça compte.

Mais sinon, j'ai beaucoup aimé ton histoire. Il manque une petite explication pour expliquer l'ironie de la fin, et lui donner plus de force.


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1305
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 34
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La caverne du misanthrope

Message par Cancereugène le Mar 19 Avr 2016 - 20:41

Ok, K2, je te remercie de ta lecture.
Tu as sans doute raison pour le final, Paladin semble l'avoir souligné également, je pense que je pourrais faire quelque chose de plus progressif. Ok, je m'incline.
Pour le thème, c'est difficile, chacun a sa propre opinion. Pour moi, "sacrifice humain" ne signifie pas "sacrifice rituel" ou "sacrifice religieux", j'aurais pu m'adapter s'il s'était agi de "rituel sacrificiel humain" là, d'accord, je ne me serai pas fourvoyé dans un délire de porte verrouillé nécessitant le sacrifice d'un humain (et uniquement d'un humain) pour s'ouvrir...
Je l'ai déjà dit, mais je le répète, c'est la première idée qui m'est venue suite à l'annonce du thème, je ne l'ai jamais remise en question... voilà...
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1895
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La caverne du misanthrope

Message par Tak le Dim 1 Mai 2016 - 17:13

Pour ma part, la façon de traiter le thème ne m'a pas dérangé.
Comme le disait Cath ailleurs, la richesse et l'intérêt des concours viennent aussi du fait de pouvoir être surpris par l'interprétation que chacun en fera. Cette richesse n'aurait plus lieu d'être en choisissant un thème trop précis ou codifié du genre "chasse au dragon", mais c'est que j'ai toujours aimé, c'est cette marge de manœuvre qu'on se laisse en choisissant des thèmes plus ouverts tels que ceux-ci. Alors certes, une définition restera une définition, mais la notion de réinterprétation est également à prendre à compte - sinon on s'emmerde en écrivant 20X le même texte.

Pour revenir au texte lui-même, j'ai été agréablement surpris.
Les personnages sont ultra-caricaturaux au possible, mais tu réussis néanmoins à éveiller l'intérêt du lecteur grâce à ta plume, pleine d'entrain. C'est amusant, ironique, mais pas comique non plus et on se demande régulièrement de quelle façon atroce tu vas faire crever tes personnages. Le ton est plaisant et il y a effectivement un petit coté Indy là-dedans, très sympathique.
Il manque peut-être un petit quelque chose au niveau de la conclusion, mais je vois où tu voulais en venir et ça colle plutôt bien. En résumé : j'ai passé un bon moment, mais il manque peut-être juste une petite pointe de folie pour booster le tout.


P.S: Et ça me fait penser que je n'ai pas toujours pas lu tes space-op' ou tes textes plus sombres. Va falloir que j'y remédie rapidement !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3046
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La caverne du misanthrope

Message par mormir le Lun 2 Mai 2016 - 15:34

Tiens, de l'heroic fantasy à la sauce humour. Sympa comme tout !

C'est bien écrit, et j'ai été capté par l'histoire. Le développement ne m'a toutefois pas étonné et la fin pas beaucoup surpris. Je suppose que des années à lire dans ces mondes magie-baston-monstres-etc. m'ont conditionné (si si je bave dès que j'en vois de l'heroic fantasy).

La question de savoir si c'est dans le sujet ou pas ne se pose pas selon moi. Sacrifier quelqu'un est toujours au nom d'un intérêt particulier, pourquoi pas le sien propre comme le voit ton héros.

Donc pour moi c'est un bon texte. merci à toi !


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2294
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: La caverne du misanthrope

Message par paulux le Mar 3 Mai 2016 - 19:13

Pas mauvais ce texte, avec beaucoup de suspens... avant qu'on se dise que ça va finir comme ça, évidemment ! Bon, ça fait partie du jeu Very Happy

avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 632
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La caverne du misanthrope

Message par Naëlle le Lun 9 Mai 2016 - 12:06

Je n'ai pas hyper accroché à ce texte. Déjà, les quêtes dans des labyrinthes, c'est pas trop mon trip (ça, tu n'y peux rien). Ensuite, je n'avais aucun personnage auquel m'attacher. Ils sont caricaturaux, c'est voulu, mais du coup j'ai rien eu à me mettre sous la dent. Enfin, la fin m'a paru très facile.

Quant au thème, il y a bien un sacrifice humain, mais bon, je sais pas, je suis pas convaincue.

Bref, je balance que du négatif, mais il reste que j'ai quand même lu ton texte très facilement, parce que ça coule tout seul.


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3670
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 26
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: La caverne du misanthrope

Message par Amaranth le Jeu 12 Mai 2016 - 13:54

J'ai bien aimé, c'est agréable à lire. Pour le thème, au départ je me suis aussi demandée si le texte entrait dedans, mais finalement, selon mon ressenti, ça marche. J'ai été un peu déçue par la fin : avec tous les pièges, l'horreur, et le sorcier fou indiquant que toute sa haine envers l'humanité se trouvait dans cette caverne, je m'attendais à une apothéose. Mais sinon, c'est un texte sympa, avec une ambiance à la Indiana Jones.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1887
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: La caverne du misanthrope

Message par Eimelle le Dim 22 Mai 2016 - 1:33

Hello Cancereugène !

Comment dire ? Je ne sais vraiment pas quels termes employer pour ne pas te blesser... Alors bon, voilà, je me lance : j'ai A-DO-RE !! Smile

L'humour, la légèreté, la fluidité de la narration...Bref, tu m'as emporté ! D'autant plus que je n'aime pas trop la fantasy, et que je ne t'avais jamais connu que dans la SF ! Un tour de force donc, auquel a largement contribué l'effet de surprise ! Mais bon, il faut dire que j'aime bien le Donjon de Naheulbeuk, et ton texte m'y a fait un peu penser...

D'accord avec Silence : pourquoi ne pas rallonger un peu ce texte, et l'envoyer à Lanfeust Mag ? (je crois qu'ils n'acceptent les textes qu'à partir de 20 000 ou 25 000 signes).

Quant au respect du thème, comment dire ? Je m'en fous. J'ai passé un agréable moment ! Smile

Bises,
Eimelle



"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1529
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: La caverne du misanthrope

Message par François Fischer le Mer 22 Juin 2016 - 11:23

J’ai beaucoup apprécié ce récit, dans la lignée de Pratchett, dont j’ai retrouvé le style et l’humour (ah, la légendaire sensibilité des Trolls ^^), avec un zest de gore en plus. La chute est peut-être un chouia expédiée, mais autrement c’est du tout bon. Certains ont reproché à ce texte d’être une partie de JdR romancée, mais même cet aspect est plaisant… à condition d’apprécier les parodies Fantasy. Or, ça tombe bien, c’est mon cas.
avatar
François Fischer
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 177
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: La caverne du misanthrope

Message par Cancereugène le Mer 22 Juin 2016 - 12:27

Merci de ta lecture et de ton commentaire, François. Tu me fais un beau compliment en comparant ma prose à celle de Pratchett... Embarassed
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1895
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La caverne du misanthrope

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum