Clive Barker - Les Evangiles Ecarlates

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Clive Barker - Les Evangiles Ecarlates

Message par Tak le Mer 24 Fév 2016 - 9:30



Juste pour dire que le nouveau roman de C. Barker est sorti : la suite d'Hellraiser, avec Harry d'Amour et Pinhead et personnages principaux. Alléchant !
Ca fait longtemps que je n'ai pas lu de Barker, Jakabok m'avait pas mal déçu en son temps... Mais je suis heureux de voir que le maître revient à ses amours premiers et d'après les premiers avis, ça a l'air vraiment pas mal du tout.
Je vous ici la chronique d'Ecran Large (site de news ciné, mais apparemment la rédac' est fan de l'auteur) :


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2595
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clive Barker - Les Evangiles Ecarlates

Message par Paladin le Mer 24 Fév 2016 - 9:40

Un nouveau Barker? Voila qui m'attire!

J'ai beaucoup aimé les deux romans de lui que j'ai lu: Cabale et Coldheart Canyon. J'ai aussi beaucoup apprécié au cinéma ses films Cabal , les deux premiers Hellraiser, et Le Maitre des Illusions. Harry d'Amour, c'est le détective du Maitre des Illusions, non?


(A ne pas confondre avec Henry d'Amour, c'est moi! I love you )


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9661
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clive Barker - Les Evangiles Ecarlates

Message par Tak le Mer 24 Fév 2016 - 10:08

Oui, c'est lui.
Il est aussi le protagoniste de l'une des nouvelles de ses Livres de Sang (me souviens plus du titre) et des romans Secret Show et Everville. C'est donc l'un des personnages récurrents de l'oeuvre Barkerienne.

Par je suis un inculte, je n'ai ni lu ni Hellraiser... (ça fait des années qu'il dort sur mon disque dur Embarassed ).


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2595
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clive Barker - Les Evangiles Ecarlates

Message par Paladin le Mer 24 Fév 2016 - 14:04

Secret show, je l'ai en BD mais ça m'a l'air compliqué à suivre sous cette forme (Un peu comme les adaptation comics des romans de Stephen King)

Hellraiser, j'aime beaucoup mais je préfère Cabal, qui n'a pas trop marché commercialement. Le film est très dur à trouver de façon "légale" (Mais bon... :ange:) je crois qu'il n'a même pas été ressorti en DVD en France, on ne trouve l'import italien, ou alors la VF en VHS pour ceux qui ont encore un magnétoscope!

Sinon, il y a le roman qui est excellent...

J'ai toujours l'Empire des Devins à lire, c'est un gros pavé...


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9661
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clive Barker - Les Evangiles Ecarlates

Message par Invité le Lun 14 Mar 2016 - 15:23

J'ai fini les Évangiles... et relu Hellraiser derrière alors heu... Autant Hellraiser, c'est putain de bon, autant son dernier opus...

Les Évangiles, on se sent que l'éditeur a sabré dans le texte. Contrairement a pas mal de roman Dark Fantasy de Barker, celui-ci développe vraiment très succinctement son univers...

Et puis...

Les cénobites qui ressemblent aux versions cinémas (et non à ceux beaucoup plus ésotériques du roman...), mettre les mêmes Cénobites en enfer (alors qu'il n'en ait aucunement question, ni dans le premier film, ni dans le roman d'origine...) et je trouve ça con à bouffer du foin, cette idée d'enfer. Ça colle pas du tout avec la mythologie de Barker... (rappelons que dans le livre comme dans le film, les Cénobites de l'Ordre de l'Entailles... tout un programme en soi... vienne d'une autre dimension mais elle n'est pas nommée et eux-même se définissent comme des saints pour certains et des démons pour d'autres - dans le livre et le film - autant dire que le lecteur ou le spectateur n'est pas plus avancé et que c'est cette indécision qui participe aux charmes de ces personnages...)

Beaucoup de choses survolés, du gore pouilleux, des personnages qui ne font que tapisserie... D'ailleurs, petite blague, Pinhead est une femme dans le roman et non un homme (comme dans le film) et ce personnage n'est même pas important... Sauf qu'ici on a bien à faire au Pinhead des films... dont la personnalité ne brille pas vraiment par sa subtilité. (En gros je veux devenir le plus puissants parce que je suis un méchant.... ???)

Est-ce moi ou bien Barker s'est-il débarrassé d'une création dont il ne pouvait plus supporter qu'elle s'éloigne drastiquement de son concept initiale.

Est-ce moi ou l'intrigue des Évangiles est quand-même largement en deçà - pour ne pas dire conne - de ce que j'attendais ?

Bon, ça se lit et on passe un relatif bon moment mais pour du Barker, c'est médiocre. J'espère, maintenant qu'il a cassé des personnages que de multiples adaptions ineptes ont rendus stupides - qu'il passera à autre-chose...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clive Barker - Les Evangiles Ecarlates

Message par Cancereugène le Lun 14 Mar 2016 - 20:16

J'adore cet auteur, découvert avec le premier opus des "Livre de sang" dont certaines nouvelles restent inoubliables.
Le royaume des devins, un bouquin de fantasy urbaine passionnant du début à la fin.
Cabale, un roman fabuleux, malgré une scène de sexe bourrée de répétitions (je m'en souviens encore, c'est dire ! J'ai même l'impression que c'est volontaire !)
Le jeu de la damnation, très bon.
J'aime surtout son style, vif, nerveux, et ses visions ténébreuses, ses personnages hors normes.
Bref, un type excellent. Je suis con de ne pas avoir tout lu...
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1728
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clive Barker - Les Evangiles Ecarlates

Message par Tak le Lun 14 Mar 2016 - 21:24

Il n'est jamais trop tard pour rattraper ton retard, Cancer Wink
Du moins, certains morceaux choisis. Car moi-même, grand fan du bonhomme, je n'ai pas tout lu de lui et la critique précédente me conforte dans le sens que depuis quelques années, il se laisse un peu aller...
Mais dans le genre "fantasy urbaine et au-delà", alors je te conseilles son magnum-opus, son immense (et inégalable dans le genre) Imajica, sûrement l'un des 10 meilleurs romans de fantastique que j'ai pu lire dans ma vie. Dans le genre, je ne lui trouve bien que la Tour Sombre pour lui faire de l'ombre (même si l'ambition n'est pas la même non plus).
Et pour le reste, bah j'en parlais plus haut, mais son dyptique Secret Show/Everville est plus que recommandable lui aussi. Et bien sûr, petit chef d'oeuvre oublié mais qui est pour moi une véritable perle noire - et par ailleurs mon roman préféré : Sacrements.

Si avec ces 3 romans, tu ne tombes pas complètement amoureux de Barker, je sais pas ce qu'il te faut Evil or Very Mad

Gernier : Je n'ai pas lu le roman, mais les points que tu soulèves me rappelent à quel point fut laborieuse la lecture de Jakabok, son avant-dernier roman. Si Les Evangiles se poursuit dans la même lignée, je préfère tout autant retourner aux Livres de Sang : des récits percutants, inspirés et indémodables, qui montraient alors un Barker juvénile mais terriblement efficace.
Sa version actuelle devrait peut-être en prendre de la graine...


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2595
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clive Barker - Les Evangiles Ecarlates

Message par JudeauCorpse le Mer 26 Avr 2017 - 9:40

Bonjour; j'ai lu il y a quelques mois Hellraiser. Je n'ai jamais vue les films, d'où ma question, faut-il les voir pour lire les evangiles écarlates ? 
Merci !
avatar
JudeauCorpse
Apprenti égorgeur

Messages : 14
Date d'inscription : 26/04/2017
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clive Barker - Les Evangiles Ecarlates

Message par Tak le Mer 26 Avr 2017 - 15:46

Je n'ai vu que le premier des films (et apparemment le meilleur), mais je ne pense pas qu'il faille les prendre en compte pour apprécier celui-ci. Attention, toutefois : si on présente ce roman comme la suite d'Hellraiser, il comporte aussi un personnage (et sûrement quelques références allant de pair) qui n'a rien à voir avec ce roman. Il s'agit du détective privé Harry D'Amour, présent dans plusieurs nouvelles et romans de l'auteur - et qu'on peut voir également à l'oeuvre dans l'excellent film Le Maitre des Illusions.
Si tu veux lire Les Evangiles sans connaître le perso, tu risques peut-être de te faire spoiler sur d'autres œuvres de Barker...


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2595
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clive Barker - Les Evangiles Ecarlates

Message par JudeauCorpse le Mer 26 Avr 2017 - 15:49

OK, je prend note, merci du conseil. D'abord me familiariser avec Harry d'Amour et ensuite lire les évangiles écarlates. merci de la réponse !


Je ne suis pas fou.
Je souhaite juste aujourd'hui prévenir le monde des
horreurs indicibles qu'une nouvelle expédition dans ce
désert blanc pourrait libérer. -HP Lovecraft "les montagnes hallucinées"
avatar
JudeauCorpse
Apprenti égorgeur

Messages : 14
Date d'inscription : 26/04/2017
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clive Barker - Les Evangiles Ecarlates

Message par yann le Mer 26 Avr 2017 - 19:10

Je vais lire Cabale dés ce soir, je l'ai depuis un moment, et vous m'avez donné envie de le lire.
avatar
yann
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 572
Date d'inscription : 21/10/2013
Age : 38
Localisation : Vers Provins

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clive Barker - Les Evangiles Ecarlates

Message par Cancereugène le Mer 26 Avr 2017 - 19:22

Tu devrais te régaler. Il n'est pas très épais, et par contre, très addictif !
A toi de voir...
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1728
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clive Barker - Les Evangiles Ecarlates

Message par Paladin le Mer 26 Avr 2017 - 23:06

Cabale est très bon, le film aussi, et c'est un des rares romans de Barker à ne  pas être trop gros.

En film, Hellraiser, le premier est réalisé par Braker, très bon, il a eu droit de regard sur le second qui est bon aussi... Les autres autant oublier ! Barker lui-même a dit d'une des nombreuses suites : "Ça sort même pas de mon cul !"


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9661
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clive Barker - Les Evangiles Ecarlates

Message par Tak le Jeu 27 Avr 2017 - 6:24

Paladin a écrit:Barker lui-même a dit d'une des nombreuses suites : "Ça sort même pas de mon cul !"

Ahah, énorme ! Laughing

Pour ma part, je n'ai jamais eu de bons échos sur la série Hellraiser, hormis (un peu) le second comme tu dis... sa création semble complètement avoir échappé à Barker, ils en ont même fait un jeu vidéo, je crois.
Du coup, je comprends mieux pourquoi il a voulu donner une suite "officielle", avec Les Evangiles.


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2595
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clive Barker - Les Evangiles Ecarlates

Message par Paladin le Jeu 27 Avr 2017 - 10:20

Surtout que les "suites" changent complètement la signification et l'ambiguïté des premiers : les cénobites deviennent des démons, et leur monde l'enfer alors que Barker avait crée un monde non-manichéen.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9661
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clive Barker - Les Evangiles Ecarlates

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum