Le meurtre n'aura pas eu lieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le meurtre n'aura pas eu lieu

Message par Eimelle le Lun 22 Fév 2016 - 2:18

Bonsoir,

Voici mon dernier texte de SF, dont j'avais écrit une première version sous le titre "Capsule", si certains se rappellent. Je l'ai ici intitulé "Le meurtre n'aura pas eu lieu".


Merci d'avance de votre lecture,
Bises,
Eimelle


Dernière édition par Eimelle le Ven 4 Nov 2016 - 7:28, édité 2 fois


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1508
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le meurtre n'aura pas eu lieu

Message par Raven le Lun 22 Fév 2016 - 11:42

Le titre étant alléchant, j'ai commencé à zieuter et je me le garde pour quand j'aurai un peu de temps à ne rien faire Wink

En revanche j'ai déjà vu un "se mût" au lieu de "se mua" (pas le même verbe) et quelques autres passés simples en -ût (disparut, reconnut) (vire-moi tous ces accents circonflexes^^). Et le levier de conduction : c'est bien ce que tu voulais dire : conduction ? (pas conduite ?) + répétition "surpris" + manque des mots ("à l'intérieur maison"), il ne faut pas de s à "gens bien comme il faut". On fait volte-face, pas "un volte-face", d'ailleurs c'est féminin...

Je suis pas allée plus loin que la 1ère page mais ça mériterait peut-être une petite relecture ? Surtout que j'ai tout de suite accroché au style et au genre, très différents de ce que j'ai lu de toi jusqu'à présent. Tu as planté l'univers et le caractère du protagoniste immédiatement et ça me donne carrément envie d'aller voir la suite.


Quiconque lit la présente ligne s'engage à mater l'intégrale de Plus Belle la Vie.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 3415
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le meurtre n'aura pas eu lieu

Message par Eimelle le Lun 22 Fév 2016 - 15:07

Aïe ! Toujours cet éternel souci de relecture ! Je vais voir ce que je peux faire...

Merci à toi ! Smile

Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1508
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le meurtre n'aura pas eu lieu

Message par Raven le Lun 22 Fév 2016 - 17:20

Voilà, j'ai tout bien lu^^

Je ne reviendrai pas sur le "souci de relecture" (syndrome Eimelle^^), il y a pas mal de boulot, y compris des mots coupés.

Alors, tout d'abord, il faut que tu saches que j'adore les récits de paradoxes temporels. Et il faut aussi que tu saches que je m'arrache toujours les cheveux à essayer de comprendre. Mais vraiment. Genre plus personne ne va voir ce genre de truc au ciné avec moi car je prends la tête à tout le monde pendant les 6 mois qui suivent. Et pourtant c'est ce que je préfère.

Donc je partais direct avec un a priori positif et la perspective d'une bonne prise de tête. J'ai un peu eu peur au début que tu ne dévoiles qu'en fait
Spoiler:
il se tue lui-même
. Mais non, heureuse surprise, c'était pas ça du tout.

J'ai vraiment adoré. Tout est bon : les dialogues, l'histoire qui respecte bien les codes du genre, la fin qui se mord évidemment la queue, le monde que tu crées, j'adore ces superpositions qui reviennent à moments prédéterminés, ce qui permet des bonds dans le temps et te laisse le champ libre pour un tas de trucs. Bref, ce récit est excellent dans le fond (pour la forme, faudra quand même revoir des trucs).

+ quelques détails très sympas : Blad et Runner, le labyrinthe d'Aiglefine, tout simplement une idée géniale. Et, surtout dis-moi que c'est fait exprès et pas une erreur de frappe, le mot "circonvulsion", parfaitement explicite, qui nous donne une image tellement parlante de ces problèmes de superpositions.

Juste un détail :
p.11 - "Il fallait sans doute attendre la toute limite de la superposition avant de tirer, et s’enfuir. Mais comment sentir ce moment propice ?". Or il sait que les superpositions deviennent floues quand elles touchent à leur fin, on l'a vu dès le début avec sa femme, la scène du baiser. D'ailleurs on le revoit à la fin, la maison qui s'effrite. Il ne devrait pas s'interroger à ce sujet, j'imagine que tous les habitants de Capsule savent reconnaître la fin d'une superposition.
Idem, le coup de "ah tu viens de là donc tu dois connaître Untel", vieux comme le monde. Un peu éculé et gros. Bon, maintenant je chipote parce qu'il faut bien que je me venge en avance de ce que cette histoire va occasionner comme nuits blanches. :mrgreen:
Spoiler:
...ah mais si c'est son fils, c'est que sa mère a couché avec son petit-fils, mais s'il tue son père, comment il fait pour naître après ? Donc s'il est né, c'est que son père savait que ce serait son fils puisqu'il a déjà vécu la scène et que...


Quiconque lit la présente ligne s'engage à mater l'intégrale de Plus Belle la Vie.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 3415
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le meurtre n'aura pas eu lieu

Message par Eimelle le Mar 23 Fév 2016 - 22:19

Coucou Raven !

Merci beaucoup de ta lecture ! Et non, le mot "circonvulsion" n'est pas une erreur de frappe ! Smile

Pour les points que tu soulève, c'est vrai, je n'y avais pas pensé sur le coup, mais tu as tout à fait raison : je vais y réfléchir.

Merci encore de ta lecture
Bises,
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1508
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le meurtre n'aura pas eu lieu

Message par Catherine Robert le Mar 23 Fév 2016 - 22:37

J'ai bien aimé aussi. Bon, je refuse de me prendre la tête et de réfléchir aux paradoxes possibles parce qu'autrement, j'y suis encore dans six ans. Je laisse ça de bon cœur à Raven.
Mais malgré tout, sans m'appesantir là-dessus, c'est quand même peut-être le petit point rebutant. C'est horriblement complexe. Il faut soit lire en analysant les trames et les paradoxes temporels, soit lire sans y attacher aucune importance, mais que ce soit l'un ou l'autre, on reste avec une impression de "pas totale compréhension".
Nonobstant cela, j'ai beaucoup aimé relire cette histoire. Histoire qui mériterait foutrement une fameuse relecture cela-dit.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 8805
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le meurtre n'aura pas eu lieu

Message par Raven le Mar 23 Fév 2016 - 23:55

Pour ce qui est de me prendre la tête, j'y pensais justement cette nuit avec le coup du pendentif hérité de son père et transmis à son fils, or le fils possédait déjà le pendentif avant que son père n'ait le contrat et donc...(20 min plus tard)...mais en supposant que...

Sérieux, ce que je craignais est arrivé, ça tourne en boucle dans ma tête. Beau boulot, Eimelle !


Quiconque lit la présente ligne s'engage à mater l'intégrale de Plus Belle la Vie.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 3415
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le meurtre n'aura pas eu lieu

Message par  le Mer 24 Fév 2016 - 15:10

J'ai franchement aimé !

N'eut-ce été ce problème évident de relecture, c'était au poil.

J'ai eu l'impression que tu parlais de superpositions aléatoires, et pourtant certaines sont récurrentes, et prévisibles. Ya comme un petit paradoxe. Par contre, il est aisément résoluble par un appareil de prédiction hérité du passé grâce à une précédente superposition.
Il semble impossible de rester indéfiniment dans une superposition, mais qu'est-ce qui peut sortir de la superposition pour rester dans courant temporel principal ? Rien ? Tout ?

Pour ce qui est du paradoxe principal, pour moi ça fonctionne si on peut sortir d'une superposition dans le courant temporel différent de celui par lequel on est entré. (je vois ça comme une convergence de deux rivières qui se sépareraient ensuite.
Ainsi, en voyageant dans le temps, Désiré aurait épousé sa femme dans une époque antérieure à sa naissance. Il disparaît avant que son fils ne le connaisse, mais Quentin est déjà né. Celui-ci reçoit la tache et le pendentif en héritage, mais sa mère ne lui parle pas du passé de pirate de son père (dont elle aura éradiqué toute représentation graphique). Quentin rencontre sa femme dans son présent, lui fait un gosse, et l'appelle comme son père disparu. Et c'est là qu'il est forcé de surfer dans le temps pour payer ses dettes. Son fils ne le voit que deux ou trois fois dans toute son enfance, porte tout de même le pendentif légué, mais grandit dans la haine du Tchèq. Il finit par prendre le nom de sa Némésis pour mieux afficher sa haine, persuadé que son père, qu'il sait incapable de le tuer, ne le tueras donc pas. Il voyage dans le temps comme son père, pour s'opposer aux projets du Tchèq dans son temps à lui, suscite ainsi la haine de son ennemi, et par là, l'envie de celui-ci de le faire assassiner, par Quentin. A l'occasion de ces voyages, il rencontre la mère de Quentin, lui fait un enfant, qu'il ne verra pas grandir parce que n'appartenant pas à cette époque, il ne peut rester sans doute pour se soigner suite à la tentative d'assassinat. Il laisse juste le pendentif pour sa progéniture. Et la boucle est bouclée... Et comme Quentin a échoué, il est forcé de tenter à nouveau de tuer Taco le rouge...

Bref, j'aime beaucoup !
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1245
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 34
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le meurtre n'aura pas eu lieu

Message par FRançoise GRDR le Mer 24 Fév 2016 - 20:15

J'ai voulu m'y mettre mais n'y arrive pas... je passe mon tour pale
Pour l'instant, je n'ai lu que les 2 premières pages et n'ai rien compris...


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7666
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le meurtre n'aura pas eu lieu

Message par Eimelle le Dim 28 Fév 2016 - 0:16

Bonjour,
Merci à vous tous pour vos lectures. je suis contente que ca vous ait plu, K2 et Raven. Désolée que tu n'arrives pas à accrocher Francoise : à quel niveau ca bloque pour toi ?

Désolée en tout cas pour le gros problème de relecture lol !

Et désolée pour l'état du commentaire : j'écris sur tablette.

Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1508
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le meurtre n'aura pas eu lieu

Message par Tak le Lun 4 Avr 2016 - 17:42

Euh, je voulais lire ton histoire Eimelle, mais quand je clique sur le lien, ça me fait "page introuvable"...


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2595
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le meurtre n'aura pas eu lieu

Message par Eimelle le Mar 5 Avr 2016 - 1:39

Ah merde ! Attends, je le remets !

Merci d'avance de ta lecture,

Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1508
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le meurtre n'aura pas eu lieu

Message par Murphy Myers le Mar 5 Avr 2016 - 12:16

Dire que j'avais toujours pas lu ce texte. Embarassed

J'ai simplement adoré autant les personnages que le concept. La comparaison au texte/à la version précédant(e) nommée Capsule a été inévitable pour moi. Et force est de constater qu'autant je garde un souvenir très embrouillé de Capsule, autant Le meurtre n'aura pas eu lieu est clair et "simple" (dans son traitement, même si pas dans ses idées).

Je continue la suite en spoiler parce que je sais pas où se glisseront possiblement des spoilers.

Spoiler:
Les paradoxes s'emboitent assez bien pour paraitre crédibles. D'ailleurs, j'ai crains à un moment tomber sur une histoire clichée qui n'explique rien et qui, pire, s'amuse à rendre les choses incompréhensibles. C'était le cas avec le film Prédestination qui m'a grandement déçu (à l'inverse des gens comme moi qui adorent trouver une logique dans l'illogique, le réalisateur de ce film a préféré justement foncer droit dans l'illogique et l'abracadabrant, donc ça ne pouvait pas coller). D'ailleurs, j'ai trouvé quelques similitudes avec ton histoire (dans les éléments utilisés seulement, pas dans le traitement) : même décor avec le bar, même embrouille de temps avec le paradoxe du grand-père. Prédestination étant à l'origine une nouvelle d'un auteur connu de SF (la nouvelle se nomme "Vous êtes des zombies" ou quelque chose comme ça je crois), peut-être que c'était des références volontaires remarque. Bref, on s'en fout de ce film, je reviens à ton histoire...

Tout est clair à mes yeux donc, quand bien même les concepts sont complexes. L'univers que t'as créé est parfait et mériterait carrément une saga à mes yeux, avec ces sauts temporels, certains aléatoires et d'autres fixes. Vraiment parfait. Et d'autant plus fort que tu nous présente pas mal de chose de cet univers en seulement quelques pages.

L'histoire en tant que telle n'est pas la plus nouvelle qui soit (le fameux paradoxe du grand père a déjà fait couler beaucoup d'encre) mais tu sublime ce concept en le réalisant d'une façon réaliste. Je veux dire par là que, vu le monde où se balade les personnages, plein de fluctuations temporelles, de possibles réalités alternées qui s'entre choquent, où personne n'est à l'époque où il devrait être, et bien le paradoxe du grand père devient crédible. Et ça, c'est très fort selon moi. Je craignais justement qu'on s'emmêle les pinceaux, mais à première vue, tout est en ordre malgré le désordre des époques, la boucle est bouclée et bien faite.

Sinon, je suis comme Raven avec ce genre d'histoires, à les ressasse encore des siècles plus tard (je pense encore régulièrement au film Triangle de 2009 et à ses embrouilles de temps, c'est dire). Par contre, pour ce que Raven dit en spoiler justement, j'ai ma petite explication toute simple qui m'est venue en lisant l'histoire : au moment où il tue Taco/Désiré, la femme de ce dernier est déjà enceinte, tout simplement.

Dernier point qui me vient à l'esprit : les fautes de frappe. Je sais que c'est la marque Eimelle en quelques sortes ( :mrgreen: ) mais d'habitude, ça reste subtile à mes yeux, je ne fais pas spécialement attention. Sauf que là, il y en a vraiment plus que d'habitude j'ai l'impression ; surtout des trucs du genre "blablabla, l'homme répondit calmement l'homme" : je fais moi-même des trucs de ce genre par moments, mais là c'était vraiment récurrent, il va falloir faire des choix tôt ou tard Laughing .

Après, ce dernier point reste du chipotage parce que si c'est pour avoir de telles histoires, aussi bien foutues, je veux bien que tous les livres du monde comportent ce genre de fautes de relecture !


La forme dans le noir - 20 minutes avant la tombe

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2968
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le meurtre n'aura pas eu lieu

Message par Tak le Mar 5 Avr 2016 - 13:51

Bon, j'ai lu et je suis globalement d'accord avec les autres.
Le concept de superpositions temporelles est excellent et bien exploité, donnant naissance à des scènes complètement folles et improbables. Dans le même ordre d'idées, j'ai bien aimé aussi cette notion de "police des paradoxes", dont on ne voit pas grand-chose, mais dont l'ombre plane constamment au-dessus des personnages. Après, je l'avoue, je me suis quand même embrouillé dans les différentes trames temporelles et j'ai un peu pataugé vers la fin, quant aux tenants et aboutissants de l'ensemble... Rolling Eyes (mais apparemment le problème vient de moi, vu que ça n'a pas posé problème aux autres).
Par contre, je ne suis pas un maniaque en la matière, mais par moments j'ai vraiment eu du mal avec les coquilles et les mots manquants, ou même la mise en page. En début de texte, juste une ou deux fois ça va, mais à la fin ça devenait difficile de passer outre, malgré la qualité globale.

Donc voilà, un concept de base vraiment bon, des tas d'idées et de clins d’œil sympa (Blad et Runner), mais j'émets peut-être une petite réserve sur la "clarté" de l'ensemble (mais pas sa cohérence) et effectivement, sur la mise en forme, qui pourrait être un peu plus peaufinée.
Ces deux points mis à part, j'ai quand même pris plaisir à lire to histoire, Eimelle.


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2595
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le meurtre n'aura pas eu lieu

Message par Eimelle le Lun 11 Avr 2016 - 17:05

Bonjour,

Je ne vous réponds que maintenant, honte à moi ! Je suis enfin en vacances (pas pour longtemps) et ai plaisir à lire vos commentaires.

Merci à vous deux de m'avoir lu et d'avoir globalement aimé le texte.

@Murphy : Merci à toi d'être encore une fois entré dans mon univers. Je n'oublie pas que j'ai un texte de toi à lire ! Smile

@Tak : Merci à toi d'avoir pris la peine de lire mon texte. Je suis désolée que cela soit un peu confus parfois, je vais essayer d'y remédier. Quant aux fautes de frappes, j'ai un mal fou à les traquer... Wink

Bises,
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1508
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le meurtre n'aura pas eu lieu

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum