La musique de l'univers

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La musique de l'univers

Message par Tak le Jeu 28 Jan 2016 - 11:36

Voilà, dernier texte en date : 12 pages en interlignage 1,5 (à peu près 8 en "normal"). Le thème me plait, mais je trouve qu'il lui manque encore un petit quelque chose... Vos avis sont donc bien plus que les bienvenus !
En vous remerciant par avance :

http://www.fichier-pdf.fr/2016/03/29/la-musique-de-l-univers-1/


Dernière édition par Tak le Mar 29 Mar 2016 - 12:50, édité 5 fois


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.

Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 1659
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique de l'univers

Message par Catherine Robert le Jeu 28 Jan 2016 - 17:56

Au départ, ce n'est ni dans les thèmes, ni dans les genres que j'apprécie, ce qui fait qu'au niveau du fond, j'ai peut-être eu un peu de mal à accrocher. L'histoire est trop métaphysique pour moi, et le côté musique trop présent pour moi aussi. Mais là, ce n'est qu'une question de goût et uniquement cela.
A côté de cela, tu donnes à ton récit un beau rythme (en même temps, parlant de musique, fallait bien y arriver hein), il coule et se lit facilement tout en même temps qu'on a envie de connaître la fin, ton personnage est accrocheur, on l'aime bien, et le tout est original (mais bon, vu que ce n'est pas mon trip de base, je m'avance peut-être au sujet de cette originalité). L'une ou l'autre erreur ou maladresse, mais rien de bien grave, des détails.
Donc, un bon texte qui plaira à son public, tout comme une musique choisit aussi son public (ouch ! voilà que je fais des comparaisons à deux balles).


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7653
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique de l'univers

Message par Lully le Jeu 28 Jan 2016 - 21:04

Spoiler:
page 4 : est-ce que tu l'as ressenti, serait peut-être plus agréable à la lecture, même si je comprends ce que tu voulais dire, ça casse un peu la lecture
page 6 j'ai l'impression que tu opposes la mélodie à la partie instrumentale, peut être préciser qu'il y a des paroles, et que ce sont elles qui ont des accents lancinants ?
page 8, "sa curiosité et sa soif de vérité" est-ce vraiment ça qui l'a conduit ici ? Je comprends l'intention, mais peut être plutôt sa passion pour la musique, l'art poussé à son paroxysme, le dépassement de lui même ?
page 10, "en purée sanguinolente", casse un peu l'imagerie très délicate que tu tisses depuis le début, tu devrais faire des lasagnes surgelées plus souvent Very Happy
page 11 : "la musique était sa vie...affirmé" très jolie phrase, et sonne particulièrement bien

L'un dans l'autre, c'est un très joli texte, et une idée intéressante, la seule critique que j'en ai, c'est que Malek avale tous ces changements, toutes ces révélations, sans broncher : il n'a pas peur (à part dans le post-apo), il n'est pas émerveillé, il n'est pas étonné, rien. Il accepte tout. Alors c'est peut-être un maître zen, mais tu pourrais sans doute développer un peu sa réaction à la découverte des musiciens, ou quand il se promène d'un monde à l'autre au départ. Je pense que ça donnerait de la profondeur à ton texte.

Oui, on a envie de connaître la fin, mais je trouve que ton personnage manque d'humanité, au fond. Son ami est presque plus vivant, finalement, on a des détails précis sur lui, physiques, on a une idée de sa passion pour la musique, du pourquoi. Malek, lui, n'est presque construit que par opposition, une bonne partie de sa description repose sur le fait qu'il n'aime PAS les boîtes de nuit. Et on ne sent pas d'enthousiasme quand tu parles de sa vie actuelle, un peu alternative. Je comprends bien que tu passes une image très détachée de Malek, mais j'ai peur que ça en fasse trop, et c'est sans doute ça qui m'a gênée le plus dans le texte. Peut-être qu'au moment de sa rencontre avec les musiciens, tu pourrais le construire en précisant qu'il doit se pencher pour enlacer son ami, parce qu'il est très grand, ou l'inverse, ou quand il joue, décrire ses mains. Je pense que le moindre détail physique aiderait. Mais ça n'engage que moi


L'idée en est originale, et dans les images que tu utilises,  va savoir pourquoi, je retrouve un peu l'ambiance du Livre des Ombres (plus sûre du titre exact, mais je crois), et c'est un gros compliment.

Lully
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 108
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique de l'univers

Message par Tak le Ven 29 Jan 2016 - 6:51

Merci à vos deux pour vos remarques et lectures !
Pour ce qui est de la "zenitude" de mon personnage, tu soulignes un point intéressant. A vrai dire, je n'y avais même pas songé lol J'étais tellement accaparé par la vision d'ensemble du récit que je n'ai pas fait attention aux détails... De même que pour l'aspect physique de Malek, mais ça c'est un autre de mes trucs récurrents : j'ai une vision très précise de mes personnages dans ma tête, du coup je ne mets pas beaucoup en avant leur physique. Mais pour cette histoire en particulier, il me semblait que c'était l'un des détails secondaire de l'ensemble, je me suis plus focalisé sur les entités et le concept musical en laissant un peu de coté le reste.
Mais si ça gêne à la lecture, ça doit bien vouloir dire qu'il y a un couac quelque part. J'en prends bonne note, donc.

Sinon, le Livre de l'Ombre, connais pas, j'ai cherché sur google et ça me lance sur des trucs de magie lol

Heureux que ça t'aies plu également Cathy, malgré le sujet qui t'as un peu moins parlé. C'est vrai que tout ça sonne un peu mystique, mais l'idée me trottait dans la tête depuis des années et il fallait que ça sorte lol
Allez, j'essaierais de me rattraper en écrivant une bonne histoire d'horreur sanglante à l'ancienne ! Razz (mais j'ai pas dit gore, hein ! ça, j'y arrive vraiment pas..).


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.

Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 1659
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique de l'univers

Message par Catherine Robert le Ven 29 Jan 2016 - 6:57

En fait, moi, je n'ai pas ressenti le manque de caractérisation de ton personnage, peut-être parce que je ne les caractérise pas beaucoup non plus dans mes récits. Je me suis focalisée sur l'histoire et Malek est passé un peu en arrière-plan. Mais Lully a peut-être raison, il est (toujours peut-être) un peu lisse.

Allez j'attends maintenant une bonne histoire d'horreur sanglante à l'ancienne (et même gore si tu veux :mrgreen: ).


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7653
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique de l'univers

Message par Lully le Ven 29 Jan 2016 - 9:45

Ahah oui vraiment c'est juste un goût personnel j'aime bien avoir un point d'accroche avec les personnages, mais ça coule bien dans le texte finalement. Il n'y a vraiment que le manque de sentiments qui, à mon sens, est vraiment ce qui manque pour propulser ton texte. Mais je le répète, je suis fleur bleue au fond.

Le livre des ombres de Serge Lehman, je verifierais bien mais sur mon téléphone c'est compliqué. Mon livre de chevet, pendant longtemps. Je l'ai tellement aimé que je l'ai donné.

Lully
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 108
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique de l'univers

Message par Tak le Ven 29 Jan 2016 - 20:04

Catherine Robert a écrit:En fait, moi, je n'ai pas ressenti le manque de caractérisation de ton personnage, peut-être parce que je ne les caractérise pas beaucoup non plus dans mes récits. Je me suis focalisée sur l'histoire et Malek est passé un peu en arrière-plan. Mais Lully a peut-être raison, il est (toujours peut-être) un peu lisse.

Allez j'attends maintenant une bonne histoire d'horreur sanglante à l'ancienne (et même gore si tu veux :mrgreen: ).

C'est un de mes soucis, à moi aussi.
En relisant mes gros pavés, je me suis rendu compte que plus d'une moitié de cette place était occupée par les pensées/ressentis/émotions des personnages. En tentant de synthétiser mes récits, une bonne partie de ces fioritures sont passées à la trappe et je réalise que ça me dérange pas plus que ça, en fait.
Mais Nelly a raison, dans le sens où il en faut quand même un minimum pour s'identifier au perso et s'attacher à lui. Trouver le juste milieu n'est pas chose évidente...

Et lol pour l'histoire d'horreur, j'y pense mais c'est pas dans mes projets prioritaires Rolling Eyes


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.

Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 1659
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique de l'univers

Message par Lully le Dim 14 Fév 2016 - 14:34

Petit passage éclair à la lecture de l'actualité.
Nous allons finalement réussir à l'entendre, cette musique de l'univers Wink

Lully
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 108
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique de l'univers

Message par Tak le Dim 14 Fév 2016 - 20:40

Euh... je suis pas beaucoup l'actualité ces temps-ci, j'ai raté un épisode ou bien ? Suspect


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.

Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 1659
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique de l'univers

Message par Lully le Dim 14 Fév 2016 - 21:49

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1480805-ondes-gravitationnelles-nous-pouvions-voir-l-espace-maintenant-nous-pouvons-l-entendre.html

Lully
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 108
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique de l'univers

Message par Tak le Dim 14 Fév 2016 - 22:16

Wouaw ! Quand la réalité dépasse la fiction...
Merci pour le lien Lully, je n'ai peut-être pas un âme de scientifique (la science de la physique et des corps célestes n'est pas mon domaine de prédilection), mais je me passionne toujours pour ce genre de découvertes. Mon histoire trouve là un joli complément factuel.

A quand la création réelle d'un variateur d'ondes concrètes ? Wink (je dis ça en l'air, mais chuis persuadé qu'il existe déjà, inconnu à nos pauvres yeux profanes lol).


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.

Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 1659
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique de l'univers

Message par Lully le Dim 14 Fév 2016 - 22:23

Derien ! J'adore fouiner sur les blogs scientifiques.
Bon, là en l’occurrence, ça n'est plus une petite découverte intimiste, mais ça n'en reste pas moins fascinant Wink
Le roman que je suis en train de fignoler a d'ailleurs récemment été renforcé grâce à une série d'expériences sur la mémoire, et un peu avant, j'ai eu l'agréable surprise de constater que mon délire sur les ordinateurs quantiques et l'IA n'était pas complètement dépourvu de sens.

Je suis convaincue qu'il y a déjà eu, mais qu'il devrait y avoir encore plus d'histoire de hard SF basée sur ces ondes gravitationnelles, et sur l'écho du big bang. Je me souviens encore, gamine, avoir été très impressionnée par l'explication vulgarisée de science et vie junior pour le bruit sur les chaines TV.

Lully
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 108
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique de l'univers

Message par Tak le Dim 14 Fév 2016 - 22:38

Sur ce sujet, entre autres, je te conseilles l'excellent roman de Robert Charles Wilson "Spin", qui englobe certaines de ces thématiques, mais aussi d'autres choses et en les reliant à notre époque actuelle. De la très belle oeuvre SF qui devrait bien te parler, je pense Wink


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.

Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 1659
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique de l'univers

Message par Tak le Mar 29 Mar 2016 - 12:45

Mise en page revue + quelques trucs passages allégés. Pas grand-chose, mais c'est toujours ça..


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.

Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 1659
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique de l'univers

Message par sandman le Sam 9 Avr 2016 - 23:26

Bonjour Tak,

Tout d’abord magnifique récit! Très accrocheur, on a tout de suite envie de se plonger dedans! Aurais tu été inspiré par la musicalité de l'ouverture du Silmarillion? (nulle comparaison en termes de contenu, sauf peut être pour les mélodies dissonantes qui surviennent pendant le voyage) Le rythme est bien étudié, cependant je trouve le réveil de Malek dans la "dimension alternative" un peu trop rapide.
Autre petite suggestion, les figures divines devraient rester anonymes, cela renforcerait l'impression d'éternité qu'elles dégagent.
Je trouve ton texte très prometteur et l'idée est assez fraîche et intéressante pour du fantastique.


"N'est-ce que le fruit d'un cerveau malade, uniquement obsédé par la représentation de l'abstraction du changement permanent... Ou peut être autre chose qui se distingue au travers de cette absurdité grotesque qui nous sert de réalité"
"Mon obsession, c'est le processus de création"
- Zdzisław Beksiński-

sandman
Apprenti égorgeur

Messages : 12
Date d'inscription : 09/04/2016
Age : 21
Localisation : France

https://soundcloud.com/dzeva-vo-rel

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique de l'univers

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum