Hasards

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hasards

Message par François Fischer le Jeu 21 Jan 2016 - 11:34

Allez, c'est bien beau de commenter les récits des écritoiriens, mais vient un moment où il faut soi-même se jeter à l'eau... Voici un texte de jeunesse, révisé pour l’occasion.

avatar
François Fischer
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 177
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hasards

Message par Lully le Jeu 21 Jan 2016 - 18:45

Bonsoir, j'essaie de lire depuis cet après-midi mais je n'arrive qu'à agrandir l'image. Quelqu'un d'autre avec le même problème ?

J'essaierai depuis mon ordinateur dans la soirée.

Edit : c'était bien un problème de machine, le lien ne semble pas accessible depuis les mobiles.


Dernière édition par Lully le Jeu 21 Jan 2016 - 23:29, édité 1 fois
avatar
Lully
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 108
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hasards

Message par Catherine Robert le Jeu 21 Jan 2016 - 20:31

Un petit texte bien écrit, qui se lit avec facilité. Pourtant, il me manque quelque chose, peut-être un chouïa d'originalité.
En fait, je ne trouve pas grand chose à en dire. Peut-être les prochains lecteurs seront-ils plus inspirés que moi. En tout cas, tu as la qualité d'écriture.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9060
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hasards

Message par Cancereugène le Jeu 21 Jan 2016 - 21:06

Pas mal du tout, peut-être un peu monocorde à certains moments (ça, c'était pour dire quelque chose)
Le dénouement semble un peu "facile", la situation aurait pu tourner au vinaigre d'une façon plus enlevée, mais honnêtement, c'est bien comme ça ; un petit texte rapide à lire, avec une vengeance "douce" et amère. J'ai bien aimé.
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1790
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Paris

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hasards

Message par Murphy Myers le Jeu 21 Jan 2016 - 21:44

Tout comme Catherine. Rien à redire en soi, bon style, lecture simple, on imagine bien la scène. Mais il a manqué un petit truc qui marque l'esprit durablement pour moi.

Spoiler:
J'ai senti le coup fourré de loin, à l'exception que je pensais que les pièces étaient ensorcelées (bon, malédiction ou poison, on est pas à ça près tu me diras), et que le type voulait s'en débarrasser pour que la malédiction passe sur un autre que lui. Mais je pense que c'est la section du texte qui m'a induit en erreur (fantasy). Finalement, il n'y a rien de surnaturel dans la scène, ça pourrait bien se passer dans le monde réel (sauf si j'oublie quelque chose, j'ai lu cette histoire dans la journée en cours, parmi plusieurs autres, donc je peux confondre certains détails).

Reste que c'était sympa à lire et que ça promet pour les autres histoires que je lirais de toi.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3065
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hasards

Message par Lully le Jeu 21 Jan 2016 - 22:59

Pour moi, c'est l'ambiance générale du texte, la taverne, les habits brodés, le vocabulaire finalement qui situe l'histoire, au moins, dans une époque pseudo-médiévale. Que l'ivrogne soit étudiant, finalement, reste soit un détail un peu étrange (il me semble que les étudiants médiévaux n'étaient que rarement des escrocs fauchés, question d'accès aux universités), soit justement ramène l'histoire à un lieu médiéval/fantastique. Plus le mystère entourant le nouvel arrivant, je ne suis pas surprise de la section choisie.

Le texte m'a plu, on s'attache rapidement au "héros", il semble roublard, mais sympathique.

Spoiler:
Juste un peu déçue par la fin, mais c'est juste mon opinion de lectrice, j'ai du mal avec les méchants qui expliquent trop en dialogue leur historique, ça semblait lourd ? Peut être s'il suggérait la raison et qu'Yvain se souvenait plus en détail de la soirée à cause de laquelle il allait mourir ?

Mais vraiment une préférence personnelle, l'histoire tourne bien, et l'ambiance est très bien rendue : l'immersion est rapide, et le décor très vivant.
avatar
Lully
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 108
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hasards

Message par François Fischer le Sam 23 Jan 2016 - 11:17

Merci pour vos commentaires. Ce court récit ne risque pas de révolutionner le genre de la nouvelle, mais il m'avait demandé pas mal de boulot à l'époque, en vue d'un concours organisé par la revue "Histoire et images médiévales".

@ Catherine : merci pour tes encouragements. Sûr qu'il y a un fossé entre ce "gentil" texte et tes récits à la fois plus extrêmes et aboutis. Laisse-moi juste le temps de me dévergonder... :mrgreen:

@ Cancereugène : disons que les débuts d'un écrivain amateur ont toujours quelque chose de laborieux, quel que soit le mal qu'il se donne ; le travail sur la chute m'importait moins à ce moment que de livrer quelque chose de propre.

@ Murphy : en fait, lorsque l'idée du récit m'est venue, j'avais songé dans un premier temps à une explication fantastique allant dans ton sens, avant de me rabattre sur du pseudo-scientifique, par soucis de vraisemblance j'imagine. Quant à la section du forum où j'ai posté le texte, c'est plus "légendes" que "fantasy" qui m'a décidé. Wink

@ Lully : tes remarques sont pertinentes. Il existait bien des étudiants médiévaux fauchés, notamment dans les débuts de l'Université de Paris et en faible nombre, mais j'avais surtout envie de mettre en scène un personnage en marge de son milieu d'origine, proche effectivement des stéréotypes med-fan.
avatar
François Fischer
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 177
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hasards

Message par Tak le Sam 23 Jan 2016 - 13:55

Un bon petit texte, pas révolutionnaire mais qui se lit vite et bien.
L'ambiance de la taverne est bien rendue et on entre vite dans l'intrigue - dont la simplicité est aussi une force. De même que mes camarades, j'ai vite senti arriver le truc avec le nouvel arrivant, mais ça ne m'a pas choqué pour autant. En fait, ce texte est plutôt balisé mais ce n'est pas pour autant qu'il est désagréable à lire, bien au contraire !

Ah, peut-être un oubli, mais page 2 : "Les yeux écarquillés, Yvain se pencha, s’attendant à découvrir au moins une dizaine de gros (... ?) d’argent."

Au plaisir de te relire, François !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2827
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hasards

Message par François Fischer le Lun 25 Jan 2016 - 11:02

Merci Tak. Le gros d'argent était une unité monétaire médiévale, selon les époques plusieurs pièces d'argent ou bien une seule d'une valeur équivalente à plusieurs deniers. Il est vrai que le terme peut prêter à confusion Very Happy
avatar
François Fischer
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 177
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hasards

Message par Lully le Lun 25 Jan 2016 - 11:47

C'est une touche intéressante, au contraire, peut-être l'expliciter, en la décrivant ?
avatar
Lully
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 108
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hasards

Message par François Fischer le Lun 25 Jan 2016 - 12:02

Le truc, c'est que la nouvelle avait été écrite pour être lue par des amateurs d'histoire médiévale : la revue destinataire était du genre tatillonne, en plus d'être obsédée par l'idée de présenter une image positive du Moyen Age.

Je crois que le plus simple serait de virer le terme technique "gros d'argent" pour le remplacer par "tas de pièces d'argent" :mrgreen:
avatar
François Fischer
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 177
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hasards

Message par Lully le Lun 25 Jan 2016 - 12:08

Oui, mais même sans être tatillon ça peut être un point d'immersion supplémentaire. Evidemment, ça reste très mineur, et on en a tellement d'autres, ta solution serait encore la plus simple.
avatar
Lully
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 108
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hasards

Message par Tak le Lun 25 Jan 2016 - 14:11

François Fischer a écrit:Merci Tak. Le gros d'argent était une unité monétaire médiévale, selon les époques plusieurs pièces d'argent ou bien une seule d'une valeur équivalente à plusieurs deniers. Il est vrai que le terme peut prêter à confusion Very Happy

Ah ben c'est la minute culture du jour, tu m'apprends quelque chose là !
Donc oublies ma remarque, et en effet un bon point pour l'effet immersif (mais par contre, oui, pas sûr que ce soit évident pour des lecteurs autres que des connaisseurs du moyen-âge). Mais ce n'est qu'un détail qui ne change pas grand-chose ni à la compréhension, ni à la qualité globale du texte.


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2827
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hasards

Message par Géraldine BM le Jeu 25 Fév 2016 - 18:27

Voici quelques remarques suite à ma lecture :

Page 1

«  le brouhaha et l’air vicié du cabaret glauque » ça donne une bonne idée de l’atmosphère mais la formule est un peu lourde, je crois que tu pourrais te passer du glauque et le glisser ailleurs.

Tu campes bien l’idée générale mais tu aurais peut-être intérêt à couper certaines phrases pour encore gagner en efficacité, comme ici :
« Yvain laçait son aumônière et s’apprêtait à la glisser à sa ceinture quand, levant les yeux, il s’aperçut qu’au lieu de Jeanne, l’accorte servante, se dressait la silhouette imposante du tavernier.»

Page 2
« Une table aux bords relevés » plutôt qu’une table, un plateau de jeu.

Ensuite, le récit s’accélère et là, je n’ai pas boudé mon plaisir.

« Un reflet doré, fugitif, venait de capturer »  plutôt que « venait de »   -captura- serait plus direct.

« Mais c’était là le souci d’un joueur honnête et il y avait longtemps qu’Yvain avait jeté l’honnêteté aux orties. » honnête / honnêteté dans la même phrase, remplacer honnêteté par probité (même si ça peut paraître loufoque chez un joueur).

Page 3

" Désemparé, Yvain relâcha son attention. Gardait trop longtemps la même combinaison de dés. Manipulait avec nervosité les écus remportés. S’agitait sur son coin de banc, mettant sa mettant sa fébrilité galopante sur le compte de l’enjeu. »  je crois que ce passage gagnerait à être écrit au passé simple. L’imparfait me donne une impression bancale. La phrase suivante pouvant rester elle à l’’imparfait.
Page 4

« son titre de gloire, à une époque » vu que l’affaire remonte à trois mois, ce serait «  à l’époque ».


Tu as (avais -  texte de jeunesse) tendance à peu charger ton écriture à grands renforts d’adjectifs et de subordonnées, (j’en parle d’autant mieux que j’ai tendance à faire de même et que je travaille à alléger) et de participes présents aussi.
Je pense vraiment que ton style gagnerait en rythme en alternant avec des phrases plus courtes.
J’ai un très bon ressenti sur ce texte, tu sais installer une atmosphère, distiller des indices, jouer des situations, opérer un retournement complet avec une bonne chute et camper des personnages, tout ça en quatre pages.
Ton écriture a certainement évolué, je serais ravi de lire tes nouveaux textes.
avatar
Géraldine BM
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 491
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 51
Localisation : DINAN

https://despointssurlesi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hasards

Message par François Fischer le Ven 26 Fév 2016 - 10:55

Merci pour ton commentaire et tes conseils Smile

 Ton écriture a certainement évolué, je serais ravi de lire tes nouveaux textes.

J'y travaille et ils avancent... à la vitesse d'un escargot asthmatique :mrgreen:
avatar
François Fischer
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 177
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hasards

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum