La Ligne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Ligne

Message par Lully le Mar 19 Jan 2016 - 22:27

Bonsoir.

Un autre texte, j'essaie de suggérer sans trop en dire. Après relecture de mon cher et tendre, il parait que c'était incompréhensible, j'ai donc rajouté un premier niveau de détails. Je ne suis pas sure que ça soit suffisant.
Donc, si vous avez le temps de jeter un oeil, je vous en serais reconnaissante. J'ai envie de raconter cette histoire mais... J'ai peur d'avoir mal choisi le format.
La ligne

Lully
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 108
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Ligne

Message par Catherine Robert le Mar 19 Jan 2016 - 23:12

p 1, première ligne : tu fais une faute de syntaxe :
La ligne était blanche, aveuglante sous les réverbères. Elle marchait d'un pas vif, éclaboussant un
peu son pantalon gris à chaque pas.
Ta deuxième phrase écrite ainsi, son sujet fait référence à "la ligne", même si on comprend bien que ce n'est pas le cas.

Mais pas grave ça. J'ai bien aimé ton texte, entre onirisme et quête. Il y a bien un certain flou, mais il ne m'a pas gênée. Je pense avoir compris le propos, peut-être pas totalement, mais dans l'ensemble et ça me suffit.
Spoiler:
Sophie est morte, mais ne le sait pas, la porte qu'elle recherche, c'est le passage vers son état assumé de mort. Elle est fantôme avec une mission, elle doit trouver un être pur et elle échoue, comme tous les autres qu'elle rejoint au pied de la porte avant qu'elle ne se referme. Les ombres doivent être des morts morts.
Bon, mon explication n'est pas très claire, mais ton texte sans être très clair permet des tas d'interprétations, c'est peut-être ça qui me plait.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7653
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Ligne

Message par Lully le Mer 20 Jan 2016 - 9:22

Merci de ton retour.
En fait, même après la réécriture ça n'est pas très clair, et il y a beaucoup de contradictions, que je n'arrive pas à voir.
Spoiler:
J'essaie de faire passer que Sophie n'est pas morte, les morts deviennent des "ombres". Elle est une Mort, et elle et ses collègues sont chargés d'une mission. Pour le reste c'est ça, mais j'ai laissé flou volontairement. J'aimerais réussir à suggérer sans dire explicitement, mais on me dit que ça fait trop d'idées à suggérer. Peut-être enlever le caractère dévasté de la terre ? Pour que la rupture entre la Mort et les humains qu'elle croise soit plus nette ? Peut être que ça accentuerai le coté angoissant tout en diminuant le côté hallucinatoire ?

L'un dans l'autre, je vais sans doute archiver ce texte et le mettre de côté, si j'arrivais à me concentrer sur autre chose sans le finir ça m'arrangerait.

Lully
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 108
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Ligne

Message par Tak le Mer 20 Jan 2016 - 15:27

Alors dans le fond, j'ai envie de dire que c'est très bon texte, suggérant en effet beaucoup de choses et avec cette ambiance fantasmagorique (et onirique aussi, en effet) assez réussie. C'est marrant, Catherine parle de "quête" et étrangement, ce texte m'a pas mal fait penser à l'ambiance de la Tour Sombre - même si dans le fond, ça absolument rien à voir, en fait.
Cette même idée de quête interminable, où les mêmes gestes se répètent d'un jour à l'autre, même type de symboliques, à moitié occulte et pas vraiment à la fois, même sensation de monde en décrépitude. As-tu le cycle de Stephen King ? Si ce n'est pas le cas fais-le, je pense que tu devrais adorer Wink

Par contre, si le fond est réussi, la forme est un peu plus maladroite.
Dame Catherine a déjà relevé ces deux premières phrases assez gênantes, qui dès le début perdent un peu le lecteur (le sujet n'est pas la même, du coup on comprend pas tout). Et le problème, c'est que ce schéma se reproduit plusieurs fois dans ton texte. Je ne peux pas te donner d'exemples précis, mais il y a certains passages où ça devient un peu le bordel...
Autre soucis : c'est bien de vouloir faire un texte qui n'explicite pas grand-chose, parfois un peu décousu, mais j'ai eu un problème avec la chronologie. Volontairement confuse, j'imagine, certes, mais à certains passages, on passe de ton personnage qui marche dehors à une scène d'intérieur, plus tard. A mon avis, un petit travail (même léger) sur les transitions ne serait pas de trop. Certains passages sont un peu fouillis et du coup, on décroche un peu.
Gare aux répétitions, également. C'est l'un des ennemis en tête de liste des écrivains amateurs, mais en cherchant bien, on trouve toujours des astuces pour les éviter !

Bref, un texte vraiment très sympa pour son atmosphère et ses non-dits, ainsi que son concept général, mais un peu bancal sur la forme.
Mais rassures-toi, tu te feras vite la main et sur ce forum, tu es à l'endroit rêvé pour ça ! Y'a plus qu'à turbiner Smile


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.

Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 1659
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Ligne

Message par Murphy Myers le Jeu 21 Jan 2016 - 21:58

Tout a été assez confus pour moi (mais j'étais pas spécialement réveillé et j'étais en cours, donc ceci explique peut-être cela).
Comme déjà dit, la première phrase pose problème. Et doublement d'après moi. On ne comprend pas tout de suite de qui on parle, on pense que c'est la ligne blanche, et on comprend encore moins ce qu'il faut comprendre (la ligne serait une métaphore pour parler d'un personnage ? voire un surnom ?). Et c'est doublement problématique parce que c'est la première ligne et, du coup, on s'embarque dans l'histoire, pas à reculons non plus, mais pas non plus avec entrain. C'est d'autant plus dommage que l'héroïne a un prénom. Pourquoi donc ne pas l'utiliser dès qu'on parle d'elle la première fois plutôt que d'en rester à un "elle" flou jusqu'à la 4e ou 5e ligne où on la nomme ?

Passé ce début, on se laisse quand même vite embarquer par l'ambiance. Entre ça et Lou, les ambiances sont définitivement ton point fort à mes yeux, toujours réussies et avec ce petit quelque chose indéfinissable.

L'histoire en elle-même me plait, mais je la trouve très embrouillée. A vrai dire, j'attendais une chute dans la dernière ligne qui me ferait comprendre en 2-3 mots tout ce qui m'a échappé en cours de lecture. Ca n'a pas été le cas, et c'est finalement dans les commentaires précédents que j'ai compris les idées que tu as voulu faire passer. Des idées que je trouve superbes et qui se prêtent très bien à ce style d'ambiance. Mais d'un côté, j'admets que j'étais pas forcément le plus alerte durant ma lecture, et de l'autre les quelques maladresses de forme et l'ambiance très mystérieuse ont formés du coup un trio fatal pour ma compréhension.

Spoiler:
Je pense aussi que, comme dit, le côté apocalyptique brouille trop les pistes. Ca n'a laissé pour moi que deux options : elle est folle, ou c'est vraiment la fin du monde. Et je suis resté bloqué là dessus, je n'ai pas saisi les indices qui mettaient sur la bonne voie.

Mon commentaire est peut-être pas très utile et peut paraître assez négatif, mais je tiens quand même à répéter que l'ambiance est superbe et l'idée très bonne. Je pense que ça se joue qu'à quelques détails de rendre le tout plus fluide et moins hermétique, sans en enlever non plus tout le mystère. Un équilibre à trouver pas forcément facile, mais t'en es déjà si près, et ton style, dans Lou comme ici, est si immersif, que je suis sûr que tu sauras le faire si tu penses que c'est quelque chose à tenter et que tu t'y essaies.


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2649
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Ligne

Message par Lully le Jeu 21 Jan 2016 - 23:28

Merci Meyers pour ce commentaire, que je n'ai pas pris négativement, bien au contraire : je cherche des critiques, je suis là pour progresser, pas pour récolter des fleurs (sinon, j'aime beaucoup le jasmin).

Je suis en train de réécrire, en prenant tous vos commentaires en compte, et une grande part de cette réécriture est d'essayer de trouver quand suggérer, et quand dire. Ça, et ne pas avoir peur de mettre plus de prénoms ! J'ai toujours peur de la lourdeur de répéter le nom du personnage, mais finalement c'est compliqué d'en arriver à ce point. J'ai aussi repéré avec une relecture plus guidée les répétitions qui n'étaient ni volontaires, ni nécessaires.
Donc j'ai bien fait de poster ici Smile

Je n'ai pas lu La Tour Sombre, bien que je le vois suggéré sans arrêt sur Reddit, et j'ai un peu honte de cette lacune. Je vais tenter de la combler. J'avais envie de lire Silo, ou Temps, je ne sais pas par quoi commencer, je viens de relire la trilogie de Gaïa et il m'est toujours difficile de changer de saga.

Lully
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 108
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Ligne

Message par Lully le Sam 23 Jan 2016 - 21:32

Bonsoir, voici la nouvelle version du texte, je pense que je m'arrêterai là. Grâce à vos commentaires, je pense l'avoir fait progresser, mais j'ai surtout trouvé un regain de motivation pour un autre texte.

Je mets quand même la nouvelle version ici pour les curieux. Version 2.1

Lully
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 108
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Ligne

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:42


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum