Le dernier Vodianoï

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Le dernier Vodianoï

Message par lester l gore le Dim 19 Juin 2016 - 15:51

Une belle chronique en vidéo, par Jean-Luc Boutel sur la page Facebook du "Club des Savanturiers", dont je m'honore de faire partie.
https://www.facebook.com/groups/188086614546951/
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 2174
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 56
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier Vodianoï

Message par Julien H le Lun 20 Juin 2016 - 1:10

Oui, voilà qui fait vraiment plaisir !
Merci pour le relais Smile


Ça manque de viande.
avatar
Julien H
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 167
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 38
Localisation : Saint Ragondard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier Vodianoï

Message par Tak le Mar 5 Juil 2016 - 11:24

Le Dernier Vodianoï, donc.
Bon, je vais pas faire durer le suspense inutilement :  j'ai adoré ! Sans grande surprise, car j'étais ferré dès les premières pages et la sensation n'a que fait que s'accroître au fur et a mesure de ma lecture. En plus d'être sacrément accrocheuse, la plume de l'auteur ne s'encombre pas de poids inutile : ça va droit à l'essentiel, pas de fioritures. A l'image de ce chapitre inaugural, qui nous fait plonge d'emblée dans l'action en nous montrant qui sont ces liquidateurs et leur fonction, sans se perdre de longues et inutiles présentations.
J'ai trouvé ça couillu d'ailleurs, de débuter un roman avec un chapitre aussi incisif et à la fois si riche en informations. Un instant, j'ai même douté que l'on se trouve bien dans l'URSS de 1937, tant ce foisonnement de détails sur une culture qui nous est finalement pas si familière que ça, peut s'avérant déroutant - avec un peu d'imagination, on aurait pu situer ça dans une Russie parallèle au parfum de steampunk. Surtout qu'on sent un réel travail de documentation derrière, où les détails du quotidien, toutes comme les expressions, les croyances populaires issues du folklores, sonnent plus vrais que nature. De ce coté-là, on est réellement immergé dans l'univers que le sieur Heylbroeck nous dépeint. Puis quand tout cela vient prendre place dans un contexte historique plus connu, on se dit que c'est fichtrement bien vu (et bien fait).
Mais là où le récit devient passionnant, c'est quand il greffe à tout cela une tournure fantasy et parfaitement dans la logique de celui-ci. C'est surprenant et à la fois tout-à-fait cohérent. Dès lors, impossible de décrocher du bouquin ; on est réellement happé par l'intrigue et le mélange parfait de tous ces éléments (et contrairement à beaucoup de romans de "genre" qui ne posent un arrière-fond que comme prétexte au récit fantastique, ici l'aspect "politique" n'est pas simplement accessoire et j'ai adoré le climat de paranoïa collective qui plane au-dessus des pages). Bref, le cœur du récit et ses différents aspects sont aussi bien travaillés que le background (déjà bien étoffé) et c'est un réel plaisir de ce coté-là.

Les personnages sont bien vivants et bien campés, même si j'aurais préféré un poil de profondeur en ce qui concerne Ilya. Je veux dire, on comprend bien ses motivations du début à la fin, mais son chemin prend un peu trop facilement celui de la quête initiatique sans réellement nuancer tout cela. Ce qui ne veut pas dire que je ne l'ai pas apprécié pour autant.
Si j'aurais peut-être un autre mini-bémol à formuler, je dirais bien qu'il est dommage que
Spoiler:
Bouïane nous soit montrée aussi rapidement et qu'on y pénètre aussi vite. Je pense qu'il aurait fallu attendre un peu avant de nous la présenter, pour que la ville conserve cette aura mythique qui la qualifie depuis le début. Et je n'aurais pas dit non à un poil plus de descriptions concernant celle-ci et son caractère "étrange", en accord avec les monstres qui la peuplent.
Mais bon, ça c'est juste mon coté gourmand, qui en veut toujours plus lorsqu'il accroche à fond sur quelque chose (c'est ce que j'appelle mon syndrome "La Tour Sombre"). En l'état, j'ai quand même pris un sacré panard et j'ai presque hululé de plaisir lors de certains passages.
Spoiler:
La mission de récupération de Raspoutine, avec Ilya au milieu de ses nouveaux alliés monstres, pour n'en citer qu'un en guise d'exemple.
D'ailleurs, quelle idée géniale et incongrue d'avoir mêlé des personnages historiques réels à cet univers fictif ! Cela lui donne une force supplémentaire et pose réellement Le Dernier Vodianoï car un OLNI à part entière, aussi biscornu que savoureux, où l'on est surpris quasiment à chaque page par une nouvelle idée, par un nouveau concept ou juste par un nom, faisant de sa lecture une expérience pour le moins singulière.
Si la 2e partie m'a un peu moins tenu en haleine que la première
Spoiler:
(disons, à partir du moment où Ilya découvre Bouaïne)
, j'ai en revanche été conquis par le dernier tiers, morceau de bravoure aux dimensions épiques que n'auraient pas renié certains de mes auteurs fétiches (non, non, pas de noms). Le style nerveux et efficace de l'auteur y fait des merveilles. Je n'en dis pas plus parce que j'aime pas truffer mes messages de spoilers, mais j'ai pris là encore une jolie claque.

En définitive, un roman original et vite addictif, que j'ai pris plaisir à lire aussi bien pour son cadre inhabituel que pour son folklore dépaysant ou sa richesse thématique. Et j'ajoute au passage que je n'avais pas autant accroché à un bouquin depuis bien longtemps, mais surtout, qu'aucun bouquin ne m'avait donné envie de m'y plonger depuis tout ce temps... (nul doute que si j'avais eu plus de temps libre ces derniers temps, je l'aurais dévoré en quelques jours à peine).
Bref, c'est un réel coup de cœur et j'ai hâte du coup de lire d'autres choses de cet auteur !

Et je ne peux évidemment que conseiller chaudement Le Dernier Vodianoï à mes camarades Wink


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3781
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier Vodianoï

Message par Julien H le Mer 6 Juil 2016 - 13:48

Ah la classe ! Merci mille fois pour cette belle chronique détaillée.
Je suis bien content de lire que tu as été accroché et que tu as apprécié ta lecture.
J'ai bien aimé écrire la "mission Raspoutine", qui, à l'origine, devait occuper un chapitre et m'en a finalement pris quatre. C'est dire si je me suis laissé porter par l'action Smile

Pour Bouïane, c'est vrai que je ne détaille pas trop, notamment parce qu'Ilya ne fait qu'y passer, finalement mais y'aurait eu de quoi dire, c'est clair.

Merci encore !


Ça manque de viande.
avatar
Julien H
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 167
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 38
Localisation : Saint Ragondard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier Vodianoï

Message par Tak le Mer 6 Juil 2016 - 22:39

De rien, c'était tout à mon plaisir !
Et ça fait vraiment plaisir de lire un ouvrage de qualité et original, en ces temps de recyclage (d'autant plus que c'est tout à fait le genre de thèmes dont je me sens proche, dans mes propres écrits). Manquait juste quelques monstruosités Barkeriennes pour atteindre la perfection Wink


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 3781
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 36
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier Vodianoï

Message par Julien H le Sam 9 Juil 2016 - 23:00

En fait, à la base de la base de ce projet, il était question de littérature pour ado ou disons young adult.
Le projet ne s'est pas concrétisé et j'ai repris celui-ci en le développant librement mais en fait, sans trop le calculer, je suis resté dans cette optique un peu "soft".
Je me suis lâché par la suite, sur les romans suivants, on va dire. Smile


Ça manque de viande.
avatar
Julien H
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 167
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 38
Localisation : Saint Ragondard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier Vodianoï

Message par Léonox le Lun 25 Juil 2016 - 12:31

Petite présentation du dernier Vodianoï par son éditeur :

"Lorsque Julien Heylbroeck nous a parlé la première fois de « Le Dernier Vodianoï », son tout premier roman, c'était lors de la Convention Octogônes de 2015, le premier soir, à l'hôtel. Il nous a pitché son texte après nous avoir raconté les mésaventures qu'il avait rencontrées lors de son envoi à X éditeurs.

J'avais [Mister X] eu la chance de lire le premier chapitre il y a plusieurs années de cela alors qu'il cherchait des retours de lecture. J'avais déjà été emballé par son style particulier et l'inventivité qui se dégageait de ces premières pages. Mais à l'époque, je n'étais qu'un « simple » relecteur.

C'est la raison pour laquelle Mrs Smith et moi lui avons demandé de nous envoyer l'intégralité de son roman afin que nous ayons une vue globale de son texte. Notre lecture fut enthousiaste et c'est la raison pour laquelle il a rejoint nos auteurs.

Le Dernier Vodianoï est un texte hors du commun. Même s'il est ancré dans une vérité historique que personne ne peut nier, il propose un voyage vers des contrées insoupçonnées où, à chaque page lue, on n'a qu'une seule envie : la tourner pour connaître la suite.

Je [Mister X] n'ai jamais été fan de la période historique dans laquelle Julien place son histoire (l'URSS de Staline en 1937) mais je dois avouer que la lecture de son roman, outre m'emmener très loin dans l'imaginaire, m'aura permis de combler certaines lacunes historiques.

Bref, Le Dernier Vodianoï est une perle de lecture, un texte pareil à aucun autre qui vous offrira de grands moments d'évasion littéraire."

En complément, revoici le message que je postais lundi dernier :

A l'instar de Rivière Blanche, OVNI a eu la bonne idée de mettre les premiers chapitres de deux de ses romans en lecture libre. Ne vous privez pas de cet apéritif, c'est offert par la maison :

http://media.wix.com/ugd/b69097_6468f96352d64b01b9d9f1be21ccac97.pdf
avatar
Léonox
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre

Messages : 3000
Date d'inscription : 24/03/2013
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://www.riviereblanche.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier Vodianoï

Message par Amaranth le Mer 28 Déc 2016 - 19:09

J'ai offert le dernier vodianoï à mon copain, pour Noël, et il a déjà commencé (et bien avancé, il me semble) sa lecture. Il adore.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 2038
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier Vodianoï

Message par Amaranth le Dim 16 Juil 2017 - 19:17

Je l'ai lu à mon tour, et j'en ai écris un petit avis.

Chronique


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 2038
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier Vodianoï

Message par Julien H le Jeu 27 Juil 2017 - 19:20

J'avais vu et partagé, merci beaucoup pour ce retour ! Smile


Ça manque de viande.
avatar
Julien H
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 167
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 38
Localisation : Saint Ragondard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier Vodianoï

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum