L'horrible danger...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'horrible danger...

Message par Blahom le Mar 22 Déc 2015 - 23:29

Comme promis, je vous propose l'autre texte rédigé dans le cadre du concours "Livre maudit"...

http://www.fichier-pdf.fr/2015/12/22/lis-moiversion2/


Laisse toute espérance...

Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1004
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 49
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horrible danger...

Message par  le Mer 23 Déc 2015 - 12:53

Ben c'est pas mal non plus !

Je me suis plus plongé dans l'histoire que dans l'analyse technique, mais j'ai trouvé ça : " faisais sécher les cours ". C'est une coquille ? Il me semble que "séchais les cours" est la bonne formule.

Pour le reste, je suis pas fana de la narration à la première personne, ni des histoire de gamins, mais tu arrives à développer une histoire intéressante. Le second personnage est plus crédible que le premier, j'ai l'impression que tu étais plus à l'aise avec lui, plus qu'avec les turpitudes d'un adolescent. Il y a quelques passages un peu flous.
Je ne suis pas convaincu par ta phrase de transition dans la folie. Elle donne une impression de délire incohérent alors que tout le reste du basculement de tes personnages est basé sur des raisonnements plutôt logiques.

En le retravaillant encore un peu, il y a moyen de l'améliorer.


Avoir encore raison est dangereux pour l'humilité. A consommer avec modération.

— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1141
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 33
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horrible danger...

Message par Blahom le Mer 23 Déc 2015 - 13:41

Merci à toi d'avoir pris le temps de lire ce texte aussi promptement.

Concernant la tournure avec le verbe "sécher", tu as entièrement raison : "Lorsque je ne séchais pas les cours" passe bien mieux.

"Le second personnage est plus crédible que le premier, j'ai l'impression que tu étais plus à l'aise avec lui, plus qu'avec les turpitudes d'un adolescent."
Non, pas du tout : j'ai pris beaucoup de plaisir à me mettre à la place de mon cancre. Il y avait même au départ des passages plus crus que j'ai préféré modifier. J'ai tenté d'éviter certains tics du langage "djeun" contemporain : c'est un parti pris pleinement assumé que d'aucuns me reprocheront peut-être...

"Je ne suis pas convaincu par ta phrase de transition dans la folie. Elle donne une impression de délire incohérent alors que tout le reste du basculement de tes personnages est basé sur des raisonnements plutôt logiques."
Cette phrase n'était qu'un clin d’œil/hommage à un grand ancien de la littérature fantastique... Il me semblait que l'allusion était limpide mais peut-être me suis-je montré un brin trop présomptueux ?




Laisse toute espérance...

Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1004
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 49
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horrible danger...

Message par  le Mer 23 Déc 2015 - 14:01

Ou simplement, je n'ai pas lu le livre concerné (j'ai pas mal de lacunes dans les classiques).

Maintenant que tu en parles, c'est vrai que dans le passage d'Howard, j'ai ressenti comme une impulsion de glisser sur le fantasme sexuel, mais qui reste suspendue en l'air, au final. L'anecdote ne sert pas ton récit, et c'est dommage. J'attendais qu'il y ait un truc entre Thorne et lui, ne serait-ce qu'une séduction/fascination malsaine pouvant donner lieu à une réaction plus virulente de trahison et de haine.
Au final, le passage d'Howard manque de cette montée en puissance qui fait la force de celui de Boulard. Tu expliques le basculement plus que tu ne le montres, ou ça va un peu trop vite. La relation avec la mère est particulièrement pauvre, elle n'est définie que par cette punition (plutôt originale, de nos jours, d'autant que seule la présence à la bibliothèque compte, aucun résultat, aucune vérification n'est faite), elle manque de force. J'ai presque l'impression que Thorne a plus d'importance que la mère d'Howard.

Pour les tics de langage, ça m'allait très bien comme ça !


Avoir encore raison est dangereux pour l'humilité. A consommer avec modération.

— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1141
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 33
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horrible danger...

Message par Blahom le Mer 23 Déc 2015 - 14:29

Les noms et prénoms de mes personnages ne sont pas innocents.
Howard ? Thorne ?
En ce qui concerne la deuxième, j'en connais un qui aurait déjà saisi la référence... Laughing


Laisse toute espérance...

Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1004
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 49
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horrible danger...

Message par Jack-the-rimeur le Mer 23 Déc 2015 - 19:32

Un livre protéiforme et manipulateur qui pervertit tous ceux entre les mains desquels il passe, la progression en trois temps est subtile et bien dosée jusqu'à cette ultime menace qui se profile, fatale et inéluctable. Les personnages font crédibles et ça se lit bien.
Rien à redire à la petite note de voyeurisme tout à fait dans l'esprit ado du premier personnage.
Rien à redire au reste non plus d'ailleurs (peut-être une légère redondance dans le titre choisi ?)...
Bon travail, j'ai bien aimé.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK

Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2035
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 64
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horrible danger...

Message par Blahom le Mer 23 Déc 2015 - 19:57

Content de voir que ça t'a plu, Jack.
Concernant "l'ultime menace, fatale et inéluctable", je craignais d'avoir été soit trop explicite, soit pas assez.
Le titre était un clin d’œil à Voltaire... Mais j'ai toujours du mal à trouver des bons titres...
Merci à toi.


Laisse toute espérance...

Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1004
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 49
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horrible danger...

Message par Catherine Robert le Mar 23 Fév 2016 - 22:07

Un bon petit texte, facile à lire, bien conçu, et accrocheur. J'ai comme K² préféré le deuxième personnage au premier, mieux construit, je pense. Howard me semble plus superficiel dans sa construction, bien que sympathique pourtant. Mais en l'état, j'ai quand même bien aimé ma lecture.
J'apprécie beaucoup ce genre de récits mettant en scène une sorte de chaîne maléfique.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7653
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horrible danger...

Message par Blahom le Mar 23 Fév 2016 - 22:29

Merci. Ravi de t'avoir accroché, Catherine...
Étant maintenant totalement immergé dans le texte du nouveau concours, je serais bien en peine d'ajouter un commentaire sur les personnages de cette histoire dont j'avoue avoir déjà oublié l'essentiel. Deux mois seulement et j'ai l'impression que c'était il y a une éternité...


Laisse toute espérance...

Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1004
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 49
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horrible danger...

Message par Tak le Sam 28 Mai 2016 - 0:07

Catherine Robert a écrit:J'apprécie beaucoup ce genre de récits mettant en scène une sorte de chaîne maléfique.

Je peux te citer Catherine, pour dire "exactement pareil" et ne pas fouler sur un long commentaire Takien ?
Je pourrais, mais j'ai quand même envie d'ajouter quelques précisions. Honnêtement, c'est encore une fois un récit de très bonne tenue, Blahome.
Au départ, j'étais un peu indécis sur la crédibilité de cette histoire d'ado paumé et de sorcellerie qui ne semblait mener nulle part. Puis au fil des pages, un petit quelque chose s'instaure, un petit climat inquiétant en sourdine. Le passage à un autre personnage m'a tout d'abord surpris et rebuté, avant que je ne commence à saisir l'intrigue en filigrane. C'est franchement bien fait de ce coté-là, car tu tisses habilement une toile sans l'air d'y toucher, avant de nous embarquer pour de bon. Les références HPL m'ont paru au début complètement déplacées, limite cheveu dans la soupe, avant de comprendre le fil qui liait toutes ces bribes d'histoires. Et une fois appréhendé le fil conducteur en arrivant à la fin, je me suis dit que c'était du très bon boulot (d'ailleurs, il me semble que la thématique autour de ce 3e personnage et cette fin glaçante avaient déjà été abordé sous un angle différent par le Maître ; était-ce dans "Nyarlatothep" ? me souvient plus...).

Bref, un texte de qualité et de très bonne tenue, tout comme Sacrifeast pour le dernier concours. Je savais que l'écritoire regorgeait de talents, mais avec ces deux textes je viens d'en découvrir un nouveau : que demande le peuple ?


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.

Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 1659
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horrible danger...

Message par Tak le Sam 28 Mai 2016 - 0:15

P.S: Quant aux références sur les noms, je n'avais pas saisi de suite, mais effectivement Howard c'est parlant. Thorne, je sais pas si ça vient de là, mais ça me ramène à The Omen (La Malédiction, en français). Je me suis inspiré aux mêmes sources pour mon texte "Hôtel Particulier", mais le résultat n'a absolument rien à voir Razz

Blahom a écrit:Étant maintenant totalement immergé dans le texte du nouveau concours, je serais bien en peine d'ajouter un commentaire sur les personnages de cette histoire dont j'avoue avoir déjà oublié l'essentiel. Deux mois seulement et j'ai l'impression que c'était il y a une éternité...

Et pour rebondir là-dessus, j'ai souvent la même impression.
Tout à l'heure je rouvrais le fichier d'un texte pour vérifier deux-trois trucs en me disant "houla, c'est super vieux tout ça", avant de me rendre compte que ça datait seulement de février... Faut croire que quand on est la tête dans le guidon, le passage du temps semble dériver sur un étrange mode alternatif Rolling Eyes


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.

Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 1659
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horrible danger...

Message par Blahom le Sam 28 Mai 2016 - 11:34

Merci, Tak.
J'avais totalement oublié ce texte : il s'agit de l'une des deux histoires que j'avais rédigées pour le concours "Livre maudit".

"Au départ, j'étais un peu indécis sur la crédibilité de cette histoire d'ado paumé et de sorcellerie qui ne semblait mener nulle part. Puis au fil des pages, un petit quelque chose s'instaure, un petit climat inquiétant en sourdine."
J'aime bien procéder ainsi. Au début, le lecteur se dit "WTF ?" avant que les éléments disparates ne finissent par s'assembler, comme les pièces d'un puzzle. Une démarche risquée, cela dit, puisqu'on prend aussi le risque de perdre le lecteur en cours de route.

"Le passage à un autre personnage m'a tout d'abord surpris et rebuté, avant que je ne commence à saisir l'intrigue en filigrane."
J'avoue m'être inspiré de certains récits de Marc Agapit comme La Guivre.

Le nom Thorne n'est pas tiré de The Omen (même si j'adore la trilogie et la musique de Goldsmith). C'est une référence un peu tordue à la "délicieuse" Dyanne, vieille gloire du cinéma d'exploitation.


Laisse toute espérance...

Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1004
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 49
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horrible danger...

Message par Tak le Sam 28 Mai 2016 - 14:04

Blahom a écrit:Le nom Thorne n'est pas tiré de The Omen (même si j'adore la trilogie et la musique de Goldsmith). C'est une référence un peu tordue à la "délicieuse" Dyanne, vieille gloire du cinéma d'exploitation.

Ah oui donc rien à voir ! Ben merci pour la précision, je ne connaissais pas du tout.


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.

Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 1659
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horrible danger...

Message par Murphy Myers le Lun 14 Nov 2016 - 20:34

Je déterre un "vieux" texte, mais je me dis qu'un commentaire est toujours bon à prendre (et puis, avec le concours actuel, déterrer les choses est d'actualité).

J'ai beaucoup aimé cette histoire, qui m'a donné envie d'aller lire les participations du concours Livre maudit (j'étais malheureusement pas trop dans le coin à son époque).

Je serais pas d'une originalité folle : j'ai trouvé les 2e et 3e perso bien mieux maitrisés que le premier. En fait, c'est pas tant le personnage en lui-même, mais son passage dans la folie qui m'a paru trop brusque. Au début, je me suis dit "c'est normal, c'est pour qu'on comprenne que c'est pas une démence normale mais l'influence du livre". Mais avec les 2e et 3e perso, la descente vers la folie est bien plus subtile, bien mieux faite je trouve.

Il y a aussi que je trouve le début un peu long à s'installer pour une nouvelle. Le truc avec la bibliothécaire, les quelques premières scènes qui montrent juste que le gamin s'ennuie. Ça m'a pas paru vital au texte pour deux raisons :
- C'est un texte court. Dans un roman, j'aurais apprécié ce genre de début qui brouille un peu les pistes, où on se demande où ça va mener. Sur une nouvelle, je pense pas que ça soit une idée aussi efficace.
- On passe bien moins de temps sur les 2e et 3e persos, et pourtant ils me paraissent très bien faits et définis, "complets". C'est pour moi la preuve que tu avais le talent pour en faire autant avec le gamin et ne pas t'attarder autant sur lui pour nous le présenter dans les règles de l'art.

Je m'étends pas mal sur ces 2 "défauts", mais ce sont les seuls que j'ai pu remarquer. Globalement, j'ai trouvé cette histoire superbe. Concept de chaîne que j'adore, ambiance angoissante et tension qui monte, personnages hyper bien foutus, immersion immédiate. Et que dire du style ? Il vaut, et surpasse même, celui de bien des romans édités que j'ai lus.
En bonus, la référence à Lovecraft m'a bien plu, bien repérable et pourtant pas du tout gênante pour ceux qui ne la remarqueraient pas.


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2649
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horrible danger...

Message par Blahom le Lun 14 Nov 2016 - 21:14

Murphy : merci à toi d'avoir déterré cette antiquité dont je n'ai que de vagues souvenirs.
Il s'agissait d'un texte "alternatif" que j'aurais peut-être mieux fait de proposer dans le cadre du concours.
Si je ne me trompe pas, mon idée initiale était de rédiger une histoire dans l'esprit de certains romans de Marc Agapit, le clin d’œil à Lovecraft ne constituant ici que la cerise sur le gâteau. Ce qui m'amuse, c'est que tu ne sembles pas avoir apprécié mon chenapan des premières pages. C'est pourtant là que se situe l'hommage à Maître Agapit qui excellait dans l'art de mettre en avant des enfants en position de narrateur comme dans Le Miroir truqué ou Le Fluide magique (pas ses meilleurs ouvrages, loin s'en faut). D'autre part, le reste du récit découle des actions du gamin...
Enfin, il m'arrive souvent de rédiger une nouvelle à partir d'un début déjà existant (que je n'avais pas eu le temps de développer). D'où ton impression mitigée concernant cette première partie, différente peut-être dans l'esprit des pages suivantes. Ce sera aussi le cas de l'histoire de l'actuel concours (si tant est que j'arrive à en venir à bout dans les temps impartis).
En tout cas, merci d'avoir commenté ce texte.


Laisse toute espérance...

Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1004
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 49
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'horrible danger...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:41


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum