Deuxième essai

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Deuxième essai

Message par Catherine Robert le Dim 29 Nov 2015 - 19:16

— Non, ne dis rien. Si tu m'interromps, je sais que je ne pourrai pas reprendre.
— Quand nous avons fait vraiment connaissance, il y a quelques mois, après nous être croisés de-ci, de-là, j'ai craqué tout de suite. Ça a paru réciproque. Je crois que ça l'était. Et puis, après quelques jours, tout a changé. Tu as fait volte-face, et l'ébauche de relation qui commençait entre nous s'est terminée. J'ai pas compris. J'en ai juste conclu : il est déçu. De quoi ? Oh, j'ai bien imaginé plein de raisons, mais sans jamais savoir laquelle était la bonne. J'ai pas osé demander, je me suis tue, j'ai enfermé la souffrance bien profond. De toute façon, c'est pas mon genre de demander, je sais pas faire. Je crois que j'ai toujours eu peur de ta réaction si je posais des questions.

La jeune femme s'est recroquevillée sur le canapé, les genoux ramenés contre elle, menton posé dessus. Son regard erre au loin. Elle ne voit plus l'homme derrière, il pourrait ne plus être là, ce serait peut-être mieux. Ses phrases sortent par morceaux, hachées, dans un effort qu'on devine intense.

— Moi, j'ai pas pu faire pareil, c'était trop tard. De toute façon, c'était trop tard dès le départ. C'est ainsi. Alors, j'ai fait en sorte d'accepter la situation, de me contenter de l'amitié. Sauf que je morflais. Et pour tenir le coup, je conservais l'espoir que ça revienne. Idiot bien sûr. Tu es trop bien pour quelqu'un comme moi. Et je le savais, mais rêver permettait de continuer. Puis, petit à petit, j'ai compris qu'une autre prenait place dans ta vie. On pourrait dire une intuition de femme amoureuse fondée sur des détails, des coïncidences. Et moi, toujours aussi stupide, j'ai malgré tout persévéré à imaginer que. Au fil des semaines, et des mois, ma conviction de cette nouvelle relation pour toi s'est renforcée. Mais une conviction sans jamais de confirmation. Cette confirmation que j'attendais et que je redoutais, sans savoir si je préférais l'avoir ou pas.

Elle s'arrête deux trois secondes puis reprend. Pas un bruit ne vient troubler la pièce. C'est plus facile, elle peut faire semblant de parler au vide.

— Je sais que tu vas partir, t'installer avec elle je suppose. Une information glissée dans une conversation. Et toujours sans que ce soit clair. Tu vois juste clairement énoncé. Suis-je capable d'accepter ? Je n'en sais rien, mais qu'importe, ce n'est pas ton problème, juste le mien. Quand on est stupide, plus qu'à assumer. Ce que je sais c'est que je suis de toute façon incapable de me débarrasser de ces sentiments, tout comme je suis incapable d'imaginer perdre contact avec toi.

Le silence tombe entre eux. Elle ne bouge pas, n'attend pas spécialement quelque chose, ou attend tout. Les dés sont jetés de toute façon.

— Je suis désolé.
— Je sais.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Voilà donc mon deuxième essai. Maintenant, je suis pas sûre qu'on puisse considérer ça comme une scène d'amour. L'a encore fallu que ce soit pas heureux. Rolling Eyes
J'ai en tout cas tenté d'être plus dans l'émotion, mais c'est compliqué. N'empêche j'y arriverai, je finirai par écrire un truc digne d'harlequin. Twisted Evil


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7649
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deuxième essai

Message par Raven le Lun 30 Nov 2015 - 15:48

Désolée : je sais pas pourquoi, je m'attendais qu'à la fin tu nous annonces que la fille parlait avec le cadavre de son mec. Du coup, je suis déçue mdr. T'inquiète, faut juste que je me fasse à l'idée que tu écris de la romance^^
Pour la scène d'amour, par contre, je sais pas trop. C'est un peu une séparation à sens unique, comme apparemment ça a été aussi un amour à sens unique. Alors si l'amour est présent, elle ne le montre pas, n'en parle guère et reste un peu froide. La scène est très bonne, niveau sentiments de la fille, mais pas scène d'amour à proprement parler. Une séparation comme beaucoup de mecs aimeraient en vivre, pas de jérémiades, de chantage, de larmes. Chouette^^


Quiconque lit la présente ligne sait que je ne suis pas réellement un corbeau dans la vraie vie. Hein, vous le saviez quand même ?

Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 2574
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deuxième essai

Message par Catherine Robert le Lun 30 Nov 2015 - 15:56

lol! Ouais, j'aurais dû mettre un cadavre, j'y ai pas pensé. N'empêche, rien n'empêche d'imaginer qu'elle imagine le cadavre lui répondre.
Nan, mais cet atelier est un putain de vrai défi pour moi. Y en a qui peine à éventrer du monde, moi je rame quand il s'agit d'une scène d'amour. Je dois vraiment pas être toute juste. Rolling Eyes
Donc, j'ai retenté le coup en partant plus de ce que je suis. Ça c'est le genre de trucs que je suis totalement incapable de dire (ouais parce que moi, je suis la muette de service), mais qui pourraient me tourner dans la tête.
Bon, partir de moi, je suis pas sûre que ce soit une bonne idée non plus. Je crois que je vais me plonger dans la série harlequin pour encore essayer ce foutu atelier. geek


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7649
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deuxième essai

Message par Naëlle le Lun 30 Nov 2015 - 16:35

Je dirais que tout dépend de ce qu'on entend par "scène d'amour". Une scène où un personnage déclare sa flamme à l'autre ? Une scène du quotidien entre deux namoureux ? Dans ce sens-là, une scène de rupture peut marcher aussi. Et une scène où une personne déclare à une autre qu'elle aime mais qui elle ne l'aime pas rentre aussi dans le truc. Enfin, je sais pas. C'est quoi une scène d'amour ?

Moi, ce qui m'a un peu gênée, dans ce texte, c'est que :
- le texte démarre avec deux répliques du même personnage, si j'ai bien compris. C'est déstabilisant.
- j'ai pas compris une phrase : "Tu vois juste clairement énoncé." (il manque peut-être juste une virgule ?)
Bon, et puis le manque de caractérisation des personnages, mais ça on s'en fout, c'est qu'un atelier.

Bref, au final, pas grand-chose ne me gêne. Tu retranscris bien ce qu'on peut ressentir quand l'amour n'est pas partagé, je trouve ça très réaliste.


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)

Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3649
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 25
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deuxième essai

Message par Catherine Robert le Lun 30 Nov 2015 - 17:15

Manque de caractérisation des personnages, ouais c'est vrai. Et ça c'est pas bien, même pour un atelier.
Merci de ta lecture Naëlle.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7649
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deuxième essai

Message par  le Lun 30 Nov 2015 - 17:21

Sympa, cette scène.

Je n'ai pas lu les autres tentatives de l'atelier, mais j'ai trouvé intéressant et surprenant que choisisses de traiter le sentiment d'un point de vue extérieur, et par la parole.
Il y a de l'émotion, mais, d'un point de vue purement personnel, je trouve plutôt incroyable une telle introspection orale, une telle analyse.
Je pense qu'à ta place, j'aurais traité la même scène avec plus de ressenti, et moins de paroles, ou en tout cas, en entre-coupant un peu plus le monologue de pensées silencieuses. Tout ce qui se passe sous un crâne lorsqu'on en arrive à de tels aveux, plus des sensations.
Enfin, je parle un peu sans trop savoir, vu que je n'aborde quasiment jamais les sentiments de manière explicite dans mes écrits. Faudrait que je m'essaie à l'exercice, moi aussi.


Avoir encore raison est dangereux pour l'humilité. A consommer avec modération.

— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1141
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 33
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deuxième essai

Message par Catherine Robert le Lun 30 Nov 2015 - 17:25

Merci de ton passage sur ma bête noire.
Moi, non, plus, je n'aborde quasiment jamais le côté sentiment dans mes écrits, parce que je sais pas faire, donc, je me tape l'atelier pour m'exercer.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7649
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deuxième essai

Message par  le Lun 30 Nov 2015 - 17:55

De rien, j'espère que mes remarques te serviront un peu.
Personnellement, te lire m'a pas mal fait réfléchir. Wink


Avoir encore raison est dangereux pour l'humilité. A consommer avec modération.

— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1141
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 33
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deuxième essai

Message par Cancereugène le Lun 30 Nov 2015 - 22:13

Cette scène est curieuse. Elle me fait penser à du théâtre. Elle expose une réalité très terre-à-terre pourtant proche de l'onirisme. La nana fait son analyse, froidement, mécaniquement, comme si elle exhibait ses pensées et ses ressentis pour les spectateurs.
Il y de belles formulations, d'autres plus convenues comme "après nous êtres croisés de-ci, de-là" ; "tu es trop bien pour ... moi"
Au final, je trouve l'ensemble réussi, et comme figé dans une boule à neige. Ouais, c'est bizarre comme ressenti...

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1403
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deuxième essai

Message par Catherine Robert le Lun 30 Nov 2015 - 22:16

Bin, c'est bizarre comme texte, donc ça mérite un ressenti bizarre. Rolling Eyes
Merci de ta lecture.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7649
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deuxième essai

Message par Perroccina le Mar 1 Déc 2015 - 16:22

Pour moi, je trouve que c'est pile dans le thème. L'amour n'est pas forcément heureux (sinon ça se saurait). La muette qui se met à parler me rappelle aussi quelqu'un, une scène semblable par certains côtés et peut-être encore plus surréaliste par d'autres, mais indubitablement douloureuse.

J'ai aussi remarqué le tiret de trop, juste au début, ensuite c'est beaucoup de la conversation et des silences (pas si muets que ça). C'est très bien rendu.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar

Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2486
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 51
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deuxième essai

Message par Catherine Robert le Mar 1 Déc 2015 - 20:55

Merci de ta lecture Perro. Pour le tiret, j'ai hésité, j'aurais dû n'en mettre qu'un.
Et l'amour n'est pas forcément heureux, c'est même souvent le contraire.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7649
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deuxième essai

Message par Tak le Sam 21 Mai 2016 - 7:30

Ah oui tiens, moi aussi j'ai tiqué sur cette histoire de tiret, ça a beaucoup perturbé mon début de lecture...
Pour le reste j'ai bien aimé, en me demandant toutefois si une scène de rupture pouvait rentrer dans le cadre d'un atelier sur l'amour. J'imagine que oui, bien que ce ne soit pas du tout à ça qu'on s'attendre de prime abord. Sinon c'est bien écrit et les sentiments bien rendus, mais si je n'aurais qu'un tout petit bémol à formuler, je dirais que je trouve ce "dialogue" (ou plutôt une confession) un peu trop proche de la pensée pour être formulé ainsi à l'oral. Hum, je ne sais pas si je suis bien clair. Disons que certaines formulations m'ont paru trop "pensées" (ou "écrites" selon les passages) pour sortir telles quelles de la bouche du personnage. Du coup, ça manque peut-être un poil de naturel par moments.

Mais au niveau des sentiments, tu me sembles avoir tapé juste et tu es bien dans le thème, donc voilà.
Bel essai, auquel il manquerait peut-être juste quelques reformulations à revoir, en ce qui me concerne (Tak, chieur de service Rolling Eyes ).


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.

Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 1659
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deuxième essai

Message par Catherine Robert le Sam 21 Mai 2016 - 11:19

Nan mais mes ateliers amour, ils sont ratés, faut pas les déterrer. Evil or Very Mad
Néanmoins, merci de ta lecture.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7649
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deuxième essai

Message par FRançoise GRDR le Sam 21 Mai 2016 - 11:41

L'impression que j'ai, c'est que ça ne me paraît pas naturel, trop figé.
Peut-être mettre en italique les paroles de la fille (elles deviendraient ses pensées) et qu'elle dise tout autre chose, ou fasse le contraire de ce qu'elle pense pour donner un peu de relief, de tension, de caractérisation du personnage ???
Dans l'état il manque quelque chose.


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...

FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7162
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 61
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deuxième essai

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:14


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum