Une crypte, du sang, un livre

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une crypte, du sang, un livre

Message par Didier Fédou le Dim 13 Déc 2015 - 13:00

J'ai pas grand chose à rajouter. Le début à la Indiana Jones est sympa, les dialogues un peu trop tirés, le passage avec le flic est bien aussi, ce qui fait tout rater, c'est la fin, qui m'as largué sur place. La roumanie, Vlad, et tout ça, y'en avait pas besoin. Ton livre était bon, l'intrigue autour était bonne. Le découpage en trois parties reprenant le titre est bon. Le flic basque est bon aussi. C'est dommage pour la fin.
C'est quelque chose que je dis souvent : c'est le genre d'histoire à développer sur quelques dizaines de pages pour vraiment en faire quelque chose.
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 39
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une crypte, du sang, un livre

Message par Naëlle le Mer 16 Déc 2015 - 13:00

Je crois que ce qui m'a le plus gênée dans ce texte, c'est le flou temporel. Au début, même si j'avais honteusement oublié que tu avais dit que ça se passait en 1938, j'ai pigé que ça se passait dans le passé. Ensuite, avec Xabi, je me suis dit : "Ok, c'est de nos jours." Et puis quand on est revenu à Daniels, j'ai plus su à quelle époque j'étais, et c'est un truc que je déteste. Bref, tout ça pour dire que balancer un petit "De nos jours", "1938", etc. en italique avant chaque scène aurait peut-être été une bonne idée.

L'autre truc qui m'a chiffonnée, c'est que Xabi relie le meurtre de son SDF à mille autres en même pas une semaine (si j'ai bien tout suivi), et dans le monde entier en plus.

Et je n'ai pas compris la fin... Trop rapide.

En revanche, même si en effet ton écriture reste parfois trop distante, j'ai trouvé que, par rapport à d'autres de tes textes, niveau ponctuation, ça fait beaucoup moins mal à mes petits yeux fragiles ! C'est pas parfait, hein, mais au moins la ponctuation de ton texte ne me "heurte" pas.


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3670
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 26
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une crypte, du sang, un livre

Message par Amaranth le Ven 18 Déc 2015 - 20:50

J'ai bien aimé le côté Indiana Jones, mais c'est vrai que la structure du texte pourrait être retravaillée, pour que la lecture soit plus aisée. La fin est trop rapide, ce qui est dommage. Mais c'est une idée intéressante !


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1852
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une crypte, du sang, un livre

Message par Eimelle le Sam 19 Déc 2015 - 1:15

Hello Perro !

Alors, autant te l'annoncer dès le début ; je suis mitigée sur ce texte.

Pourtant, tu sais qu'une de tes qualités est de nous surprendre ? Tu as le don de sortir des perles surgies de nulle part : je me rappelle encore de ton texte dans un autre concours sur Alzeihmer, qui pour moi étais une merveille - et un des plus marquants de l'Ecritoiire.

Et franchement, j'ai vraiment cru que ce texte était une de ces perles dont tu sais si bien accoucher parfois : style bien maitrisé et ciselé, ambiance vivante, construction solide et intriguante, fin prenante... Je ne me suis pas ennuyée, ai pris du plaisir à te lire, et certains passages étaient franchement de très haute volée !

Mais certains détails sont encore trop caricaturaux : je n'ai pas du tout accroché au héros à la Indiana Jones. Je n'ai pas aimé la fin - j'attendais mieux en fait devant le début prometteur - et j'ai été déçue par Dracula, qui arrive comme un cheveu sur la soupe. Je pense d'ailleurs n'avoir pas totalement compris comment l'immortalité basculait d'un personnage à l'autre. Et puis, la crypte, le sang,... tout cela fait très caricatural.

Et pourtant, j'ai aimé ce texte. J'ai bien aimé la construction, avec le suspens qui monte. J'ai beaucoup aimé le personnage de l'inspecteur, ainsi que certains personnages secondaires comme le SDF que j'ai trouvé bien fait. J'avais envie de poursuivre chaque fois ma lecture, et ça, c'est plutôt bon.

Bref, en enlevant quelques stéréotypes et références littéraires inutiles, je pense que ça pourrait faire une sacré bonne histoire ! Smile Tu as vraiment du style quand tu veux !Smile

Bises,
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1511
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une crypte, du sang, un livre

Message par Perroccina le Dim 27 Déc 2015 - 22:01

Je viens de relire tous vos commentaires. Merci à tous car je me doutais que ce texte avait des faiblesses. Maintenant que les votes sont terminés je vais tout vous avouer.
En ce moment je n'ai pas le temps pour me connecter (vous l'avez sans doute constaté), pour écrire et aussi pour commenter.
J ai écrit ce texte un peu à l'arrache et je l'ai terminé la veille de le poster, j'ai dû faire trois ou quatre relectures complètes et ça se voit.
En ce qui concerne l'histoire, si je devais le retravailler pour un AT, je crois que je supprimerais la partie moderne et l'enquête policière, Xabi n'était pas prévu au départ, il s'est invité dans l'histoire. J'avais prévu de faire orbiter 4 personnages autour de mon livre : Indianna Jones, Jack l'Eventreur ( qui finalement se retrouve figurant), Dracula ( qu en fait est un sorcier que tout le monde prend par erreur pour un vampire, et finalement ça ne lui déplait pas) et Igor le Cosaque ( l'homophonie entre bellocq et beloï est un pur hasard. Beloï signifie blanc en russe, on est en 38 et il est comte).
Quant au livre c'est en fait une sorte de condensateur d'energie vitale. Quand il recoit du sang, il se charge, ensuite selon la situation, il ressucite le cadavre s'il n'a qu'un cadavre a proximité ou alors dans un être vivant preferentiellement à un cadavre et dans un sorcier préférentiellement à un simple être vivant.
La fin rapide doit impérativement etre developpée, je n'avais plus le temps et plus de réserve de caractères, du coup je l'ai bâclée.

Voilà toute l'histoire de l'histoire, le défi a été de finir dans les temps.

Bises à tous et j'espère que vous avez un bon réveillon


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une crypte, du sang, un livre

Message par Paladin le Dim 27 Déc 2015 - 22:13

Oui, à mon avis, trop de chose pour 30 000 signes maximum!

Par contre, si tu développes tes idées, tu tiens peut-être là un sujet de roman, du genre pulp!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9827
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une crypte, du sang, un livre

Message par Tak le Mer 13 Jan 2016 - 9:51

Bon, j'arrive un peu après la bataille, mais comme je voulais rattraper (un peu) mon retard de lectures ici, j'ai choisi les textes du dernier concours - et y'a déjà de quoi faire !
Premier texte lu de cette fournée, donc :
J'ai bien aimé, il y a de très bonnes idées (le parfum d'aventures à la Indiana Jones est très sympa) et une plume pas mauvaise pas de qualité un peu inégale, ai-je trouvé. Quelques maladresses de style, des phrases un peu longues par moments ou étrangement ponctuées. Rien de complètement rédhibitoire, mais ça m'a parfois un peu sortir de l'histoire.

Après, j'ai bien aimé le coté enquête policière, mais comme certains, j'ai trouvé le dénouement un peu abrupt (manque peut-être quelques explications) et que le lien entre cette partie policière et l'autre, plus fantastique, ne se faisait pas de façon très fluide. C'est d'autant plus dommage que j'ai adoré le concept de ce livre maudit, vraiment bien trouvé et parfaitement dans le sujet.
Un bon matériau de départ, donc, mais légèrement plombé par quelques maladresses. Ceci dit, je lu cette histoire sans déplaisir, dommage juste pour la fin...


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2813
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une crypte, du sang, un livre

Message par Perroccina le Jeu 14 Jan 2016 - 21:41

Merci Tak, un jour peut-être je parviendrai à faire une fin correcte. Je ne désespère pas. Heureuse de ton retour et je te souhaite une bonne année 2016 avec tout plein de bonnes idées d'histoires.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une crypte, du sang, un livre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum