Ex libro

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ex libro

Message par Blahom le Sam 12 Déc 2015 - 17:10

Géraldine BM a écrit:

Par contre j'ai trouvé le style un peu trop lourd.


Cela m'a déjà été reproché lors d'un autre concours. Je fais mon possible pour corriger ce défaut, notamment en éliminant certains adverbes et en limitant les expansions du nom. Ce travers ressurgit lors des passages descriptifs. Peut-être devrais-je réduire ceux-ci à la portion congrue... L'ennui, c'est que j'aime lire et écrire des descriptions alors que celles-ci rebutent les lecteurs, et notamment ceux qui ont la gentillesse de me lire.
Je tiendrai compte de tes remarques lors du prochain concours.
Merci pour ton commentaire, Géraldine.



Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1416
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ex libro

Message par Géraldine BM le Sam 12 Déc 2015 - 17:21

Ne t'inquiète pas j'ai le même défaut de lourdeur dans l'écriture, c'est sans doute pourquoi j'y suis sensible et je me soigne comme toi, mais de temps en temps je dérape aussi :mrgreen:


Faites gaffe : je dévore, j'égorge, j'éventre... et accessoirement, les jours de déprime, je mâchouille !
avatar
Géraldine BM
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 491
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 51
Localisation : DINAN

https://despointssurlesi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ex libro

Message par Blahom le Sam 12 Déc 2015 - 18:56

Je te remercie surtout d'avoir relevé les quelques répétitions :
"Utilisation du mot « mélange » très rapprochée."
Cette répétition m'avait échappé : je propose de remplacer la deuxième occurrence par "juxtaposition".

"Idem ici avec « de hauts conifères majestueux, » puis « Le carillon retentit majestueusement »"
Idem. Supprimons "majestueux".

""« qui avait revêtu ses couleurs automnales, rouge orangé, vieil or, jaune pâle, annonçant les teintes sépias de l'hiver »
= "annonciatrices des teintes sépias de l'hiver"


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1416
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ex libro

Message par Géraldine BM le Sam 12 Déc 2015 - 18:58

à ton service jeune homme... :mrgreen:


Faites gaffe : je dévore, j'égorge, j'éventre... et accessoirement, les jours de déprime, je mâchouille !
avatar
Géraldine BM
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 491
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 51
Localisation : DINAN

https://despointssurlesi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ex libro

Message par Amaranth le Mar 15 Déc 2015 - 14:15

Mon avis va un peu trancher, mais je n'ai pas vraiment accroché. J'ai eu du mal à me situer dans l'époque : c'est censé être à la nôtre si j'ai bien compris, mais au départ j'avais vraiment l'impression d'être dans un temps plus reculé. Du coup, le vocabulaire plus récent (bolide notamment) m'avait surprise, mais après avoir compris que je faisais fausse route, j'ai trouvé les dialogues du coup très surannés. Je ne sais pas si les serviteurs, ça se fait encore de nos jours dans quelques cas rares, mais ça m'a plutôt surprise, surtout l'adaptation rapide de ton personnage dans son rôle de "maitre de maison", surtout s'il avait plutôt des habitudes de vie modestes. Bref, c'est un détail, mais ça m'a un peu empêchée de rentrer dans le texte.
Au niveau du style, il est agréable. Je ne suis pas très fan des points de suspension en fin de chapitre, mais c'est aussi un détail.
J'ai aussi trouvé l'idée du journal intime un peu étrange pour un vieil homme.
Et la fin est trop longue : pour moi, tu aurais gagné à t'arrêter après ce passage :
Spoiler:
– Bonjour Zorak, lança-t-elle.
Il resta silencieux, la prit dans ses bras puis l'embrassa. Enfin ! Il la retrouvait enfin ! Ses pouvoirs magiques la lui avaient rendue telle qu'il la vit pour la première fois, sublime, inaltérée. Après des siècles de séparation, les deux amants étaient à nouveau réunis. Pour toujours.
Les explications qui suivent peuvent facilement être devinées et ta fin serait plus percutante (à mon sens) ainsi.
Sinon l'idée est intéressante, mais je n'ai pas vraiment été transportée. Désolée.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1868
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ex libro

Message par Blahom le Mar 15 Déc 2015 - 17:43

Inutile de t'excuser, Amaranth, l'intérêt d'un tel concours étant d'obtenir le plus grand nombre possible d'avis, qu'ils soient positifs ou négatifs.
Ta remarque sur le décalage entre l'époque et le registre de langue suranné est intéressante. C'est peut-être moi qui suis suranné, après tout Smile ...
Disons que je visais plutôt à créer une atmosphère intemporelle.
À part ça, j'aime les points de suspension.
Quant à la fin, tu rejoins certains commentaires antérieurs et je trouve ta remarque très pertinente.
Merci pour tes observations.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1416
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ex libro

Message par Naëlle le Ven 18 Déc 2015 - 13:23

Pas trop le temps de lire les autres commentaires, donc toutes mes excuses si je répète des trucs qui ont déjà été dits :

- dans le premier paragraphe, tu fais deux descriptions semblables formellement parlant. J'entends par là que tu dis par deux fois qu'il s'agit d'un mélange entre telle chose et telle autre, et également deux fois que c'est singulier:
"singulier mélange de gothique tardif et d'apports rococos"
"La végétation environnante, mélange d'arbustes tortus, de pelouse mal entretenue, de haies en attente d'émondage et de hauts conifères majestueux, ajoutait à la singularité de l'endroit."

- à la fin du premier passage, tu écris : "Celui qui pénétrait en ces lieux avait l'impression d'être avalé par un gigantesque ouvrage." J'ai pas bien réussi à visualiser en quoi on a l'impression d'entrer dans un bouquin géant.

- à la fin du deuxième passage, tu écris : "À moins que ce ne soient eux qui le dévorent..." Personnellement, en tant que lectrice, j'ai horreur qu'on me balance des phrases qui annoncent la suite, ça me donne l'impression que l'auteur me croit incapable de saisir toute seule les tenants et aboutissants de l'histoire.

- "À propos, je désirerais revenir sur les circonstances de la disparition de mon oncle August. Pourriez-vous m'en dire plus ?" (page 3) Je trouve que ça fait très "bon, moi [le personnage] je le sais déjà, mais le lecteur, lui, ne le sait pas, alors je vais re-poser la question", bref, pas naturel dans le cadre du récit. Je veux dire, quand t'apprends la mort d'une personne de ta famille, t'aimes bien connaître les détails. Donc que Howard n'apprenne ça que maintenant qu'il est en possession de la maison, ça me semble pas franchement crédible. D'autant que, vu comment le majordome raconte l'histoire (c'est quasiment comme si c'était le narrateur qui parlait), tu gagnerais à expliquer ça au discours indirect.

- répétition de "émotion" à la fin de la page 3 et au début de la page 4, sans parler du "ému" entre les deux.

Bien que le début ait été difficile, les pages défilent dès lors que Howard commence sa lecture. Donc ça, c'est cool.
En revanche, malgré les explications (dommage d'avoir à expliquer la fin, d'ailleurs), j'ai dû remettre un peu mes idées en place pour bien comprendre la fin.

Sinon, tu es bien dans le thème.


Dernière édition par Naëlle le Lun 21 Déc 2015 - 12:30, édité 1 fois


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3670
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 26
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ex libro

Message par Blahom le Ven 18 Déc 2015 - 16:00

Si le problème lié à la répétition de "mélange" avait déjà été pointé du doigt par Géraldine (et rectifié sur l'original), la présence de "singulier" et de "singularité" était passée inaperçue : je suis toujours frappé par ton sens aigu de l'observation, Naëlle.

"à la fin du premier passage, tu écris : "Celui qui pénétrait en ces lieux avait l'impression d'être avalé par un gigantesque ouvrage." J'ai pas bien réussi à visualiser en quoi on a l'impression d'entrer dans un bouquin géant. "
Dommage. J'aurais peut-être dû ajouter des éléments de description supplémentaires.

"à la fin du deuxième passage, tu écris : "À moins que ce ne soient eux qui le dévorent..." Personnellement, en tant que lectrice, j'ai horreur qu'on me balance des phrases qui annoncent la suite, ça me donne l'impression que l'auteur me croit incapable de saisir toute seule les tenants et aboutissants de l'histoire."
J'entends parfaitement cela. Pour tout dire, j'avoue avoir hésité à mentionner cela. Du coup, je supprime ce passage.

À propos du passage sur les circonstances de la disparition de l'oncle, Howard ignorait certains détails que seul le domestique, proche du vieil homme, est en mesure de lui donner. J'aurais cependant pu recourir au style indirect comme tu le proposes.

"répétition de "émotion" à la fin de la page 3 et au début de la page 4, sans parler du "ému" entre les deux."
J'ai remplacé le deuxième "émotion" par "fébrilité".

En ce qui concerne la fin, K2 suggérait de clore l'histoire après le "Bonjour Zorak, lança-t-elle." de la page 7. Pourquoi pas ?

Merci pour ces remarques, Naëlle.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1416
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ex libro

Message par Perroccina le Lun 21 Déc 2015 - 9:07

Autant le dire tout de suite, c'est le récit qui m'a le plus séduite. C'est très bien écrit et l'histoire tient très bien la route, par ailleurs elle comporte suffisamment de mystère pour ne pas la lâcher jusqu'au denouement : Le couple maudit qui se retrouve au delà de la mort.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2822
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ex libro

Message par Blahom le Lun 21 Déc 2015 - 13:15

Merci pour ce commentaire réconfortant, Perroccina.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1416
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ex libro

Message par Tak le Ven 5 Fév 2016 - 15:58

Tiens, on a déjà relégué ce concours dans les archives ? Dieu que le temps passe vite !

En attendant, j'ai lu ce texte et j'ai bien aimé.
Le style est bon, malgré quelques coquilles (des petits oublis, surtout) dans les deux premières pages, après ça roule tout seul. Par contre, j'ai un peu fait fausse route, car tu dissémines par-ci par-là des indices tendant vers le mythe lovecraftien et je m'attendais à une histoire vraiment dans ce genre-là. En fait, ces références sont plutôt une toile de fond à ton intrigue, mais permettent néanmoins de poser une petite atmosphère sympa.
Comme je le disais plus haut, le style est bon et on rentre facilement dans le récit, avec aisance. On tourne les pages rapidement et de ce coté-là, rien à reprocher.

Après, dans le fond, ce n'est pas exactement le genre de thèmes qui me font rêver, mais l'ensemble est bien fait, c'est du travail solide.
Quant aux explications finales, elles ne m'ont pas plus dérangé que ça... j'aurais peut-être pas refusé d'en savoir plus sur les pages manquantes, qui apportent néanmoins une petite dose de mystère bienvenu.
Au final, je trouve que c'est un texte plutôt bien construit et bien équilibré (manque peut-être juste quelques tentacules lol simple goût perso).


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2983
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ex libro

Message par Blahom le Ven 5 Fév 2016 - 16:51

J'ai tellement bouffé du Lovecraft durant ma jeunesse (escalopes de bouc aux mille chevreaux, tentacules cthulhiens et gelée de Shoggoths) que je me retrouve dans la même situation que M. Jourdain qui disait de la prose sans le savoir : il m'arrive de faire du (mauvais) HPL sans m'en rendre compte.
L'essentiel, c'est que tu n'aies pas détesté.
"Après, dans le fond, ce n'est pas exactement le genre de thèmes qui me font rêver, mais l'ensemble est bien fait, c'est du travail solide." Je prends cela pour une sorte de compliment.
Merci à toi, Tak.

P.-S. J'aurais apprécié avoir des exemples concrets de ces "coquilles" qui ont échappé à ma relecture vigilante.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1416
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ex libro

Message par Tak le Ven 5 Fév 2016 - 20:14

Blahom a écrit:"Après, dans le fond, ce n'est pas exactement le genre de thèmes qui me font rêver, mais l'ensemble est bien fait, c'est du travail solide." Je prends cela pour une sorte de compliment.

Prends-le comme tel : on a nos centres d'intérêts, nos goûts propres et s'ils ne coïncident pas toujours avec ceux des autres, cela n'empêche pas de reconnaître quand un travail est bien fait.
De même, je pourrais lire une histoire de vampirisme (le genre de thèmes qui me sortent pas les trous de nez) tellement bien écrite et bien pensée que je ne pourrais que m'incliner face à la qualité de la prose ou du style général.
Dans le cas présent, je ne peux pas vraiment faire la fine bouche, tant l'ensemble est cohérent et maîtrisé. C'était donc bien un compliment Wink

Et pour les coquilles, je relirais, mais il me semble avoir croisé deux ou trois trucs pas net (rien de traumatisant non plus, hein).


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2983
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ex libro

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum