Le corbillard rose

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le corbillard rose

Message par Raven le Dim 20 Déc 2015 - 10:32

Le problème avec le langage parlé, concernant ton perso en particulier, c'est qu'il vit dans la rue et doit donc se fondre dans la masse pour ne pas s'attirer des ennuis. A l'opposé, il avait un niveau d'éducation plus que correct avant d'en arriver là, qui doit forcément ressortir au bout d'un moment, surtout en parlant à un journaliste et non à un autre SDF. Pour ma part, je trouvais cette ambivalence assez bien dosée justement.


Quiconque lit la présente ligne s'engage à mater l'intégrale de Plus Belle la Vie.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 3416
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corbillard rose

Message par Jack-the-rimeur le Dim 20 Déc 2015 - 18:21

C'est une question de sensibilité, de ressenti à la lecture, et il n'y a rien à redire là-dessus, chacun ayant ses goûts personnels.
Je pense qu'il y a une principe très simple et très sain à respecter en ce domaine : faire la part du subjectif et de l'objectif. Par exemple, si tu n'aimes pas les huîtres, tu as le droit de le dire, et même de le crier sur les toits. Mais ce que tu n'as pas le droit de faire, c'est d'en tirer un jugement global et définitif, genre : "les huîtres, c'est de la merde !", parce qu'aucun préjugé particulier ne peut être tenu pour une vérité générale.
Et tant que cette ligne de démarcation est présente à l'esprit, on peut déclarer à peu près tout ce qui vous chante...
Et, sérieux, entre nous, ça ne vous donne envie de vomir, à vous, les huîtres ?


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2212
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corbillard rose

Message par Raven le Dim 20 Déc 2015 - 18:43

C'est clair, trop d'la merde ! Laughing


(mais j'en mange quand même 2 par an, juste pour vérifier que j'aime toujours pas ça. On sait jamais...)


Quiconque lit la présente ligne s'engage à mater l'intégrale de Plus Belle la Vie.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 3416
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corbillard rose

Message par Géraldine BM le Dim 20 Déc 2015 - 19:52

Les huîtres, c'est plein de nickel, et comme je suis allergique... je vous laisse imaginer...


Faites gaffe : je dévore, j'égorge, j'éventre... et accessoirement, les jours de déprime, je mâchouille !
avatar
Géraldine BM
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 491
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 50
Localisation : DINAN

https://despointssurlesi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corbillard rose

Message par FRançoise GRDR le Dim 20 Déc 2015 - 20:20

Même chose, ça me dégoûte aussi les huîtres (j'en ai goûté une fois : je n'ai pas récidivé !) et les escargots pale


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7667
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corbillard rose

Message par Eimelle le Dim 20 Déc 2015 - 23:14

Je ne pensais pas en avoir tiré un jugement définitif du style "ton texte, c'est de la merde", Jack. Parce que je vois bien où tu veux en venir avec tes huitres. Et je crois bien avoir dit que globalement, j'avais bien aimé.

Je vais finir par ne plus commenter un seul de tes textes, car avec toi, quand c'est un peu "dissonant", ce n'est jamais dit de la bonne façon...Désolée de ne pas avoir lu les commentaires avant moi (pas le temps en ce moment)à, et d'avoir juste donné mon simple avis.

De manière générale, j'en ai plus qu'assez de me triturer à chaque fois les méninges avec toi en me disant : est-ce que je le dis bien ? Est-ce que ça va passer comme ça ? Si tu veux que je passe mon chemin, dis-le moi clairement.

Bises,
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1508
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corbillard rose

Message par Jack-the-rimeur le Lun 21 Déc 2015 - 1:08

Eimelle, s'il te plaît, j'ai dit que tu avais livré ton ressenti et qu'il n'y avait rien à redire là-dessus.
Le reste est une réflexion d'ordre général que j'ai relevée dans "Trois cercueils se refermeront" de John Dickson Carr, et qui m'a paru intéressante. En tout cas, de bon sens et pas inutile si on a à se prononcer sur un sujet, quel qu'il soit d'ailleurs et pas seulement les commentaires de textes...
Une approche qui me semblait judicieuse et raisonnable dans l'absolu, et qui ne s'adressait à personne en particulier, ni toi ni qui que ce soit d'autre.
Bon sang, je te le jure !


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2212
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corbillard rose

Message par Naëlle le Lun 21 Déc 2015 - 11:28

Un très bon texte, Jack. Et ce que j'ai particulièrement apprécié, c'est que tu t'es délesté de ton plus gros défaut : être bavard ! Résultat, le texte se lit tout seul. En plus, écrire un monologue, c'est pas une tâche aisée, mais tu t'en es très bien sorti, puisqu'on (moi, en tout cas) pige tous les tenants et aboutissants. Accessoirement, bon personnage, attachant et émouvant, et histoire originale bien dans le thème. Bref, du tout bon.


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3670
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 26
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corbillard rose

Message par Jack-the-rimeur le Lun 21 Déc 2015 - 17:37

Vraiment touché, Naëlle, merci.
Qui n'a cessé de me répéter que je n'avais pas besoin d'en faire des tonnes pour retenir l'attention du lecteur ? C'était un bon conseil...
Et te souviens-tu que, du coup, la dernière fois, j'avais promis de faire pleurer les filles de l'écritoire ?
Alors, dis-moi, (ça restera entre nous, parole !) :
Tu as pleuré ?


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2212
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corbillard rose

Message par Naëlle le Mar 22 Déc 2015 - 10:04

En toute honnêteté, je peux te le dire : non :mrgreen:


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3670
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 26
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corbillard rose

Message par François Fischer le Mar 22 Déc 2015 - 12:06

Un récit marquant de par ta technique d'écriture impeccable (mais c'est une habitude chez toi  Wink ) et la palme du livre maudit le plus pervers.

Comme seule critique à formuler, j'ai trouvé qu'il y avait un poil trop d'explications sur la fin : j'aime quand l'élément fantastique conserve une part de mystère, mais là c'est un fan de Bradbury et de son approche surréaliste qui parle...
avatar
François Fischer
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 176
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corbillard rose

Message par Jack-the-rimeur le Mar 22 Déc 2015 - 18:50

Merci, François.
Il y avait effectivement une autre fin possible qui allait dans le sens de ta remarque. Mais j'y ai pensé bien trop tard et il n'est pas dit que je l'aurais retenu (je n'aime pas trop les méchants qui gagnent à la fin).

Remplacer la troisième partie par la scène suivante :
Mme Nohell est à son bureau, seule. Devant elle, une enveloppe-bulle qu'elle vient de recevoir. Elle l'ouvre et en sort "le corbillard rose", auquel est joint un entrefilet de presse rapportant la mort tragique et accidentelle d'un clochard dans l'incendie de sa cahute.
Mme Nohell a une pensée émue pour ses Soeurs et l'habileté de l'exécuteur que celles-ci lui ont recommandé afin de régler son problème. Après quoi, elle ouvre le livre, ôte le vieux bristol qu'elle prend soin de brûler dans un cendrier et en glisse un, vierge de tout nom, dans la pochette plastique.
L'ultime image montre Mme Nohell caressant une dernière fois la couverture du "corbillard rose" avant de le replacer avec amour dans les rayonnages de la bibliothèque...


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2212
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corbillard rose

Message par Tak le Mer 13 Jan 2016 - 10:01

Je n'ai pas lu les 3 pages précédentes, mais c'est là un très bon texte.
Bien rythmé, vivant, débordant d'images aussi bien trouvées que scabreuses (parfois), c'est le genre de textes qui se lisent d'une traite et qui laisse songeur. Niveau style, pas grand-chose à reprocher, c'est du tout bon et j'ai pas repéré de coquilles non plus. Et j'ai presque eu la gorge nouée par moments (notamment tout ce qui a attrait à la jeune fille du personnage)... peut-être le fait d'être moi-même papa, mais tu retranscris parfaitement l'horreur de la chose.
Et encore une fois, le concept du livre maudit est ici très bien exploité et malin. J'ai particulièrement apprécié la fin, cynique et bien dans le ton.
Niveau concision et efficacité, tu tapes dans le mille, Jack !

Bon, j'arrête là les louanges, mais ta victoire sur ce concours me semble méritée Wink (je fais confiance au jugement de mes camarades écritoiriens, mais il me reste encore pas mal de textes à lire, donc avis non définitif).


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2595
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le corbillard rose

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum