Ceux qui hantaient la lumière

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ceux qui hantaient la lumière

Message par Paladin le Sam 19 Déc 2015 - 10:53

Merci Eimelle... Pour le reste, j'arrête pas de le dire, c'est juste une joke! C'est drôle que finalement, très peu l'aient perçu comme tel. Il y a ceux que le SDF brûlé vif ou les bébés rôtis ont choqués, ceux qui relèvent le coté illogique par rapport à la démographie, etc... ou d'autres qui ressentent ça comme une apologie du christianisme...

Mais il n'y a rien de tout ça, je voulais faire une sorte de délire à la Tex Avery avec des allusions parodiques à Lovecraft (Le titre, 'L’Évangelicon", le style de certains passages) ... ou Sade (Le discours sur le côté naturel du mal, les noms des personnages)...Et certains ont dû relever celle à Clive Braker (Le programme "Pinhead")

Sur un texte bien plus long, j'aurais pu tenter de faire une certaine construction logique, comme Sade dans ses romans où l'on pratique aussi allègrement la torture et le cannibalisme, avec une "morale" qui le justifie, et même des sociétés basées dessus. si vous avez le cœur bien accroché (et seulement dans ce cas-là) regardez le film de Pasolini Salo, ou les cent-vingt journées de Sodome.

Mais justement je voulais éviter les ambiguïtés: je ne suis ni chrétien, ni sataniste, ni sadien et je ne voulais ni construire un monde cohérent, ni en tirer le moindre message. C'était juste de l'humour (noir).

Pareil pour "L'alchimie du couple" : là encore, il s'agit d'une parodie de série B...


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9663
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui hantaient la lumière

Message par Amaranth le Sam 19 Déc 2015 - 11:44

J'avais bien compris que ce n'était pas ton but, l'apologie du christianisme, c'est plus un ressenti de ma part, dans le sens où le manichéisme a tendance à me prendre à rebrousse-poil, même si j'entends bien que c'est dans un esprit de parodie ici, et que ce n'est en rien à prendre au sérieux. Comme j'ai dit, j'ai aimé ton texte, il m'a fait bien marré, c'est plus une sorte "d'arrière-goût" qui me chiffonne (je n'arrive pas à trouver le terme adéquat, ce n'est pas aussi fort). Bref, j'essayais juste d'expliquer, sans vraiment y parvenir, pourquoi, même si j'ai aimé, je n'ai pas entièrement adhéré au délire. Ce n'était pas un reproche envers le texte, puisque je comprends l'intention de base et qu'il n'y a vraiment pas à se prendre la tête dessus. C'est juste que je crois que je n'arrive pas à m'en empêcher. Razz Mais ça, ça n'est absolument pas de ton ressort. D'autant plus que j'ai vraiment adoré cette inversion des valeurs.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1825
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui hantaient la lumière

Message par Raven le Sam 19 Déc 2015 - 12:16

Je ne suis pas d'accord avec ce que tu dis, Pala : je pense que tous ont bien compris qu'il s'agissait d'une "joke", d'ailleurs ton texte nous fait bien rire au lieu de nous mettre mal à l'aise, c'est donc que tu as réussi à transmettre ce que tu cherchais à faire passer. (j'ai l'impression que tu focalises sur les points qu'on a relevés sans tenir compte aussi du 2nd degré : la prise de tête sur le côté démographique par exemple est juste histoire de rire un coup en poussant ta logique à l'extrême^^) Pour ma part –et il me semblait avoir été claire, mais peut-être était-ce mal formulé ?– le coup du SDF du début m'a "choquée" le temps que je comprenne qu'en fait tout est normal (soit le temps de quelques lignes) et du coup, pouf ! remise en perspective et plus rien n'est choquant puisque c'est la norme.

(J'ai vu Salò (sur grand écran  pale  ) et heureusement ( car j'en garde pas un excellent souvenir ^^) ton texte n'a rien à voir avec ça puisqu'il ne se prend pas au sérieux.)


Quiconque lit la présente ligne s'engage à mater l'intégrale de Plus Belle la Vie.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 3416
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui hantaient la lumière

Message par Paladin le Sam 19 Déc 2015 - 15:58

Ne vous en faites pas, je ne me prends pas la tête, je précisais juste dans quel esprit je l'ai écrit. Dans une parodie de série B.
Moi-même je déteste les histoires trop manichéennes, et j'évite au possible le manichéisme . Mais comme les séries B le sont facilement, j'en ai fait une en inversant les valeurs.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9663
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui hantaient la lumière

Message par François Fischer le Mar 22 Déc 2015 - 11:49

Un récit surprenant et captivant de par l’inversion des valeurs qu’il propose.

Je me joins aux écritoiriens t’encourageant à développer l’univers ici esquissé, tant son potentiel est riche. Bien sûr, en exploiter toute la substantifique moelle impliquera de laisser de côté des "perles" comme les bébés rôtis et autres amuses bouches du même genre, mais l’essentiel est là : tu tiens quelque chose d’original. Smile
avatar
François Fischer
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 176
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui hantaient la lumière

Message par Paladin le Mar 22 Déc 2015 - 13:25

Merci François Fischer!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9663
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui hantaient la lumière

Message par Tak le Lun 18 Jan 2016 - 9:26

Effectivement, un texte un peu surprenant pour paladin.

J'ai bien aimé le ton ce récit, décalé mais pas comique non plus, et toute cette inversion des valeurs assez réjouissante dans un premier temps - j'ai adoré notamment ton utilisation de la sodomie lol Après, une fois la surprise de ce monde à l'envers passée, on commence à chercher les points de l'accroche de l'intrigue - j'avoue, à la vue du titre j'étais parti à la recherche des Grands Anciens et j'ai été légèrement déçu dans un premier temps. Après, si le monde en soi est plutôt original, j'ai trouvé le traitement de l'intrigue un peu trop classique et balisé : l'intrigue policière sur fond d'ésotérisme, les interrogatoires, les indics, la dîner romantique et la "scène de cul" entre les deux protagonistes de sexe opposés, etc. Tu y amènes un vent d'air frais avec tes idées et ton enthousiasme, mais j'ai tout de même trouvé ce récit un poil trop linéaire, au niveau intrigue...
Ceci dit, tu compenses par une bonne accroche, une plume maîtrisée et ce monde un peu fantaisiste (mais pas autant que ça non plus, les "bonnes valeurs" des uns se retrouvant les blasphèmes des autres, apportant un sous-texte sociétal intéressant, si on creuse un peu) qui te permets de jouer avec le politiquement incorrect tout en restant ancré dans le fantastique. Malin, le Paladin !  Wink
Et si effectivement, l'influence lovecraftienne est assez ténue, tu te lâches dans la dernière partie, véritable hommage au genre mais qui garde son originalité propre. Par contre, gare aux coquilles et aux relectures, j'avais préparé sur l'autre ordi tout un paragraphe pour les recenser (du moins, celles qui m'étaient apparentes), mais je les ai pas sous la main... Il y en a pas mal entre les pages 5 et 13, tu les trouveras facilement en te relisant, je pense.

Voilà, j'ai donc passé un très bon moment, malgré les quelques faiblesses relevées plus haut.
Un texte plutôt osé au final, mais divertissant.


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2595
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui hantaient la lumière

Message par Paladin le Lun 18 Jan 2016 - 12:53

Merci Tak!
C'est vrai que le coté 'intrigue" est plutôt ténu, c'est que je ne voulais pas vraiment faire une véritable histoire dans un monde auquel je ne croyais pas plus que ça, j'ai privilégié le coté "inversion des valeurs", pour rire, tout simplement.

Il y a des références lovecraftiennes, mais je ne pouvais pas vraiment garder le style de HPL en tant que tel dans ce contexte d'inversion où le mal est le bien, et vice-versa! C'est pour ça aussi, et pour me faciliter la tâche je dois l'avouer, que j'ai fait tourner l'intrigue dans une opposition entre le christianisme et le satanisme, même si au départ j'avais pensé à des catégories moins typiques, mais qui auraient moins donné prise à l'inversion: Jésus et Satan sont des images très chargées culturellement, et bien repérées, j'aurais eu plus de mal avec les Grand Anciens et ... Qui en face? puisqu'il n'y a pas chez Lovecraft de forces bénéfiques identifiées...


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9663
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ceux qui hantaient la lumière

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum