L'énigme du manoir Wellington

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'énigme du manoir Wellington

Message par The_wakwak_tree le Ven 30 Oct 2015 - 18:58

Hello Ranulf & merci pour avoir lu mon texte ;-)

ranulf a écrit:Jaime beaucoup.
ben encore merci !

ranulf a écrit: Une petite question: Les noms des personnages ( Sturgeon par exemple), des lieux ( la rivière Pym) sont ils des clins d'oeil ?

Pour Sturgeon & Plym, non, même si Sturgeon ramène à l'écrivain de SF & le Devon forcement au « Chien des Baskerville ». Par contre, bien vu ;-) , pour les autres personnages, il en va différemment, ils proviennent tous de Dagon.

Donc tu as presque trouvé la clef cachée ;-) qui est le 4eme clin d’œil, en plus de la référence à Verne, Lovecraft & Doyle. Cette dernière référence (mais j'avoue qu'elle est trop compliquée) se cache dans le nom du « détective » Adolphus Grimn ;-)

Bravo Ranulf !

A++
TwwT


Dernière édition par The_wakwak_tree le Ven 30 Oct 2015 - 21:50, édité 1 fois
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 53

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'énigme du manoir Wellington

Message par The_wakwak_tree le Ven 30 Oct 2015 - 19:17

Hello Hello Françoise & merci d'être passée lire mon petit texte ;-)


FRançoise GRDR a écrit:ce texte de prime abord surprend venant de toi ^^. Je suis complètement déstabilisée mais conquise par l'écriture qui coule bien, les enchaînements dignes d'une grande énigme dans les règles de l'art : du beau travail !
Merci Françoise, ça me fait plaisir parce que je l'ai bossé cette énigme ^^


FRançoise GRDR a écrit: Les moins : le changement de registre avec cette fin qui n'était pas nécessaire à mon sens.
En fait, c'était l'une des options du texte de le clore sur la résolution de l'énigme, mais amha, il aurait manqué quelque chose. En plus, là, c'était plus un polar qu'un texte fantastique.


FRançoise GRDR a écrit: J'ai soupçonné les domestiques d'être de mèche mais peut-être pas au point où tu les amènes !
les énigmes policières c'est pas trop un truc où je suis à l'aise… donc elle est certainement un peu « naïve » sous certains aspects.


FRançoise GRDR a écrit: Et le peu de place donné au livre ou alors, en coulisse Smile
Tu rejoins l'analyse de Paladin sur cette distance avec le sujet. Je comprends ce que vous dites, mais les livres maudits sont pour moi tellement partie prenante de l'intrigue que je ne peux pas être d'accord (même si j'ai sûrement tord). C'est le point de départ qui mène à ce que cette énigme existe & oui, c'est vrai, j'ai opté le point de vue des personnages qui ne connaissent pas leurs existences dans la bibliothèque. Ça m'a amusé également de le cacher au lecteur, jusqu'à la révélation finale.
Ce n'est certainement pas réussit, ptt simplement pas intéressant pour le lecteur…  c'est juste la façon dont j'avais envie de traiter le sujet.


FRançoise GRDR a écrit: En tous cas, je suis bluffée !
 Merci Françoise ;-)


A++
TwwT
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 53

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'énigme du manoir Wellington

Message par Zaroff le Sam 31 Oct 2015 - 22:42

Un peu comme mes confrères, je reste dubitatif sur la cohérence de l'énigme et du thème à respecter. Néanmoins, ce récit est bien construit et bien rédigé. On sent le travail de fond et de forme. Accents holmésiens et dicksoniens, ce qui n'est pas pour me déplaire.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Motor City is burning, babe !
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12523
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'énigme du manoir Wellington

Message par The_wakwak_tree le Dim 1 Nov 2015 - 10:13

Zaroff a écrit: Néanmoins, ce récit est bien construit et bien rédigé. On sent le travail de fond et de forme. Accents holmésiens et dicksoniens, ce qui n'est pas pour me déplaire.

Merci Zaroff Wink
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 53

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

LE MANOIR

Message par anouk le Jeu 5 Nov 2015 - 7:10

A s'y méprendre, on se croirait dans l'univers anglo-saxon des légendes  et mystères. Le style, l'écriture, l'abondance de texte en font un récit attachant.
Bravo TwwT pour cette performance. je me suis un peu noyée dans les personnages mais en relisant tout s'est éclairci. Félicitations pour ce travail d'orfèvre.


[J'éprouve un sentiment baigné de chaleur lumineuse et de plénitude. Alors je danse, je danse en écoutant ma musique intérieure.[/i]
Anouk
avatar
anouk
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 544
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 72
Localisation : Oise

http://anouk60.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'énigme du manoir Wellington

Message par Géraldine BM le Sam 7 Nov 2015 - 17:33

Bonjour,

Je n'ai pas lu les commentaires précédents pour ne pas être influencée et voilà en spoiler :

Spoiler:
L’Enigme du manoir de Wellington

Je commente en suivant la chronologie du texte  :

- « La traversée entre l'île de Wight et le continent a été des plus mouvementés » : mouvementées

- « Du sol carrelé jusqu'aux moulures du haut plafond » : le bureau-bibliothèque se trouve à l’étage, dans un manoir anglais ancien semble-t-il, plutôt que du carrelage à l’étage, un parquet serait plus réaliste.

- «  on devinait les silhouettes des tous premiers » : se devinaient les silhouettes… plus adapté que « on » , page 7 « et on entendait résonner la course de ses pas dans le grand escalier du hall d'entrée » sans parler du « on » un passé simple serait plus adapté.

- « un plateau garnit de tranches de pain de campagne et d'un pot de marmelade. » miam de la marmelade à l’orange, petit détail très anglais…  je peux avoir une tartine ? Non finalement elle est au citron, dommage.

- Je crains les dialogues en longueur, il est toujours intéressant de les couper un peu… là à chaque fois, c’est trop d’un coup. ¨Plutôt que de laisser parler les personnages sans fin, introduire le passé en intégrant le récit des évènements et l’entrecouper par des commentaires de l’un et l’autre peut être profitable à l’histoire.

- « Et la vieillesse n'y avait rien arrangé »  Y en trop. Tournure avec les Y à éviter pour moi.

- Une chose me frappe, j’en suis à la page 4 : le langage me paraît trop moderne, pas adapté à l’époque supposée et qui n’est pas moderne. Il manque cette petite note vieillotte, qui donnerait toute sa saveur à ce type de récit, ou bien l’époque n’est pas aussi ancienne que je le suppose. Mais à naviguer en deux eaux, on perd en réalisme.

- « l'échelle métallique » : petit détail qui me gêne dans la bibliothèque d’un manoir ancien… toute lambrissée normalement…

- « fut-ce-t-elle » : fusse-t-elle, non ?

- Voyage au centre de la Terre de Jules Vernes : « auteur  en vogue » dans l’histoire. La première édition 1864 donc voilà qui me conforte dans le problème du langage trop moderne.

- « nous réussissions à le faire votre » : à le faire vôtre.

Page 6 : à la vitesse où ils descendent les bouteilles, je crains qu’ils ne parviennent jamais à résoudre cette énigme.

- «  la position des aiguilles sur l'horloge accrochée au manteau de la cheminée » : détail improbable, à cette époque les horloges souvent dans un style très tarabiscoté se posait sur les cheminées.

- «Phillips écrasa les braises rougies de la paume de ses mains tout en clappant de sa bouche tombante » détail de sa physionomie partagée avec le notaire. Un peu de renouvellement ne nuit pas.

En conclusion :

Je suis très mitigée sur ce texte. Il en ressort une impression de longueur et la chute ne crée pas de vraie surprise. Bien que les livres soient omniprésents avec des livres mythiques, le thème du «  livre maudit » ne l’est pas vraiment même avec la dernière allusion à Lovercraft, avec Arkham.

Le problème de choisir une époque dans le passé est de coller à l’époque et là, l’atmosphère n’a pas le rendu espéré, même problème que le langage. Bien sûr il y a bien quelques petits détails mais ils sont très insuffisants.
Par contre pour finir l'énigme du titre à découvrir était bien ficelée.
avatar
Géraldine BM
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 491
Date d'inscription : 21/06/2015
Age : 51
Localisation : DINAN

https://despointssurlesi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'énigme du manoir Wellington

Message par The_wakwak_tree le Mar 10 Nov 2015 - 8:50

anouk a écrit:A s'y méprendre, on se croirait dans l'univers anglo-saxon des légendes et mystères. Le style, l'écriture, l'abondance de texte en font un récit attachant.
Bravo TwwT pour cette performance. je me suis un peu noyée dans les personnages mais en relisant tout s'est éclairci. Félicitations pour ce travail d'orfèvre.
Merci Anouk ;-)
Oui, pour les 2 personnages principaux, j’ai utilisé des fois les prénoms, d’autre fois les noms, en relisant pour essayer d’envoyer le texte pour un AT, j’ai essayé de plus uniformiser. Tu as raison, c’était parfois un peu confusant !

Hello Géraldine & merci pour ta lecture & tes commentaires

Noté pour le parquet à l’étage, oui tu as raison, c’est un détail plus réaliste.
Pour rendre « l’époque » plus crédible par le ton de l’écriture : ok noté aussi. Tu es la seule à le pointer, mais effectivement, peut-être veiller encore plus à ajuster le vocabulaire.

Toutes mes excuses alors, pour ce texte un peu long à lire et qui n’a pas su t’accrocher ;-)
A++
TwwT
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 53

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'énigme du manoir Wellington

Message par  le Mar 17 Nov 2015 - 12:03

Salut TwwT,

J'achève à l'instant la lectures des commentaires de mes petits camarades, je ne voulais pas faire de redites. Je vais néanmoins être forcé d'en faire pour te donner mon opinion.

Ton texte est un véritable exercice, et dénote d'un travail remarquable, à la fois dans le cadre de l'intrigue et du contexte historique. Chapeau !
En plus j'ai adoré l'ambiance et le rythme, très bien réalisés.

Toutefois, je trouve moi aussi que tu frôles le hors thème. Je pense que cela tient au format. Ton énigme engloutit toute ta nouvelle, alors que la partie fantastique devrait être plus développée, et même, s'insinuer un peu plus dans la partie de l'énigme. Les personnages du notaire et de l'oncle sont parfaits pour ça. Des livres pourraient avoir été interdits par l'oncle lors des séjours de son jeune neveu, il pourrait n'en conserver que des souvenirs confus et glaçants... Bref, j'aurais aimé que cette ambiance-là soit plus présente, mais il t'aurait fallu allonger ton texte.
Ton énigme est excellente, malheureusement, je trouve qu'elle repose sur un mécanisme un peu bancal. Il existait tout un tas de stratagèmes pour déposséder le neveu de son héritage. En conservant l'énigme, il suffisait que le notaire l'aie pipée : la réponse demandée n'étant pas celle de l'énigme, l'échec était inévitable et les conspirateurs récupéraient le manoir sans souci, tandis que les deux amis, marris et perplexes d'avoir échouer en ayant pourtant résolu l'énigme, ressasseraient leur incompréhensible échec.

Tout ça pour dire que malgré l'évidente qualité de ta production, des recherches minutieuses, une ambiance, un ton et un rythme maîtrisés, il reste à mon avis des pistes d'amélioration sur la construction de ton histoire que j'ai néanmoins beaucoup appréciée.


Je passe tellement de temps à me dire que je suis capable d'écrire un truc bien, que je n'ai plus de temps pour le faire. Puis j'ai la flemme, aussi.
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1259
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 34
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'énigme du manoir Wellington

Message par Perroccina le Mer 18 Nov 2015 - 13:44

J'ai lu les commentaires précédents, ce qui m'a permis d'avoir la réponse à une question (je n'ai jamais lu Lovecraft, grosse lacune, je l'avoue).
La longueur ne m'a pas pesé, le récit le justifiait et était suffisamment entrainant, surtout sur tout la partie de l'énigme (tu sais mettre ton lecteur dans ta poche). Certes j'ai remarqué que le thème mettait du temps à se manifester dans le récit et finalement n'occupe même pas une page sur presque 15. Cela c'est dommage. Je crois que tu aurais eu intérêt à donner plus de poids (ne me demandes pas comment, surtout sans dévoiler le pot-aux-roses) aux personnages qui tirent les ficelles.
Bref une lecture très agréable, une énigme fort bien menée, une ambiance et des personnages forts bien campés mais pas assez raccord avec le thème et pas assez développé (j'aurai aimé en savoir plus) sur l'aspect maudit et sur les personnages pas si secondaires que ça finalement.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'énigme du manoir Wellington

Message par Cancereugène le Jeu 19 Nov 2015 - 10:29

Je me suis retrouvé en totale immersion dans ce manoir perdu au milieu de la forêt. J'avais l'impression de sentir la chaleur du feu de cheminée, l'odeur du vieux papier (alors que tu ne décris rien de ce genre) le goût des alcools, de la marmelade. Franchement pour le décorum, la mise en situation, l'habillage du récit (parfois plus important que le fond !) c'est nickel chrome ! Bravo.
L'histoire, très classique, est hyper accrocheuse. Ce défi un peu surréaliste pour toucher l'héritage est haut en couleur, captivant (oui, j'ose les mots forts, ça le mérite) et jusqu'à la toute fin, bien malin celui qui devinera le pot-aux-roses.
L'ultime dénouement a le mérite d'apporter un éclairage sur les motivations du défunt. J'ai trouvé cela très crédible, et tout à fait dans l'esprit des sociétés secrètes du bon vieux Lovecraft.
Un très bon récit, bien charpenté, riche d'odeurs et de saveurs, je suis repu !
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1789
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Paris

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'énigme du manoir Wellington

Message par Jack-the-rimeur le Lun 23 Nov 2015 - 2:28

Honnêtement, j'ai adoré me laisser prendre à l'atmosphère très Conan Doyle de ton histoire. Les vieilles boiseries, les testaments insolites, les énigmes au coin du feu dans la bibliothèque gardent un charme intemporel auquel j'ai du mal à résister (et pourquoi résister d'ailleurs ?). Alors, je me suis laissé glisser au fil du récit, sans me poser de questions, juste pour apprécier le travail, la qualité de l'effort.
Le style est bien restitué dans l'ensemble, à une ou deux tournures près déjà mentionnées.
Pas ou peu d'erreurs historiques :
Spoiler:
- le schilling d'or, passons vite.
- Restait-il encore des timbres à l'effigie de Napo III (même collés à l'envers) en 1874 ? Je te fais confiance.
- "Voyage au centre..." ne vient pas en 3 mais en 2ème dans l'oeuvre de Verne, après "5 semaines" (1863) et avant "De la Terre à la lune" (1865), "...Hatteras" (1866) et "les enfants du cpt Grant (1867-68). Pas grave.
Je trouve même le glissement Verne-Lovecraft plutôt malin et réussi.
Il n'y a qu'une faille dans ton récit, qui m'est apparue après coup et que je ne vois pas comment combler : Qu'est-ce qui a bien pu amener le notaire à se casser la tête à fignoler une véritable énigme bien tordue et subtile là où une simple apparence (insoluble par nature) aurait suffi et sans risque de mauvaise surprise à la clé ?
Tu vois une explication, toi ?


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2214
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'énigme du manoir Wellington

Message par Didier Fédou le Mer 9 Déc 2015 - 5:13

Désolé, mais ça tombe à côté pour moi. Y'a l'ambiance, la qualité de l'énigme, qui peuvent plaire, mais je ne suis pas entré dedans. Le rapport de l'énigme avec le bouquin maudit n'est pas abouti, le stratagème de l'héritage comme un compte à rebours ne m'a pas convaincu.
Et si toute la grosse première partie pourrait convenir, jusqu'à la résolution de l'énigme et l'obtention de l'héritage, la seconde partie (quand arrive enfin le bouquin "maudit") me donne un effet de rajout mal collé.
Bref, je n'y crois pas. Désolé d'être dur, et la majorité de mes critiques ne concernent qua ma lecture et pas ton travail.
Enfin, lorsque le thème du concours avait été voté, je m'étais juré de retirer des points à quiconque ferait mention du necronomicon et de Lovecraft et ses élucubrations. Bon, ça peut paraître injuste, mais j'en ai assez qu'à peine on évoque des idées de livres magiques en littérature de l'imaginaire, on tombe sur cette référence.
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 39
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'énigme du manoir Wellington

Message par Catherine Robert le Mer 9 Déc 2015 - 12:48

Une lecture prenante, pas de doutes là-dessus. Toute la partie énigme est accrocheuse, les détails d'ambiance et les personnages mettent la touche qu'il faut.
Mais, parce qu'il faut bien un "mais", la fin me paraît collée pour essayer de coller au thème. Non seulement collée, mais sans vraiment d'indices plus tôt dans le texte pour qu'elle le raccord tienne. En plus, même avec cette fin, le respect du thème est pour moi le plus limite de toutes les participations au concours. Ce n'est pas parce qu'on parle d'un livre maudit vite fait qu'on respecte le thème, surtout que le-dit livre maudit de l'histoire n'a même pas d'influence à proprement parler sur l'intrigue.
Pour moi, le respect de la consigne est important, c'est un peu comme si tu envoyais ton texte pour un AT sur les monstres en te disant que puisque tu évoques vaguement Lovecraft à la fin, ça peut passer. Sauf que si les anthologistes font bien leur travail, ça ne passe pas malgré la qualité de l'histoire peut-être bien meilleure que d'autres qui, elles, passeront parce qu'elles respectent le thème.
Mais, oui, tu as écrit un bon texte.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9054
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'énigme du manoir Wellington

Message par Amaranth le Lun 14 Déc 2015 - 13:14

L'ambiance, et ce manoir vide, m'ont rappelé la Chute de la maison Usher, de Poe. J'ai donc beaucoup aimé et je me suis laissée portée. L'énigme est bien ficelée, le style agréable à lire. La longueur de la nouvelle ne m'a absolument pas gênée, au contraire. Je trouve la fin un peu rapide : j'aurais aimé en savoir un peu plus sur ces livres si précieux. Je trouve aussi qu'au niveau du thème, c'est un peu limite. Et il y a quelques petites fautes. Au fond, ce n'est pas si grave, mais le texte a une telle qualité que c'est un peu dommage.
Raven et Géraldine en ont déjà relevées, je t'en indique quelques autres (si tu veux reprendre le texte, ce qui serait une bonne idée parce que si tu trouves un AT qui colle, il peut avoir ses chances je pense).

p.2 "Et vous pourrez ainsi mesurer la perfidie de ce vieil homme remplit d'amertume."
-> rempli d'amertume

p.7 "Si vous voyez que je suis en retard, faites patientez le notaire autant que faire ce peu, et pour l'amour du ciel, laisser de côté tout verre de vin jusqu'à mon retour."
-> Faites patienter… laissez de côté

p.8 " Cet homme distant et peu bavard avait toujours fait parti du cercle d'amis de Lord
Helmond"
-> Fait partie

p.9 " Haletant, il finit par poser la main sur la poignée de la porte de la bibliothèque et rentra en trombe dans la pièce."
-> C'est pas une erreur, mais j'aurais plutôt mis "entra" plutôt que "rentra"

p. 10 " je ne voulais pas particulièrement à m'exprimer devant lui."
-> Pas de "à"
" un de ces nombreux Anglais qui ne peuvent s’empêcher de faire les choses de façon excentriques."
-> Da façon excentrique (sans le pluriel, vu que ça s'accorde à façon)

p. 12 " Le soleil de novembre baignait d'une pâle clarté la trouée rectangulaire de gazon qui perforait la forêt domaniale jusqu'à la rivière Plym."
-> J'ai trouvé la phrase un peu chargée, et le mot gazon m'a semblé un peu étrange (il sonne moins "poétique" que le reste de la phrase).

"Pareil pour mademoiselle Glanvill, à la cuisine."
-> Le "pareil pour" m'a un peu gênée.

Voilà, j'ai peut-être fait des redites avec Géraldine. En tout cas, très bon texte qui m'a transportée.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1852
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'énigme du manoir Wellington

Message par paulux le Lun 21 Déc 2015 - 13:43

Un très bon récit... pas bien compris toutes les implications de la fin, mais je manque de culture à ce niveau-là ;-)

Attention aux trop nombreux dialogues. Souvent les maisons d'édition sanctionnent l'abondance de la partie parlée sur le reste (bien que ce ne soit pas le sujet du concours).

Voilà, vraiment bien aimé
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 595
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'énigme du manoir Wellington

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum