G.J. Arnaud, Le Dossier Atrée (1972)

Aller en bas

G.J. Arnaud, Le Dossier Atrée (1972)

Message par Blahom le Jeu 8 Oct 2015 - 19:01

Premier des quatre Angoisse du prolifique Arnaud, ce très bon Dossier Atrée relate une ténébreuse affaire traitée par les investigateurs du B.U.R.A.S. (Bureau Universel de Recherche des Anomalies Sociologiques), organisme dépendant de l'UNESCO et anticipant d'une bonne vingtaine d'années les dossiers classés X de Chris Carter (X-Files : Aux frontières du réel). Il est fort possible que G.J. Arnaud se soit lui-même inspiré de deux séries télévisées françaises de 1971, à savoir La Brigade des maléfices (avec Léo Campion) et Aux Frontières du Possible (avec Pierre Vaneck), qui donnait la vedette au B.I.P.S. (Bureau International de Prévention Scientifique).
Antoine de Repelly, éminent journaliste gastronomique, s'intéresse aux bonnes tables new yorkaises. Sa rencontre avec Diane et Leo Carnalys, un couple fortuné amateur de bonne chère (et des plaisirs de la chair, du moins en ce qui concerne Diane qui devient la maîtresse du Français) lui permet d'étoffer son carnet de bonnes adresses. Grâce à eux, Antoine découvrira le House Bone, mystérieux établissement réservé à quelques richissimes amateurs triés sur le volet, auquel on accède après un interminable trajet effectué dans un véhicule aux verres teintés. Alors que ses amis avaient exigé de lui la plus grande discrétion, le journaliste ne peut s'empêcher de rédiger un article élogieux sur le House Bone où il dégusta un succulent foie gras. Suite à cette publicité non désirée, la vie des trois protagonistes va devenir un enfer.
Plus près de nous, dans l'Espagne franquiste, l'interne en médecine Amedeo Baranca s'intéresse de près à Pablo, un jeune garçon trouvé errant dans la campagne et placé dans l'hôpital où il exerce. L'enfant, obèse, a été castré. Amedeo va tout faire pour découvrir la vérité.
Quant à l'aventurier français Laurent Prost, il a été mêlé, à son corps défendant, à un odieux trafic de gosses.
Les enquêteurs du B.U.R.A.S. devront découvrir les liens existant entre ces différents témoignages et démanteler une sinistre organisation dirigée par d'anciens nazis.
Un roman hautement recommandé qui évoque par moments les odieuses activités de Paul Schäfer au sein de la tristement célèbre colonie Dignidad.
De New York à l'Espagne franquiste, G.J. Arnaud tient son lecteur en haleine.
L'année suivante, il nous livrera, avec Ils sont revenus une autre enquête palpitante du B.U.R.A.S. se déroulant cette fois à Prague, "la ville des milles mystères, la ville hallucinée et hallucinante, la Cité du Juif Errant, du Golem, des Alchimistes et de Kafka" (cf. la quatrième de couverture).




Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1440
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum