L'almanach des vampires 2

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'almanach des vampires 2

Message par Léonox le Ven 1 Avr 2016 - 17:56

Merci beaucoup Naëlle.
J'ai apprécié que tu ressentes cette impression d'inéluctabilité (en même temps, eu égard à la façon dont j'ai choisi de commencer mon récit, si tel n'avait pas été le cas, on pourrait dire que je me suis lamentablement ramassé :mrgreen: ). Donc oui, tu es très claire : ce ton était intentionnel. Et merci aussi pour ton commentaire au sujet du style. Voilà qui fait toujours plaisir, d'autant plus que je renouais ici avec une forme que je n'avais plus utilisée depuis... des siècles ?

Quant à ta méconnaissance des personnages en présence, je suis très heureux qu'elle ne t'ait pas empêchée d'apprécier le texte. C'est en effet là un des principaux enjeux de ces travaux dits "de commande", car il convient justement d'éviter que le récit se réduise à un simple délit d'initié. Au contraire : le but est de donner envie d'en savoir davantage sur les univers évoqués (ce qu'à mon avis Paladin a superbement réussi à faire avec sa nouvelle "Rollinienne").

Concernant mes sources personnelles, j'ai "mélangé" deux films de Jess Franco. La Comtesse Carody provient bien de Vampyros Lesbos, et sa copine La Comtesse Noire du film éponyme. Quant à ce bon vieux Docteur Orlof, il a accompagné Jess Franco durant toute sa carrière, resurgissant de film en film tel un diable hors de sa boîte. Alors même s'il n'avait jamais croisé la route des deux femmes fatales précitées, j'ai pensé qu'il méritait bien un petit "featuring".

Et je profite de l'occasion pour remercier aussi Françoise pour ce retour très sympathique :
FRançoise GRDR a écrit:Pour finir, je dirai que la nouvelle "À feu et à sang" de Léonox m'a surprise car le registre n'est pas habituel chez lui : du charnel, sensuel, sulfureux. L'univers est bien pervers et l'envoûtement total.
Alors en fait, je ne sais pas si j'ai vraiment un registre "habituel". Comme tu le sais, j'utilise deux pseudos qui correspondent je pense à des façons de faire assez distinctes. Mais oui, tu as tout à fait raison : il est exact que j'ai essayé d'obtenir ici ce rendu "charnel, sensuel, sulfureux et pervers". Je suis donc vraiment ravi que tu l'aies perçu, et plus encore de t'avoir "envoûtée". Merci beaucoup.


"J'ai vomi sur une tortue" Amaranth
"C'est souvent quand on expérimente de nouvelles choses qu'on obtient les meilleurs couchons" Amaranth
avatar
Léonox
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre

Messages : 2902
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 99
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://trasheditions.wix.com/trasheditions

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'almanach des vampires 2

Message par Catherine Robert le Ven 1 Avr 2016 - 18:07

Merci de ton retour Naëlle. Si les textes écritoiriens t'ont plu, j'en suis ravie.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9059
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'almanach des vampires 2

Message par Ulysse le Sam 2 Avr 2016 - 22:31

ça fait vraiment plaisir de lire vos retours et vos impressions sur nos textes .
Merci à vous tous. Smile


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 876
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'almanach des vampires 2

Message par Catherine Robert le Mer 6 Avr 2016 - 11:24

Tiens, j'ai enfin trouvé une critique de cette anthologie. On peut pas dire que la dame (enfin je suppose que c'est une dame parce que je n'en sais rien) soit très satisfaite de sa lecture :
Étant une grande amatrice de littérature vampirique, j'étais plutôt impatiente de me plonger dans cette anthologie qui se propose de revisiter les plus grands mythes du genre. Dracula, Van Helsing, Carmilla et même Sherlock Holmes ou Fantomas se retrouvent entre les pages de ce recueil, pour le meilleur... mais surtout pour le pire.
Dans l'ensemble, je n'ai pas été convaincue par les nouvelles présentées. J'ai souvent été déçue par le manque d'originalité des histoires et des styles. Le mythe des vampires a été exploré de très nombreuses fois et il me semble d'antant plus ambitieux de reprendre des personnages pré-existants tout en sortant des sentiers battus. Si certains textes, je trouve, y parviennent très bien, je reste déçue par la plupart.
J'ai également été extrêmement surprise par les très nombreuses descriptions féminines dignes d'un SAS qui parcourent ces pages. Je me suis alors penchée sur les auteurs composant cette anthologie pour découvrir que sur 23 nouvelles, moins de 5 avaient été écrites par des femmes, ce à quoi je n'aurais pas fait attention sans ces fameuses descriptions qui rabaissent les femelles à des morceaux de viande propre à faire fantasmer les hommes. Elles sont toutes "d'une beauté extraordinaire", "grandes et sveltes" ou "grandes et élancées" aux "formes parfaites et harmonieuses", aux "traits fascinants" dont les visages ont un "ovale parfait", portent une "combinaison noire qui lui collait au corps" ou des "déshabillés transparents", ont de "pulpeuses lèvres rouges" ou des "lèvres pleines", et des "mamelons doux et fermes" que les hommes palpent et malaxent à loisir et j'en passe. Mention spéciale au texte Les demoiselles de la Minuit qui sous couvert de vampirisme nous expose tous les poncifs du genre en matière de fantasme masculin concernant l'homosexualité féminine. En bref, je ne me suis absolument pas sentie concernée par un certain nombre de textes, ce qui donne quand même à réfléchir sur le manque pathologique d'imagination de certains hommes (pas tous) dès qu'il s'agit de décrire une femme.

Pour terminer sur une note positive (quand même), voici les cinq nouvelles que j'ai préférées dans cette anthologie.
5 : La danse de la nuit et de la mort, écrite par Travis Hiltz, pour la rencontre improbable entre le célèbre Fantomas et une petite vampire.
4 : L'aventure du vampire bienveillant, écrit par Frank J. Morlock, qui présente un Sherlock Holmes que j'ai trouvé plutôt convaincant !
3 : Une chambre pour Fingal, de Zatoff. Un texte très court mais percutant.
2 : Tu as dit "vampire", de Dominique Rocher. Un autre texte court mais émouvant et drôle.
1 : À en mourir, de Dola Rosselet. L'ambiance poétique, le style et l'originalité de cette histoire qui s'inspire de Carmilla font de ce texte mon préféré du recueil.

http://www.phenixweb.info/Anthologie-vampires
Heureusement, Zaroff et Ulysse sauve l'honneur. Ouf !


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9059
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'almanach des vampires 2

Message par Léonox le Mer 6 Avr 2016 - 11:48

C'est bien une "dame". Sa page FB : https://www.facebook.com/NokomisM.auteur/?fref=nf

Que dire ? Qu'il ne faut jamais répondre à une chronique négative ? Et surtout pas à quelqu'un qui ne sait pas faire la différence entre SAS et Jean Rollin (et Jess Franco, puisque je me sens concerné par son "argumentaire") ? Quelqu'un qui estime, sous prétexte qu'on décrit certaines femmes - fatales - de façon avantageuse, qu'on les "rabaisse à des morceaux de viande" ? :teube:

Bref, passons. Et contentons-nous au passage de féliciter Ulysse et "Zatoff" (sic). :mrgreen:


Dernière édition par Léonox le Mer 6 Avr 2016 - 12:39, édité 1 fois


"J'ai vomi sur une tortue" Amaranth
"C'est souvent quand on expérimente de nouvelles choses qu'on obtient les meilleurs couchons" Amaranth
avatar
Léonox
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre

Messages : 2902
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 99
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://trasheditions.wix.com/trasheditions

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'almanach des vampires 2

Message par Paladin le Mer 6 Avr 2016 - 11:52

Ah ben , qu'est-ce qu'elle m'a mit!

Sauf qu'elle (ou il) n'a pas percuté que ce texte est un hommage/parodie des films de Jean Rollin. en même temps, qu'il traduise les fantasme masculins, c'est un des principaux ingrédient du cinéma de Rollin !

Et pourquoi ne pourrait-on pas écrire à partir des fantasmes, qu'ils soient masculins ou féminins? Le fantastique, en matière de vampirisme en particulier, est basé sur les fantasmes!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9836
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'almanach des vampires 2

Message par Catherine Robert le Mer 6 Avr 2016 - 11:59

C'est surtout une dame qui ne comprend pas ce que représente le mythe du vampire depuis des années. Si au départ, c'était surtout un fantasme de vie après la mort, la portion de jeunesse et de beauté éternelle est devenue de plus en plus importante. Fini, les vampires moches et tout fripés, qu'ils soient hommes ou femmes, maintenant, c'est belle gueule et jolies pépées. Ça relève du fantasme absolu (et franchement, je préfère fantasmer sur un beau mec que sur le nain bossu et dégénéré du village, alors pourquoi pas la même chose pour les hommes).
De plus, dans une anthologie qui revisite les figures vampiriques, il y a une demande claire de se référer au texte (ou film) d'origine et les femmes étaient ainsi représentées.

C'est là que me gêne le féminisme à outrance. J'ai souvent l'impression que sous couvert des droits de la femme, on voudrait réduire celle-ci à des figures androgynes sans plus de forme, et supprimer les fantasmes masculins, car "oh mon dieu, mais c'est horrible de fantasmer sur une belle femme plutôt qu'une moche". Et bien, non, ce n'est pas horrible et ce n'est pas rabaisser la femme.
Et puis franchement, ça vous plairait de lire une histoire où toutes les femmes n'ont plus de seins, possède une bouche étroite, sont toute petites et grosses. Ah ouais, c'est sûr, j'y croirais foutrement quand le vampire choisira une comme ça plutôt que la bimbo d'à côté. Pareil dans l'autre sens d'ailleurs. Je dis pas que toutes les femmes doivent être forcément parfaites (même chose pour les hommes) et les personnages trop parfaits m'ennuient. Mais dans des textes de ce genre, il y a un besoin qu'elle soit un minimum bandante.
Merde quoi, le féminisme, c'est pas ça.

Edit : et j'ai dit en plus long ce que Paladin a fort bien résumé en deux phrases.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9059
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'almanach des vampires 2

Message par Raven le Mer 6 Avr 2016 - 13:45

Cath a écrit:Et puis franchement, ça vous plairait de lire une histoire où toutes les femmes n'ont plus de seins, possède une bouche étroite, sont toute petites et grosses. Ah ouais, c'est sûr, j'y croirais foutrement quand le vampire choisira une comme ça plutôt que la bimbo d'à côté.

Bon, je crois que je peux m'assoir sur mes projets de vie éternelle :mrgreen:

Moi, ça me donne juste carrément envie de la lire, cette antho (surtout le texte de Pala). Et pourtant, elle m'attirait pas plus que ça au début. Comme quoi...

Toute publicité est bonne à prendre, l'important c'est qu'on en parle. Et précisément, ce qui rebute cette lectrice peut justement être ce qui attire les autres. Elle a pris la peine de faire un comm plutôt détaillé et bien écrit dans la forme (dsl pour Zatoff mdr), moi quand ça me plaît pas je commente pas, je lis même pas jusqu'au bout. Donc l'effort est à saluer, sa critique est argumentée, qu'on y adhère ou pas, pas gratuitement méchante, même si on peut déplorer une vision très limitée. Et faut pas se leurrer, personne ne saisira jamais toutes les références, et aucun auteur ne fera jamais l'unanimité, alors pourquoi s'attarder dessus ?


Quiconque lit la présente ligne s'engage à manger 5 fruits et légumes par jour (rappel : les chips et les fraises tagada n'appartiennent à aucune de ces catégories).
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 3514
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 41
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'almanach des vampires 2

Message par Paladin le Mer 6 Avr 2016 - 14:25

Je ne lui conteste pas le droit de na pas aimer, je trouve juste ses arguments pas très convainquant, mais bien sûr, c'est son opinion!

Raven a écrit:Moi, ça me donne juste carrément envie de la lire, cette antho (surtout le texte de Pala). Et pourtant, elle m'attirait pas plus que ça au début. Comme quoi...

Très bonne idée d’achat!




Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9836
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'almanach des vampires 2

Message par Catherine Robert le Mer 6 Avr 2016 - 18:59

Bon, je crois que je peux m'assoir sur mes projets de vie éternelle :mrgreen:
Bin, on peut tous s'asseoir dessus, puisque la majorité des gens ne ressemblent pas aux personnages qu'on trouve dans ces histoires. Mais ça fait partie du mythe et quand on rend hommage, on prend en compte ce genre de choses. Dans d'autres textes, je préfère de loin des personnages imparfaits, mais c'est différent.
Mais je suis sûre qu'on peut se trouver un vieux vampire avec le look d'un papy de 87 ans tout content de trouver quelqu'un à qui donner la vie éternelle. Dans un train par exemple. :mrgreen:


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9059
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'almanach des vampires 2

Message par Ulysse le Mer 6 Avr 2016 - 19:06

J'ai beauuuuucoup de mal à ne  pas dégainer le clavier sur le sujet du féminisme. Et comme je lis, me documente sur le sujet, je ne peux donc pas m'empêcher de mettre mon grain de sel.

Je pense qu'effectivement la dame  n'a pas forcément toutes les références adéquates pour juger les textes. Et c'est un peu dommageable.

De plus, je rejoins Catherine quand elle dit que le vampire jeune/sensuel/séducteur fait partie de l'imaginaire collectif. C'est d'autant plus vrai sur la période de référence imposée aux auteurs ( en gros jusqu'en 1970)
Les vampires "modernes" peuvent s'éloigner de ce schéma ( voir notamment la série TV Buffy contre les vampires, ceux Poppy Z brite) mais étaient par conséquent hors sujet.

J'ai l'impression que ce qu'elle reproche aux descriptions  c'est l'érotisation de la femme trop systématique et accompagnée de descriptions qu'elle juge finalement pas un peu bateau.
L'érotisation va au delà de l'appréciation de la pure beauté physique ou même de la sensualité ( qui est je pense présente dans mon texte)
Je me permets de citer  
Catherine a écrit:(et franchement, je préfère fantasmer sur un beau mec que sur le nain bossu et dégénéré du village, alors pourquoi pas la même chose pour les hommes)

Certes, mais si en tant que femme tu voulais décrire un homme sexy , écrirais tu quelque chose du genre ?

" ses fesses moulées dans son jean serré,  ses muscles pectoraux ondulant sous son chandail,
ses mains puissantes et sensuelles.. Ses lèvres un peu boudeuses qui appelaient les baisers"
( je peux écrire chandail si je veux on est avant 1970)

Alors ?

Vous avez eu envie de rigoler ou vous avez trouvé ça un peu bizarre ?

C'est normal, je n'ai jamais vu une seule description comme ça écrite ni par une femme , ni par un homme. Nulle part.

Et elle n'a pas complètement tort de dire  que sous la plume d'une femme les femmes sensuelles/sexy/ attirantes/sulfureuses sont souvent décrites différemment.( elle parle de manque d'imagination pathologique, je pense qu'elle exagère bien sûr mais j'imagine que d'une histoire à l'autre il peut y avoir un côté répétitif et lassant pour quelqu'un d'un peu chatouilleux sur la question, mais là c'est aussi la responsabilité de l'anthologiste lui-même)

Ses remarques vont  au-delà du pur aspect littéraire  et il sera vraiment dommage d'en prendre ombrage et surtout d'y voir une critique de l'écriture ou du style, de l'idée.  Ce qui n'empêche pas d'essayer de comprendre ce qu'elle a voulu dire.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 876
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'almanach des vampires 2

Message par Catherine Robert le Mer 6 Avr 2016 - 19:27

Non, non, je ne décrirais pas un homme à faire tomber les femmes à la renverse de cette façon. Mais d'un autre côté, je suis persuadée que les femmes (et les hommes) ont aussi leur façon stéréotypée de décrire les beaux mecs. Seulement, on en fait moins de foin, on le remarque moins, et ça choque moins que les descriptions stéréotypées des femmes. Parce que l'homme peut être décrit comme un top-model sans défauts, on ne gueulera pas à l'utilisation de l'homme-objet, tandis que dès qu'il s'agit d'une femme, c'est presque un crime.
Et, pour moi, c'est l'erreur que font beaucoup de féministes (en tout cas, ceux qui s'expriment le plus), ils se trompent de batailles. Ce n'est pas le fait qu'une femme soit présentée comme belle et objet de fantasme qui est le problème, c'est l'inégalité des droits et le manque de respect. Ce n'est pas parce que les femmes auront perdu leur féminité, que le problème des femmes sera réglé. La fantasme fait partie intégrante de l'être humain (et accessoirement, il y a des stéréotypes de femmes parfaites comme d'hommes parfaits), vouloir le détruire à tout prix pour de fausses raisons est une grave erreur.
Je ne pense pas qu'on puisse considérer Léo et Paladin comme des personnes manquant de respect de la femme et pourtant, ils utilisent les figures stéréotypées de la femme. Comme quoi, l'un n'empêche pas l'autre.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9059
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'almanach des vampires 2

Message par Ulysse le Mer 6 Avr 2016 - 20:12

Je ne pense pas une seule seconde que Léo ou Paladin soit sexistes et c'est rien de dire que j'ai apprécié leur prose et encore une fois, la référence au aux héroïnes d'origine est importante..

Je préfère que ce soit clair :-)


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 876
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'almanach des vampires 2

Message par Catherine Robert le Mer 6 Avr 2016 - 20:16

C'était clair, t'inquiète pas Wink . J'en ai juste profité pour approfondir mon propos.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9059
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'almanach des vampires 2

Message par Paladin le Mer 6 Avr 2016 - 21:38

Il n'y a aucun doute là dessus, Ulysse.

Je voulais aussi dire que la dame se trompe un peu quand elle parle de "Tous les poncifs du genre en matière de fantasme masculin concernant l'homosexualité féminine", concernant Les Demoiselles de la Minuit.

les deux jeunes filles dont je parle dans cette histoire échangent peut-être quelques baisers et caresses, mais ce n'est pas un couple lesbien. Il s'agit de deux sœurs ayant une relation fusionnelle et certes, passablement incestuelle, mais qui reste dans une l’ambiguïté innocente (surtout que ça se passe dans le années 60, bien avant que les ados soient très au courant de "ces choses-là"). Deux gamines qui se touchent un peu, ce n'est pas une relation homosexuelle. En fait elle n'ont jamais eu de véritable relation sexuelle, et on ne sait pas quelle sera leurs orientations futures.

(Et le correcteur d'orthographe qui ne connait pas le mot "incestuel", pourtant bien différent d'"incestueux"...)


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9836
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'almanach des vampires 2

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum